Livraison offerte dès 29€

Le Miel à la Gelée royale (20%) de l’Abbaye de Sept-Fons® est élaboré à partir de Miel crémeux de fleurs, auquel est ajoutée une précieuse portion de Gelée royale (20%). Cette substance est une sécrétion spéciale des abeilles ouvrières, destinée à nourrir exclusivement les reines tout au long de leur existence. Cette combinaison offre un produit extrêmement nutritif, contenant des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments ! Idéal en tartine ou en ajout dans des boissons, par exemple.

Nous proposons également du Miel à la Gelée royale (10%).


Les avantages du produit : 

  • 80% de Miel additionné de 20% de Gelée royale
  • Permet de consommer de la Gelée royale à moindre coût
  • Conditionné en France par les moines
  • Aucun additif ou conservateur
  • Emballage recyclable
  • Utilisation variée

Produit en France par :

L'Abbaye de Sept-Fons® propose depuis 1930 des compléments alimentaires à base de germe de blé dans le Bourbonnais.


Ingrédients :

Miel (80%), Gelée royale (20%)

Caractéristiques du produit :

Vendu en : Pot en verre
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Ce produit possède ces labels :

Naturel à 100% Fabriqué en France Sans conservateurs Sans Additifs Sans OGM

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 26 juillet et le 27 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 26 juillet

Produits Recommandés

L’avis de la Compagnie des Sens

La Compagnie des Sens a sélectionné le Miel à la Gelée royale (20%) de l’Abbaye de Sept-Fons® pour compléter la gamme de produits de nutrition santé pour diverses raisons :

  • 80% de Miel et 20% de Gelée royale.
  • C'est une façon de consommer de la gelée royale à moindre coût.
  • Conditionné en France par les moines.
  • Aucun ajout d'additifs ni de conservateurs.
  • Utilisation variée.
  • L’Abbaye de Sept-Fons est spécialisé dans les compléments alimentaires à base de germe de blé. Ils assurent la qualité de leurs produits en cultivant certaines matières premières et en produisant eux-mêmes la majorité de leurs produits. Ils veillent également à ce que les produits qu'ils proposent et qui ne sont pas fabriqués par leurs soins, correspondent à leurs valeurs.

Des ingrédients de qualité

Les produits proposés par l'Abbaye de Sept-Fons sont fabriqués avec des ingrédients de qualité :

  • La majorité des matières premières sont cultivées par les moines de l'Abbaye de Sept-Fons, ce qui garantit une qualité des produits. Elles sont cultivées dans un environnement où les conditions de culture sont propices à leur développement optimal.
  • La sélection rigoureuse des matières premières est également réalisée par les moines directement.
  • Les produits sont principalement fabriqués par les moines eux-mêmes, assurant la qualité et les conditions de fabrication. Sinon, les moines font appel à d'autres abbayes pour la fabrication des autres produits, en les sélectionnant avec soin.
  • Les moines utilisent leurs connaissances de la culture de rucher, pour sélectionner des matières premières de qualité.

La marque : Abbaye de Sept-Fons

Implantée dans le Bourbonnais, l'Abbaye de Sept-Fons, jadis baptisée "Abbaye Notre Dame de Saint-Lieu", prend racine dans la réforme cistercienne lancée par l'Abbaye de Cîteaux. Fondée en 1132, son histoire est marquée par diverses épreuves qui ont façonné son évolution jusqu'à son état actuel. Dépeuplée et laissée à l'abandon au XVIIe siècle, elle connut une renaissance remarquable jusqu'à la Révolution française. Ce n'est qu'en 1845 qu'elle renaquit pour devenir l'Abbaye florissante que nous connaissons aujourd'hui.

Les moines résidents de l'Abbaye de Sept-Fons pratiquent la règle de Saint Benoît, "Ora et labora", qui prône l'équilibre entre la prière, la lecture et le travail manuel. Sur une étendue de plus de 100 hectares, ils assurent la culture de diverses céréales comme le blé, l'orge et le maïs, en plus de l'élevage de vaches laitières et de l'entretien d'un potager, d'un verger et d'un rucher. Ils prennent également en charge la gestion des ateliers agroalimentaires où sont fabriqués leurs propres miels, confitures, fromages et autres produits, incluant leur produit phare, Germalyne, spécialisé dans les compléments alimentaires à base de germes de blé.

Le travail manuel occupe une place centrale dans les valeurs des moines, qui le considèrent comme un gage de qualité, soutenu par la ferveur de Saint Joseph et la tradition de la procession des Rogations. En produisant et en cultivant la majeure partie de leurs produits, ils garantissent un niveau de qualité élevé. De plus, ils veillent à ce que les produits qu'ils proposent, mais qui ne sont pas issus de leur propre production, reflètent également leurs valeurs.

Conseils d’utilisation

Le miel est un aliment polyvalent qui peut être consommé de différentes manières :

  • Tel quel : Vous pouvez simplement déguster une cuillère à soupe de miel pur pour profiter de son goût sucré et de ses bienfaits pour la santé.
  • Comme édulcorant : Remplacez le sucre par du miel dans vos boissons chaudes comme le thé ou le café, ou dans vos recettes de pâtisserie pour ajouter une saveur sucrée naturelle.
  • Sur des tartines : Étalez du miel sur des tartines de pain grillé ou de biscottes pour un petit-déjeuner ou une collation délicieuse et nutritive.
  • Avec des produits laitiers : Ajoutez du miel au yaourt, au fromage blanc ou à la glace pour sucrer et aromatiser naturellement ces produits.
  • Dans des sauces et des marinades : Utilisez le miel comme ingrédient dans des sauces pour les viandes ou les salades, ou comme base pour des marinades pour la viande ou le poisson.
  • En accompagnement de fruits : Servez des fruits frais avec une sauce au miel pour un dessert léger et savoureux.
  • Dans des boissons : Ajoutez du miel à des smoothies, des jus de fruits ou des boissons chaudes pour sucrer naturellement et ajouter de la saveur.
  • Dans des recettes de cuisine : Le miel peut être utilisé dans de nombreuses recettes de cuisine, des plats principaux aux desserts, pour apporter une douceur naturelle et une saveur unique.

Précautions d’emploi

  • À consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibré et dans le cadre d’un mode de vie sain.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • La conservation s'effectue dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
  • Ce produit ne doit en aucun cas remplacer un traitement médical.
  • Déconseillé aux personnes sensibles aux produits de la ruche.
  • Le miel étant un bon support pour Clostridium botulinum, la bactérie responsable du botulisme (maladie affectant le système nerveux), celui-ci est absolument déconseillé chez l’enfant de moins de 1 an. En effet, cette bactérie se trouvant dans les poussières et les sols est transportable par les abeilles et peut se retrouver dans le miel. Or, avant 1 an, le bébé a un système immunitaire qui n’est pas encore prêt à se défendre contre ce micro-organisme, et s’il consomme du miel infecté, des spores peuvent se développer dans son intestin et déclencher un botulisme infantile.

Zoom sur les ingrédients

miel

Le Miel

Le Miel, une création des abeilles mellifères (Apis mellifera), se présente comme un liquide doux et ambré, issu du nectar des fleurs ou de sécrétions de plantes vivantes. Ce trésor de la nature est entièrement produit par les abeilles, l'intervention humaine se limitant à la collecte, au traitement et à la mise en pot. Sa couleur, sa texture et ses arômes varient en fonction des fleurs butinées, ce qui permet de le classer selon sa composition florale ou son origine géographique.

Pour garantir sa qualité, il est essentiel de vérifier son origine, souvent indiquée sur l'étiquette. Bien que les mélanges de miels puissent être de bonne qualité, ils ne peuvent égaler les miels monofloraux haut de gamme. Il est donc recommandé de privilégier les miels authentiques, souvent certifiés par des labels comme l'IGP pour le "Miel de Provence" ou le "Miel d'Alsace", ou encore l'AOP pour le "Miel de Corse" ou le "Miel de sapin des Vosges". Certains miels spécifiques comme le "Miel de sapin d'Alsace", le "Miel de lavande" ou le "Miel toutes fleurs" de Provence bénéficient également du Label Rouge, signe de qualité supérieure.

Consommé depuis des millénaires, le miel est apprécié pour ses saveurs uniques et ses vertus pour la santé. Sa texture peut être liquide ou cristallisée, et malgré sa douceur, il possède une acidité naturelle qui le protège contre les micro-organismes. Son goût varie du plus délicat au plus intense en fonction des fleurs butinées par les abeilles.

gelée royale

La Gelée royale

La Gelée royale est une substance naturelle d'apparence blanchâtre et de texture gélatineuse, produite par les glandes pharyngiennes et mandibulaires des abeilles ouvrières entre leur cinquième et quatorzième jour de vie. Cette substance constitue la seule source de nourriture pour toutes les larves de la colonie, qu'elles soient destinées à devenir des reines ou non, ainsi que pour la reine tout au long de sa vie, lui fournissant ainsi tous les nutriments nécessaires à sa survie.

Riche en nutriments essentiels tels que des lipides, des glucides (principalement du glucose et du fructose), des protéines, de l'eau, des vitamines et des minéraux, la Gelée royale joue un rôle crucial dans la croissance et le développement des larves, ainsi que dans la longévité de la reine. Son contenu nutritionnel remarquable a récemment attiré l'attention des chercheurs pour ses possibles bienfaits sur la santé humaine. Cependant, aucune allégation de santé n'a encore été suffisamment étayée pour confirmer ces effets.

La Gelée royale peut être consommée fraîche, sous forme d’ampoules ou de gélules. Il est recommandé de choisir de la gelée royale fraîche qui n'a pas été congelée afin de profiter pleinement de ses bienfaits.

Quelle est la différence entre le Miel, la Gelée royale et la Propolis ?

Le Miel, un produit sucré riche en glucides, est élaboré par les abeilles à partir du nectar des plantes. Les abeilles transforment le saccharose et l'eau du nectar en miel grâce à des enzymes comme l'invertase, qui convertit le saccharose en glucose et fructose. Ensuite, la glucose oxydase intervient pour transformer le glucose en acide gluconique et peroxyde d'hydrogène. Ces substances contribuent à prévenir les infections bactériennes et à protéger le miel. Stocké dans la ruche, le miel sert de nourriture à toute la colonie d'abeilles tout au long de l'année.

La Gelée royale, un élément nutritif vital pour les abeilles, est principalement destinée à nourrir les larves et la reine de la colonie. Avec sa composition riche en glucides, lipides, protéines, vitamines et minéraux, elle favorise la santé optimale de la reine de la ruche. Contrairement au miel, la Gelée royale est produite par les glandes hypopharyngiennes et mandibulaires des ouvrières âgées de moins de quinze jours.

La Propolis, fabriquée à partir des sécrétions d'abeilles mélangées à des substances collectées sur les arbres et les plantes, joue un rôle protecteur crucial pour la ruche en empêchant la contamination par les micro-organismes. Contrairement au miel et à la gelée royale, la propolis est principalement constituée de résines provenant des bourgeons de certaines plantes, auxquelles les abeilles ajoutent simplement leurs sécrétions salivaires et de la cire.

Zoom sur le Miel

Comment est fabriqué le Miel ?

Les abeilles ouvrières se chargent de collecter le nectar des fleurs, qu'elles stockent dans leur jabot, une poche à l'intérieur de leur œsophage. Une fois cette poche pleine, elles rentrent à la ruche pour y déposer le nectar. À ce stade, d'autres abeilles prennent le relais pour le transformer en miel en y ajoutant des enzymes, modifiant ainsi sa composition. Ce processus comprend plusieurs cycles d'ingestion et de régurgitation du nectar avant qu'il ne soit déposé dans les alvéoles des rayons de la ruche. Initialement, le nectar contient environ 50 % d'eau ; les abeilles le sèchent en augmentant la température de la ruche jusqu'à environ 30 °C. La durée nécessaire pour sécher le nectar varie selon sa teneur en eau. Une fois le miel mûr, son taux d'humidité est réduit à environ 18 %, puis les abeilles ferment hermétiquement les alvéoles.

Par la suite, c'est à l'apiculteur de récolter et de conditionner le miel. En moyenne, chaque ruche peut produire entre 8 et 17 kg de miel, mais cette production a connu une baisse ces dernières années, en raison du changement climatique, de l'utilisation de produits phytosanitaires et des maladies. Le miel varie en couleur, en teneur en sucre et en arômes en fonction des plantes butinées par les abeilles.

Quel miel est utilisé par l’Abbaye de Sept-Fons ?

Malgré la présence de ruches à l'Abbaye de Sept-Fons, celles-ci ne suffisent pas à répondre aux besoins des moines. En outre, les moines mettent à profit leur expertise en apiculture pour choisir des miels de fleurs de qualité en Europe.

Quels sont les différents types de Miel ?

En France, une grande variété de miels est disponible. Certains sont largement connus et appréciés, tandis que d'autres sont plus rares et moins faciles à trouver. Ces miels peuvent être classés en deux catégories distinctes :

  • Miel monofloral : il est souvent affirmé qu'un Miel monofloral est le résultat de la récolte exclusive du nectar d'une seule variété de fleurs. Cependant, cette assertion n'est pas toujours exacte. Les apiculteurs ne peuvent pas contrôler les déplacements de leurs abeilles ni limiter leur domaine de butinage. Même si les ruches sont situées dans une zone caractérisée par une culture monoflorale, il y aura inévitablement d'autres variétés de fleurs susceptibles d'attirer les abeilles butineuses. Par conséquent, il serait difficile de soutenir de manière absolue qu'un miel est exclusivement monofloral. Ainsi, les professionnels du secteur ont établi que le Miel monofloral provient principalement d'une seule variété de plante mellifère, représentant au moins 80% de sa composition. Parmi les plus célèbres, on trouve le Miel d'acacia, le Miel de châtaignier, le Miel de colza, le Miel de lavande, le Miel de romarin, le Miel de sarrasin, le Miel de tilleul et le Miel de tournesol. Il existe également des Miels monofloraux plus rares, tels que le Miel d'aubépine, le Miel d'arbousier, le Miel de bruyère, le Miel de pissenlit et le Miel de thym.
  • Miel polyfloral : aussi appelé Miel "multifloral", "toutes fleurs" ou "mille fleurs", le Miel polyfloral est un mélange naturellement élaboré par les abeilles, sans aucune intervention humaine, à la différence du Miel mélangé, une création artificielle conçue principalement pour répondre à une demande spécifique. Il contient plusieurs nectars de fleurs. En raison de la diversité florale abondante dans certaines régions, l'apiculteur ne peut pas identifier de manière précise les différentes fleurs, plantes et herbes butinées par ses abeilles. Cependant, le Miel polyfloral reste une représentation authentique de la région, du territoire et du paysage où il a été récolté. Parmi les plus célèbres, on trouve le Miel de montagne, le Miel de maquis, le Miel de forêt et le Miel de printemps.
Pourquoi prendre le Miel avec une cuillère en bois ?

L'emploi d'une cuillère à Miel en bois dépasse la simple question d'esthétique. Au-delà de sa praticité permettant de prélever le Miel sans en répandre, son choix vise avant tout à préserver les caractéristiques intrinsèques du Miel. Des recherches ont en effet démontré que l'acidité naturelle du Miel réagit au contact du métal, ce qui risque d'altérer ses propriétés bénéfiques. C'est pourquoi l'utilisation d'une cuillère en bois est recommandée, car le bois, respectant le pH du Miel, évite toute altération de sa qualité.

Miel liquide, crémeux ou solide, quelles différences ?

Les différentes textures du Miel sont principalement dues à la teneur en eau et à la cristallisation du sucre. Voici les différences entre le miel liquide, crémeux et solide :

  • Miel liquide : Le miel liquide est celui que l'on trouve généralement dans les pots lorsqu'il est frais. Il a une texture fluide et coule facilement. Cela est dû à sa teneur en eau, qui est généralement plus élevée et du fait qu’il contient majoritairement du fructose. Or le fructose est réputé pour être le sucre le plus soluble dans l’eau, ce qui rend difficile sa cristallisation. Le miel liquide est souvent préféré pour sa facilité de versement et de mélange dans les boissons et les recettes de cuisine.

  • Miel crémeux : Le miel crémeux est également connu sous le nom de miel fouetté ou miel baratté. Ce miel contient davantage de glucose que de fructose. Le glucose est un sucre moins soluble dans l’eau et qui cristallise rapidement. Il est donc produit en contrôlant délibérément le processus de cristallisation du miel pour obtenir une texture crémeuse. Le résultat est une consistance douce et tartinable, semblable à celle du beurre. Le miel crémeux est apprécié pour sa facilité de propagation sur du pain ou des biscuits.

  • Miel solide : Le miel solide, également appelé miel cristallisé, est celui qui a subi une cristallisation naturelle au fil du temps. Les cristaux de sucre se forment dans le miel, ce qui lui donne une texture granuleuse et solide. La vitesse à laquelle le miel se cristallise dépend de facteurs tels que la composition chimique du miel, la température et le temps de stockage. Bien que certaines personnes préfèrent le miel liquide, le miel cristallisé conserve les mêmes qualités nutritionnelles et le même goût, et beaucoup l'apprécient pour sa facilité d'utilisation dans les recettes où une texture plus épaisse est souhaitée.

Quelle différence entre Miel et Miellat ?

Le miel et le miellat, tous deux produits par les abeilles, diffèrent tant dans leurs origines que dans leurs caractéristiques :

  • Miel : Fabriqué à partir du nectar des fleurs, le miel est élaboré par les abeilles qui récoltent ce nectar, le stockent dans leur ruche, puis le transforment par un processus de régurgitation et d'évaporation pour réduire sa teneur en eau. Principalement composé de glucose et de fructose, le miel renferme également des enzymes, des acides organiques, des minéraux et des vitamines.
  • Miellat : Produit par des insectes piqueurs-suceurs tels que les pucerons ou les psylles, le miellat résulte de leur alimentation à partir de la sève des plantes. Ils excrètent ensuite cette substance sucrée. Les abeilles peuvent collecter ce miellat, issu d'un processus différent de celui du miel, et l'utiliser pour élaborer du miel. Bien que présentant une composition légèrement différente de celle du miel, avec moins de diversité en termes de composants, le miellat demeure une source de nourriture pour les abeilles.
Qu’est-ce qu’une plante mellifère ?

Une plante mellifère est une plante qui produit du nectar ou du pollen, ou les deux, et qui est attractive pour les abeilles et d'autres insectes pollinisateurs. Ces plantes sont importantes pour l'apiculture et la préservation de la biodiversité. Les abeilles utilisent le nectar pour produire du miel et collectent également du pollen pour nourrir leurs larves. Les plantes mellifères jouent donc un rôle essentiel dans le maintien des populations d'abeilles et d'autres pollinisateurs, ainsi que dans la pollinisation des cultures et des plantes sauvages. Les exemples de plantes mellifères comprennent une grande variété de fleurs, d'arbres fruitiers, de légumes, d'herbes et de cultures.

Combien de temps le Miel se conserve-t-il ?

La conservation idéale du miel à une température d'environ 25°C aide à ralentir sa cristallisation, mais il est recommandé de le consommer dans les six mois suivant son ouverture pour en préserver la fraîcheur. En vertu de la législation française, un pot de miel peut être conservé jusqu'à deux ans après son ouverture s'il est stocké dans un placard à l'abri de la lumière. Grâce à ses propriétés antibactériennes naturelles, le miel est un aliment stable, mais au fil du temps, il peut subir des transformations telles que des changements de texture et de goût. Ainsi, un miel ouvert depuis longtemps peut voir son aspect et sa saveur se modifier.

À partir de quel âge peut-on consommer du Miel ?

Selon les recommandations de l'OMS, il est vivement déconseillé d'administrer du miel aux nourrissons de moins d'un an. Il est crucial de ne jamais intégrer le miel dans leur alimentation ni de l'utiliser pour calmer un bébé agité ou souffrant de coliques en le faisant sucer un doigt ou une tétine imprégnée de miel.

Les nourrissons de moins d'un an sont particulièrement sensibles à cette menace car leur système immunitaire n'est pas pleinement développé pour lutter contre les agents pathogènes. En consommant du miel contaminé par des spores de Clostridium botulinum, ces spores peuvent se reproduire dans leur intestin, produisant une toxine responsable du botulisme, une maladie qui affecte le système nerveux. Après un an, les défenses immunitaires de l'enfant sont plus robustes, ce qui lui permet de neutraliser les spores par lui-même.

Zoom sur la Gelée royale

Comment est fabriquée la Gelée royale ?

La production de gelée royale est étroitement liée à la vitalité et à la densité de la population de la ruche. En effet, plus la ruche est forte et peuplée, avec un grand nombre d'abeilles ouvrières, plus la quantité de gelée royale produite est importante. Cependant, cette production accrue nécessite une consommation substantielle de miel par les abeilles, qui doivent fournir des efforts supplémentaires. Ainsi, il est crucial que le nombre d'abeilles butineuses soit élevé pour garantir un approvisionnement adéquat en miel.

Afin d’entraîner une production de Gelée Royale par les abeilles, l’apiculteur greffe des cupules de larves de reine d’abeilles âgées de moins de 24 heures. Ce greffage peut se faire à l’œil nu, mais souvent, les producteurs sont équipés d’outils optiques spécifiques. Ce même jour a lieu l’orphelinage qui consiste à séparer les larves de la reine déjà présente dans la ruche, grâce à une grille. Cette étape est indispensable puisque sinon la Reine détruira les larves par peur de la concurrence. Ainsi, les abeilles de la ruche pensent qu’il n’y a plus la Reine à leur tête et essayent d’en élever une autre. Les abeilles nourrices prennent donc le relais et élèvent les larves en remplissant leurs cupules de Gelée Royale.

La récolte se fait de manière manuelle, avec un intervalle de trois jours. Initialement, les larves sont retirées, puis la Gelée Royale est extraite du fond des cellules royales. Fraîchement récoltée, la Gelée Royale est transférée dans un bocal réservé à la récolte du jour, puis stockée au réfrigérateur.

Quelle est la composition de la Gelée royale ?

La Gelée Royale est caractérisée par une composition nutritionnelle exceptionnellement riche, assurant ainsi la fourniture de tous les éléments essentiels à la vie des abeilles :

  • 60 à 70 % d’eau.
  • 9 à 23 % de sucres.
  • 10 à 18 % de protéines, dont une grande proportion d'acides aminés.
  • 4 à 8 % de lipides.
  • La gelée royale renferme également de l'acide folique (vitamine B9) et du zinc, ainsi que des vitamines (B1, B2, B3, B5, B6 et B8), des sels minéraux (cuivre et phosphore) et un acide gras unique, le 10HDA (10-hydroxy-2-décénoïque).

Il est important de noter que la consommation quotidienne de Gelée Royale ne doit pas dépasser 2 grammes.

Quel est le meilleur moment de la journée pour prendre la Gelée royale ?

La Gelée Royale est généralement conseillée pour une consommation matinale, à jeun, et de préférence environ 30 minutes avant le petit-déjeuner, selon la plupart des producteurs. Cette recommandation vise à favoriser une meilleure absorption et assimilation de ses nutriments par l'organisme. De plus, la consommer le soir pourrait perturber le sommeil, justifiant ainsi la préférence pour une prise matinale.

Quel goût a la Gelée royale ?

La Gelée Royale se démarque clairement du miel par son goût distinctif. Contrairement à ce dernier, connu pour sa douceur et ses notes sucrées, la Gelée Royale offre une saveur plus acidulée et moins sucrée. En plus de cette acidité, elle présente une légère âpreté, pouvant occasionner une sensation légèrement irritante ou piquante en bouche, ce qui peut être désagréable pour certaines personnes. Ce profil gustatif unique peut surprendre les papilles, s'éloignant de la familiarité du miel.

Comment choisir une bonne Gelée royale ?

En raison de la sensibilité de la Gelée royale, il est généralement préférable d'opter pour sa forme fraîche afin de profiter pleinement de ses propriétés et de préserver sa composition intacte. La congélation de la Gelée royale lyophilisée peut en effet altérer ses bienfaits. Cependant, lorsque fournie par des fournisseurs réputés, la Gelée royale lyophilisée peut conserver la majorité de ses vertus.

Près de 99 % de la Gelée royale consommée en France est importée, principalement de Chine. Cependant, la Gelée royale importée ne répond pas aux mêmes normes de qualité ni au même niveau de transparence que celle produite en France, en particulier en comparaison avec les critères de la charte qualité du Groupement des Producteurs de Gelée Royale (GPGR). Un souci majeur réside dans le fait que la Gelée royale importée est souvent soumise à des cycles de congélation et de décongélation répétés, ce qui altère considérablement sa qualité. De plus, les apiculteurs asiatiques ont tendance à nourrir leurs abeilles avec des substituts de pollen tels que la farine de soja ou la levure de bière, ainsi qu'avec des substituts de nectar comme le sirop de glucose, et ils recourent parfois à des antibiotiques pour traiter leurs colonies.

Sachant bien les risques associés, les moines de l'Abbaye de Sept-Fons ont minutieusement sélectionné leur Gelée royalefraiche et BIO, en portant une attention particulière à sa culture et à son processus de fabrication, afin de garantir une Gelée royale fraiche de haute qualité.