Voir les 2 avis clients
Livraison offerte dès 29€

Un shampoing antipelliculaire BIO alliant les effets apaisants et régénérants de l'hydrolat de Menthe Poivrée, de l'huile essentielle de Romarin et de Lavande, des eaux florales de Calendula et de Lavande, de l'extrait d'écorce de Jujubier et de l’Aloe vera pour purifier les cheveux à tendances pelliculaires.

Il est certifié BIO, fabriqué en France, et composé d’ingrédients naturels à 97%.


Les plus produit :

  • Apaisant et hydratant grâce à l’Aloe vera et à l’eau florale de Calendula.
  • Rafraîchissant et adoucissant grâce à l’eau florale de Lavande et à l’hydrolat de Menthe poivrée.
  • Revitalisant grâce à l’huile essentielle de Romarin.
  • Relaxant et régénérant grâce à l’huile essentielle de Lavande fine.
  • Rééquilibrant grâce à son extrait d’écorce de Jujubier.
  • Un flacon 100% recyclé et recyclable de 500mL, écologique et économique.

Produit en France par :

Avril® est une marque française de cosmétique BIO, engagée et accessible.


Ingrédients : 

aqua (water), sodium coco-sulfate, cocamidopropyl betaine, decyl glucoside, calendula officinalis flower water*, mentha piperita (peppermint) water*, lavandula angustifolia (lavender) flower water*, sodium chloride, glyceryl oleate, coco-glucoside, aloe barbadensis leaf juice powder*, rosmarinus officinalis (rosemary) leaf oil*, lavandula angustifolia (lavender) oil*, ziziphus joazeiro bark extract, parfum (fragrance), citric acid, benzyl alcohol, propanediol, dehydroacetic acid, tocopherol, hydrogenated vegetable glycerides citrate, linalool, limonene. * Ingrédients issus de l'agriculture biologique

97% du total des ingrédients sont naturels ou d'origine naturelle.
29% du total des ingrédients sont issus de l'agriculture biologique.


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : Appliquer le shampooing antipelliculaire Avril® sur le cuir chevelu et nettoyer en douceur les cheveux en effectuant des mouvements circulaires avec les mains. Rincer abondamment à l’eau claire.
Précautions : À partir de 3 ans. Ce produit contient des huiles essentielles, il est donc déconseillé aux femmes enceintes.
Stockage : Se conserve 6 mois après l'ouverture du produit., À conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Ce produit possède ces labels :

Ecocert Cosmos Organic Fabriqué en France Vegan

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 26 juillet et le 27 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 26 juillet

Produits Recommandés

Les précieux avis de nos clients

5/5
2 notes - 2 avis
Ecrire un avis

L'avis de la Compagnie des Sens

La Compagnie des Sens s'attache à proposer des produits cosmétiques à base de plantes et d'ingrédients naturels et sains. C'est pourquoi elle a sélectionné ce shampoing antipelliculaire Avril® pour diverses raisons :

  • Ses ingrédients BIO et à 97% naturels ou d’origine naturelle de grande qualité.
  • Sa composition riche en actifs végétaux qui sont chers à la marque : de l’eau florale de Calendula et de Lavande, de l’hydrolat de Menthe Poivrée, des huiles essentielles de Romarin et de Lavande, de l'extrait d'écorde de Jujubier et de l’Aloe vera.
  • Son action nettoyante, purifiante et apaisante du cuir chevelu.
  • Sa douceur : adaptée aux cuirs chevelus à tendance pelliculaire grâce à ses ingrédients naturels.
  • Son engagement écologique avec un packaging 100% recyclé et recyclable.
  • Sa contenance de 500 mL qui dure dans le temps.
  • Son prix accessible.
  • Sa fabrication et son conditionnement en France.

Zoom sur les ingrédients

calendula

Eau de fleur de Calendula

Présent dans les régions méditerranéennes, le Calendula était utilisé dès le Moyen-Âge pour encourager la cicatrisation et désinfecter les plaies. De son nom latin Calendula officinalis L., le Calendula, également appelé Fleur de Souci, appartient à la famille des Asteraceae. De nos jours, l'hydrolat de Calendula est encore utilisé pour traiter divers problèmes cutanés tels que les coups de soleil ou les engelures. Il apaise les peaux sensibles, offrant des bienfaits pour la réparation délicate de la peau des bébés et des jeunes enfants. L’hydrolat de Calendula est obtenu par distillation de ses sommités fleuries.

Le Calendula s’utilise sous plusieurs formes. On le retrouve notamment en macérat huileux, en teinture mère, en eau florale, en plantes séchées, en huile essentielle et en huile végétale, mais aussi en gélules et en extrait végétal.

Pour choisir un hydrolat de fleur de Calendula de qualité, il est essentiel de porter une attention particulière à certains critères importants. Tout d’abord, il est primordial de choisir des hydrolats 100% purs, ce qui assure qu’aucun additif ou autre ingrédient n’a été ajouté à la fleur de Souci, et qui sont naturels et d’origine biologique, en prêtant attention aux labels et logos présents. La concentration, soit la teneur en Calendula contenue dans l’hydrolat, est également un critère non négligeable pour témoigner de la qualité d’un hydrolat. Généralement, une distillation est réalisée avec un ratio 1 : 1, c’est-à-dire 1 kilo de plante pour 1 kilo d’hydrolat produit, ce qui assure une eau florale d’excellente qualité et efficacité. Concernant la conservation, aucun conservateur n’est ajouté aux eaux florales, les rendant donc plus sensibles au développement microbien. Un hydrolat de qualité se conserve facilement 12 à 24 mois dans de bonnes conditions de conservation (à l’abri de la lumière et de la chaleur). La conservation de l’hydrolat doit se faire dans un flacon en verre ou en plastique coloré, pour éviter la photosensibilisation, tout en conservant une certaine transparence pour observer une éventuelle contamination microbienne.

La fleur de Calendula est notamment reconnue pour ses propriétés cicatrisantes et apaisantes, idéales pour les cuirs chevelus à problèmes.

aloe vera

Aloe vera

L'Aloe vera, appartenant à la famille des Asphodelaceae, est cultivé depuis longtemps dans diverses régions telles que la Méditerranée, l'Afrique du Nord, les Îles Canaries et le Cap-Vert. Cette plante a joué un rôle central dans les médecines traditionnelles de différentes cultures à travers l'Europe, le Moyen-Orient, l'Inde, l'Asie et l'Amérique. Les Égyptiens, par exemple, auraient utilisé l'Aloe vera pour embaumer les momies. Arborant des feuilles épaisses et charnues, légèrement épineuses sur les bords, cette plante grasse succulente renferme au centre de ses feuilles un gel très concentré en eau de réserve et polysaccharides, lui permettant de résister à la sècheresse.

L’Aloe se retrouve sous deux formes principales : en jus ou gel, et en poudre.

La sélection d'un jus d'Aloe vera de qualité implique de prendre en compte plusieurs critères importants. Il est crucial de récolter à la main uniquement les feuilles les plus épaisses et matures de la plante pour extraire le jus. Ces feuilles doivent être débarrassées de leur écorce, et le mucilage (partie interne) doit être rapidement nettoyé pour éliminer le latex. Le jus extrait de ce mucilage doit être aussi pur que possible, exempt de conservateurs autres que ceux naturellement présents, et de préférence certifié BIO pour éviter la présence de pesticides. Pour une qualité optimale, il est recommandé de privilégier un jus d'Aloe vera issu de première pression à froid, préservant ainsi les composants actifs contrairement à la méthode de chauffage utilisée pour produire la poudre d'Aloe vera. Étant donné que l'Aloe vera contient une grande quantité d'eau et est sensible aux contaminations bactériennes, une extraction par première pression à froid assure la préservation des conservateurs naturels de l'Aloe vera et garantit la stabilité du jus.

L'Aloe vera est reconnu pour sa forte teneur en eau, qui constitue son composant principal, et sa richesse naturelle en polysaccharides, des nutriments essentiels. Cette combinaison unique confère à la plante des propriétés hydratantes, adoucissantes et apaisantes pour la peau, en faisant ainsi un ingrédient précieux dans les produits cosmétiques. Dans ce shampoing antipelliculaire, l’Aloe vera joue également le rôle d’agent rhéologique en apportant de la texture au produit.

menthe poivrée

Hydrolat de Menthe Poivrée

Très utilisée depuis l’Antiquité pour ses bienfaits sur de nombreuses fonctions de l’organisme (cutanée, veineuse, digestive, physique), la Menthe Poivrée appartient à la famille des Lamiaceae. La Menthe Poivrée (Mentha piperita) se distingue de la Menthe Verte (Mentha spicata) visuellement puisqu’elle possède des feuilles dépourvues de pétiole et des épis floraux plus étroits. Riche en cétones (menthone et isomenthone) et en alcool (menthol), l’hydrolat de Menthe Poivrée a une odeur puissante et fraîche aux notes mentholées.

La Menthe Poivrée se décline sous plusieurs formes. On la retrouve en hydrolat, en huile essentielle, en plante séchée, en gélules, en teinture mère, et en macérat huileux.

Pour choisir un hydrolat de Menthe Poivrée de qualité, il est essentiel de porter une attention particulière à certains critères importants. Tout d’abord, il est primordial de choisir des hydrolats 100% purs, ce qui assure qu’aucun additif ou autre ingrédient n’a été ajouté à la Menthe Poivrée, et qui sont naturels et d’origine biologique, en prêtant attention aux labels et logos présents. La concentration, soit la teneur en Menthe Poivrée contenue dans l’hydrolat, est également un critère non négligeable pour témoigner de la qualité d’un hydrolat. Généralement, une distillation est réalisée avec un ratio 1 : 1, c’est-à-dire 1 kilo de plante pour 1 kilo d’hydrolat produit, ce qui assure un hydrolat d’excellente qualité et efficacité. Concernant la conservation, aucun conservateur n’est ajouté aux hydrolats, les rendant donc plus sensibles au développement microbien. Un hydrolat de qualité se conserve facilement 12 à 24 mois dans de bonnes conditions de conservation (à l’abri de la lumière et de la chaleur). La conservation de l’hydrolat doit se faire dans un flacon en verre ou en plastique coloré, pour éviter la photosensibilisation, tout en conservant une certaine transparence pour observer une éventuelle contamination microbienne.

En cosmétique, la Menthe Poivrée apporte de la fraîcheur, mais également des propriétés apaisantes et hydratantes idéales pour un cuir chevelu sensible et à tendances pelliculaires.

lavande

Eau de fleur de Lavande

Originaire d'Europe méridionale, la Lavande est une plante caractérisée par de longues tiges se terminant par un épi orné de petites fleurs bleu-violet. L’eau florale de Lavande angustifolia, également connue sous le nom de Lavande Officinale  et faisant partie de la famille des Lamiaceae, est obtenue par distillation à la vapeur d'eau des sommités fleuries. Contrairement à sa variété sœur, la Lavande aspic ou latifolia, qui préfère les régions côtières, la Lavande vraie prospère en altitude. Cette fleur était autrefois utilisée par les Romains et les Grecs pour parfumer le linge et les bains, d'où son nom dérivé de l'italien "lavare", signifiant « laver ». Principalement constituée de linalol et d’alcools monocycliques, la Lavande possède une odeur suave et fraîche aux notes herbacées.

Il est possible de se procurer de la Lavande sous forme d’eau florale, de plantes séchées, de gélules, de teinture mère. En fonction du type de Lavande, on retrouve 3 huiles essentielles distinctes : l’huile essentielle de Lavande Fine, l’huile essentielle de Lavande aspic et l’huile essentielle de Lavande vraie.

Pour choisir une eau florale de Lavande de qualité, il est essentiel de porter une attention particulière à certains critères importants. Tout d’abord, il est primordial de choisir des hydrolats 100% purs, ce qui assure qu’aucun additif ou autre ingrédient n’a été ajouté à la Lavande, et qui sont naturels et d’origine biologique, en prêtant attention aux labels et logos présents. La concentration, soit la teneur en Lavande contenue dans l’eau florale, est également un critère non négligeable pour témoigner de la qualité d’une eau fleur de Lavande. Généralement, une distillation est réalisée avec un ratio 1 : 1, c’est-à-dire 1 kilo de plante pour 1 kilo d’hydrolat produit, ce qui assure une eau florale d’excellente qualité et efficacité. Concernant la conservation, aucun conservateur n’est ajouté aux hydrolats, les rendant donc plus sensibles au développement microbienUn hydrolat de qualité se conserve facilement 12 à 24 mois dans de bonnes conditions de conservation (à l’abri de la lumière et de la chaleur). La conservation de l’hydrolat doit se faire dans un flacon en verre ou en plastique coloré, pour éviter la photosensibilisation, tout en conservant une certaine transparence pour observer une éventuelle contamination microbienne.

En cosmétique, l’eau florale de Lavande est utilisée pour ses propriétés apaisantes et relaxantes, il s’agit également d’un excellent régénérant cutané qui a une action adoucissante sur des zones ciblées. L’eau florale de Lavande apporte une action rafraîchissante, ainsi que des propriétés nettoyantes et astringentes.

romarin

Huile essentielle de Romarin

Originaire de la région méditerranéenne, le Romarin a traversé les époques en raison de ses propriétés médicinales et aromatiques prisées. De son nom latin Salvia rosmarinus, le Romarin est une espèce appartenant à la famille des Lamiaceae que l’on retrouve en particulier dans des zones arides et rocailleuses. Son huile essentielle, extraite par distillation à la vapeur, est renommée pour sa composition complexe. Considéré comme une herbe sacrée par les Grecs, le Romarin a longtemps été utilisé pour améliorer la mémoire. L'huile essentielle de romarin se caractérise par une diversité de composants, le 1,8-cinéole étant la composante principale. Elle renferme également du camphre, du pinène et des antioxydants. Ces éléments contribuent à maintenir la peau en excellent état, préservent la qualité du produit, tout en lui conférant un parfum chaleureux de garrigue.

Le Romarin est une plante que l’on retrouve sous la forme de plante séchée, macérat de bourgeons, d’huile essentielle, de gélules, ou encore de teinture mère. On distingue trois types de Romarin donnant lieu à des huiles essentielles distinctes : le Romarin à Camphre (Rosmarinus officinalis L. camphoriferum), le Romarin à Cinéole (Rosmarinus officinalis L. cineoliferum), et le Romarin à Verbénone (Rosmarinus officinalis L. verbenoniferum).

Les huiles essentielles, en tant que produits naturels, présentent une vaste diversité de qualité sur le marché. Cette diversité est influencée par plusieurs facteurs, dont la variété spécifique de la plante aromatique, le type de sol, les pratiques de culture, les conditions météorologiques, les méthodes de récolte, et bien entendu, le processus de distillation. La qualité des huiles essentielles de Romarin est fortement impactée par ces différents éléments, ce qui se traduit par des variations dans leur efficacité et leur potentiel toxique. Leur qualité organoleptique peut également être affectée, en particulier pour une utilisation en cosmétique. Il est vivement recommandé de vérifier la présence d'un label BIO (comme AB ou Cosmos), garantissant une huile essentielle de Romarin traçable, non préjudiciable à la santé et respectueuse des écosystèmes grâce à l'agriculture biologique. La spécification en latin de l'espèce et de la sous-espèce de la plante distillée, ainsi que son origine, sont également des critères essentiels pour choisir une huile essentielle de Romarin de qualité. L'indication du numéro de lot sur le flacon et la mise à disposition des résultats d'analyses chromatographiques sur plusieurs lots d'huiles essentielles sont aussi des éléments intéressants à prendre en considération. 

L’huile essentielle de Romarin est notamment utilisée en cosmétique pour ses propriétés antioxydantes et revitalisantes, mais également pour le parfum qu’elle confère au produit auquel elle est ajoutée.

lavande

Huile essentielle de Lavande fine

Originaire d'Europe méridionale, la Lavande est une plante caractérisée par de longues tiges terminées par un épi portant de petites fleurs bleu-violet. La Lavande angustifolia, également connue sous le nom de Lavande Officinale appartient à la famille des Lamiaceae. L’huile essentielle de Lavande fine est obtenue par distillation à la vapeur d'eau des sommités fleuries de Lavande. La Lavande fine prospère en altitude, tandis que sa variété sœur, la Lavande aspic ou latifolia, préfère les régions côtières. Historiquement, cette fleur a été utilisée par les Romains et les Grecs pour parfumer le linge et les bains, ce qui explique l'origine de son nom dérivé de l'italien "lavare" signifiant "laver". Des cicatrices aux brûlures, l’huile essentielle de Lavande fine possède une multitude de vertus et est idéale pour de nombreuses utilisations du quotidien.

Il est possible de se procurer de la Lavande sous forme d’eau florale, de plantes séchées, de gélules, de teinture mère. En fonction du type de Lavande, on retrouve 3 huiles essentielles distinctes : l’huile essentielle de Lavande Fine, l’huile essentielle de Lavande aspic et l’huile essentielle de Lavande vraie.

Les huiles essentielles, en tant que produits naturels, présentent une vaste diversité de qualité sur le marché. Cette diversité est influencée par plusieurs facteurs, dont la variété spécifique de la plante aromatique, le type de sol, les pratiques de culture, les conditions météorologiques, les méthodes de récolte, et bien entendu, le processus de distillation. La qualité des huiles essentielles de Lavande fine est fortement impactée par ces différents éléments, ce qui se traduit par des variations dans leur efficacité et leur potentiel toxique. Leur qualité organoleptique peut également être affectée, en particulier pour une utilisation en cosmétique. Plus la lavande pousse à une altitude élevée, plus sa qualité sera remarquable. Il est donc important de vérifier la présence de l’AOP pour la Lavande fine de Haute-Provence qui doit provenir d’une zone délimitée sur quatre départements (Drôme, Vaucluse, Alpes-de-Hautes-Provences et Hautes-Alpes) à une altitude minimale de 800 mètres.

Il est aussi vivement recommandé de vérifier la présence d'un label BIO (comme AB ou Cosmos), garantissant une huile essentielle de Lavande fine traçable, non préjudiciable à la santé et respectueuse des écosystèmes grâce à l'agriculture biologique. La spécification en latin de l'espèce et de la sous-espèce de la plante distillée, ainsi que son origine, sont également des critères essentiels pour choisir une huile essentielle de Lavande de qualité. L'indication du numéro de lot sur le flacon et la mise à disposition des résultats d'analyses chromatographiques sur plusieurs lots d'huiles essentielles sont aussi des éléments intéressants à prendre en considération.

L’utilisation d’huile essentielle de Lavande fine amène notamment des effets apaisants et relaxants, tout en favorisant la cicatrisation cutanée.

ecorce joazeiro

Extrait d’écorce de Joazeiro (Jujubier brésilien)

Le Jujubier est un arbre fruitier appartenant à la famille des Rhamnacées de 5 à 10 mètres de haut qui pousse dans les coteaux, les montagnes et dans les forêts sèches brésiliennes. L’extrait, issu de l’écorce interne du Jujubier que l’on appelle également Zizyphus Joazeiro, est riche en sucres, en vitamines A et C, et en saponines.

L’utilisation des écorces des arbres représente aujourd’hui un réel défi pour l’industrie cosmétique. Ce sont des matières premières 100% naturelles et riches en molécules bioactives qui présentent une diversité de bienfaits pour le monde de la cosmétique de demain. Après récupération de l’écorce du Joazeiro, de nombreuses méthodes d’exploitations sont envisageables. Les écorces de Joazeiro sont généralement extraites grâce à un processus d’hydrodistillation conduisant à la formation de deux phases : la phase organique (la partie huile essentielle) et la phase aqueuse (eau de distillation). La phase aqueuse subit des changements d’états lors de l’hydrodistillation, puisque la vapeur chargée en composés est condensée par refroidissement lors de son passage à travers un réfrigérant. La partie aqueuse possède un aspect liquide, une couleur jaune ambré à ambré foncé, elle est utilisée dans ce shampoing après avoir été filtrée et clarifiée.

L’extrait d’écorces de Jazeiro participe au moussage du produit grâce à ces saponines, tout en limitant l’inflammation du cuir chevelu. Il constitue une alternative naturelle efficace aux agents antipelliculaires les plus communs en cosmétique capillaire ; il favorise un cuir chevelu sain, rééquilibré et sans irritations ni rougeurs. Tout en régulant les desquamations et la production de pellicules, il apporte de la douceur au cuir chevelu pour soulager les démangeaisons et nettoie avec délicatesse grâce à ses propriétés moussantes.

Solvants - Hydratants

Les solvants jouent un rôle essentiel dans l'industrie cosmétique en contribuant activement à la formulation et à l'efficacité des produits. L’eau constitue l’un des principaux solvants utilisés dans les produits du secteur cosmétique. Sa valeur réside dans sa capacité à faciliter la dissolution de diverses substances, notamment des ingrédients actifs et des excipients cosmétiques. Elle joue un rôle particulièrement bénéfique dans les produits axés sur l'hydratation cutanée en favorisant l'absorption des substances actives.

Ainsi, l’eau présente dans ce shampoing antipelliculaire confère des caractéristiques spécifiques au produit, contribuant à son efficacité, à sa stabilité et à la sensation agréable qu'il procure lors de son utilisation. L’Aloe vera participe également activement à l’hydratation de la formule grâce à sa forte teneur en eau.

Émulsifiants

Une émulsion consiste en un mélange de deux phases non miscibles, telles que l'eau et l'huile. Les émulsifiants, généralement des tensioactifs, jouent un rôle crucial en stabilisant cette émulsion. Pendant le processus d'émulsification, les tensioactifs se placent à l'interface entre les gouttelettes d'eau et la phase huileuse, réduisant ainsi la tension superficielle. Cette action entrave, voire retarde, le regroupement des gouttelettes, assurant ainsi la stabilité de l'émulsion.

Quatre émulsifiants sont présents dans ce shampoing antipelliculaire afin d’assurer la stabilité de l’émulsion :

  • Sodium Coco-Sulfate : dérivé de l’huile de Noix de coco, c’est un tensioactif anionique sulfaté qui possède un excellent pouvoir moussant et permet de nettoyer en profondeur la fibre capillaire.

  • Cocoamidopropyl Betaïne : Ce tensioactif amphotère est obtenu à partir d’huile de Noix de coco et de diméthylaminopropylamine. Il permet d’adoucir le système émulsifiant et de réduire l’irritation grâce à son fonctionnement synergique avec les tensioactifs anioniques (Sodium Coco-Sulfate dans cette formule).

  • Decyl Glucoside, Coco Glucoside : Très utilisés dans les produits d’hygiène naturels, ces tensioactifs non ioniques d’origine végétale issus du sucre et de la Noix de coco sont idéaux pour les cuirs chevelus sensibles. Bien que les agents de surfaces non ioniques apportent un faible pouvoir moussant (compensé par la présence d’autres types de tensioactifs), ils sont peu irritants et adaptés aux cuirs chevelus à problèmes grâce à leur apport de douceur.

Émollients

Le terme « émollient » trouve son origine dans le mot latin « mollis », signifiant adoucir ou assouplir. En cosmétique, un émollient est une substance élaborée pour assouplir et adoucir la peau. Son action principale consiste à créer un film protecteur en surface de la peau, réduisant ainsi la perte d'eau et améliorant la souplesse cutanée. Dans un shampoing, les émollients contribuent à améliorer la nutrition du cuir chevelu, mais également à rendre l’application du produit plus agréable et douce.

Dans cette formule, l’Oleate de glycéryle , d’origine naturelle, confère douceur et souplesse aux cheveux. Il est le résultat de la réaction entre l’acide oléique (acide gras) et le glycérol, permettant l’apport de glissance, diffusion et brillance au shampoing. Cet ester joue aussi le rôle d’agent stabilisant dans les émulsions comme celle de ce shampoing antipelliculaire. Les émulsifiants présents dans la formule, qui sont pour la plupart issus de la noix de coco, apportent eux aussi une fonction émolliente au produit.

Tocophérol - Antioxydant

Le tocophérol, un dérivé de la vitamine E, appartient à un groupe de composés liposolubles essentiels pour la santé humaine. Reconnu pour ses propriétés antioxydantes, le tocophérol joue un rôle crucial dans la prévention du stress oxydatif et le maintien de la santé cellulaire. En raison de ses bienfaits documentés pour la peau, tels que la diminution des signes de vieillissement cutané et l'amélioration de l'hydratation, il est largement intégré dans l'industrie cosmétique et les soins de la peau.

Conservateurs

L'Alcool benzylique, le Propanediol et l'Acide déhydroacétique sont incorporés dans la formule de ce shampoing antipelliculaire en raison de leurs propriétés conservatrices multiples. Leur rôle prépondérant en tant que conservateurs revêt une importance cruciale dans divers produits cosmétiques, tels que les soins de la peau, le maquillage, les parfums et d'autres formulations. En qualité d'agents conservateurs, ils exercent une fonction essentielle en entravant la multiplication des micro-organismes tels que les bactéries, les levures et les moisissures, contribuant ainsi de manière significative à prolonger la durée de conservation des produits. Le Propanediol possède par ailleurs une fonction humectante, c’est-à-dire qu’il participe au maintien du niveau d’hydratation de la fibre capillaire et du cuir chevelu.

Ajusteur de pH

Dans cette formulation, l'Acide citrique, est employé pour ajuster et maintenir le pH à celui du cuir chevelu. Un régulateur de pH en cosmétique a pour objectif de maintenir de manière stable le niveau optimal de pH à l'intérieur d'un produit. Le pH, qui mesure l'acidité ou la basicité d'une solution, a un grand intérêt pour la stabilité et l'efficacité des formulations cosmétiques. Les ajusteurs de pH sont utilisés pour régler et maintenir le pH souhaité dans une plage spécifique, assurant ainsi que le produit reste compatible avec la peau.

Comment justifier ce prix accessible ?

La marque Avril® s'engage à fournir des cosmétiques de qualité, responsables et respectueux de l'environnement, à des prix abordables. Pour cela, Avril a développé un modèle économique innovant : le Slow marketing.

Quel est son principe ? Il s'agit de ne pas recourir à la publicité ni aux opérations marketing telles que les promotions !

Quel est le résultat ? Le consommateur ne supporte pas les marges élevées des cosmétiques traditionnels dues à la communication et au marketing. Depuis ses débuts, la marque mise sur le bouche-à-oreille et la confiance en la qualité de ses produits pour se faire connaître.

Quel est le mode d’action d’un shampoing ?

Un shampoing est un produit d’hygiène cosmétique capillaire dont l’objectif principal est le nettoyage des cheveux et du cuir chevelu. Certaines matières premières sont présentes dans tous les shampoings comme les tensioactifs qui sont des agents nettoyants et moussants qui stabilisent le produit en cas d’émulsion, ou encore les solvants qui permettent la solubilisation des autres ingrédients. Néanmoins, en fonction de sa galénique et des propriétés qu’il apporte (antipelliculaire, nourrissant, protecteur...), un shampoing peut contenir des ingrédients qui diffèrent d’un produit à un autre.

Les tensioactifs sont des molécules amphiphiles : elles possèdent une partie hydrophile et une partie hydrophobe. En milieu aqueux, elles tentent donc de minimiser le contact entre l’eau et leur partie hydrophobe. C’est pourquoi les tensioactifs se regroupent en formant des micelles de façon à laisser la partie hydrophile au contact de l’eau, et la partie hydrophobe au contact d’un milieu non aqueux, c’est-à-dire lipophile.

Les saletés présentes sur le cuir chevelu et les cheveux, que l’on élimine en se lavant les cheveux, sont lipophiles (et donc hydrophobes). La partie lipophile de l'agent tensioactif est donc attirée par la saleté, et la partie hydrophile est attirée par l'eau. Les tensioactifs forment alors des micelles en entourant les graisses et saletés avec leur partie hydrophobe. Lors du rinçage à l'eau, la saleté qui est piégée dans les micelles est alors nettoyée.

Comment la mousse se forme-t-elle ?

Les tensioactifs présents dans la formule jouent un rôle essentiel à la formation de la mousse lors de l’utilisation du shampoing. La mousse résulte de la présence de bulles de gaz enveloppées par un mince film hydrophile stabilisé par ces tensioactifs. Lorsque le shampoing est appliqué, de l'air est incorporé au produit lorsque les mains massent le cuir chevelu pour procéder au nettoyage. Les tensioactifs se positionnent alors à l'interface entre l'air (hydrophobe) et l'eau contenue dans le shampoing. Les bulles d’air ne peuvent alors pas fusionner pour en former une seule. Les émulsifiants participent ainsi à la formation de la mousse ainsi qu’à la stabilité du shampoing.

Les pellicules, c’est quoi ?

Les pellicules sont des fragments de peaux mortes du cuir chevelu qui se détachent et deviennent visibles. Le cuir chevelu connaît un cycle de renouvellement des cellules de la peau. Les nouvelles cellules expulsent les cellules mortes qu’elles remplacent, celles-ci s’entremêlent pour former les squames et devenir des pellicules sur le cuir chevelu.

Il existe deux types de pellicules : les pellicules sèches et les pellicules grasses. Les pellicules sèches se développent sur cheveux secs, et quittent facilement le cuir chevelu en tombant rapidement. Les pellicules grasses se forment sur cheveux gras et sont plus tenaces et épaisses que les pellicules sèches et ont tendance à rester plus accrochées au cuir chevelu.

Les pellicules, d’où viennent-elles ?

L’apparition de pellicules au niveau du cuir chevelu se traduit par une desquamation excessive du cuir chevelu. Ce phénomène résulte d’un excès de production de sébum ; il peut également provenir d’une prédisposition génétique à faire une réaction inflammatoire, ou à la présence d’un champignon (Malassezia) sur le cuir chevelu.

Néanmoins, l’apparition de pellicules peut aussi être liée à plusieurs facteurs externes : un excès de stress, une alimentation non équilibrée, une consommation de tabac, un trouble hormonal, un environnement pollué, une mauvaise qualité d’eau

Non dangereuses ni inquiétantes, les pellicules correspondent à une élimination naturelle de cellules de peau superficielles, dont on souhaite le plus souvent se débarrasser. En effet, les pellicules peuvent être embarrassantes et souvent synonymes d’inconfort (démangeaison, irritations).

Pourquoi choisir ce shampoing antipelliculaire ?

Ce shampoing antipelliculaire Avril® possède une formule ultra douce grâce à ses agents émollients et ses émulsifiants adaptés aux cuirs chevelus sensibles. Il permet aussi de purifier et de limiter la production de pellicules grâce à ses eaux florales de Lavande et Calendula, ses extraits de Menthe poivrée et son Aloe vera et son extrait d’écorce de Joazeiro.

Quelle routine lavage pour des cheveux à tendances pelliculaires ?

Pour prendre soin de ses cheveux et de son cuir chevelu à tendance pelliculaire, compléter cette routine à chaque lavage :

  1. Vérifier la température de l’eau avant de passer au lavage des cheveux. Elle doit être assez chaude pour éliminer le sébum, sans être trop chaude pour ne pas brûler le cuir chevelu ou créer d’irritations.
  2. Appliquer le shampoing antipelliculaire Avril® sur le haut du crâne.
  3. Effectuer des mouvements circulaires délicats sur l’ensemble du cuir chevelu pour nettoyer.
  4. Laisser agir le shampoing 3 à 5 minutes pour augmenter son efficacité.
  5. Rincer abondamment à l’eau claire.
  6. Une fois par semaine, réaliser un gommage capillaire avant le nettoyage. Appliquer le gommage sur le cuir chevelu et masser délicatement pendant quelques instants. Laisser poser 5 minutes et rincer abondamment à l’eau claire avant de passer au shampoing antipelliculaire.

Pour les cuirs chevelus à tendance pelliculaire, il est important de veiller à espacer autant que possible les lavages afin de limiter l’irritation du cuir chevelu, ainsi que sa déshydratation par élimination du sébum. En effet, des lavages trop fréquents se traduisent par une agression du cuir chevelu qui produit alors du sébum et des cellules cutanées pour se défendre. L’utilisation de cosmétiques capillaires potentiellement irritants comme les soins agressifs ou les produits contenant une grande quantité d’alcool est également à éviter.

Ce shampoing convient-il à tous les types de cheveux ?

Le shampoing antipelliculaire Avril® a une formule adaptée spécialement aux cuirs chevelus sensibles à tendances pelliculaires. Néanmoins, il remplit complètement sa fonction de nettoyage classique et peut donc être utilisé par tous les publics, à partir de 3 ans, et en restant déconseillé aux femmes enceintes.

Connaissez-vous votre type de cheveux ?

Il existe plusieurs natures de cheveux. Elles peuvent être classées selon l’origine ethnique : asiatique, caucasien et africain. Les cheveux peuvent également être classés selon la classification d’André Walker. Cette classification numérote de 1 à 4 la texture du cheveu (raide, ondulé, bouclé, crépus) et attribue une lettre allant de a à c au rebond du cheveu (de la boucle la moins serrée à la plus serrée).

  • Les cheveux raides (type 1) sont lisses, droits s’emmêlent difficilement et ont tendance à briller naturellement. Ils sont donc faciles à entretenir et nécessitent des produits renforçant la fibre capillaire et limitant leur casse, sans alourdir ni apporter un excès de sébum.

  • Les cheveux ondulés (type 2) ne sont ni lisses ni bouclés. Leur entretien est plus complexe : ils ont besoin de souplesse et de définition, il faut également être vigilants à ne pas les agresser et à les protéger. Il est recommandé de leur appliquer un soin hydratant de temps en temps.

  • Les cheveux bouclés (type 3) sont plus volumineux et présentes de réelles boucles. Pour les dompter, l’utilisation de produits de définition est recommandée. Ils nécessitent également des soins hydratants réguliers.

  • Les cheveux crépus (type 4) possèdent énormément de rebonds. Pour les entretenir, la fibre capillaire doit être nourrie en profondeur de manière très récurrente.

Néanmoins, des éléments complémentaires permettent de mieux connaître sa chevelure comme la porosité ou la densité du cheveu.

Comment reconnaître ma nature de cheveux ?

  • Les cheveux normaux : cette nature de cheveux se démêle facilement, peut tenir quelques jours entre chaque lavage sans graisser et possède une certaine souplesse et brillance naturelle.

  • Les cheveux secs : fragiles et cassants, ils doivent être nourris. Ces cheveux présentent souvent des fourches ou bien un cuir chevelu à problèmes (irritations, démangeaisons, pellicules)

  • Les cheveux gras : ils ont tendance à surproduire du sébum et regraissent donc très facilement. Le sébum les alourdit et peut conduire à un manque de volume, ainsi qu’à l’apparition de pellicules.

  • Les cheveux mixtes : secs sur les pointes mais gras à la racine, cette nature de cheveux s’emmêle facilement. Ils ont tendance à présenter rapidement un effet gras aux racines entre les lavages.

La nature des cheveux n’est pas seulement génétique puisqu’elle est largement influencée par votre âge, l’activité de vos hormones, votre alimentation ou encore la prise de certains traitements médicamenteux.

Vaut-il mieux se laver les cheveux le matin ou le soir ?

Le choix du bon moment pour se laver les cheveux est en réalité dépendant de vos habitudes et de votre nature de cheveux.

Laver ses cheveux le soir implique de les sécher à l’air libre ou bien au sèche-cheveux, avant le moment du coucher. En effet, dormir les cheveux humides peut endommager votre chevelure : les écailles de kératine présentes dans la fibre capillaire s’écartent et le cheveu est alors fragilisé. Poreux et cassants, les cheveux sont alors bien plus sensibles aux agressions et aux frottements possibles au cours de la nuit. Se coucher avec les cheveux mouillés favorisent également l’apparition de pellicules ; l’hydratation emprisonnée de la fibre capillaire favorise le développement microbien et participe à l’irritation du cuir chevelu. Par ailleurs, si votre chevelure à tendance à graisser rapidement, le lavage le soir peut engendrer un regraissage au cours de la nuit, donnant lieu à des cheveux alourdis le lendemain matin.

Ainsi, l’idéal est de procéder au lavage des cheveux le matin pour une chevelure souple et légère, ou bien le soir en veillant à sécher les cheveux si vous n’avez pas de soucis d’excès de sébum.

Combien de shampoings effectuer lors d'un lavage ?

Il est important de faire la distinction entre moussage et nettoyage. L’effet moussant d’un shampoing est lié au plaisir du consommateur, et il n’est pas forcément témoin de l’effet détergent d’un shampoing.

Les tensioactifs sont responsables à la fois de l’effet moussant et du nettoyage des saletés et des graisses présentes sur la chevelure. L’absence ou le peu de mousse au premier lavage ne signifie pas que les tensioactifs n’éliminent pas la saleté et le sébum. En effet, certains types de tensioactifs ont un fort pouvoir détergent et un faible pouvoir moussant.

Néanmoins, si vous avez les cheveux extrêmement sales ou une masse capillaire conséquente, vous pouvez effectuer un second lavage de cheveux pour nettoyer de façon plus complète. Il est cependant nécessaire de notifier que ce second nettoyage peut s’avérer nocif si vos cheveux sont très fragiles ou que votre cuir chevelu est trop sensible. Le choix d’un double shampoing dépend également de la fréquence de lavages de votre chevelure. Si vous lavez vos cheveux tous les jours, il est préférable de s’en tenir à un shampoing simple pour éviter d’agresser le cuir chevelu qui pourrait surproduire du sébum en guise de défense, ce qui fera regraisser plus vite vos cheveux.

Convient-il aux femmes enceintes et aux enfants ?

Ce shampoing est adapté pour toute la famille dès 3 ans. Ce shampoing antipelliculaire contient des huiles essentielles, il est donc déconseillé aux femmes enceintes.

La Marque : Avril®

Avril® est une marque française de cosmétiques BIO, engagée et abordable. Lancée en avril 2012, la marque offre une gamme complète de produits répondant à tous les besoins en matière de beauté, du maquillage aux soins du visage, du corps et des cheveux, en passant par des produits adaptés aux bébés. Son objectif principal est de rendre les produits biologiques accessibles tout en maintenant un haut niveau de qualité, avec des formules efficaces et des parfums délicats.

Tous les produits BIO Avril® sont certifiés par Ecocert ou Bureau Veritas, des organismes certificateurs de premier plan. La majorité des produits Avril® est fabriquée en France. Les engagements écologiques d'Avril® reposent sur l'utilisation d'emballages recyclables ou biodégradables, l'élimination des suremballages, le développement de gammes solides et zéro déchet. Depuis 2023, Avril® est également membre du collectif 1 % for the planet.

En adoptant un modèle économique axé sur des prix les plus bas possibles, Avril® évite les frais liés à la publicité, au marketing et aux ventes, contrairement à de nombreuses marques cosmétiques. La réputation d'Avril® repose sur un bouche-à-oreille positif, une communication responsable et engagée, ainsi que la promotion d'une consommation éthique.