Voir les 28 avis clients
Livraison offerte dès 29€

Solution buvable aux huiles essentielles de Citron, Myrte Vert, Ravintsara, Menthe Poivrée et Thym à Thymol, apaisant les voies respiratoires. 

La Compagnie des Sens a développé des synergies d'huiles essentielles hydrosolubles, se dispersant facilement dans l'eau sous forme de micro-gouttelettes liposomales. Cette méthode de dispersion unique permet aux huiles essentielles d'être ingérées en toute sécurité, dans un simple verre d'eau.


Garanties qualité :

  • Chémotype et composition biochimique des huiles essentielles garantis par analyse chromatographique
  • Formulé par nos soins à Lyon
  • Traçabilité de chaque lot produit

Caractéristiques du produit :

Bienfaits sur : Voies respiratoires
Conseils d'utilisation : 4 gouttes dans un verre à remplir d'eau, 2 fois par jour pendant 5 jours maximum. Faire une pause de 2 jours avant de renouveler si nécessaire.
Ingrédients : Alcool (61%), huiles essentielles : Menthe Poivrée, Ravintsara, Myrte Vert, Citron et Thym à Thymol, eau, glycérine végétale, extrait d'amande douce, lécithine (soja), acide oléique végétal, antioxydant : vitamine C
Vendu en : Flacon en verre ambré avec codigoutte

Ce produit possède ces labels :

Mis en flacon à Lyon Produit Compagnie des Sens Huile essentielle chémotypée et intégrale Disponible en pharmacie

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 23 juillet et le 24 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 22 juillet

Produits Recommandés

Les précieux avis de nos clients

Des huiles essentielles buvables ?

Les huiles essentielles pures ne sont pas solubles dans l’eau : elles restent à la surface, à cause de leur densité souvent plus faible que celle de l'eau. Pour résoudre ce problème, nous avons choisi une méthode de dispersion permettant de les rendre hydrosolubles grâce à un émulsionnant naturel. Il forme avec les huiles essentielles des micro-gouttelettes liposomales invisibles à l’œil nu, permettant d’obtenir un mélange homogène.

Cette méthode présente de nombreux avantages :

  • Disperser de manière efficace et homogène les huiles essentielles dans l’eau.
  • Permettre d’ingérer les huiles essentielles en toute sécurité.
  • Augmenter la biodisponibilité des huiles essentielles, en augmentant la surface de contact entre les huiles essentielles et les muqueuses.
  • Conserver l’efficacité des huiles essentielles.

Conseils d'utilisation

1 - Agiter le flacon pour homogénéiser le mélange.
2 - Ajouter 4 gouttes dans un verre vide.
3 - Remplir d'eau. Un aspect laiteux se forme : les huiles essentielles sont bien dispersées.
4 - À boire 2 fois par jour pendant 5 jours maximum. Faire une pause de 2 jours avant de renouveler si nécessaire.

Précautions d'emploi et stockage

Précautions : Tenir hors de portée des enfants. Ne se substitue pas à une alimentation variée et un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.  Ne pas utiliser de manière prolongée (2 semaines maximum). Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 12 ans et en cas d'antécédents d'épilepsie, de convulsions ou de pathologies neurologiques. Prendre l'attache d'un professionnel de santé, surtout en cas de traitements médicamenteux, maladie chronique (asthme, hypertension...), problèmes cardiovasculaires, obstruction des voies biliaires (calculs), reflux gastro-œsophagien, ou troubles hépato-pancréatiques.

Stockage et conservation : Conserver dans son emballage d'origine fermé, à l'abri de la lumière et des fortes chaleurs.

    Statut réglementaire : Complément alimentaire

    Allergènes : Produit à base d'amandes et de soja.

    Focus sur la synergie

    L'huile essentielle de Ravintsara

    Cinnamomum camphora (L.) J.Presl

    De la plante à l'huile essentielle. Le Ravintsara est une plante endémique de l'île de Madagascar, qui fait partie de la pharmacopée traditionnelle. Son nom "Ravintsara" signifie d'ailleurs "bonne feuille" en malgache. L'huile essentielle de feuilles de Ravintsara est extraite pour la première fois en 1775 par le pharmacien et chimiste Antoine Baumé et étudiée quelques années plus tard par le botaniste Pierre Boiteau. Aujourd'hui, le Ravintsara est encore largement utilisé dans les foyers malgaches, et son huile essentielle partout dans le monde.

    Composition biochimique. L'huile essentielle de Ravintsara correspond au chémotype à 1,8-cinéole du camphrier. Elle contient donc sans surprise 50 à 60% de 1,8-cinéole, aussi appelé eucalyptol, une molécule de la famille des oxydes. On retrouve également dans sa composition quelques monoterpènes tels que du sabinène et des pinènes (α et β), des monoterpénols comme l'α-terpinéol et des esters comme l'acétate d'α-terpinyle ou l'acétate de linalyle.

    L'huile essentielle de Menthe Poivrée

    Mentha x piperita L.

    De la plante à l'huile essentielle. La Menthe Poivrée est une plante aromatique largement cultivée pendant la saison estivale, que ce soit dans les jardins ou sur les balcons. Bien que sa culture soit répandue dans de nombreux endroits du monde aujourd'hui, l'Inde reste l'un des principaux pays producteurs, en particulier pour son huile essentielle. Cette dernière est appréciée pour sa capacité à procurer une sensation de fraîcheur, mais également pour apaiser les voies respiratoires.

    Composition biochimique. L'huile essentielle de Menthe Poivrée provoque une sensation de fraîcheur grâce à sa forte concentration en menthol, pouvant atteindre jusqu'à 50%. Le menthol a la capacité de stimuler spécifiquement les récepteurs thermiques sensibles au froid. Cette huile essentielle contient également d'autres monoterpénols tels que le néomenthol, entre 2 et 6%, ainsi que des cétones comme la menthone présente entre 13 et 28%, et l'isomenthone. De plus, on y trouve généralement la présence d'eucalyptol, qui varie entre 3 et 8%.

    L'huile essentielle de Myrte Vert

    Myrtus communis L.

    De la plante à l'huile essentielle. Espèce très répandue dans tout le bassin méditerranéen, le Myrte Vert est surtout présent et typique de la Corse. Il ne doit pas être confondu avec le Myrte Rouge, notamment cultivé au Maroc, ou le Myrte Citronné qui appartient à une espèce différente. L'huile essentielle de Myrte Vert est obtenue par distillation des feuilles de la plante. Son coût élevé s'explique par un rendement de distillation relativement faible, de l'ordre de 0,1 à 0,8%

    Composition biochimique. La particularité de l'huile essentielle de Myrte Vert provient de son chémotype, riche en 1,8-cinéole. L'huile essentielle de Myrte Vert est d'ailleurs aussi appelée "Myrte à cinéole". Bien qu'elle en contienne en quasi même quantité que celle de Myrte Rouge, cette dernière est qualifiée de "Myrte à acétate de myrtényle". Les deux huiles essentielles ne doivent ainsi pas être confondues. Celle de Myrte Vert contient par ailleurs 40 à 68% d'α-pinène, du limonène ou encore du linalol.

    L'huile essentielle de Thym à Thymol

    Thymus zygis L.

    De la plante à l'huile essentielle. Affectionnant les sols arides et supportant la sécheresse, le Thym à Thymol est ainsi sans surprise retrouvé dans les maquis de la garrigue, notamment dans le sud de la France ou en Espagne. L'huile essentielle est produite au niveau des feuilles, sur la face inférieure où se situent les poils sécréteurs. Ce sont toutefois l'ensemble des sommités fleuries qui sont distillées. Le rendement de distillation est généralement de 1 à 4%, pouvant aller jusqu'à 6,5%. L'huile essentielle de Thym à Thymol est prisée pour apaiser les voies respiratoires.

    Composition biochimique. L'huile essentielle de Thym à Thymol est principalement constituée de molécules de la famille des phénols. On y retrouve bien sûr du thymol, entre 35 et 55%, mais également du carvacrol, entre 0,5 et 5,5%. En parallèle sont présents des monoterpènes tels que du γ-terpinène (4 à 13%), du paracymène (14 à 28%) ou du β-myrcène en plus faible concentration. Quelques monoterpénols sont enfin présents à des quantités notables tels que le linalol.

    L'huile essentielle de Citron

    Citrus limon (L.) Osbeck

    De la plante à l'huile essentielle. Le Citron est un ingrédient largement utilisé en cuisine, mais est également prisé pour son huile essentielle au parfum frais et fruité. Connue sous le nom d'"essence de Citron", cette huile est extraite par expression à froid des zestes du fruit, ce qui diffère de la méthode de distillation à la vapeur d'eau utilisée pour la plupart des autres huiles essentielles. L'huile essentielle de Citron est l'une des plus populaires et largement consommées à travers le monde.

    Composition biochimique. Les essences d'agrumes se distinguent par leur composition principalement constituée de monoterpènes, et l'huile essentielle de Citron ne fait pas exception. Elle contient généralement entre 60 et 80% de limonène, de 9 à 16% de β-pinène, de 8 à 12% de γ-terpinène, et moins de 3% d'α-pinène, entre autres composants. On peut également trouver en concentration plus faible des aldéhydes, des esters, ainsi que les célèbres coumarines.

    L'expertise de la Compagnie des Sens

    10 ans d'expertise en aromathérapie

    La Compagnie des Sens est née en 2013 avec pour objectif de démocratiser l’utilisation des huiles essentielles. Ce sont donc plus de 10 années de recherches bibliographiques, d’échanges avec les producteurs et de veille réglementaire et scientifique qui nous permettent aujourd’hui d’être experts en aromathérapie.

    Une qualité sous contrôle

    Notre service qualité réalise un ensemble d’analyses permettant de garantir une qualité irréprochable pour chacun de nos ingrédients (analyse de pesticides et autres contaminants, de composition, organoleptique, etc.). Pour 100 % de transparence, toutes ces analyses sont disponibles sur notre site internet.

    Une équipe pluridisciplinaire

    La Compagnie des Sens, c’est aussi plus de 40 personnes aux profils différents mais surtout complémentaires pour répondre chaque jour à une demande croissante de produits naturels, bon pour la santé et l’environnement : des pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes, mais aussi graphistes, logisticiens, opérateurs, développeurs web, etc.