Voir les 5 avis clients
Livraison offerte dès 29€

Ce complément alimentaire contient de la levure de riz rouge BIO et de l'ail BIO. Il est certifié végan, fabriqué en France et emballé dans un emballage éco-responsable. La levure de riz rouge est un champignon microscopique, composé de monacolines. Concernant l’Ail, ce dernier est cultivé depuis l'Antiquité comme plante condimentaire et médicinale. L’ail aide à maintenir des taux normaux de cholestérol.


Les plus produit : 

  • Extraits végétaux 100% BIO 
  • Contenant en carton recyclé et recyclable
  • Couvercle biosourcé et compostable
  • Étiquette biosourcée, constituée à 95% de résidus de canne à sucre
  • Gélules en gélatine végétale

Produit en France par :

Nat & Form® marque bretonne fondée en 1996 à Ploemeur et spécialisée depuis plus de 20 ans dans la fabrication de compléments alimentaires.


Ingrédients pour 1 gélule :

Extrait de bulbes d'ail biologique* 145 mg, Poudre de levure de riz rouge biologique* 116 mg
(Monascus purpureus), dont 2.9 mg de monacolines totales. Gélule d'origine végétale 75 mg
*Ingrédients issus de l'agriculture biologique.


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : 1 gélule par jour, à avaler avec un grand verre d'eau, de préférence au repas du soir.
Vendu en : Emballage carton recyclé et recyclable d'origine végétale
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
Bienfaits sur : Cholestérol

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Fabriqué en France Sans Additifs Vegan

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 26 juillet et le 27 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 26 juillet

Produits Recommandés

Les précieux avis de nos clients

4.6/5
5 notes - 4 avis
Ecrire un avis

L’avis de la Compagnie des Sens

La Compagnie des Sens a sélectionné ce complément alimentaire de Levure de Riz Rouge et Ail BIO Nat&Form® pour plusieurs raisons :

  • Des ingrédients BIO de grande qualité.
  • L'absence d'additifs et de conservateurs.
  • Facile d'utilisation grâce à la consommation de gélules 100 % d'origine végétale.
  • Un packaging éco-conçu, l'emballage carton est 100 % recyclé et recyclable, et est d'origine végétale.

Zoom sur les ingrédients

Levure de riz rouge

La Levure de Riz Rouge est un champignon microscopique de couleur rouge cultivée sur du riz en Chine depuis plusieurs siècles. Également appelée Monascus purpureus, elle est utilisée comme colorant dans l’industrie agroalimentaire. Elle fait également partie intégrante de nombreuses préparations comme les sauces ou les condiments notamment. La particularité de la levure riz rouge reste toutefois sa teneur en monacolines, qui est considérée comme une statine naturelle selon certaines études (qui inhibe la synthèse de cholestérol). Les statines sont les molécules présentes dans les médicaments anti-cholestérols les plus efficaces. Bien que les statines jouissent de réputations infondées sur leur potentiel danger pour la santé, de nombreuses méta-analyses ont prouvé le contraire.

Dans le cas de la Levure de Riz Rouge, une ancienne allégation de santé a estimé qu'une consommation journalière de 10 mg de monacolines K contenue dans la levure de riz rouge contribuait à diminuer les taux sanguins de cholestérol. Toutefois, un rappel a été demandé par la Commission Européenne après que l'ANSES a mis en évidence le potentiel danger d'une forte consommation de monacolines K. L'allégation de santé a ainsi été supprimée du fait que les nouvelles recommandations préconisent de ne pas dépasser 3 mg de monacolines maximum par jour. Il convient donc de profiter des bienfaits de la monacoline K présente dans la levure de riz rouge, tout en faisant attention aux excès.

Ail bulbe

L’Ail est une espèce de plante potagère appartenant à la famille des Liliaceae, aujourd’hui classée dans la famille des Amaryllidaceae. Il est originaire d’Asie centrale et est naturalisé en Europe méridionale où il est cultivé dans toutes les régions tempérées. L’Ail est considéré comme vivace par son bulbe en forme de caïeux, que l’on appelle communément les « gousses ». Il est reconnu comme étant certainement la plus ancienne plante médicinale cultivée, où il était autrefois utilisé dans la prévention de la peste et du choléra. Selon certains livres, les Égyptiens des temps anciens auraient également élevé cette plante au rang de divinité.

L'extrait naturel d'Ail a fait l'objet de nombreuses études sur le cholestérol. Il semblerait que ces dernières aient montré que l'ail avait induit une diminution de la biosynthèse hépatique du cholestérol et une augmentation de la production de "bon" cholestérol (transporteur HDL). En plus de cela, l'ail aurait montré un effet fibrinolytique, c'est-à-dire qu'il aurait participé à la destruction des fibrines constituant la trame fibreuse des caillots sanguins. Toutes ces études ont amené à une allégation de santé énonçant que l'ail "contribuait à maintenir des taux normaux de cholestérols".

Les avantages d'une gélule

Il existe différentes formes galéniques pour les compléments alimentaires : comprimés, gélules, capsules, sachets, ampoules buvables, etc. Nat&Form a judicieusement intégré son complément alimentaire sous forme de gélules pour :

  • éviter les risques de surdosage qui impliqueraient des effets secondaires.
  • faciliter grandement la prise, en particulier pour les personnes qui n'apprécient pas le goût de l'Ail.
  • augmenter la durée de conservation des aliments contenus dans les gélules.
  • simplifier le transport durant les week-ends ou les vacances.
  • faciliter son emploi du fait qu'il suffise d'un peu d'eau pour en profiter.
  • avaler facilement le contenant.
  • réduire la présence d'additifs, souvent présents dans d'autres formes galéniques.

Une gélule 100 % végétale

Nat&Form a décidé d'utiliser une gélule végétale en HPMC pour la forme galénique de ses compléments alimentaires. En effet, des études de consommation ont montré que les gélules sont les formes galéniques les plus appréciées lorsqu'il s'agit de prendre des compléments alimentaires. Les gélules en HPMC sont des gélules dénommées "gélules d'origine végétale" car elles proviennent de pulpes de pin, que l'on appelle plus communément le HPMC (pour Hydroxypropylméthylcellulose ou Hypromellose). Créées en 1998, ces gélules en HMPC sont très appréciées du fait qu'elles possèdent une faible exposition à l'eau pour les actifs, qui est une caractéristique permettant de protéger les actifs qui craignent l'humidité. Dans ce cas de figure, les gélules en HPMC sont très résistantes à l'humidité. De plus, ces dernières sont sans additifs.

Toutefois, les gélules en HPMC sont fabriquées à partir de cellulose naturelle. Pour ce faire, on utilise un polymère naturel et on le fait subir quelques étapes de synthèse avec des solvants pour obtenir le produit final. L'utilisation de ces solvants fait beaucoup débat auprès des concurrents sur le marché qui estiment que ces derniers sont très présents dans les gélules. Or, des études ont montré que les gélules en HPMC finales n'étaient composées d'aucune trace de ces solvants, et seraient donc sans risque pour la santé.

Il existe également deux autres types de gélules :

  • la gélule en gélatine : ces gélules sont issues de sous-produits de porc, de bœuf, ou encore de poisson. Depuis leur apparition en 1847, les gélules en gélatine sont très présentes sur le marché. Cependant, la crise de la vache folle en 1996 et les mouvements de protection animale ont fait grandement reculer ce géant dans les parts du marché. Toutefois, il reste important de savoir que ces gélules restent fiables et sans risque, d'autant plus qu'elles ont une forte imperméabilité à l'oxygène. À l'inverse, il reste important de savoir qu'elles possèdent une forte exposition à l'eau pour les actifs. De plus, les principes actifs sous forme liquide ne seront pas recommandés dans ces gélules.

  • la gélule en pullulane : c'est la forme la plus récente de gélules. Créées en 2012, ces gélules proviennent d'un polysaccharide issu de la fermentation d'amidon de tapioca par des souches extraites de champignon. Elles sont promues comme étant des gélules sans risque et encore plus végétales que celles en HPMC. De plus, elles sont très intéressantes pour prévenir l'oxydation des produits qu'elles contiennent puisqu'elles possèdent une forte imperméabilité à l'oxygène. Toutefois, il reste important de savoir que, comme les gélules en gélatine, les gélules en pullulane possèdent une forte exposition à l'eau pour les actifs. De plus, elles ne peuvent ni obtenir le label BIO car le pullulane est produit par fermentation, ni obtenir le label VÉGAN du fait de l'impact environnemental de la production par fermentation. Enfin, elles contiennent un additif qui est la carraghénane (additif E407) dans leur composition, puisque ce dernier permet la moulure de la gélule.

Une poudre totale de plantes pour préserver les actifs

Nat&Form a fait le choix d'utiliser de la poudre totale de plantes sèches pour la fabrication de ses compléments alimentaires sous forme de gélules. La poudre totale est le produit final résultant, après séchage, d'un broyage mécanique de la partie de plante qui contient les substances actives. Ces composés actifs ont la particularité d’agir en synergie, avec des effets tels que : "le tout est plus grand que la somme des parties". C’est ce qu’on appelle l’effet "Totum" en phytothérapie. D’où l’intérêt des produits naturels qui contiennent l’ensemble des actifs d’une plante (ou « Totum »), plutôt qu’un actif isolé.

Il existe par ailleurs d’autres méthodes pour obtenir de la poudre de plante. Il s’agit notamment des extraits secs qui nécessitent un procédé plus complexe et l’usage de solvants. Dans ce cas, la plante est solubilisée dans un ou plusieurs solvants pour extraire les actifs en fonction de leur affinité avec tel ou tel solvant. Chaque solvant est évaporé pour ne garder que "l'extrait sec". Ce dernier est donc bien différent de la poudre obtenue par broyage de la plante sèche.

Un engagement environnemental

La marque développant ce produit (Nat&Form) s'est engagé à une planète plus saine et plus verte. Leur projet PROTECT créé en 2014 est né de la volonté d'encourager les acteurs du changement. Ils ont donc pris la décision de soutenir des associations de défenses de l'environnement et de protection animale. Pour ce faire, PROTECT soutient financièrement les projets de 6 associations par an à hauteur de 1 500 euros. Cela permet de "financer des locaux, du matériel, mais également des actions de sensibilisation pour préserver la faune et la flore". En 2023, c'est 30 associations que le projet PROTECT a pu soutenir sur le territoire français.

En plus de cela, Nat&Form a mis en place un objectif "2025 zéro plastique". Aujourd'hui, 93 % de leurs produits sont conditionnés dans des emballages écoresponsables. Le pilulier est réalisé à partir de cartons recyclés 100 % recyclables. De plus, le couvercle est fait en matières végétales 100 % compostables. Enfin, l'étiquette est produite à partir de canne à sucre. Toutes ces alternatives contribuent au zéro déchet, ce qui permet de réaliser un geste pour la planète.

Quel est le rôle d'un complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires sont définis comme étant des "denrées alimentaires dont le but est de compléter un régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologiques seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses, à savoir les formes de présentation telles que les gélules, les pastilles, les comprimés, les pilules et autres formes similaires, ainsi que les sachets de poudre, les ampoules de liquide, les flacons munis de compte-gouttes et les autres formes analogues de préparations liquides ou en poudre destinés à être prises en unités mesurées de faible quantité". De ce fait, comme son nom l'indique, le complément alimentaire est utilisé pour complémenter l'alimentation, et ne doit être aucun cas utilisé en tant que substitut d'une alimentation équilibrée et variée.

De manière générale, et en l'absence d'une pathologie, une alimentation équilibrée et variée dans le cadre d'un mode de vie sain suffit à la couverture des besoins nutritionnels. La consommation de compléments alimentaires n'est alors pas nécessaire. Toutefois, en raison d'un mode de vie particulier ou pour quelconque autre motif, certains consommateurs souhaitant compléter leur apport en nutriments peuvent recourir à des compléments alimentaires. Par ailleurs, pour certaines populations (femmes enceintes, personnes âgées, etc.), des apports en vitamines, en minéraux ou d'autres nutriments, peuvent présenter un intérêt. Attention, leur indication devrait néanmoins relever du conseil médical plutôt que d'une démarche alimentaire individuelle non éclairée. 

Enfin, en cas de traitement médical, il est essentiel de consulter un médecin ou un pharmacien avant de prendre un complément alimentaire puisque ces derniers peuvent interagir avec les médicaments et modifier leur efficacité.

Conseils complémentaires

  • Consommer des aliments contenant des omégas-3 qui jouent un rôle essentiel dans la diminution des taux de cholestérol. Les omégas-3 favorisent l'augmentation du "bon cholestérol" qui récupère les résidus de "mauvais cholestérol" dans les artères. Les aliments riches en omégas-3 sont les poissons gras (maquereaux, thon, sardine, saumon), les aliments affiliés Bleu-Blanc-Cœur ou certaines huiles végétales (Lin, Noix, Cameline, Colza). Attention à ne pas cuire ces huiles et à les utiliser uniquement en assaisonnement pour des salades.

  • Consommer des aliments contenant des polyphénols comme les épices et les aromates, mais également les fruits et légumes colorés.

  • Favoriser la consommation d'aliments contenant des antioxydants (sélénium, cuivre, manganèse, vitamine C et vitamine E), qui contribuent à lutter contre le stress oxydatif. Ainsi, les antioxydants aident particulièrement à éviter l'oxydation des dépôts de résidus de "cholestérol" sur la paroi des artères.

  • Pratiquer une activité physique régulière et adaptée. L'activité physique est effectivement associée à une augmentation du "bon" cholestérol et à une diminution du "mauvais" cholestérol. L'activité physique comprend évidemment le sport, mais également les déplacements quotidiens (courses, travail). L'objectif est de rester actif.

  • Un bon sommeil est essentiel à l’équilibre hormonal. Des études ont montré qu'un sommeil insuffisant modifiait l’expression des gènes qui interviennent dans les mécanismes de transport du cholestérol, tandis qu'elle renforce la réponse inflammatoire. Cela se traduit à terme par un déséquilibre entre le "bon" et le "mauvais" cholestérol.

  • Éviter les environnements stressants qui bouleversent l’équilibre hormonal. Il a été démontré que l'accumulation de situations stressantes était corrélée à une augmentation des taux de "mauvais" cholestérol chez certaines personnes. Il peut donc être judicieux de réaliser des exercices de relaxation comme le yoga ou de la cohérence cardiaque.

  • En cas de troubles du profil lipidique sanguin (hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie, etc.), un avis médical est impératif avant de consommer ce produit.

Précautions d'emploi

  • Comme leur nom d'indique, les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas être utilisés comme substituts d’un régime alimentaire varié et équilibré.
  • Ne pas dépasser la dose journalière préconisée.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • La conservation s'effectue dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
  • La consommation journalière de monacolines ne doit pas dépasser 3 mg.
  • Ne doit pas être consommé par les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de 18 ans, les adultes de plus de 70 ans et les personnes sous traitement anticoagulant.
  • Si vous avez des problèmes de santé, demandez conseil à votre médecin avant de consommer ce produit.
  • Ne doit pas être consommé si vous prenez un médicament pour faire baisser votre taux de cholestérol ou si vous prenez déjà d’autres produits contenant de la Levure de Riz Rouge.

La marque : Nat & Form

L'entreprise Nat&Form a été fondée en 1996 par Elisabeth Macé avec la volonté d'apporter le bien-être de la nature à tous. Anciennement appelé Atlantic Nature, ce laboratoire breton situé à Ploemeur s'est rapidement placé en tant que leader français en phytothérapie écoresponsable. Depuis sa création, cette entreprise bretonne est inséparable avec son territoire. Pour cause, la biodiversité et la proximité avec l'océan Atlantique représente pour eux une source d'inspiration à développer des produits de manière raisonnée et écoresponsable. Cette inspiration a permis à Nat&Form de développer plus de 900 produits au sein d'un large réseau de point de vente : pharmacies, parapharmacies, magasins spécialisés bio et sites de vente en ligne.

Cette équipe composée de 72 salariés partage 4 valeurs fortes : une qualité exceptionnelle - une innovation et une expertise des plantes - une culture de l'écoresponsabilité - une accessibilité, une proximité et une confiance avec les clients ; des valeurs qu'essayent de promouvoir la Compagnie des Sens. Nat&Form met par ailleurs un point d'honneur à ce que leurs produits soient les plus écoresponsables possibles via leur projet PROTECT et leur objectif "2025 zéro plastique".

Le cholestérol est-il vraiment mauvais ?

Le cholestérol subit une mauvaise réputation alors qu'il est essentiel à la bonne santé de l'organisme. Ce dernier possède deux origines :

  • 1/3 d'origine exogène (alimentation) : on le retrouve exclusivement dans les aliments d'origine animale : viandes rouges, volailles, œufs, beurre, produits laitiers, poissons, etc.
  • 2/3 d'origine endogène : le cholestérol est fabriqué par l'organisme, et en particulier par le foie.

En effet, le cholestérol s'intègre aux membranes cellulaires dans l'optique de les rendre compactes et d'éviter que des molécules néfastes n'entrent dans les cellules par diffusion facilitée. En plus de cela, le cholestérol participe à la formation des connexions entre les neurones du cerveau. Enfin, il permet de produire de nombreuses molécules comme les hormones, les acides biliaires, ou encore les vitamines liposolubles (vitamine D notamment).

La mauvaise réputation que le cholestérol subit est due à son transport dans l'organisme. Ce dernier est transporté via des lipoprotéines, il en existe 4 types :

  • les LDL-cholestérols (Low Density Lipoprotein = Lipoprotéines de Basse Densité) : considérés comme le "mauvais cholestérol". Les résidus de ces transporteurs présents dans le sang ont tendance à accrocher aux parois des vaisseaux sanguins et à s'oxyder rapidement s'ils sont présents en excès, favorisant l'apparition de maladies cardiovasculaires. Son taux dans le sang doit être inférieur à 1,6 g / L.
  • les VLDL-cholestérols (Very Low Density Lipoprotein = Lipoprotéines de Très Basse Densité) : en plus du cholestérol, ils transportent notamment des triglycérides (formes de stockage des lipides).
  • les IDL-cholestérols (Intermediate Density Lipoprotein = Lipoprotéines de Densité Intermédiaire) : ce sont des résidus de VLDL qui ont perdu 90 % de leur teneur en triglycérides.
  • les HDL-cholestérols (High Density Lipoprotein = Lipoprotéines de Haute Densité) : considérés comme le "bon cholestérol". Il permet de récupérer les résidus de LDL-cholestérols et de les amener au foie. Son taux doit être supérieur à 0,4 g / L.

Le terme de "cholestérol" dans la population générale se réfère donc à ses transporteurs, qui sont présents en trop grande ou en trop faible quantité dans le sang. De manière plus correcte, on parle de trouble du profil lipidique sanguin, qui regroupe les taux sanguins de chaque type de transporteurs de cholestérols et de cholestérol total. Ces troubles peuvent être liés à de nombreuses causes : mauvais sommeil, environnement stressants, sédentarité, alimentation déséquilibrée, facteurs génétiques, médicaments, etc. Tous ces facteurs favorisent la production de cholestérols dans l'organisme, d'où l'importance d'opter pour un mode de vie sain en cas de troubles du profil lipidique sanguin. L'éviction du cholestérol présent dans les aliments d'origine animale n'est par ailleurs pas suffisante.