Livraison offerte dès 29€

Une infusion à base de Vigne Rouge, du Ginkgo Biloba et des Noix de Cyprès, pour la circulation.

  • Composée d’ingrédients BIO.
  • Utilisée pour soutenir la circulation veineuse.
  • Conditionné dans un étui en carton recyclable provenant de sources durables.
  • De meilleure qualité grâce à des ingrédients coupés moins finement.

Produit en France par :

Nat & Form® marque bretonne fondée en 1996 à Ploemeur et spécialisée depuis plus de 20 ans dans la fabrication de compléments alimentaires.


Ingrédients : Feuilles de Vigne Rouge BIO, feuilles de Ginkgo Biloba BIO, noix de cyprès BIO


Caractéristiques du produit :

Bienfaits sur : Circulation
Conseils d'utilisation : Verser 1 à 2 cuillère(s) à soupe de plantes dans une eau frémissante et laisser infuser pendant 3 à 10 minutes.
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Sans Additifs

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 25 juin et le 26 juin.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 25 juin

Produits Recommandés

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens a sélectionné cette tisane Circulation de Nat&Form® pour plusieurs raisons :

  • Des ingrédients BIO de grande qualité.
  • L'absence d'additifs et de conservateurs.
  • Un packaging éco-conçu, l'emballage carton est recyclé et recyclable, et d'origine végétale.
  • Son utilisation variée : possibilité de la boire en infusion chaude ou glacée !

Zoom sur les ingrédients

Vigne Rouge

La Vigne Rouge, scientifiquement dénommée Vitis vinifera L., appartient à la famille des Vitacées. Cette plante grimpante se distingue par ses tiges torsadées de couleur grise, équipées de vrilles pour s'ancrer. Elle s'épanouit dans des sols bien drainés, riches en silice, calcaire et argile. Au printemps, la Vigne Rouge produit de petites fleurs verdâtres en grappes, tandis que ses fruits, les raisins, font leur apparition en automne. Les feuilles de cette plante sont d'un vert foncé sur le dessus, blanchâtres en dessous, avec cinq lobes dentés, prenant une teinte rouge à l'automne lors de la récolte. Cette plante a une histoire ancienne, étant autrefois considérée comme magique en raison de l'importance du vin dans diverses religions.

En plus de son rôle emblématique dans la production de raisins destinés à la consommation directe, au séchage sous forme de raisins secs, ou pour la fabrication de vin, la Vigne Rouge est également exploitée en phytothérapie. Les feuilles de la Vigne Rouge sont traditionnellement utilisées pour soutenir le retour veineux, contribuant à atténuer la sensation de jambes lourdes et fatiguées, et favorisant une bonne fonction veineuse au niveau des jambes. Les flavonoïdes contenus dans l'extrait de feuille de vigne rouge aident à maintenir une circulation saine des jambes.

Cyprès

Le Cyprès (Cupressus sempervirens) est un conifère ornemental largement utilisé comme brise-vue dans les jardins. Présent dans le bassin méditerranéen et au Moyen-Orient, cet arbre étroit peut atteindre plus de 20 mètres de hauteur et vivre jusqu'à 1000 ans. Son écorce varie du gris au rougeâtre, et ses rameaux sont étroitement serrés. Les feuilles persistantes du Cyprès sont constituées d'écailles triangulaires vert foncé, soigneusement imbriquées. À l'extrémité des branches, il produit de petits fruits appelés « cônes » ou « noix de Cyprès ». Depuis plus de 4000 ans, l'huile essentielle extraite de ses feuilles et de ses cônes est préconisée en phytothérapie pour favoriser la circulation veineuse.

En phytothérapie,le Cyprès est notamment utilisé sous forme d'huile essentielle de Cyprès de Provence. Les extraits secs des cônes de Cyprès peuvent également prendre diverses formes (gélules, comprimés, etc.) et être combinés à d'autres extraits de plantes, notamment pour soutenir la circulation veineuse. Les cônes de Cyprès aident à réduire la sensation de jambes lourdes et fatiguées et favorise ainsi le confort.

Ginkgo Biloba

Le Ginkgo biloba (Ginkgo biloba L.) est un grand arbre dioïque, avec des individus mâles et femelles distincts, appartenant à la famille des Ginkgoaceae. Il présente de longs rameaux étalés en bouquets. Les feuilles sont en forme d’éventail et de couleur vert clair. Il est considéré comme le seul survivant de l'ordre des Ginkgoales, autrefois abondant à l'ère tertiaire. Le Ginkgo biloba se distingue par sa longévité impressionnante, résistant à diverses agressions telles que le froid, la sécheresse, la pollution, les parasites, et même à l'attaque nucléaire sur Hiroshima en 1945, où il a été le seul arbre à survivre.

On le surnomme également l'Arbre aux quarante écus, en référence à son prix d'achat par un botaniste amateur du nom de Pétigny, et l'Arbre aux cent écus en raison de ses feuilles dorées caractéristiques en automne. Ces feuilles sont utilisées, en teintures mères et en tisanes.  Il existe également du macérat de bourgeons de Ginkgo biloba, provenant de la macération des bourgeons de Ginkgo Biloba, récoltés en France, dans un mélange d'eau, d'alcool et de glycérine végétale. Cette méthode d'extraction permet de récupérer l'ensemble des principes actifs et toute la puissance des bourgeons.

Conseils d'utilisation

Pour préparer une infusion chaude, ajoutez 1 à 2 cuillères à soupe de plantes dans une tasse. Afin de libérer tous les arômes, versez de l'eau à 90°C par-dessus et laissez infuser pendant 3 à 10 minutes avant de déguster le résultat.

Si vous préférez une infusion glacée, nous vous recommandons de faire infuser votre mélange à chaud, comme d'habitude, puis de le laisser refroidir. Vous avez également la possibilité de créer un concentré d'infusion à chaud et d'y ajouter de l'eau glacée par la suite pour gagner du temps. Assurez-vous de consommer cette infusion glacée dans les 24 heures et de la conserver au frais.

Un engagement environnemental

La marque à l'origine de ce produit, Nat&Form, s'est engagée envers une planète plus saine et plus respectueuse de l'environnement. Leur initiative PROTECT, lancée en 2014, découle de la volonté d'encourager les agents du changement. Dans cette optique, ils ont décidé de soutenir financièrement des associations dédiées à la défense de l'environnement et à la protection animale. Concrètement, PROTECT apporte son soutien financier à 6 associations chaque année, à hauteur de 1 500 euros, permettant de financer divers projets tels que la construction de locaux, l'acquisition de matériel, et la mise en œuvre d'actions de sensibilisation visant à préserver la faune et la flore. En 2023, ce sont 30 associations en France qui ont bénéficié du soutien du projet PROTECT.

Parallèlement à cette démarche, Nat&Form s'est fixé l'objectif ambitieux du "zéro plastique" d'ici 2025. Actuellement, 93 % de leurs produits sont conditionnés dans des emballages écoresponsables. Les piluliers sont conçus à partir de cartons recyclés à 100 % et totalement recyclables. De plus, les couvercles sont fabriqués à partir de matières végétales entièrement compostables. Enfin, les étiquettes sont produites à partir de canne à sucre. L'ensemble de ces alternatives contribue à la réduction des déchets, participant ainsi à la réalisation d'un geste significatif en faveur de la planète.

Conseils complémentaires

Les principes hygiéno-diététiques constituent la fondation des recommandations visant à maintenir une circulation veineuse saine et à prévenir les sensations inconfortables de jambes lourdes. Voici quelques conseils pratiques :

  • Adopter un régime alimentaire équilibré, évitant les prises de poids excessives. Favoriser la consommation de fruits, légumes, grains entiers et sources de protéines maigres, tout en restreignant l'apport en sel, gras saturés et sucre.
  • Maintenir un poids santé, car cela contribue à réduire la pression exercée sur les vaisseaux sanguins, favorisant ainsi une bonne circulation.
  • Maintenir de bonnes postures, en évitant de croiser les jambes en position assise et en limitant les périodes prolongées en position debout.
  • Surélever les jambes pendant quelques minutes plusieurs fois par jour peut aider à réduire l'enflure et à améliorer la circulation, notamment en cas de sensations de jambes lourdes. Chez les sportifs, il est souvent recommandé de "mettre les jambes sur le mur pour surélever ces dernières et faire redescendre le sang". Cette pratique s'explique simplement par le fait que cela optimiser incroyablement le retour du sang jusqu'au cœur. Pour ce faire, se mettre sur le dose et mettre les pieds sur le mur. Sinon, il est également possible d'utiliser un coussin pour surélever les pieds en position allongée. À l'inverse, le fait de croiser les jambes crée une pression dans ces dernières qui bloque le retour veineux. Il peut être judicieux d'utiliser des repose-pieds pour éviter d'être dans une posture inconfortable.
  • Ajuster la tenue vestimentaire en évitant les talons hauts (plus de 6 cm) et les vêtements serrés autour de la taille. La circulation sanguine est souvent ralentie par des chaussures inadaptées (trop serrées, talons hauts, chaussures trop plates, etc.). Dans la même optique, les vêtements trop serrés gênent le bon déroulement de la circulation. À l'inverse, il peut être judicieux de porter des bas, des collants ou des chaussettes de contention en-dessous des vêtements par exemple.
  • Pratiquer une activité physique adaptée, telle que la marche, la natation ou le cyclisme, qui stimule la circulation sanguine, renforce les muscles et soutient le maintien d'une pression artérielle saine. Cependant, certains sports comme la course à pied ou le tennis sur revêtement dur sont à éviter.
  • Éviter la sédentarité en prenant des pauses pour bouger (marche, mouvements de "pédalo") toutes les heures, surtout lors d'activités professionnelles nécessitant une immobilité prolongée. Le premier réflexe à adopter est de marcher régulièrement pour activer la pompe veineuse au niveau des jambes. Il est recommandé de réaliser des petites rotations de la cheville pendant une minute toutes les deux heures.
  • Pour les personnes travaillants debout, cette position réduit significativement l'apport sanguin aux muscles sollicités par le poids du corps. Il est conseillé de réaliser quant c'est possible des mouvements de balancier entre les talons et les orteils.
  • Intégrer des rituels dans la routine du soir, comme prendre une douche aux jambes à l'eau froide et surélever légèrement les jambes pendant la nuit.
  • Limiter l'exposition des jambes à la chaleur, notamment en évitant les bains chauds prolongés et une exposition excessive au soleil.

La marque : Nat & Form

Fondée en 1996 par Elisabeth Macé,  Nat & Form,  anciennement connue sous le nom d’Atlantic Nature, a été créée dans le but de partager les bienfaits naturels avec un public étendu. Établie à Ploemeur, cette entreprise bretonne s'est rapidement positionnée en tant que leader français en phytothérapie écoresponsable. Depuis ses débuts, elle entretient un lien indéfectible avec sa région, où la biodiversité florissante et la proximité de l'océan Atlantique constituent une source inestimable d'inspiration pour le développement de produits respectueux de l'environnement. Cet environnement a guidé Nat & Form dans la conception de plus de 900 produits, largement distribués à travers un vaste réseau de points de vente, comprenant des pharmacies, parapharmacies, magasins bio spécialisés et plateformes de vente en ligne.

Avec une équipe de 72 membres dévoués, l'entreprise incarne quatre valeurs fondamentales : une qualité irréprochable, une expertise approfondie et une innovation constante dans le domaine des plantes, un engagement profond envers l'écoresponsabilité, ainsi qu'une dévotion à l’accessibilité, la proximité et la confiance client. Ces principes sont également promus par la Compagnie des Sens. De plus, Nat & Form s'efforce continuellement d'améliorer l'écoresponsabilité de ses produits, une mission concrétisée par leur initiative PROTECT et leur objectif ambitieux pour 2025 : l'élimination totale du plastique de leurs emballages.

La tisane contient elle de la théine ?

La tisane ne renferme pas de théine. Il convient de noter que la théine, équivalent de la caféine, est présente dans les feuilles du théier. Ce dernier est généralement classifié en trois familles principales, à savoir le thé vert, le thé noir et le thé blanc. Il est essentiel de vérifier la composition de votre tisane pour garantir l'absence de théine.

Quelles différences entre infusion, décoction, macération et tisane ?

En herboristerie, le terme "tisane" fait référence à une boisson à base d'eau préparée en utilisant une ou plusieurs plantes mélangées. Trois procédés distincts permettent d'obtenir une tisane :

  • Infusion : On verse de l'eau chaude directement sur la plante, puis on laisse infuser pendant quelques minutes. Cette méthode est privilégiée pour les parties délicates des plantes, comme les feuilles et les fleurs.
  • Décoction : Elle implique de plonger la plante dans de l'eau froide, puis de la porter progressivement à ébullition. Après quelques minutes d'ébullition (15 à 30 minutes), on laisse infuser à couvert hors du feu. La décoction convient aux parties plus robustes et épaisses, telles que les écorces, les racines et les graines. On peut filtrer en pressant le marc à la fin de la décoction.
  • Macération : La plante est laissée à macérer dans de l'eau à température ambiante et à couvert, sans chauffage, pendant au moins 30 minutes. Il est recommandé de ne pas dépasser 10 heures de macération pour éviter tout risque de fermentation et de développement microbien. Après macération, il est conseillé de filtrer l'eau en pressant le marc. Cette technique convient à certaines écorces, racines et graines, en particulier celles contenant des mucilages.

Dans le langage courant, le terme "tisane" est souvent utilisé pour décrire des boissons obtenues, le plus souvent par infusion, à partir de plantes sans caféine. Ceci permet de distinguer les "tisanes" du "thé" ou du "café". L'"infusion froide" désigne également une tisane refroidie avant d'être consommée, ou une macération de plantes dans de l'eau froide.

Peut-on boire de la tisane toute la journée ?

Oui, il est tout à fait envisageable de boire de la tisane à différents moments de la journée. Les tisanes offrent une source intéressante d'hydratation. Cependant, il est important de noter leur effet diurétique. Pour optimiser leur bénéfice, il est recommandé de consommer de petites quantités tout au long de la journée plutôt que de boire une grande quantité en une seule fois. Il est également préférable de prendre des pauses entre les repas. Les éventuelles contre-indications dépendront des propriétés spécifiques de la plante utilisée. Par exemple, il est conseillé d'éviter les tisanes stimulantes le soir avant le coucher, comme c'est le cas avec le thé.

Sachets ou Vrac : quels avantages et inconvénients ?

Les sachets se démarquent par leur commodité avec un pré-dosage optimal, une portabilité aisée, et une herméticité évitant les fuites, assurant une meilleure conservation. Néanmoins, cela peut entraîner une compromission de la qualité et des arômes, car les plantes sont souvent coupées plus finement que dans le vrac.

En revanche, le vrac propose une préservation plus complète des composants et des arômes grâce à une conservation plus intégrale des plantes, tout en étant économique en termes de coût au kilo. Cependant, le thé en vrac présente l'inconvénient d'un dosage moins précis, n'étant pas pré-dosé, ce qui peut entraîner une utilisation excessive ou insuffisante des plantes, nécessitant l'utilisation d'un infuseur.

Comment fonctionne la circulation du sang ?

Le système circulatoire, assuré par le cœur, un organe situé dans la cage thoracique, est divisé en une partie droite et une partie gauche par une paroi. Ces deux parties comprennent chacune une oreillette et un ventricule, reliés par une valve. Fonctionnant comme une pompe, le cœur propulse le sang à travers tout le corps, assurant un approvisionnement constant en oxygène. Les valves, responsables de la fermeture pour empêcher le reflux sanguin, créent le son caractéristique du battement cardiaque.

Le processus débute avec le sang désoxygéné provenant de toutes les parties du corps, entrant dans l'oreillette droite. Lorsque cette oreillette se contracte, elle expulse le sang dans le ventricule droit, suivi de la fermeture de la valve entre les deux. Ensuite, le ventricule droit se contracte, propulsant le sang dans le tronc pulmonaire tout en fermant la valve à sa base. Le sang se dirige ainsi vers les poumons pour y être enrichi en oxygène.

Après cette étape, le sang oxygéné entre dans l'oreillette gauche, qui se contracte pour expulser le sang dans le ventricule gauche, entraînant la fermeture de la valve correspondante. Enfin, le ventricule gauche se contracte, propulsant le sang dans l'aorte, chargée de distribuer l'oxygène à tout l'organisme. Comme de coutume, la valve à la base de l'aorte se ferme pour prévenir tout reflux sanguin vers le cœur.

Quelles plantes soutiennent la circulation ?

Afin d'améliorer la circulation sanguine et maintenir une pression artérielle saine, différentes plantes peuvent être utilisées de manière individuelle ou combinée, sous diverses formes telles que les infusions, gélules, comprimés, huiles essentielles ou macérats de bourgeons. Voici quelques plantes fréquemment recommandées pour soutenir la circulation sanguine :

  • Les feuilles de Cassis (Ribes nigrum) sont disponibles sous forme de feuilles de Cassis séchées, idéales pour la préparation d'infusions.
  • Le Cyprès (Cupressus sempervirens) est souvent utilisé en aromathérapie, sous forme d'huile essentielle, notamment en synergie d'huile essentielle Circulation veineuse avec l'huile essentielle de Lentisque Pistachier et de Menthe Poivrée, pour une application prête à l'emploi.

Quels aliments favorisent la circulation sanguine ?

  • Il est recommandé de favoriser les aliments contenant des omégas-3, tels que les poissons gras, les produits affiliés Bleu-Blanc-Cœur, l'huile de lin, l'huile de noix, l'huile de cameline et l'huile de colza. Ces nutriments jouent un rôle crucial dans la réduction de l'inflammation qui peut affecter la paroi vasculaire.

  • Il est également recommandé d'augmenter la consommation d'aliments contenant des polyphénols, tels que les fruits et légumes colorés, ainsi que les épices et les aromates.

  • Les aliments contenant des antioxydants, tels que le sélénium, le cuivre, le manganèse, la vitamine C et la vitamine E, sont essentiels pour combattre le stress oxydatif. Ils sont particulièrement bénéfiques pour prévenir l'oxydation des parois des vaisseaux sanguins, entravant ainsi la circulation sanguine.

  • Enfin, les aliments contenant du fer (d'origine animale et légumes verts) sont recommandés pour optimiser le transport de l'oxygène dans l'organisme. Il est préférable de privilégier le fer d'origine animale pour une meilleure assimilation et de consommer des aliments riches en vitamine C pour améliorer l'absorption du fer d'origine végétale.