Livraison offerte dès 29€

Cette teinture mère Ladrôme Laboratoire® est un complément alimentaire préparé à base d’Aubépine (Crataegus monogina). Obtenue par extraction hydroalcoolique des sommités fleuries et des fruits, elle est certifiée BIO et est emballée dans un flacon en verre recyclable. L’Aubépine soutient la circulation et favorise la relaxation et l’apaisement.


Les plus produit : 

  • Contenant en verre recyclable
  • Ingrédients 100% certifiés BIO par Ecocert (FR-BIO-01)
  • Complément alimentaire pour favoriser la circulation sanguine et la relaxation
  • Uniquement composée d’Aubépine
  • Fabriqué et conditionné en France

Produit en France par :

Ladrôme Laboratoire®, laboratoire français valorisant depuis 30 ans la Nature au travers d'extraits de plantes et actifs biologiques hautement qualitatifs.


Ingrédients : Sommités fleuries et fruits d’Aubépine*. *Issus de l’Agriculture Biologique


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : 20 à 25 gouttes diluées dans un verre d'eau de 20 cL, 3 fois par jour, pendant 3 semaines.
Vendu en : Flacon en verre ambré avec codigoutte, Emballage en carton recyclable
Stockage : À conserver dans un endroit sec, ventilé, à l'abri de la lumière et de l'humidité.
Bienfaits sur : Relaxation, Circulation
Dose journalière maximale : 75 gouttes, soit 2,7 g d'extrait qui correspond en moyenne à 0,7 g de fruits et 1 g de sommités fleuries fraîches d'Aubépine.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Cultivé en France Fabriqué en France Sans Additifs

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 26 juillet et le 27 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 26 juillet

Produits Recommandés

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens a sélectionné la teinture mère d’Aubépine BIO de Ladrôme Laboratoire® pour élargir sa gamme de compléments alimentaires. Cette Teinture mère se distingue par plusieurs atouts :

  • Sa composition à 100 % d’Aubépine BIO sélectionnée minutieusement
  • Sa fabrication française dans les laboratoires de Ladrôme Laboratoire
  • Son conditionnement respectueux de l’environnement dans un flacon en verre recyclable
  • Sa qualité : l’extraction hydroalcoolique répond aux exigences de fabrication et de contrôle de la Pharmacopée

Zoom sur l'Aubépine

Aubépine

L’Aubépine (Crataegus monogyna) est un arbuste épineux de la famille des Rosacées. Sous la forme d'un arbuste épineux, elle atteint généralement une hauteur de 2 à 5 mètres. Ses feuilles lobées, ses fleurs blanches ou rosées et ses petits fruits rouges, appelés cenelles, la rendent aisément identifiable. Cultivée principalement en Europe, elle prospère dans les sols bien drainés. Ses sommités fleuries, fruits et bourgeons ont des propriétés apaisantes et sont traditionnellement utilisés pour favoriser l’apaisement et la relaxation. Néanmoins, il est avéré que l’Aubépine permet de soutenir la santé cardiaque, le système vasculaire.

Elle est disponible sous les formes suivantes : en hydrolat, en gélules, en macérat de bourgeons, en teinture mère, en tisane, en poudre et en ampoules. Les jeunes feuilles peuvent être dégustées en salade et les fleurs fraîches peuvent être mangées crues. Les fruits sont également comestibles fraîs ou séchés.

Pour bénéficier d’une teinture mère qualitative, il est essentiel que la matière première soit BIO et récoltée de façon raisonnée, respectueuse de l’environnement et des travailleurs. De plus, l’utilisation de la plante fraîche vivante induit une efficacité supérieure de la Teinture mère. Cependant, ce produit n’est pas soumis à un respect d’une teneur en principe actif. Dans cette Teinture mère d’Aubépine, les principes actifs sont les flavonoïdes. Ces molécules végétales sont des pigments responsables de la coloration des fleurs et des fruits, allant du rouge à l’ultraviolet en passant par le jaune. Sur la santé humaine, les flavonoïdes soutiennent la circulation sanguine le sommeil et l’activité mentale.

Précautions d'emploi

  • L’extrait hydroalcoolique d’Aubépine est un complément alimentaire à base de plantes.
  • Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas se substituer à un régime alimentaire varié et équilibré.
  • Ne pas dépasser la dose journalière préconisée.
  • Pour rappel, la dose journalière maximale est de 75 gouttes, soit 2,7 g d'extrait qui correspond, en moyenne, à 0,7 g de fruits et 1 g de sommités fleuries fraîches d'Aubépine.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • La conservation s'effectue dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
  • Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans.

Un engagement environnemental

Depuis plus de 30 ans, implantée entre le Vercors et la Provence, au cœur de la Biovallée, Ladrôme Laboratoire observe chaque année avec une préoccupation croissante les effets néfastes sur le territoire drômois : la diminution précoce des niveaux des nappes phréatiques, l'augmentation des températures, les perturbations climatiques de plus en plus fréquentes, les maladies et la dégradation de la biodiversité. Dans la continuité de son engagement en faveur d'une pratique durable, Ladrôme Laboratoire a rejoint le mouvement international "1% for the Planet" dès le début de l'année 2021, exprimant ainsi sa volonté de contribuer à la protection de l'environnement, un domaine souvent négligé par les initiatives philanthropiques. En France, seulement 7% des dons de mécénat sont alloués à des projets environnementaux.

"1% for the Planet" constitue un réseau mondial d'entreprises qui s'engagent à verser 1% de leur chiffre d'affaires à des entités travaillant pour la préservation de l'environnement, rassemblant actuellement plus de 2 500 membres à travers le monde. En adhérant à cette initiative, Ladrôme Laboratoire promet donc d'allouer 1% de son chiffre d'affaires, provenant de l'ensemble de ses gammes de produits sans exception, pour soutenir des associations agissant de manière efficace en faveur de la protection environnementale.

Conseils complémentaires pour se détendre

  • Pratiquer la respiration profonde : Prendre le temps de respirer profondément en se concentrant pleinement sur chaque inspiration et expiration. Une respiration lente et profonde peut contribuer à apaiser le système nerveux et à diminuer le niveau de stress.

  • Méditer régulièrement : Accorder quelques minutes chaque jour à la méditation. Cela peut aider à se détendre, à recentrer son esprit et à améliorer son bien-être mental.

  • Faire de l'exercice physique : L'activité physique régulière, qu'il s'agisse d'une promenade, d'une séance de yoga ou d'une séance d'entraînement plus intense, peut libérer des endorphines, améliorer l'humeur et réduire le stress.

  • Allouer du temps à des loisirs : Faire ce que l’on aime, que ce soit la lecture, l'écoute de musique, la peinture ou tout autre passe-temps qui apaise. Prendre des moments pour soi permet de se détendre et de se ressourcer.

Comment est fabriquée une teinture mère ?

Les teintures mères résultent de la macération de plantes fraîches dans de l'alcool pur ou un mélange d’alcool et d’eau, désigné par les termes mélange hydroalcoolique ou alcoolature. Moins courante, la macération de plantes sèches est parfois utilisée. La méthode de préparation implique la macération d'une quantité définie de plante dans de l'alcool, idéalement entre 60 et 90 degrés, bien que, en raison de la difficulté d'obtention de tels alcools, on ait souvent recours à un alcool à 45-50 degrés. Les plantes sont préalablement broyées pour faciliter l’extraction de leur biocomposés. Puis l’ajout du solvant permet l’extraction et dilution des actifs végétaux.

La durée de macération du mélange varie selon le type de plante, s'étendant de quelques jours à plusieurs semaines. Mélanger quotidiennement favorise la diffusion progressive des actifs dans l'alcool. Cette étape se fait généralement dans l’obscurité pour éviter la dégradation des phytomolécules sensible à la lumière et empêcher de potentiels développements pathogènes. À l'issue de la période de macération, le mélange est filtré et conditionné dans un flacon teinté pour préserver sa stabilité. À l'abri de la lumière et de la chaleur, la teinture mère peut être conservée pendant plusieurs années.

Teinture mère et Extrait hydroalcoolique : quelles différences ?

Dans le langage courant le terme de teinture mère, est souvent utilisé pour faire référence à l'Extrait hydroalcoolique. Ce produit est obtenu par la macération de plantes dans un solvant hydroalcoolique. cela peut concerner la plante entière ou des parties spécifiques telles que les feuilles, les fleurs, les graines, les écorces, les racines ou encore les fruits. Cette matière première peut être fraîche ou séchée, et le degré d'alcool peut varier entre 60° et 90°. En effet, en fonction de la texture des tissus à traiter et de leur teneur en eau, le solvant peut être ajusté. Ces extraits hydroalcooliques peuvent avoir le statut réglementaire de complément alimentaire et être utilisé par voie orale. Ils peuvent également entrer dans la composition de bains de bouche, ou de produits utilisés en application cutanée.

Une autre référence susceptible de prêter à confusion est la Teinture-Mère homéopathique (TM). Cette préparation est très codifiée par la Pharmacopée et contrôlée par les laboratoires homéopathiques. En effet, cette Teinture-Mère n'est pas conçue pour être utilisée comme un produit de phytothérapie. Elle sert de base pour la préparation de médicaments homéopathiques et ne peut être vendue qu'en pharmacie. Cela implique également qu'elle peut faire l'objet d'un enregistrement et d'une autorisation de mise sur le marché (AMM). D'autres spécificités techniques différencient cette Teinture-Mère homéopathique de la teinture mère phytothérapique : elle est uniquement produite à partir de la plante entière et uniquement fraîche, macérée dans de l'alcool à 95° pendant une durée précise de 21 jours. La quantité de plante peut être ajustée en fonction de sa teneur en eau car la solution finale vise à obtenir un titre alcoolique avoisinant les 70°.

Au-delà de leurs distinctions, toutes ces préparations ont en commun l’utilisation de l’alcool pour extraire et conserver les composants actifs de la plante.

Quelles différences entre Teinture Mère, Huile Essentielle et Macérat de Bourgeons ?

Les teintures mères, les huiles essentielles et les macérats de bourgeons sont des formes concentrées spécifiques, riches en composés actifs végétaux. Bien qu'une seule plante ou un seul arbre puisse produire une huile essentielle, un macérat de bourgeon et une teinture mère, chacun de ces produits possède des modes de fabrication et des propriétés distincts.

  • Les teintures mères résultent de la macération de plantes dans de l'alcool afin d'extraire les composés actifs, également connues sous le terme d'extrait hydroalcoolique. Elles sont utilisées par voie orale ou cutanée, sur des périodes de plusieurs jours ou des cures de plusieurs semaines. Bien que présentant peu de contre-indications, la présence d'alcool dans leur composition les rend inadaptées pour certaines catégories de population, notamment les femmes enceintes ou allaitantes et les jeunes enfants.

  • Les huiles essentielles sont des substances liquides, parfumées et évaporables, obtenues par distillation de parties spécifiques d'une plante aromatique. Bien que désignée par le terme "huile", cette substance n'est pas un corps gras, mais plutôt une essence. Utilisées par voie orale, en inhalation, en diffusion et en application cutanée, elles agissent de manière intense, ciblée et de courte durée pour soulager les petits troubles de santé immédiats. Cependant, elles comportent plusieurs contre-indications et des risques d'utilisation à prendre en compte.

  • Les macérats de bourgeons sont fabriqués, comme leur nom l’indique, à partir des bourgeons ou des jeunes pousses des plantes récoltés lors de leur éclosion, généralement au printemps. Mis à macérer dans une solution d'eau, d'alcool et de glycérine, ils conservent les caractéristiques de la plante dans sa totalité. Ils peuvent être consommés par voie orale, purs ou dilués, agissant principalement sur les problèmes profonds, avec douceur et sur le long terme. Ils présentent généralement peu de contre-indications et d'effets secondaires.

Comment sont contrôlées les teintures mères ?

Chaque étape du process de fabrication est standardisée en termes d’outils, de temps, et de matières premières. Et ces codifications sont répertoriées et inscrites à la Pharmacopée française ou européenne. Les teintures mères font donc l’objet de contrôles stricts dans le milieu pharmaceutique. Les laboratoires qui fabriquent et fournissent des teintures mères doivent avoir une certification BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) délivrée par l’ANSM (Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des produits de santé). Des contrôles qualité rigoureux, notamment par chromatographie, vérifient la conformité du produit.

Quels aliments favoriser pour préserver la circulation sanguine ?

  • Il est avantageux de privilégier les aliments contenant beaucoup d’oméga-3, tels que les poissons gras, les produits labellisés Bleu-Blanc-Cœur, l'huile de Lin, de noix, de Cameline et l'huile de colza. Ces acides gras jouent un rôle essentiel dans la préservation de la santé vasculaire, contribuant à éliminer les dépôts de cholestérol des vaisseaux sanguins et à réduire l'inflammation susceptible d'altérer la paroi vasculaire, entravant ainsi une circulation sanguine optimale.

  • Il est également recommandé d'intégrer dans son alimentation des aliments riches en polyphénols, tels que des fruits et légumes colorés, ainsi que des épices et aromates.

  • Les aliments pourvus d'antioxydants, comme le sélénium, le cuivre, le manganèse, la vitamine C et la vitamine E, jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le stress oxydatif. Ils contribuent significativement à réduire l'oxydation des parois vasculaires, préservant ainsi la circulation sanguine.

  • Par ailleurs, la consommation d'aliments renfermant de la vitamine B3 (niacine), tels que les viandes blanches, le veau, les abats et les poissons, est également bénéfique. Cette vitamine revêt une importance cruciale dans la vasodilatation des vaisseaux sanguins, favorisant ainsi leur élargissement.

Quels aliments éviter pour préserver la circulation sanguine ?

Certains aliments peuvent favoriser la congestion des veines et donc diminuer la bonne circulation du sang pouvant parfois à terme déboucher sur des complications santé. Il est ainsi conseillé de réduire ou de consommer avec parcimonie certaines catégories d’aliments que sont :

  • Les aliments riches en acides gras saturés. Ce sont par exemple la viande rouge, la charcuterie, le beurre, le fromage, l’huile de palme, les produits laitiers gras. Les acides gras saturés sont en effet, connus pour augmenter les niveaux de « mauvais » cholestérol (LDL) dans le sang.

  • Les aliments transformés contenant beaucoup d’acides gras trans. Ces acides gras trans sont généralement créés lors de la transformation d’aliments de manière industrielle. On les retrouve dans les biscuits, les snacks salés, etc. Ils peuvent aussi se former lors de la cuisson par certaines huiles végétales comme pour la friture. Comme les acides gras saturés, ils sont associés à une augmentation du taux de cholestérol LDL et à une réduction du « bon » cholestérol HDL.

  • Les aliments très salés. En effet, une consommation excessive de sel peut conduire à une hypertension artérielle. Le sel retient l’eau, et augmente le volume de sang circulant dans les vaisseaux, ce qui exerce une pression supplémentaire sur leurs parois. Il est donc recommandé de ne pas trop saler ses plats et d’éviter les aliments transformés, très riches en sel.

  • Les aliments et boissons sucrés. Les sucres ajoutés par l’industrie agroalimentaire engendre un stockage de ces derniers sous forme de graisses dans l’organisme. Ils favorisent l’inflammation, l’obésité, le diabète, autant de facteurs de risques pour le cœur et les vaisseaux sanguins. Mieux vaut donc éviter les boissons sucrées comme les sodas, les jus de fruits et les boissons énergétiques. Limiter également l’utilisation du sucre blanc, les grignotages de bonbons, biscuits industriels et autres douceurs.

  • L’alcool et le café. Boire de l’alcool en excès augmente la pression artérielle et les taux de triglycérides sanguins ce qui est particulièrement néfaste pour le système cardiovasculaire. De son côté, le café peut provoquer une augmentation temporaire de la pression artérielle. En consommer à longueur de journée peut donc mettre vos vaisseaux sanguins à rude épreuve si vous y êtes particulièrement sensible.

Quelles sont les autres plantes soutenant la circulation ?

Pour améliorer la circulation sanguine et maintenir une pression artérielle optimale, différentes plantes peuvent être utilisées de manière individuelle ou combinée. 

  • Le Cassis (Ribes nigrum) est reconnu pour contribuer à fortifier les vaisseaux sanguins  

  • Le Chrysanthellum (Chrysanthellum indicum) contribue à réduire la sensation de jambes lourdes et fatiguées

  • L’Hamamélis (Hamamelis virginiana) est traditionnellement utilisé pour favoriser la circulation du sang dans les microvaisseaux

  • La Vigne rouge (Vitis vinifera) contribue à une pression artérielle saine

  • Le Cyprès (Cupressus sempervirens) soutient la circulation veineuse

Comment fonctionne la circulation du sang ?

Le cœur, logé dans la cage thoracique, est divisé en deux parties distinctes : droite et gauche, chacune comprenant une oreillette et un ventricule reliés par une valve. Fonctionnant comme une pompe essentielle, le cœur propulse le sang dans tout le corps, assurant ainsi une distribution uniforme d'oxygène. Les valves jouent un rôle crucial en se fermant pour prévenir tout reflux sanguin indésirable, émettant le son caractéristique du battement cardiaque.

Le sang désoxygéné, provenant de toutes les parties du corps, entre dans l'oreillette droite qui se contracte, expulsant le sang dans le ventricule droit. La valve entre les deux se referme. Ensuite, le ventricule droit se contracte, propulsant le sang dans le tronc pulmonaire et entraînant la fermeture de la valve à sa base. Le sang quitte ainsi le cœur pour atteindre les poumons, où il sera enrichi en oxygène.

Le sang oxygéné retourne à l'oreillette gauche, se contractant pour envoyer le sang dans le ventricule gauche et favorisant la fermeture de la valve correspondante. Enfin, le ventricule gauche se contracte, expulsant le sang dans l'aorte, qui a pour mission de distribuer l'oxygène dans tout l'organisme. La valve à la base de l'aorte se ferme pour prévenir tout reflux sanguin vers le cœur.

Conseils complémentaires pour maintenir une bonne circulation

  • Adopter une alimentation équilibrée en privilégiant les fruits, légumes, grains entiers et sources de protéines maigres, tout en évitant les excès de sel, de gras saturés et de sucre, contribue à maintenir la santé vasculaire.

  • Maintenir un poids corporel sain est également crucial pour réduire la pression sur les vaisseaux sanguins et favoriser une circulation optimale.

  • La pratique régulière d'une activité physique, telle que la marche, la natation ou le vélo, stimule la circulation sanguine, renforce les muscles et contribue au maintien d'une pression artérielle saine. Éviter la sédentarité en prenant des pauses pour bouger toutes les heures est recommandé, surtout pour ceux ayant des emplois nécessitant une immobilisation prolongée.

  • Surélever les jambes pendant quelques minutes plusieurs fois par jour peut aider à réduire l'enflure et à améliorer la circulation, particulièrement en cas de problèmes de jambes lourdes. Le choix de vêtements confortables, évitant les serrages excessifs au niveau de la taille, des cuisses et des mollets, est également conseillé pour ne pas entraver la circulation.

  • Maintenir une hydratation adéquate est essentiel pour la fluidité du sang, prévenant ainsi la formation de caillots. Éviter le tabac est crucial, car le tabagisme peut endommager les parois des vaisseaux sanguins et entraver la circulation.

  • La gestion du stress est un aspect important, car le stress chronique peut affecter la circulation sanguine. La pratique de techniques de gestion du stress, comme la méditation ou la respiration profonde, peut être bénéfique.

En cas de symptômes de problèmes circulatoires tels que douleurs, engourdissements ou varices, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour un diagnostic précis et des conseils adaptés.

La marque Ladrôme Laboratoire

La Nature est un vaste laboratoire du vivant, où chaque élément connaît des évolutions et des expérimentations constantes. Fort de cette réalité, Ladrôme Laboratoire tire parti des actifs naturels présents dans notre environnement grâce à la science. Depuis trois décennies, l'entreprise cultive des solutions de santé naturelles, biologiques et d'une qualité exceptionnelle, en manifestant un profond respect et une grande humilité envers la matière première. Du stade de la plante jusqu'au flacon, en collaboration étroite avec les producteurs ou à travers les manipulations en laboratoire, chaque étape est méticuleusement orchestrée. Les compétences cumulées permettent la création de formules avec des synergies optimales de plantes, excluant tout ajout d'ingrédients superflus. Cette exigence de qualité prend racine dès la source, au cœur de la Drôme, un terroir renommé pour ses plantes aromatiques et médicinales, où la chaleur provençale se mêle à l'air pur des sommets du Vercors.

Animé par une passion pour la botanique, Ladrôme Laboratoire a consolidé une conviction indéfectible envers l'efficacité des solutions de santé naturelles, héritées d'un savoir-faire ancestral et renforcées par les avancées de la science moderne. En collaboration avec ses collaborateurs et partenaires, Ladrôme Laboratoire s'engage depuis trois décennies dans une démarche de santé plus naturelle, holistique et préventive. Déterminé à accompagner en douceur l'évolution des mentalités au cours des 30 prochaines années, Ladrôme Laboratoire aspire à une reconnaissance accrue des bienfaits des actifs des plantes.