Livraison offerte dès 29€

Un shampoing solide BIO composé d’ingrédients hydratants et nourrissants pour nettoyer tout en réparant et protégeant les cheveux secs et abîmés.

Il est certifié BIO, fabriqué en France, et composé à 100% d’ingrédients naturels et sains.


Les plus produit : 

  • Nettoie efficacement les cheveux et le cuir chevelu.
  • Nourrit, hydrate, répare et protège en profondeur les cheveux et le cuir chevelu.
  • Produit une mousse douce et agréable.
  • Idéal pour les cheveux secs et abîmés.
  • Tensioactifs naturels et doux pour la peau et les cheveux.
  • Son format solide de 85g qui dure dans le temps et respecte l’environnement.
  • Packaging en carton minimaliste recyclé et recyclable.
  • Fabriqué en France.

Produit en France par :

Avril® est une marque française de cosmétique BIO, engagée et accessible.


Ingrédients :

Sodium coco-sulfate, glyceryl stearate, butyrospermum parkii butter*, aqua, lauryl glucoside, hydrated silica, cetyl alcohol, citrus aurantium amara flower water*, decyl glucoside, sodium pca, citric acid, hydrogenated ethylhexyl olivate, stearic acid, argania spinosa kernel oil*, palmitic acid, parfum, hydrogenated olive oil unsaponifiables, CI 77492, phytic acid. *Ingrédients issus de l'agriculture biologique / **Transformés à partir d’ingrédients biologiques

100% du total est d'origine naturelle
13% du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : Appliquer le shampoing sur cheveux mouillés. Faire mousser en massant doucement le cuir chevelu. Rincer abondamment à l'eau claire. Renouveler l'application 2 à 3 fois par semaine.
Stockage : À conserver dans un endroit sec, ventilé, à l'abri de la lumière et de l'humidité., Se conserve 9 mois après l'ouverture du produit.
Précautions : Les produits Avril ne sont pas formulés ni testés pour une utilisation chez la femme enceinte ou allaitante. Il est donc conseillé de demander l’avis d’un professionnel de santé avant de l’appliquer. Usage externe.

Ce produit possède ces labels :

Ecocert Cosmos Organic Naturel à 100% Fabriqué en France Vegan

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 23 juillet et le 24 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 23 juillet

Produits Recommandés

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens s'attache à proposer des produits cosmétiques à base de plantes et d'ingrédients naturels et sains. C'est pourquoi elle a sélectionné ce shampoing solide cheveux secs Avril® pour plusieurs raisons :

  • Ses ingrédients BIO et à 100% naturels de grande qualité.
  • Sa composition riche en actifs nettoyants, des tensioactifs doux et naturels.
  • Son action secondaire nourrissante et hydratante de la sphère capillaire pour un soin en profondeur grâce au beurre de Karité et à l’huile d’Argan.
  • Sa texture agréable et douce, qui mousse bien.
  • Son traitement ciblé des cheveux secs et abîmés.
  • Son engagement écologique avec un format solide, un packaging en carton recyclable et l’absence d’huile de Palme.
  • Son prix accessible.
  • Sa fabrication et son conditionnement en France.

Focus sur sa composition

karite

Beurre de Karité

Le Karité, surnommé l'« arbre à beurre », appartient au genre Vitellaria de la famille des Sapotaceae et est originaire d'Afrique de l'Ouest et Centrale. Actuellement classé comme une espèce en danger d'extinction, cet arbre produit des noix renfermant une matière grasse naturelle appelée beurre de Karité. Ce beurre est riche en acides gras essentiels, en vitamines A et E, ainsi qu'en composés actifs. Traditionnellement utilisé en Afrique depuis des siècles, il est réputé pour ses applications culinaires, notamment dans la préparation de plats traditionnels, et est parfois considéré comme un substitut au beurre de Cacao par l'industrie agroalimentaire.

Pour choisir un beurre de Karité brut de qualité, plusieurs critères sont à prendre en compte. Il est recommandé de choisir un beurre BIO pour éviter la présence de pesticides. Pour une qualité optimale, privilégier un beurre de Karité vierge, issu de première pression à froid et non raffiné, garantissant ainsi la préservation de tous ses composants actifs tels que l’acide oléique (oméga-9, de 32 à 62%) et l’acide stéarique (de 25 à 50%), assurant ainsi sa qualité. Le choix du packaging est également important, avec un pot en verre opaque et résistant permettant de préserver les propriétés du beurre face à l’oxydation. Enfin, lors de sa réception, une vérification organoleptique est nécessaire pour valider la qualité du beurre de Karité brut : il doit être de couleur jaune crème, solide à température ambiante mais fondre au-dessus de 35°C, et doit avoir une odeur de Chocolat blanc avec des notes d’huile d’Olive. Il convient de noter l'existence d'un beurre de Karité désodorisé, souvent utilisé en cosmétique, mais dont la qualité peut être amoindrie après un traitement chimique ou thermique pour enlever son odeur naturelle.

En cosmétique, le beurre de Karité apporte des propriétés hydratantes, nourrissantes et protectrices puissantes à la peau et aux cheveux en renforçant la barrière lipidique et limitant ainsi la déshydratation.

argan

Huile végétale d’Argan

L'Arganier, membre de la famille des Sapotaceae, est originaire de la région historique du Souss au Maroc. Cet arbre imposant peut atteindre jusqu'à 10 mètres de hauteur et se distingue par son écorce qui ressemble à des écailles de crocodile, ainsi que par ses feuilles coriaces et résistantes, ornées de nombreuses épines le long des branches. L'huile d'Argan, extraite de ses fruits, notamment des amandons situés à l'intérieur, revêt une importance économique cruciale pour le Maroc. Plusieurs coopératives ont été créées dans le but de préserver le savoir-faire des femmes berbères du Souss, transmis à travers plusieurs siècles d'histoire. Son parfum délicat d'Amande et de Noisette en fait une huile très appréciée en cuisine, mais elle jouit surtout d'une réputation remarquable dans le domaine de la cosmétique.

L'Argan se présente sous diverses formes : huile végétale brute, huile végétale désodorisée, huile végétale toastée, voire même en gélules. Pour choisir une huile d'Argan de qualité, plusieurs critères doivent être pris en compte. Tout d'abord, les amandons doivent être soigneusement sélectionnés et récoltés à la main, puis concassés de manière manuelle afin de préserver leur qualité. Il est primordial qu'ils n'aient pas été préalablement consommés par les chèvres vivant dans les régions où poussent les Arganiers, car cela altère considérablement l'odeur de l'huile, la rendant désagréable. Ensuite, l'huile doit subir un processus de désodorisation, bien que cela puisse altérer ses propriétés et réduire son efficacité. Opter pour une huile BIO est recommandé pour éviter la présence de pesticides. Pour une qualité optimale, il est préférable de choisir une huile d'Argan vierge, extraite par première pression à froid et non raffinée, garantissant ainsi la préservation de tous les composants actifs de l'huile tels que l'acide oléique (de 43 à 49%) et l'acide linoléique (de 29 à 37%), assurant ainsi sa qualité. Le choix d'un emballage en verre opaque et résistant est également important pour préserver les propriétés des huiles et des beurres végétaux. Enfin, lors de sa réception, une évaluation sensorielle est nécessaire pour confirmer la qualité de l'huile d'Argan : elle doit se présenter sous forme d'un liquide jaune, avec un toucher gras et un parfum doux d'Amande et de Noisette. Dans le cas des cosmétiques, l'huile d'Argan désodorisée peut être préférable à l'huile brute pour éviter d'ajouter l'odeur naturelle de l'Argan à la formulation.

Composée à plus de 75% d'acides gras tels que l'acide oléique, l'acide linoléique, l'acide palmitique et l'acide stéarique, l'huile d'Argan offre une nutrition intense à la peau ainsi qu'un parfum doux, ce qui en fait un allié idéal pour renforcer la protection cutanée contre les agressions extérieures. Elle possède également des vertus raffermissantes et assouplissantes. Riche en vitamine E et autres antioxydants, elle prévient le dessèchement de la peau. Ses propriétés revitalisantes sont largement utilisées, que ce soit pour les cheveux ou pour la peau.

fleur oranger

Eau florale d’Oranger amer

L'Oranger, arbre fruitier de la famille des Rutaceae, a ses origines en Chine et est caractérisé par son feuillage persistant. Actuellement, il est largement cultivé dans diverses régions du monde en raison de ses fruits succulents. Les fleurs de cet arbre sont précieuses, utilisées dans la production d'huile essentielle et d'eau florale. Leurs pétales blancs délicats dégagent un parfum suave et floral, faisant de la Fleur d'Oranger un ingrédient prisé en parfumerie, en cosmétique et en cuisine. Plus spécifiquement, l'hydrolat de Fleur d'Oranger est obtenue par la distillation des fleurs fraîches de l'Oranger.

Pour choisir un hydrolat de fleur d’Oranger amer de qualité, il est essentiel de porter une attention particulière à certains critères importants. Tout d’abord, il est primordial de choisir des hydrolats 100% purs, ce qui assure qu’aucun additif ou autre ingrédient n’a été ajouté à la fleur d’Oranger, et qui sont naturels et d’origine biologique, en prêtant attention aux labels et logos présents. La concentration, soit la teneur en fleur d’Oranger amer contenue dans l’hydrolat, est également un critère non négligeable pour témoigner de la qualité d’un hydrolat. Généralement, une distillation est réalisée avec un ratio 1:1, c’est-à-dire 1 kilo de plante pour 1 kilo d’hydrolat produit, ce qui assure une eau florale d’excellente qualité et efficacité. Concernant la conservation, aucun conservateur n’est ajouté aux eaux florales, les rendant donc plus sensibles au développement microbien. Un hydrolat de qualité se conserve facilement 12 à 24 mois dans de bonnes conditions de conservation (à l’abri de la lumière et de la chaleur). La conservation de l’hydrolat doit se faire dans un flacon en verre ou en plastique coloré, pour éviter la photosensibilisation, tout en conservant une certaine transparence pour observer une éventuelle contamination microbienne.

L’eau florale d’Oranger amer joue en cosmétique le rôle d'un agent parfumant avec une odeur envoûtante et acidulée, mais également le rôle d’apaisant et de régénérant cutanés. Ainsi, dans ce shampoing cet hydrolat permet d’apaiser le cuir chevelu fragile des cheveux secs et abîmés tout en le renforçant et le protégeant.

Solvants

Les solvants jouent un rôle crucial dans l'industrie cosmétique, contribuant activement à la formulation et à l'efficacité des produits. Parmi les solvants couramment utilisés tels que l'eau, l'alcool et la glycérine, chacun présente des avantages spécifiques. Dans ce shampoing solide, seule l’eau est présente pour assurer cette fonction. Sa principale caractéristique est sa capacité à dissoudre diverses substances, notamment des ingrédients actifs et des excipients cosmétiques. Elle est particulièrement bénéfique dans les produits axés sur l'hydratation cutanée, favorisant ainsi l'absorption des principes actifs.

Agents nettoyants - Émulsifiants

Une émulsion se forme lorsqu'on mélange deux phases qui ne se mélangent pas naturellement, comme l'eau et l'huile. Les émulsifiants, souvent des tensioactifs, sont essentiels pour stabiliser cette émulsion. Lors du processus d'émulsification, ces agents se positionnent à l'interface entre les gouttelettes d'eau et la phase huileuse, réduisant ainsi la tension superficielle. Cette action empêche ou retarde le regroupement des gouttelettes, assurant ainsi la stabilité de l'émulsion.

Dans ce shampoing, les émulsifiants possédant des propriétés nettoyantes comprennent le Sodium coco-sulfate (tensioactif anionique issu de l'huile de Coco), le Glycéryl stearate (tensioactif non-ionique issu de l'huile de Palme), le Lauryl glucoside (tensioactif non-ionique issu de l'huile de Coco), le Cétyl alcohol (tensioactif non-ionique issu de l'huile de Coco ou de Palme), le Decyl glucoside (tensioactif non-ionique issu de l'huile de Coco), l’Acide stéarique et l’Acide palmitique. Ces composés permettent de déloger les saletés et les impuretés de la peau, les capturant dans l'émulsion formée par les huiles du savon, l'air et l'eau de la douche, facilitant ainsi leur élimination lors du rinçage.

Émollients

Le terme « émollient » dérive du mot latin « mollis », signifiant adoucir ou assouplir. En cosmétique, un émollient est une substance conçue pour adoucir et assouplir la peau. Son action principale consiste à former un film protecteur à la surface de la peau, réduisant ainsi la perte d'eau et améliorant la souplesse cutanée. Les émollients peuvent également contribuer à améliorer l'apparence de la peau en la rendant plus souple et en atténuant l'aspect des rides et des ridules.

Plusieurs ingrédients sont présents dans cette crème pour assurer son émollience en complément des huiles et des émulsifiants souvent émollients secondaires : l’hydrogenated ethylhexyl olivate, et l’hydrogenated olive oil unsaponifiables, tous deux dérivés de l’huile d’Olive, utilisés pour remplacer les silicones.

Humectants

Les humectants sont des composés utilisés pour maintenir l'hydratation de la peau et des produits cosmétiques. Sur la peau, ils rétablissent la barrière cutanée en fournissant des substances hydrophiles capables de capturer l'humidité de l'air et de retenir l'eau transépidermique (réduisant ainsi la perte d'eau transépidermique, ou TEWL). Ils protègent ainsi la peau contre les agressions extérieures. Bien qu'ils soient similaires aux hydratants, les humectants appartiennent à une catégorie spécifique d'ingrédients. Les humectants sont des substances hygroscopiques qui agissent comme des éponges. Le Sodium PCA utilisé dans ce shampoing, obtenu à partir de mélasse de Betterave, en est un exemple.

Acide silicique

Agent abrasif à base de Silice, l’Acide silicique permet d’hydrater la peau tout en l’exfoliant en douceur. Ainsi, il est idéal pour les peaux sèches qui présentent une couche importante de cellules mortes, ainsi que pour les cheveux secs dont les fibres s’écaillent en surface. Enfin, il facilite la dispersion des ingrédients dans une formulation. Non toxique et doux pour la peau, les cheveux et l’environnement, l’Acide silicique assure les finitions d’un nettoyage efficace.

Ajusteur de pH

Le but d'un régulateur de pH en cosmétique est de maintenir de manière stable le niveau de pH optimal à l'intérieur d'un produit. Le pH, qui mesure l'acidité ou la basicité d'une solution, est crucial pour garantir la stabilité et l'efficacité des formulations cosmétiques. Les ajusteurs de pH sont utilisés pour modifier et stabiliser le pH dans une plage spécifique, assurant ainsi que le produit reste adapté à la peau. Dans cette formulation, l'Acide citrique, naturellement présent dans les agrumes, est utilisé pour ajuster et maintenir le pH similaire à celui de la flore cutanée.

Chélatant

Un chélatant est une molécule qui a la capacité de se lier aux métaux lourds pour les neutraliser et former une formule stable. Les métaux lourds, pouvant contaminer les cuves de production, sont responsables de l'instabilité des formulations lorsqu'ils sont présents de manière libre. Dans ce shampoing, l’Acide phytique, extrait de son de riz, est utilisé pour son pouvoir chélatant. En plus de cette fonction de chélation, il agit également comme un hydratant et un exfoliant pour la peau.

Pigments

Le CI 77492 ou Oxyde de Fer jaune, est un pigment d’origine minérale de couleur jaune principalement utilisé dans les produits de maquillage. Ils confèrent une teinte attrayante à ce shampoing solide.

Comment justifier un prix accessible ?

La marque Avril s'efforce de proposer des cosmétiques de bonne qualité, responsables et écologiques, à des prix accessibles. Pour cela, Avril a développé un modèle économique original : le Slow marketing.

Son principe ? Pas de publicité ni d'opérations marketing comme les promotions !

Le résultat ? Le consommateur ne paie pas la marge importante des cosmétiques classiques pour la communication et le marketing. Depuis le début, la marque fonctionne sur la base du bouche à oreille et croit en la qualité de ses produits pour faire le reste.

Qu’est-ce qu’un shampoing ?

Un shampoing est un produit d’hygiène cosmétique capillaire qui a pour principal objectif de nettoyer à la fois les cheveux et le cuir chevelu. Typiquement composé d'ingrédients de base tels que des tensioactifs pour le nettoyage et la formation de mousse, ainsi que des stabilisants pour maintenir l'émulsion, il contient également des solvants favorisant la dissolution des autres composants. Néanmoins, selon sa formulation et ses objectifs spécifiques (comme l'action anti-pelliculaire, l'hydratation, la protection, etc.), les ingrédients d'un shampoing peuvent varier d'un produit à l'autre.

Quel est le mode d’action d’un shampoing ?

Les tensioactifs sont des molécules amphiphiles, ce qui signifie qu'elles possèdent à la fois une partie hydrophile et une partie hydrophobe. En présence d'eau, ces molécules ont tendance à minimiser leur contact avec l'eau en regroupant leur partie hydrophobe. Elles se rassemblent donc pour former des micelles, où la partie hydrophile est en contact avec l'eau tandis que la partie hydrophobe est orientée vers un environnement non aqueux, généralement lipophile.

Les impuretés qui se trouvent sur le cuir chevelu et les cheveux sont généralement lipophiles, ce qui signifie qu'elles sont attirées par les graisses et ne se dissolvent pas facilement dans l'eau. La partie lipophile des tensioactifs est donc attirée par ces impuretés, tandis que la partie hydrophile est attirée par l'eau. Les tensioactifs agissent en formant des micelles qui captent les graisses et les impuretés avec leur partie hydrophobe. Lorsque vous rincez à l'eau, les impuretés emprisonnées dans les micelles sont emportées, permettant ainsi un nettoyage efficace.

Qu’est-ce qu’un tensioactif ?

Les tensioactifs sont des molécules qui ont la capacité de réduire la tension superficielle entre deux phases non miscibles, telles que l'eau et l'huile. En d'autres termes, ils facilitent la dispersion d'une substance dans une autre qui ne se mélange pas spontanément, tout en garantissant la stabilité de ce mélange.

Comment la mousse se forme-t-elle ?

Les tensioactifs contenus dans la composition du shampoing jouent un rôle essentiel dans la formation de la mousse pendant son utilisation. Cette mousse se forme grâce à la présence de bulles d'air hydrophobes enveloppées par un fin film d'eau hydrophile, stabilisé par ces tensioactifs. Lorsque le shampoing est appliqué et que le cuir chevelu est massé, de l'air est incorporé au produit. Les tensioactifs se placent alors à l'interface entre l'air (hydrophobe) et l'eau présente dans le shampoing, empêchant ainsi les bulles d'air de fusionner en une seule. Les émulsifiants contribuent également à la formation de la mousse et à la stabilité du shampoing.

Quelles sont les différentes natures de cheveux ?

Il existe plusieurs natures de cheveux. Elles peuvent être classées selon l’origine ethnique : asiatique, caucasien et africain. Les cheveux peuvent également être classés selon la classification d’André Walker. Cette classification numérote de 1 à 4 la texture du cheveu (raide, ondulé, bouclé, crépus) et attribue une lettre allant de A à C au rebond du cheveu (de la boucle la moins serrée à la plus serrée).

  • Les cheveux raides (type 1) sont lisses, droits s’emmêlent difficilement et ont tendance à briller naturellement. Ils sont donc faciles à entretenir et nécessitent des produits renforçant la fibre capillaire et limitant leur casse, sans alourdir ni apporter un excès de sébum.
  • Les cheveux ondulés (type 2) ne sont ni lisses ni bouclés. Leur entretien est plus complexe : ils ont besoin de souplesse et de définition, il faut également être vigilants à ne pas les agresser, et à les protéger. Il est recommandé de leur appliquer un soin hydratant de temps en temps.
  •  Les cheveux bouclés (type 3) sont plus volumineux et présentes de réelles boucles. Pour les dompter, l’utilisation de produits de définition est recommandée. Ils nécessitent également des soins hydratants réguliers.
  • Les cheveux crépus (type 4) possèdent énormément de rebonds. Pour les entretenir, la fibre capillaire doit être nourrie en profondeur de manière très récurrente.

Néanmoins, des éléments complémentaires permettent de mieux connaître sa chevelure comme la porosité ou la densité du cheveu.

Comment reconnaitre son type de cheveu ?

Quelle que soit leur nature, on distingue 4 grandes catégories de cheveux :

  • Les cheveux normaux : cette nature de cheveux se démêle facilement, peut tenir quelques jours entre chaque lavage sans graisser et possède une certaine souplesse et brillance naturelle.
  • Les cheveux secs : fragiles et cassants, ils doivent être nourris. Ces cheveux présentent souvent des fourches ou bien un cuir chevelu à problèmes (irritations, démangeaisons, pellicules).
  • Les cheveux gras : ils ont tendance à surproduire du sébum et regraissent donc très facilement. Le sébum les alourdit et peut conduire à un manque de volume, ainsi qu’à l’apparition de pellicules.
  • Les cheveux mixtes : secs sur les pointes mais gras à la racine, cette nature de cheveux s’emmêle facilement. Ils ont tendance à présenter rapidement un effet gras aux racines entre les lavages.

La nature des cheveux n’est pas seulement génétique puisqu’elle est largement influencée par l’âge, l’activité des hormones, l’alimentation ou encore la prise de certains traitements médicamenteux.

Qu’est ce qui assèche les cheveux ?

Un cheveu sec, fragile et cassant présente un aspect terne et rêche. Cette condition capillaire peut résulter d'un manque de sébum produit au niveau du cuir chevelu, mais elle est souvent causée par des traitements inappropriés répétés, tels que des lavages excessivement décapants, des colorations, l'utilisation de traitements thermiques, l'exposition à l'eau chlorée des piscines, etc. Ces pratiques entraînent une perte de kératine dans la fibre capillaire, un manque de sébum autour de celle-ci et une ouverture des écailles du cheveu, le rendant ainsi rêche. Cette détérioration conduit à une diminution de l'élasticité du cheveu.

Pour inverser cette tendance, il est crucial d'utiliser un shampoing et un après-shampoing doux, nourrissants et hydratants, ainsi qu'un masque nourrissant une fois par semaine. Cela permet de restaurer l'hydratation et la nutrition des cheveux, favorisant ainsi leur santé et leur élasticité.

Pourquoi choisir ce shampoing solide plutôt qu’un shampoing liquide?

Le shampoing solide va au-delà de sa simple fonction de nettoyage des cheveux. Grâce à sa formule enrichie en huiles et ingrédients nourrissants, il se transforme en un véritable produit de soin de haute qualité. De plus, sa taille compacte et son faible encombrement en font une option pratique pour la salle de bain, se démarquant ainsi des grands flacons de shampoing liquide.

Sur le plan économique, le shampoing solide présente un avantage indéniable : une barre de 60g offre généralement environ soixante lavages, tandis que 200mL de shampoing liquide ne permettent que d'effectuer environ trente lavages. De plus, l'utilisation de shampoing solide contribue à réduire l'utilisation de plastique et d'emballages souvent nécessaires pour les produits liquides, démontrant ainsi un engagement envers la réduction des déchets et l'impact environnemental des produits cosmétiques.

Ce shampoing convient-il à tous les types de cheveux ?

Ce shampoing a été spécialement formulé pour répondre aux besoins des cheveux secs et abîmés, caractérisés par un faible taux d'hydratation et de sébum. Ces cheveux sont fragiles, rêches et cassants. En nourrissant et hydratant en profondeur, ce shampoing aide à réparer et à renforcer les cheveux. Les cheveux secs nécessitent une action nourrissante et hydratante plus intensive, tandis que les cheveux gras requièrent une action régulatrice plus poussée. Il est donc recommandé de choisir d'autres shampoings plus spécifiques dans ce dernier cas.

Quelle routine capillaire adopter ?

Pour prendre soin de ses cheveux, compléter cette routine à chaque lavage :

  1. Vérifier la température de l’eau avant de passer au lavage des cheveux. Elle doit être assez chaude pour éliminer le sébum, sans être trop chaude pour ne pas brûler le cuir chevelu ou créer d’irritations.
  1. Appliquer ce shampoing sur le haut du crâne.
  2. Effectuer des mouvements circulaires délicats sur l’ensemble du cuir chevelu pour nettoyer.
  3. Laisser agir le shampoing 3 à 5 minutes pour augmenter son efficacité.
  4. Rincer abondamment à l’eau claire.
  5. Après chaque lavage, appliquer l'après-shampoing sur les longueurs et les pointes de la chevelure et laisser poser 5 minutes pour hydrater, apporter de la brillance et faciliter le démêlage des cheveux.
  6. Une fois par semaine, réaliser :
    • Pour les cheveux à tendances pelliculaires, un gommage du cuir chevelu avant le nettoyage : Appliquer le gommage sur le cuir chevelu et masser délicatement pendant quelques instants. Laisser poser 5 minutes et rincer abondamment à l’eau claire avant de passer au shampoing antipelliculaire.
    • Masque capillaire : Appliquer un masque ciblé en fonction de votre problématique (hydratation, définition, restructuration, cheveux colorés…) de façon hebdomadaire. À laisser poser environ 15 minutes. Rincer abondamment à l’eau claire.
    • Bain d’huiles : Avant lavage de votre chevelure, laisser poser un bain d’huiles au moins 20 minutes sur cheveux secs ou humides. Rincer abondamment avant de procéder à votre routine lavage.
  1. Après lavage, sécher les cheveux à l’aide d’un sèche-cheveux ou bien à l’air libre.

Appliquer un sérum hydratant sur les longueurs et les pointes de vos cheveux.

Combien de shampoings sont nécessaires pour bien laver ses cheveux ?

Il est crucial de faire la distinction entre le moussage et le nettoyage lors de l'utilisation du shampoing. Bien que l'effet moussant d'un shampoing soit souvent associé au plaisir ressenti par le consommateur, il ne reflète pas nécessairement l'efficacité détergente du produit.

Les tensioactifs contenus dans le shampoing sont responsables à la fois de la formation de la mousse et du nettoyage des impuretés et des graisses présentes sur les cheveux. Ainsi, une faible quantité de mousse lors du premier lavage ne signifie pas que les tensioactifs ne sont pas en train d'éliminer la saleté et le sébum. Certains types de tensioactifs ont en effet un fort pouvoir détergent mais produisent peu de mousse.

Cependant, pour des cheveux très sales ou une importante quantité de cheveux, il peut être judicieux d'effectuer un second lavage pour assurer un nettoyage plus complet. Il est important de noter que ce deuxième lavage peut être néfaste si les cheveux sont très fragiles ou si le cuir chevelu est sensible. Le choix d'un double shampoing dépend également de la fréquence des lavages. En cas de lavage quotidien, il est préférable de se contenter d'un seul shampoing pour éviter d'irriter le cuir chevelu, ce qui pourrait entraîner une surproduction de sébum et un regraissage plus rapide des cheveux.

Vaut-il mieux se laver les cheveux le matin ou le soir ?

Le moment optimal pour se laver les cheveux dépend des habitudes et de la nature capillaire individuelle.

Laver ses cheveux le soir nécessite de les sécher avant de se coucher, que ce soit à l'air libre ou avec un sèche-cheveux. En effet, dormir avec des cheveux humides peut les endommager : les écailles de kératine de la fibre capillaire s'ouvrent, rendant les cheveux fragiles. Cela peut les rendre poreux et cassants, les rendant ainsi plus sensibles aux dommages et aux frottements pendant la nuit. De plus, aller au lit avec des cheveux mouillés peut favoriser l'apparition de pellicules, car l'humidité piégée dans les cheveux encourage la croissance microbienne, irritant ainsi le cuir chevelu. En outre, pour ceux qui ont tendance à avoir les cheveux gras rapidement, les laver le soir peut entraîner un regraissage pendant la nuit, ce qui peut donner des cheveux alourdis le matin suivant.

Par conséquent, il est généralement recommandé de se laver les cheveux le matin pour obtenir une chevelure souple et légère. Cependant, pour ceux qui n'ont pas de problème d'excès de sébum, se laver les cheveux le soir est également une option, à condition de bien les sécher avant de se coucher.

Convient-il aux femmes enceintes, allaitantes ?

Il est conseillé de consulter un professionnel de la santé avant d'utiliser ce shampoing, car il n'a pas été spécifiquement conçu ni testé pour une utilisation chez les femmes enceintes ou allaitantes.

    La Marque : Avril®

    Avril®, fondée en avril 2012, est une marque française renommée dans le domaine des cosmétiques biologiques. Elle se distingue par son engagement envers la qualité, l'accessibilité et la préservation de l'environnement. Offrant une vaste gamme de produits, des soins du visage au maquillage en passant par les soins du corps, des cheveux et des produits adaptés aux bébés, Avril® s'efforce de rendre les produits biologiques accessibles à tous sans compromettre leur qualité. Les formules efficaces et les parfums agréables de ses produits témoignent de cet engagement.

    Tous les produits biologiques d'Avril® sont certifiés par des organismes réputés tels qu'Ecocert ou Bureau Veritas, garantissant ainsi leur conformité aux normes biologiques. De plus, la majorité des articles Avril® sont fabriqués en France, démontrant son attachement à la production locale. Les initiatives écologiques d'Avril® incluent l'utilisation d'emballages recyclables ou biodégradables, la réduction des suremballages et le développement de gammes solides et zéro déchet. Depuis 2023, Avril® est membre du collectif 1% for the Planet, témoignant de son engagement financier envers des causes environnementales.

    Adoptant un modèle économique axé sur des prix abordables, Avril® évite les dépenses liées à la publicité, au marketing ou à d'autres aspects commerciaux, préférant le bouche-à-oreille positif et une communication équitable. En résumé, Avril® incarne un équilibre réussi entre accessibilité, qualité et responsabilité environnementale dans le domaine des cosmétiques biologiques.