Livraison offerte dès 29€

Silicium de l’Abbaye de Sept-Fons® est un complément alimentaire d'origine naturelle à base d'extraits solubles de Prêle et d'Ortie. Il a été conditionné en France, par les moines eux-mêmes, dans un emballage recyclable. La prêle favorise la souplesse et la mobilité des articulations. Présent dans tout notre organisme, le silicium est essentiel à la structure des tissus conjonctifs. Ce produit contient du Silicium 100% d’origine naturelle et contribue à une bonne santé articulaire.


Les avantages du produit : 

  • Silicium 100% d’origine végétale
  • À base d'extraits de Prêle et d'Ortie
  • Favorise la santé articulaire
  • Emballage 100% recyclable
  • Présence d’un bouchon doseur
  • Conditionné en France par les moines

Produit en France par :

L'Abbaye de Sept-Fons® propose depuis 1930 des compléments alimentaires à base de germe de blé dans le Bourbonnais.


Ingrédients  :

Eau ; stabilisant : glycérol ; extrait sec de partie aérienne de prêle (­Esquisetum arvense) ; extrait sec de feuille d'ortie (Urtica dioica) ; acidifiant : acide citrique ; conservateur : sorbate de potassium.

Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : À l’aide du bouchon doseur, diluer 20 ml de Silicium d’origine naturelle dans un verre d’eau, 2 fois par jour, de préférence avant les repas. Cure de 2 mois.
Vendu en : Flacon en verre opaque
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
Bienfaits sur : Confort articulaire
Conditionnement équivalent à  : 12 jours de cure.

Ce produit possède ces labels :

Naturel à 100% Fabriqué en France

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 26 juillet et le 27 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 26 juillet

Produits Recommandés

L’avis de la Compagnie des Sens

La Compagnie des Sens a sélectionné Silicium de l’Abbaye de Sept-Fons® pour compléter la gamme de compléments alimentaires pour diverses raisons :

  • Apport en Silicium naturel et d’origine végétale.
  • Contient des extraits secs 100% végétaux : Prêle et Ortie.
  • Une facilité d'utilisation.
  • Un flacon de 500 ml doté d'un gobelet doseur pour une utilisation simple.
  • L’Abbaye de Sept-Fons est spécialisé dans les compléments alimentaires à base de germe de blé. Ils assurent la qualité de leurs produits en cultivant certaines matières premières et en produisant eux-mêmes la majorité de leurs produits. Ils veillent également à ce que les produits qu'ils proposent et qui ne sont pas fabriqués par leurs soins, correspondent à leurs valeurs.

Des ingrédients de qualité

Les produits proposés par l'Abbaye de Sept-Fons sont fabriqués avec des ingrédients de qualité :

  • La majorité des matières premières sont cultivées par les moines de l'Abbaye de Sept-Fons, ce qui garantit une qualité des produits. Elles sont cultivées dans un environnement où les conditions de culture sont propices à leur développement optimal.
  • La sélection rigoureuse des matières premières est également réalisée par les moines directement.
  • Les produits sont principalement fabriqués par les moines eux-mêmes, assurant la qualité et les conditions de fabrication. Sinon, les moines font appel à d'autres abbayes pour la fabrication des autres produits, en les sélectionnant avec soin.

Avantages d’une solution buvable

Diverses formes galéniques sont disponibles pour les compléments alimentaires. Silicum est sous forme de solution buvable, présentant ainsi différents avantages :

  • Garantir une préparation homogène tout au long de l'utilisation du produit.
  • Accroître la biodisponibilité et la rapidité d'action.
  • Faciliter la prise et éviter les problèmes de déglutition, particulièrement pour les enfants ou les personnes âgées.
  • Permettre l'ajustement de la dose en fonction de chaque individu.

La marque : Abbaye de Sept-Fons

Située dans la région du Bourbonnais, l'Abbaye de Sept-Fons, autrefois nommée "Abbaye Notre-Dame de Saint-Lieu", prend ses origines dans le mouvement de réforme cistercienne initié par l'Abbaye de Cîteaux. Fondée en 1132, son parcours est marqué par une série d'événements qui ont modelé son aspect actuel. Au XVIIe siècle, elle fut abandonnée et laissée à l'abandon, mais elle connut ensuite une période prospère jusqu'à la Révolution française. Ce n'est qu'en 1845 qu'elle fut restaurée, évoluant ainsi pour devenir l'abbaye florissante que nous connaissons aujourd'hui.

Les moines de l'Abbaye de Sept-Fons suivent les préceptes de la règle de Saint Benoît, qui prône l'équilibre entre la prière, la lecture et le travail manuel, symbolisé par la devise "Ora et labora". Étalée sur plus de 100 hectares, leur activité agricole comprend la culture de diverses céréales telles que le blé, l'orge et le maïs, ainsi que l'élevage de vaches laitières. Ils entretiennent également un potager, un verger et des ruches. En parallèle, ils dirigent des ateliers agroalimentaires où ils produisent une variété de produits incluant du miel, des confitures, des fromages, et leur produit phare : Germalyne. Leur expertise est particulièrement axée sur les compléments alimentaires à base de germes de blé.

Le travail manuel tient une position fondamentale dans les convictions des moines, perçu comme une forme d'expression de qualité, soutenue par Saint Joseph et la procession des Rogations. En fabriquant et cultivant la majorité de leurs produits, ils assurent un standard de qualité élevé. Parallèlement, ils s'assurent que les articles qu'ils commercialisent, mais qui ne sont pas de leur propre production, respectent leurs principes et valeurs.

Conseils d’utilisation

A l’aide du bouchon doseur, diluer 20 ml de Silicium d’origine naturelle dans un verre d’eau, 2 fois par jour, de préférence avant les repas. Rincer le bouchon doseur avant et après chaque utilisation.

Effectuer une cure de 2 mois, et recommencer si nécessaire.

Précautions d’emploi

  • A consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibré et dans le cadre d’un mode de vie sain.
  • Ne pas dépasser la dose journalière préconisée.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • La conservation s'effectue dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
  • A conserver au réfrigérateur après ouverture, et à consommer dans le mois qui suit.
  • Ce produit ne doit en aucun cas remplacer un traitement médical.
  • Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, et aux enfants de moins de 12 ans.
  • Déconseillé en cas d'insuffi­sance cardiaque ou rénale œdémateuse.

Zoom sur les ingrédients

prele

Extrait sec de feuilles de Prêle

La Prêle des Champs (Equisetum arvense), également connue sous le nom de « queue-de-cheval », est une plante herbacée courante dans les zones humides d’Europe et appartient à la famille des Equisetaceae. Elle est parfois surnommée « fossile vivant » en raison de sa présence sur Terre depuis l'ère primaire, il y a environ 250 millions d'années. Cette plante ne produit ni fleurs ni graines, se reproduisant plutôt par des spores émanant d'une tige brune, appelée tige fertile. Une tige verte, dite « stérile », se développe ensuite, généralement récoltée en été pour ses usages en phytothérapie.

La Prêle des Champs renferme de la Silice, contribuant à la reminéralisation de l'organisme, c'est-à-dire à la reconstitution des réserves minérales vitales. Il est important de noter qu'il ne faut pas confondre la Prêle des Champs avec la Prêle des marais (Equisetum palustre), qui est toxique en raison de la présence d'alcaloïdes. La Prêle des champs se trouve en teinture mère, en poudre, en gélules, en comprimés et peut être séchée pour être infusée.

ortie

Extrait sec de feuilles d'Ortie

L'Ortie Piquante ou Grande Ortie (Urtica dioica) est une plante herbacée de la famille des Urticacées largement répandue à travers le globe. Elle prospère dans les régions tempérées, dans des sols riches en azote, pouvant même être trouvée jusqu'à 2500 mètres d'altitude. Cette plante pousse aisément à l'état sauvage dans des zones non cultivées ou délaissées. Elle se distingue par ses grandes feuilles ovales vertes dentelées, recouvertes de poils très urticants qui, au contact de la peau, libèrent un liquide allergène. Cependant, une fois récoltées et séchées, les feuilles perdent cette propriété et peuvent même être consommées dans des plats tels que des soupes ou des salades.

En phytothérapie, l'Ortie est utilisée pour ses feuilles et sa racine, chacune ayant des utilisations spécifiques. Les feuilles sont récoltées au printemps avant la floraison et renferment une gamme de minéraux, d'oligo-éléments, de vitamines et d'autres composés actifs. Bien que ses propriétés diurétiques soient vantées depuis l'Antiquité, l'Ortie est aujourd'hui également prisée en cosmétique pour ses supposés bienfaits sur la peau, notamment en régulant la production de sébum. L’Ortie est consommable entière, séchée, en poudre, en gélules, en comprimés ou en teinture mère.

L'extrait sec de feuilles d'Ortie est une préparation obtenue à partir des feuilles de la plante d'Ortie (Urtica dioica) après un processus de séchage et d'extraction. En phytothérapie, l'extrait sec de feuille d'Ortie est réputé pour ses effets diurétiques, dépuratifs et anti-inflammatoires. Il est souvent utilisé pour soutenir la fonction rénale en favorisant l'élimination des toxines et des déchets du corps, ce qui peut être utile dans le cadre de problèmes urinaires tels que les infections urinaires ou la rétention d'eau.

Ses propriétés sont dû à sa composition chimique. En effet, les feuilles d’ortie contiennent des flavonoïdes, des composés phénoliques, des acides organiques, des vitamines et des sels minéraux. Elles renferment notamment silicium qui lui confère son action reminéralisante avec également la présence de calcium, de potassium et de fer.

Stabilisant : glycérol

Un stabilisant est un additif essentiel utilisé dans diverses industries, notamment l'agroalimentaire, les cosmétiques et les produits pharmaceutiques. Ces substances empêchent la séparation des ingrédients, assurent une consistance uniforme et prolongent la durée de conservation en évitant la dégradation ou la détérioration. Par exemple, dans l'industrie alimentaire, des stabilisants comme la gomme xanthane et le glycérol sont utilisés pour maintenir la texture des glaces et des sauces.

Ces agents sont largement employés dans l'industrie agroalimentaire où ils sont classés comme additifs alimentaires et désignés par le code "EXXX". Par exemple, le glycérol, utilisé dans Silicium est codifié sous le numéro E422.

Le glycérol (E422), également connu sous le nom de glycérine, est un composé organique simple, couramment utilisé comme stabilisant dans diverses industries, y compris l'alimentation, la cosmétique et la pharmacie. Il s’agit une d’un tri-alcool gras produit par synthèse ou extrait d’un végétal, comme de la noix de coco par exemple. Sa structure rend le composé soluble dans l’eau et hygroscopique, c’est-à-dire de retenir l’humidité de l’air. Grâce à ses propriétés humectantes et stabilisantes, le glycérol est utilisé dans les produits de boulangeries, des bonbons, des confiseries ou encore des boissons.

Le glycérol est généralement considéré comme sûr et est autorisé dans de nombreux pays en tant qu’additif alimentaire. Cependant, à des doses élevées, elle peut provoquer des maux d'estomac, des diarrhées ou des nausées chez certaines personnes.

Acidifiant : acide citrique

L'acide citrique (E330) est un acide naturellement présent en grande quantité dans les citrons, d'où son nom. Il est largement répandu dans notre vie quotidienne, étant présent dans la plupart des fruits. De plus, il est utilisé comme exhausteur de goût dans l'alimentation, ainsi que dans les produits cosmétiques, pharmaceutiques, et comme acidifiant pour réduire le pH dans les sodas et autres préparations.

Dans la cuisine, il est l'additif alimentaire le plus couramment employé. Dans le corps humain, il joue également un rôle central. Environ 2 grammes sont produits chaque jour par le métabolisme humain via le cycle de Krebs, puis décomposés.

Conservateur : sorbate de potassium

Le sorbate de potassium est un additif alimentaire largement utilisé par l'industrie agroalimentaire principalement comme agent de conservation, en raison de ses propriétés antimicrobiennes et antifongiques. Son rôle principal est d'augmenter la durée de conservation des produits alimentaires, facilitant ainsi leur stockage.

Il est synthétisé chimiquement et est présent dans de nombreuses denrées alimentaires. Dans la liste des ingrédients, il est souvent mentionné sous son nom complet ou sous le code E202. Plusieurs études ont montré que le sorbate de potassium est une substance sans danger réel pour la santé, à condition de respecter la dose recommandée. Son utilisation en tant qu’additif est autorisé et sa toxicité est faible.

On le retrouve dans de nombreuses denrées alimentaires comme les produits laitiers, les produits à base de pomme de terre, les produits de panification, les beurres allégés ou margarine, certaines charcuteries ou viandes transformées, les confiseries, les confitures, les sauces ou encore les différents plats préparés.

Zoom sur le Silicium

Quelles sont les plantes contenant du Silicium ?

Pour commencer, il est important de souligner que l'expression "Silice organique" est incorrecte et se réfère en réalité au Silicium, un oligo-élément. En réalité, la Silice désigne strictement la forme minérale, à savoir le dioxyde de Silicium. Toutes les plantes renferment du Silicium, certaines plus que d’autres :

  • L’Ortie (Urtica vioica)
  • La Prêle (Equisetum arvense)
  • Le Bambou (Bambousa arundinacea)
  • Les algues
Quels sont les aliments contenant du Silicum ?

Une alimentation variée et équilibrée permet généralement d'éviter les carences en oligo-éléments, y compris en silicium. Au quotidien, nous pouvons trouver du silicium dans plusieurs sources alimentaires. Voici quelques exemples non exhaustifs :

  • Les céréales
  • Les légumineuses (haricots blancs, lentilles, haricots verts)
  • Certains oléagineux (Amandes, Noix et Dattes).
  • Certains fruits (Pomme, Banane)
Quel est le goût du Silicium ?

Le Silicium lui-même, en tant qu'élément pur, est un minéral et n'a pas de goût. Dans le complément alimentaire Silicium de l'Abbaye de Sept-Fons, le goût est légèrement sucré ce qui le rend facilement appréciable.

Zoom sur la santé articulaire

Quelles autres plantes participent à la santé articulaire ?

Plusieurs plantes offrent des bienfaits distincts pour la santé articulaire, chacune ayant un impact significatif sur le bien-être des articulations.

  • Le curcuma (Curcuma longa L.), une épice vénérée depuis l'Antiquité dans la cuisine indienne, possède des propriétés anti-inflammatoires qui soulagent efficacement les douleurs musculaires et articulaires.
  • L'eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora Hook. (Corymbia citriodora (Hook.) K. D. Hill & L. A. S. Johnson)), un grand arbre à l'odeur citronnée, est un allié précieux contre les douleurs rhumatismales. Son huile essentielle, réputée pour ses vertus anti-inflammatoires, est une solution puissante et incontournable.
  • La gaulthérie odorante (Gaultheria fragrantissima Wall.), un arbuste à petites baies rouges, contient du salicylate de méthyle, une molécule reconnue pour apaiser les douleurs musculaires et articulaires.
  • La bourrache (Borago officinalis L.), une plante annuelle avec des fleurs bleues attractives pour les pollinisateurs, est appréciée pour maintenir les articulations souples, contribuant ainsi à une meilleure qualité de vie.
  • Le gingembre (Zingiber officinale Roscoe.), cultivé comme épice et condiment dans les pays tropicaux, aide à préserver la mobilité articulaire et prévient la raideur matinale, fréquente chez les personnes souffrant de problèmes articulaires. La partie utilisée est le rhizome (tige souterraine).
  • L'estragon (Artemisia dracunculus L.), une plante vivace aromatique, bien que ses effets sur les articulations soient moins connus, aide à maintenir la mobilité et la flexibilité des articulations, offrant un soutien articulaire complémentaire.
Qu’est-ce que la mobilité articulaire ?

La mobilité articulaire indique la capacité d'une articulation à effectuer des mouvements dans ses axes fonctionnels, illustrant l'étendue des mouvements possibles. Comprendre les éléments clés qui influencent la mobilité articulaire est essentiel pour savoir comment l'optimiser :

  • Anatomie de l’articulation : Dans le corps humain, différents types d'articulations existent, chacun possédant des axes de mouvement spécifiques. Les articulations charnières, telles que celles du coude, permettent des mouvements dans un plan vertical mais sont restreintes latéralement. En revanche, les articulations sphériques, comme celles de l'épaule, offrent une rotation complète, procurant ainsi une grande liberté de mouvement dans toutes les directions.
  • Structures articulaires : La composition de l'articulation joue un rôle crucial dans sa mobilité. Par exemple, le liquide synovial lubrifie le cartilage, réduisant ainsi la friction et protégeant les extrémités osseuses. De plus, les ligaments stabilisent l'articulation en maintenant les os dans leurs axes prévus.
  • Musculature : Les muscles, qui se fixent aux os par l'intermédiaire des tendons, sont d'une importance capitale. Leur élasticité et leur force sont essentielles pour soutenir la mobilité articulaire et faciliter le mouvement.
  • Système nerveux : Il transmet des signaux liés à la stabilité et au contrôle des mouvements articulaires, régulant ainsi leur mobilité de manière subconsciente.
Comment préserver ses articulations ?

Les articulations, points de jonction entre deux ou plusieurs os, requièrent une vigilance particulière afin d'éviter leur détérioration. Les professionnels de la santé soutiennent que l'exercice physique régulier et adapté représente la stratégie la plus efficace pour préserver la santé des articulations. Les activités aquatiques, telles que la natation ou l'aquagym, sont spécifiquement recommandées en raison de la flottabilité de l'eau, qui diminue la pression exercée sur les articulations.

Toutefois, outre l'exercice, l'hydratation et une alimentation équilibrée, il est essentiel de suivre ces conseils pour une santé articulaire optimale :

  • Adoptez un mode de vie actif : Se livrer à une activité physique ne compense pas automatiquement un mode de vie sédentaire. Même en pratiquant un sport pendant trois heures, le reste de la journée passé assis contribue à un mode de vie sédentaire. Il est crucial de maintenir une activité tout au long de la journée pour la santé des articulations.
  • Ne négligez pas l'échauffement : Beaucoup de gens sous-estiment l'importance de l'échauffement avant l'exercice. Pourtant, préparer les articulations avec un échauffement adéquat est essentiel pour maximiser les bienfaits de l'exercice et réduire les risques de blessures.
  • Intégrez l'activité physique dans votre quotidien : Il est erroné de penser que l'exercice doit être intense ou sportif pour être bénéfique. Les activités de la vie quotidienne, comme marcher pour faire les courses, faire du vélo pour se rendre au travail ou jardiner, sont d'excellents moyens de rester actif. Les recommandations en matière de santé suggèrent que 15 à 30 minutes d'activité physique par jour sont suffisantes pour avoir un impact positif sur la santé générale.
  • N'oubliez pas les étirements : Souvent négligés après l'exercice, les étirements sont essentiels pour la récupération et le maintien de la santé articulaire. Avec le temps, le cartilage articulaire peut devenir rigide. Les étirements aident à réduire cette raideur et à favoriser la flexibilité articulaire.
Quels sont les aliments à réduire pour garder des articulations en bonne santé ?

Pour préserver la santé des articulations, il est bénéfique de réduire la consommation d'aliments riches en acides gras saturés comme la viande rouge, le beurre, certaines huiles végétales et les œufs. En effet, bien que ces acides gras soient naturellement produits par le corps, les consommer en excès peut entraîner une inflammation chronique préjudiciable aux articulations. Ainsi, plutôt que de les éliminer totalement, il est préférable de modérer leur présence dans notre alimentation.

Notre alimentation actuelle est souvent déséquilibrée, présentant un excès d'oméga-6 au détriment des oméga-3. Cette disproportion peut perturber le ratio optimal recommandé de 1 oméga-3 pour 5 oméga-6, crucial pour prévenir l'inflammation et les problèmes articulaires. Il est donc recommandé de privilégier les huiles riches en oméga-3 pour l'assaisonnement, réservant celles riches en oméga-6 pour la cuisson. Bien que les sources d'oméga-6 ne doivent pas être écartées, leur consommation devrait être modérée et réfléchie.

En ce qui concerne les produits laitiers et les aliments contenant du gluten, il est important de souligner que leur exclusion totale de l'alimentation est sujet à débat. Le gluten présente surtout des défis pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque ou d'une sensibilité non cœliaque au gluten. Quant aux produits laitiers, y compris le lait, leur effet acidifiant sur le corps n'est pas considéré comme significatif. Comme pour tout aliment, les recommandations de santé publique préconisent une consommation modérée : ne pas dépasser deux portions de produits laitiers par jour (environ 250-300 mL de lait et/ou un yaourt et/ou 30 g de fromage) et limiter la part des féculents contenant du gluten à un quart de l'assiette, une fois par jour.

Exercices et conseils pour améliorer la mobilité articulaire

Pour garantir des mouvements fluides au quotidien et diminuer les risques de blessures pendant les activités physiques, il est crucial de préserver une bonne mobilité articulaire. À cette fin, des exercices de mobilité peuvent être ajoutés à la routine d'échauffement avant l'exercice physique ou intégrés aux séances d'étirement et de renforcement musculaire au quotidien. En effectuant ces mouvements de manière lente et sans excès de force, ils peuvent constituer une routine d'échauffement complète lorsqu'ils sont répétés en série.

  • Pour le cou : Pratiquez le mouvement du "oui-non". Maintenez le regard à l'horizon tout en respirant profondément. Effectuez deux séries de 10 inclinaisons de tête, revenez à la position centrale, puis enchaînez avec 2 séries de 10 mouvements latéraux.
  • Rotation des épaules et des bras : Tenez-vous debout avec les pieds écartés à la largeur des épaules, les bras le long du corps. Effectuez de grands mouvements de rotation avec les bras, d'abord vers l'avant, puis vers l'arrière.
  • Rotation des poignets : Placez vos paumes l'une contre l'autre et entrelacez vos doigts. Effectuez des rotations de chaque côté en prenant votre temps. Réalisez 2 séries de 10 mouvements.
  • Pour le dos et le bassin : Adoptez la "posture du chat". À quatre pattes, mains alignées aux épaules et genoux à la hauteur des hanches, inspirez pour relâcher la colonne vertébrale, expirez pour contracter les abdominaux et arrondir le dos. Alternez lentement entre ces deux positions toutes les 5 secondes environ. Effectuez deux séries de 10 mouvements en alternant entre le dos creux et le dos rond.
  • Rotation du bassin : Debout, les jambes écartées à la largeur des épaules, mains sur les hanches, effectuez des rotations lentes du bassin dans le sens des aiguilles d'une montre, puis en sens inverse. Accomplissez deux séries de 10 rotations dans chaque direction.
  • Rotation des genoux : En position debout, les pieds légèrement écartés, mains sur les hanches, soulevez et pliez une jambe devant vous, puis effectuez des rotations du tibia vers la droite et la gauche. Répétez avec l'autre jambe. Accomplissez 10 rotations dans chaque sens pour chaque jambe.
  • Flexion et rotation de la cheville : Effectuez deux séries de dix flexions-extensions sur chaque cheville. Puis, réalisez 10 rotations dans le sens des aiguilles d'une montre et 10 dans le sens inverse pour chaque cheville.

Cette routine d'échauffement est adaptée aux personnes ne présentant pas de contre-indications de santé spécifiques. Cependant, en cas de problèmes articulaires ou musculaires, il est conseillé de consulter un médecin avant de débuter cette routine.

Quel est le rôle d’un complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires sont définis comme des produits destinés à compléter un régime alimentaire normal, fournissant une source concentrée de nutriments ou d'autres substances à effet nutritionnel ou physiologique, soit seuls, soit en combinaison. Ils sont commercialisés sous forme de doses, telles que gélules, pastilles, comprimés, pilules, sachets de poudre, ampoules de liquide, flacons munis de compte-gouttes et autres présentations similaires, destinées à être prises en unités mesurées de faible quantité. Cependant, malgré leur nom, les compléments alimentaires ne doivent en aucun cas être utilisés comme substituts d'une alimentation équilibrée et variée.

En règle générale, une alimentation équilibrée et diversifiée, associée à un mode de vie sain, suffit à répondre aux besoins nutritionnels, en l'absence de pathologie. Ainsi, la prise de compléments alimentaires n'est souvent pas nécessaire. Cependant, certaines personnes, en raison de leur mode de vie spécifique ou d'autres raisons, peuvent choisir d'utiliser des compléments alimentaires pour compléter leur apport en nutriments. De plus, pour certaines populations telles que les femmes enceintes ou les personnes âgées, des suppléments en vitamines, minéraux ou autres nutriments peuvent être bénéfiques. Il est cependant important de souligner que la décision d'utiliser des compléments alimentaires devrait être prise en concertation avec un professionnel de santé, plutôt que dans le cadre d'une démarche alimentaire individuelle non avisée.

Enfin, en cas de traitement médical, il est essentiel de consulter un médecin ou un pharmacien avant de prendre un complément alimentaire puisque ces derniers peuvent interagir avec les médicaments et modifier leur efficacité.