Livraison offerte dès 29€

Cette infusion à base de Stévia (Stevia rebaudiana) séduit par son goût délicieusement sucré avec de légères notes de réglisse. Originaire du Paraguay, la Stévia est surnommée "herbe douce" ou "miel d'herbe" par les Indiens guaranis, qui l'utilisent depuis longtemps pour adoucir l'amertume du maté.


Les plus produits :

  • Composée uniquement de Stévia BIO
  • Récoltée manuellement au Portugal
  • Sans théine
  • 0% d'oxydation
  • Petits producteurs justement rémunérés
  • De meilleure qualité grâce aux plantes coupées moins finement
  • Fabriqué en France

Produit en France par :

Les Jardins de Gaïa®, une entreprise issue d’Alsace spécialisée dans la conception de thés et d’infusions 100 % BIO.


Ingrédient : Stévia* (Stevia rebaudiana). *Issue de l’Agriculture Biologique


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : Laisser infuser pendant 5 minutes
Vendu en : Emballage en carton recyclable
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Naturel à 100% Fabriqué en France Sans Additifs Zéro déchet plastique

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 23 juillet et le 24 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 23 juillet

Produits Recommandés

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens a sélectionné cette tisane de Stévia BIO pour compléter sa gamme d’infusions. Elle marque des points grâce à :

  • Sa composition : 100 % de plantes BIO certifiées par Ecocert (FR-BIO-01).
  • Son conditionnement : le vrac offre une meilleure préservation des arômes et bienfaits
  • Son engagement écologique profond pour le commerce équitable et le respect des agriculteurs
  • Ses utilisations variées : possibilité de la boire en infusion chaude ou glacée !
  • Son goût : cette tisane apporte la panoplie des bienfaits de la plante tout en apportant son parfum frais et un goût sucré.

Conseils d'utilisation

  • Pour préparer une infusion chaude : Placez 1 cuillère à soupe de Stévia BIO dans une tasse. Pour libérer tous les arômes, rajoutez de l'eau à 95°C et laissez infuser pendant 5 minutes avant de déguster.
  • Si vous préférez une infusion glacée : Nous vous recommandons de faire infuser votre mélange à chaud, comme d'habitude, puis de le laisser refroidir. Pour gagner du temps, vous pouvez y ajouter de l'eau glacée. Assurez-vous de consommer cette infusion glacée dans les 24 heures et de la conserver au frais.
  • A déguster à tout moment.
  • Il est recommandé d’adopter un mode de vie sain et une alimentation variée et équilibrée pour bénéficier pleinement des vertus de cette infusion
  • Sans théine/caféine

Zoom sur la Stévia

stévia

La Stevia (Stevia rebaudiana), communément appelée Herbe sucrée, est une plante herbacée vivace faisant partie de la famille des Asteracées. Originaire d’Amérique du Sud, les populations indigènes des régions amazoniennes  l'utilisent depuis l'époque précolombienne en raison de ses propriétés édulcorantes. Les Indiens guaranis l’emploient notamment pour adoucir l’amertume du maté. Avec un pouvoir sucrant significativement plus élevé que celui du sucre traditionnel, la Stevia est particulièrement appréciée pour son absence de calories. Cette plante offre ainsi une alternative naturelle au sucre et ouvre de vastes possibilités d’applications culinaires, notamment dans la création de dessert.

Composée principalement de stéviols, stéviosides et rébaudiosides, la plante de Stevia passe par un processus de macération avant d'être purifiée, séchée, et transformée en poudre fine pour son incorporation dans les produits.

Outre son utilisation sous forme de sucre, la Stévia peut être présente en phytothérapie sous diverses formes telles que la gomme, les comprimés, les gélules ou simplement séchée (ses feuilles) pour être utilisée en infusion.

La qualité d'un extrait de Stevia repose sur les étapes d'extraction et de purification. Les molécules de stéviol, solubles dans l'eau, sont extraites par infusion dans de l'eau chaude, puis filtrées pour éliminer les impuretés. La phase de purification est cruciale pour obtenir un extrait de haute qualité : plus la pureté est élevée, plus le pouvoir sucrant est intense. Afin de maximiser les bienfaits de la Stévia, il est crucial que la plante provienne d'une culture biologique, que le produit n'ait subi aucun traitement avec des conservateurs ou des pesticides, et qu'il ait été élaboré dans le respect des conditions de travail des personnes impliquées dans sa production.

Engagement pour le commerce équitable

Fondés il y a vingt ans par la militante engagée Arlette Rohmer, Les Jardins de Gaïa incarnent la vision d'un monde où le commerce équitable et l'agriculture biologique coexistent harmonieusement. Dans un contexte où les labels sont devenus indispensables pour attester de pratiques équitables, la fondatrice privilégie toujours des liens directs avec des producteurs respectueux de leur environnement. Malgré l'importance croissante des labels, les Jardins de Gaïa restent transparents quant à leurs pratiques équitables. Travailler en direct avec des petits producteurs, promouvoir une agriculture à échelle humaine, et favoriser des relations basées sur la juste rémunération, le préfinancement, la transparence et la réciprocité des échanges sont les principes fondamentaux de cette entreprise. Pour Arlette Rohmer, les relations commerciales harmonieuses sont des valeurs non négociables. L'entreprise est convaincue que son succès découle des liens étroits avec les producteurs, témoignant d'un engagement sincère envers des projets équitables, éthiques et durables.

Les labels, tels que Max Havelaar, sont des outils de mesure précieux, mais l'entreprise va au-delà, instaurant des cahiers des charges internes stricts. Ces labels, loin d'être des faire-valoir, représentent des garanties minimales fournies aux clients quant à la manière dont l'entreprise opère le long de la filière. Impliqués dans diverses associations promouvant le commerce équitable, les Jardins de Gaïa incarnent une approche passionnée, engagée et transparente en faveur d'une transformation positive du monde du commerce.

La tisane contient-elle de la théine ?

Non, la tisane est exempte de théine. Il convient de noter que la théine et la caféine sont en réalité une seule et même molécule, la dénomination variant selon la plante qui la renferme. Cette distinction s'applique également à la matéine, une molécule identique à la théine et à la caféine, mais présente dans le maté. Les diverses variétés de thé, comme le thé vert, le thé noir et le thé blanc, se différencient généralement par leur teneur en théine, concentrée dans les feuilles. La caféine peut également être présente dans le guarana. Ainsi, il est crucial d'examiner attentivement les composants de votre tisane pour vous assurer de l'absence de théine.

L’infusion est-elle calorique ?

Une infusion contient presque aucune calorie, étant essentiellement une préparation à base de plantes infusées dans de l'eau chaude. Cependant, l'apport calorique peut augmenter si des éléments tels que le sucre, le miel, le lait, la crème ou d'autres ingrédients similaires sont ajoutés. La Stévia est une plante avec un goût naturellement sucré, mais dépourvue de calorie.

Quelles différences entre tisane, infusion, décoction et macération ?

En herboristerie, le terme "tisane" est utilisé pour décrire une boisson préparée en mélangeant une ou plusieurs plantes avec de l’eau. Trois méthodes distinctes sont employées pour obtenir une tisane :

  • L'infusion implique de verser de l’eau chaude directement sur la plante et de laisser infuser quelques minutes. Cette méthode est préconisée pour les parties fragiles des plantes, comme les feuilles et les fleurs.
  • La décoction nécessite d’immerger la plante dans de l’eau froide, puis de la porter progressivement à ébullition. Après une ébullition de 15 à 30 minutes, on laisse infuser à couvert hors du feu. On peut filtrer en pressant le marc à la fin de la décoction. Cette technique est préconisée pour les parties plus robustes et épaisses, comme les écorces, les racines et les graines.
  • La macération consiste à laisser la plante reposer dans de l’eau à température ambiante, à couvert, sans chauffer, pendant un minimum de 30 minutes. Il est essentiel de noter que l’eau n’est pas un bon conservateur. Il est donc recommandé de limiter la macération à maximum 10 heures pour éviter tout risque de fermentation et de développement microbien. Après cette étape, il est conseillé de filtrer l’eau en pressant le marc. Cette méthode est particulièrement adaptée à certaines écorces, racines et graines, surtout celles qui renferment des mucilages.

Couramment, le terme "tisane"est souvent employé pour décrire les boissons préparées par infusion, à partir de plantes ne contenant pas de caféine. Cette distinction permet différencier ces préparations du thé ou du café. Le concept d’infusion froide est aussi utilisé pour décrire une tisane refroidie avant d’être consommée ou pour faire référence à une macération de plantes dans de l’eau froide.

Peut-on boire de la tisane toute la journée ?

Oui, il est parfaitement envisageable de savourer de la tisane tout au long de la journée, étant donné qu'elle est généralement dépourvue de caféine et peut procurer des bienfaits apaisants tout en contribuant à l'hydratation. Cependant, il est conseillé de diversifier les types de tisanes pour éviter une consommation excessive de certaines plantes. Il est également important de compléter votre hydratation en buvant de l'eau afin de maintenir un équilibre hydrique optimal.

Tisane vrac ou sachets : avantages et inconvénients

L'emballage en vrac garantit une préservation optimale des composants et des arômes des plantes, tout en offrant l'avantage économique d'un coût au kilo plus abordable. Cependant, ce mode de distribution présente l'inconvénient d'un dosage moins précis, nécessitant l'utilisation d'un infuseur, ce qui peut entraîner une utilisation excessive ou insuffisante des plantes.

En revanche, les sachets de tisane offrent une commodité appréciable grâce à leur pré-dosage, leur facilité de transport et leur étanchéité, assurant une conservation sans fuite. Toutefois, cette praticité peut compromettre la qualité et les arômes, car les plantes sont souvent coupées plus finement par rapport au conditionnement en vrac.

Sous quelles formes peut-on trouver la Stévia et pour quels usages ?

Son pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre, tout en étant dépourvu de calorie, fait de la Stévia une plante d’intérêt notamment en cuisine.

  • On trouve des pastilles de Stévia en dosette, une forme très répandue qui permet de sucrer facilement son café ou son thé. Il faut cependant savoir qu’une pastille ne contient pas de la Stévia à 100%, mais est composée d’autres éléments permettant à la pastille d’avoir une petite forme solide.

  • La Stévia liquide est une des premières formes qui s’est commercialisée. Elle sucre beaucoup moins car elle est mélangée à de l’eau. Cependant, la forme liquide permet un meilleur dosage, adapté à chaque individu.

  • En forme de poudre, la Stévia est très utile en cuisine car elle permet d’être utilisée dans beaucoup de préparations, notamment dans la préparation de pâtisseries que pour sucrer café et thé. C’est une manière simple de continuer à se faire plaisir avec des recettes aux saveurs sucrées mais moins caloriques.

Quels sont les différents sucres naturels ?

  • Le miel, peut être une alternative au sucre blanc. Il possède l’avantage de contenir des minéraux et des vitamines, même si la teneur reste faible. Ses arômes peuvent varier selon les fleurs dont il provient. Le miel possède un pouvoir sucrant 30 à 40% supérieur au sucre de table. Une cuillère à café de miel représente 30% de la consommation journalière maximale de sucre recommandée par l’OMS. Par ailleurs le miel contient 55% de fructose, ce chiffre pouvant varier selon le type de miel : plus le sucre est liquide, plus il est riche en fructose.

  • Le sucre de Coco provient de la sève des fleurs de cocotier qui va être chauffée jusqu’à ce que l’eau s’évapore et se transforme en sucre un peu brun. Il contient des vitamines, des minéraux et des antioxydants. Cependant, les opinions divergent quant à son pouvoirs glycémiques : certains affirme que le sucre de coco a un indice glycémique plus faible que je sucre blanc, tandis que d’autres, au contraire, affirme qu’il est sensiblement similaire au sucre blanc.

  • Le sucre complet, ou intégral, possède l’avantage d’être un produit moins transformé que le sucre blanc. Il s’agit de sucre de canne non raffiné, il n’a pas été chauffé lors du processus de fabrication et conserve ses vitamines et minéraux. En revanche, son pouvoir sucrant est plus faible que le sucre blanc. 

  • Le sucre roux, concerne notamment la cassonade, qui est légèrement moins raffinée que le sucre blanc, mais qui subit quand même de nombreuses transformations et conserve peu de nutriments. Attention, certains sucres roux de mauvaise qualité, sont en réalité des sucres blancs recolorés avec du caramel.

  • Le sucre de bouleau, ou xylitol, est un édulcorant obtenu à partir de l’écorce de bouleau. Moins calorique que le sucre blanc, il a l’avantage d’avoir le même goût, de posséder un pouvoir sucrant plus important et un index glycémique plus faible. Cependant, une consommation trop importante de xylitol peut entraîner des effets secondaires, dont un effet laxatif. De plus, une consommation trop importante d’édulcorants peut contribuer à la hausse du risque d’insulino-résistance et altérer le microbiote. Enfin, il augmenterait la sensation de faim et entretiendrait le goût du sucre, dont il est important de réussir à sa déshabituer.

  • Le sirop d’Agave a une texture proche de celui du miel et un goût assez neutre. Il est extrait d’une plante qui s’appelle l’Agave bleue, un cactus que l’on trouve au Mexique. L’Agave possède un fort pouvoir sucrant, ce qui permet d’en mettre moins. Il contient aussi naturellement des sels minéraux. Son faible indice glycémique est souvent mis en avant : en réalité, celui-ci est très variable en fonction de la qualité et de l’origine du sirop. Par ailleurs, le sirop d’Agave est constitué de 60 à 90% de fructose, ce qui peut être problématique car le fructose est stocké sous forme de graisses dans le foie lorsqu’il est consommé en excès.

  • Le sirop d’Erable possède un goût plus prononcé, ce qui permet de réduire l’apport total en sucre grâce à la saveur. Il est fabriqué à partir de la sève d’érable recueillie au début du printemps et concentré par ébullition. Son indice glycémique est élevé, mais il a en revanche l’avantage de contenir peu de fructose. Des études démontrent qu’un changement de qualité du Sirop d’érable est dû à la quantité de bactéries qui augmente au fil de la saison.

  • Le sirop de glucose est un des sirops les plus utilisés par l’industrie agroalimentaire. Il peut être obtenu par hydrolyse enzymatique de l’amidon. Cet amidon peut provenir du maïs, auquel cas il peut apparaitre sous le nom de sirop de maïs, ou provenir de la pomme de terre et avoir le nom de sirop de pomme de terre. Il est très utilisé notamment pour la confection de glaces, caramels, fruits confits, pâtes de fruits et travail du sucre. Cette propriété est due à la molécule D-glucose présente dans ce sirop qui permet de prévenir de la cristallisation du sucre. Le sirop de glucose est vendu par les magasins spécialisés en pâtisserie et se présente sous la forme d’une pâte collante et translucide. Son pouvoir sucrant est légèrement inférieur à celui du saccharose.

Quelles différences entre sucre naturel et sucre artificiel ?

Ce qu’on entend par sucre dit "naturel", est le sucre naturellement présent dans les fruits, les légumes, les végétaux, les légumineuses, ou encore les produits laitiers. Le processus d’obtention de ces sucres consiste à recueillir le jus sucré, de la filtrer puis de le concentrer par évaporation avant sa cristallisation. En fonction des étapes de purification qu'a subies le sucre, sa couleur peut varier. Par exemple, le sucre roux de canne présente une teinte caractéristique attribuable à la présence de matières organiques et de pigments, car il n'a pas subi le processus de raffinage. Il est à noter que le sucre de betterave est naturellement de couleur blanche.

Le sucre artificiel, ou sucre raffiné, sucre de substitution, faux-sucre ou encore édulcorant, sont des additifs alimentaires ayant un goût sucré. Ils sont de plus en plus utilisés dans les produits alimentaires pour remplacer le saccharose car ils apportent moins de calories. Il existe deux grandes familles d’édulcorants : les édulcorants hypocaloriques qui ont un pouvoir sucrant faible (0,5 à 1 fois celui du sucre), mais ils apportent tout de même en moyenne 2 calories par gramme contre 4 pour le saccharose. Et les édulcorants intenses qui possèdent un pouvoir sucrant très élevé, de 100 à 600 fois celui du sucre en poudre, pour un apport calorique négligeable. Ce très faible apport calorique représente un atout pour les personnes diabétiques de type 2. En effet, ils permettent de s’offrir davantage de "plaisirs sucrés", sans impact significatif sur la glycémie.

Néanmoins, il est essentiel de rester vigilant quant à la consommation de produits sucrés, car l'achat de produits allégés en sucre pourrait inciter à en consommer davantage. Or, il arrive qu’un produit allégé en sucre soit plus calorique que son équivalent non allégé ! De plus, ces édulcorants peuvent faire partie des "sucres cachés" dans les plats industriels préparés ou dans les produits alimentaires transformés. Ils apparaissent sous les acronymes de « E… » tels que le E421 pour le mannitol, ou encore le E954 pour la saccharine, un dérivé du goudron de la houille.

La Marque : Les Jardins de Gaïa

Arlette Rohmer, exploratrice passionnée des plantes, a créé Les Jardins de Gaïa en 1994 avec l'ambition de faire découvrir les richesses des pays qu'elle avait parcourus, à travers la boisson la plus consommée au monde après l'eau : le thé. Dès ses débuts, la marque s'est positionnée comme respectueuse de la Terre et des hommes qui la cultivent. En adhérant aux valeurs écologiques, Les Jardins de Gaia a opté pour une agriculture biologique et biodynamique, mettant en avant le respect de l'environnement et de la nature. Soucieuse de minimiser son empreinte carbone, la marque privilégie le transport par bateau pour ses matières premières et favorise une fabrication locale, en Alsace.

Outre ses engagements écologiques, Les Jardins de Gaia s'attache à défendre le travail équitable en France et à l'étranger, assurant une rémunération juste pour ses producteurs. Pionnière sur le marché des tisanes BIO et équitables, la marque est reconnue pour son savoir-faire et ses engagements en faveur du développement durable, ainsi que pour la qualité de ses produits. Au fil des années, elle a élargi sa gamme, proposant une diversité de thés, rooibos et tisanes, des classiques aux créations originales maison, en passant par les grands crus. Cette diversité, tant au niveau des plantes que des terroirs, offre une expérience gustative variée pour tous les amateurs de boissons naturelles.