Voir l'avis client
Livraison offerte dès 29€

Cette teinture mère de la gamme Ladrôme Laboratoire est produite à partir de fruit de Chardon Marie (Silybum marianum) certifiée BIO, cette solution a été élaborée pour favoriser la digestion et aider à entretenir le bon fonctionnement du foie. Cette Teinture mère est fabriquée en France et composée d’ingrédients de qualité, issus du territoire.


Les plus produit : 

  • Ingrédients certifiés BIO par Ecocert (FR-BIO-01).
  • Dépourvu de colorants artificiels.
  • Fabriqué et emballé en France par Ladrôme Laboratoire.
  • Engagement environnemental : « 1 % for the Planet ».
  • Emballage recyclable : bouteille en verre ambré et un étui en carton.

Produit en France par :

Ladrôme Laboratoire®, un laboratoire français valorisant depuis 30 ans la Nature au travers d'extraits de plantes et actifs biologiques hautement qualitatifs.


Ingrédients : extrait hydro-alcoolique de Silybum marianum*. * Ingrédients issus de l'agriculture biologique.


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : 20 à 25 gouttes diluées dans un verre d’eau de 20 cl, 3 fois par jour, pendant 3 semaines.
Vendu en : Emballage en carton recyclable, Flacon en verre ambré avec codigoutte
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
Bienfaits sur : Digestion, Détox, Foie
Dose journalière maximale : 75 gouttes, soit 2,5 g d'extrait qui correspond, en moyenne, à 0.3 g de fruit de Chardon Marie.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Cultivé en France Fabriqué en France Sans Additifs

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 26 juillet et le 27 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 26 juillet

Produits Recommandés

Les précieux avis de nos clients

5/5
1 note - 0 avis
Ecrire un avis

L’avis de la Compagnie des Sens

La Compagnie des Sens a choisi cette teinture mère au Chardon Marie de la gamme Ladrôme Laboratoire® pour diverses raisons :

  • Qualité supérieure des ingrédients : cette teinture est élaborée seulement avec des ingrédients frais, BIO, et naturels à 100 %.
  • Ingrédients issus du territoire français : 82 % des plantes utilisées sont récoltées en France, dont le Chardon Marie.
  • L'extrait hydroalcoolique de Chardon Marie répond aux exigences de fabrication et de contrôle de la Pharmacopée
  • Formule pure et essentielle : elle est exempte de colorants synthétiques.
  • Fabriqué et conditionné en France : par le Laboratoire Ladrôme Laboratoire.
  • Engagement pour la protection de l'environnement : collectif « 1 % for the Planet ».
  • Emballage écoresponsable : bouteille en verre ambré et étui en carton.

Zoom sur le Chardon Marie

Chardon Marie

Le Chardon Marie (Silybum marianum L.), une plante biannuelle fleurissante native des régions arides et ensoleillées du sud de l'Europe, du bassin méditerranéen, du nord de l'Afrique, et de l'ouest de l'Asie, appartient à la famille des Asteraceae et constitue l'unique espèce du genre Silybum. Le nom "marianum" fait référence à la Vierge Marie, suivant une tradition selon laquelle Marie aurait abrité et allaité Jésus sous un Chardon lors de leur fuite devant Hérode, et des gouttes de son lait seraient tombées sur les feuilles de la plante, d'où les marques blanches distinctives du Chardon Marie.

La production d'une teinture mère de haute qualité repose sur l'utilisation de matières premières biologiques et une collecte durable, privilégiant la protection de l'environnement et le respect des travailleurs. L'efficacité maximale de la teinture est obtenue grâce à l'utilisation de plantes fraîches. Il est cependant essentiel de mentionner que la teneur en principes actifs n'est pas rigoureusement contrôlée. L'évaluation de l'humidité des plantes est fondamentale car l'alcool est utilisé pour extraire l'eau, influençant de ce fait la concentration alcoolique de la teinture finale. En laboratoire, cette humidité est déterminée en pesant la plante avant et après déshydratation. Selon la pharmacopée française, la proportion pour réaliser une alcoolature est de 1/10 en fonction du poids sec de la plante, impliquant l'utilisation de dix volumes d'alcool pour un volume de plante. Pour les teintures faites à partir de plantes sèches, le ratio est de 1/5 du poids sec. La teinture mère de Chardon Marie est majoritairement composée de silymarine.  CE composé est valorisé pour ses propriétés héptoprotectrices.

Récemment, cette plante a été le sujet d'études scientifiques poussées pour ses vertus hépatoprotectrices et antioxydantes, aboutissant à des découvertes significatives. Il est désormais reconnu que le Chardon Marie soutient le fonctionnement sain du foie et offre une protection contre divers agents stressants comme les radicaux libres générés par le stress, l'alcool, les UV et la pollution de l'air. En outre, le Chardon-Marie joue un rôle essentiel dans le soutien de la fonction hépatique, en aidant à la digestion et à la détoxification de l'organisme.

Précautions d’utilisation

  • L’extrait hydro-alcoolique de Chardon Marie est un complément alimentaire formulé à partir de plantes.
  • Ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.
  • Ne pas dépasser la dose journalière indiquée.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans.

Pour rappel :

  • Il est conseillé de diluer 20 à 25 gouttes dans un verre d'eau de 20 cL3 fois par jourpendant 3 semaines.
  • La dose journalière maximale est de 75 gouttes, soit 2,5 g d'extrait qui correspond, en moyenne, à 0.3 g de fruit de Chardon Marie.

Conseils complémentaires

  • Opter pour une alimentation équilibrée : Privilégier une consommation élevée de fruits, de légumes, de céréales complètes et de protéines maigres. Réduire l'apport en graisses saturées, en sucres ajoutés et en aliments industriels, tout en choisissant des graisses bénéfiques, comme celles trouvées dans les avocats et les noix.

  • Assurer une bonne hydratation : Veiller à boire suffisamment d'eau durant la journée pour aider à l'élimination des toxines, ce qui est essentiel pour la santé du foie. Il est également important de modérer sa consommation d'alcool pour éviter les dommages au foie.
  • Incorporer une activité physique régulière : Un exercice fréquent améliore la circulation sanguine et soutient l'efficacité du foie. Sélectionnez des activités plaisantes, telles que la marche, la natation ou le yoga, pour les intégrer facilement à votre quotidien.
  • Faire attention à la consommation de médicaments : Prendre les médicaments, y compris ceux en vente libre, judicieusement et toujours sous contrôle médical, car un usage abusif peut affecter négativement le foie.
  • Gérer son poids corporel : Garder un poids dans les normes aide à prévenir les pathologies hépatiques, comme la stéatose hépatique non alcoolique. Mener une vie active et adopter une alimentation équilibrée sont clés pour maintenir un poids sain.

Un engagement environnemental

Située entre le Vercors et la Provence, au cœur de la Biovallée, depuis plus de trois décennies, Ladrôme Laboratoire témoigne chaque année d'une inquiétude grandissante face aux impacts néfastes observés sur le territoire drômois, notamment la baisse anticipée du niveau des nappes phréatiques, l'augmentation des températures, la fréquence croissante des événements climatiques extrêmes, l'émergence de maladies, et la réduction de la diversité biologique. En réponse à ces préoccupations et pour renforcer son engagement envers des pratiques durables, Ladrôme Laboratoire a adhéré au début de l'année 2021 au mouvement "1% for the Planet", marquant ainsi son intention de contribuer activement à la préservation de l'environnement, un domaine souvent négligé par le mécénat. En effet, en France, l'environnement bénéficie seulement de 7% des dons philanthropiques.

"1% for the Planet" constitue un réseau international d'entreprises engagées à reverser 1% de leur chiffre d'affaires à des organisations dédiées à la protection de l'environnement, regroupant à ce jour plus de 2 500 membres à travers le monde. En participant à cette initiative, Ladrôme Laboratoire s'engage à consacrer 1% de son chiffre d'affaires, provenant de toutes ses lignes de produits, au financement d'associations œuvrant efficacement en faveur de l'environnement.

Comment est fabriquée une teinture mère ?

La production des teintures mères implique la macération de plantes fraîches dans de l'alcool pur ou une mixture d'alcool et d'eau, ce qui facilite l'extraction de leurs actifs. Cette technique est aussi désignée par les termes d'extrait hydro-alcoolique ou d'alcoolature. L'utilisation de plantes sèches pour la macération, bien que moins courante, peut également aboutir à la création d'une teinture mère.

Le procédé de fabrication reste identique pour les deux variantes de teintures : il s'agit de faire macérer une quantité spécifique de plante dans de l'alcool, de préférence à une concentration élevée entre 60 et 90 degrés. Néanmoins, en raison de la difficulté à obtenir des alcools de telles concentrations, il est fréquent d'utiliser un alcool à 45-50 degrés. L'alcool joue le rôle de solvant, extrayant et solubilisant les actifs de la plante. Les plantes sont préalablement broyées pour optimiser la libération de ces composés. La durée de macération varie en fonction de la plante, allant de quelques jours à plusieurs semaines, avec un brassage régulier permettant une extraction homogène des actifs dans l'alcool. Suite à cette période de macération, la solution est filtrée et mise en bouteille dans un contenant opaque pour en préserver la qualité. Conservée à l'abri de la lumière et de la chaleur, une teinture mère peut se conserver pendant de longues années.

Teinture mère et extrait hydro-alcoolique, y a-t-il une différence ?

Dans l'usage quotidien, le terme "teinture mère" désigne couramment l'extrait hydro-alcoolique obtenu en faisant macérer des plantes, ou certaines de leurs parties spécifiques comme les feuilles, fleurs, graines, écorces, racines, ou fruits, dans un mélange d'eau et d'alcool. Cette procédure est applicable à des matières premières fraîches ou séchées, avec une concentration alcoolique variant de 60° à 90°. La sélection du solvant est ajustable en fonction de la composition de la plante et de son contenu en eau. Ces extraits, qui peuvent être classés comme compléments alimentaires, sont destinés à l'ingestion, ou peuvent être incorporés dans des produits pour bains de bouche ou des applications cutanées.

Par ailleurs, il existe une autre forme connue sous le nom de Teinture-Mère homéopathique (TM), qui est strictement réglementée par la Pharmacopée et contrôlée par les laboratoires homéopathiques. Contrairement aux teintures mères utilisées en phytothérapie, la TM homéopathique est préparée exclusivement à partir de plantes entières fraîches, macérées dans de l'alcool à 95° durant 21 jours, pour servir de base à la fabrication de médicaments homéopathiques. Elle est disponible uniquement en pharmacie et peut être soumise à un enregistrement et à une autorisation de mise sur le marché (AMM). Cette préparation se distingue notamment par l'ajustement de la quantité de plante en fonction de son humidité, visant un titre alcoolique proche de 70°.

Malgré leurs différences, ces préparations partagent l'usage de l'alcool pour l'extraction et la conservation des principes actifs des plantes.

Teinture mère, huile essentielle, macérat de bourgeons, quelles différences ?

Les teintures mères, huiles essentielles, et macérats de bourgeons sont des extractions végétales concentrées, chacune riche en principes actifs spécifiques d'une plante. Chacun de ces produits, issus d'une même plante ou arbre, possède des méthodes de production et des attributs uniques.

  • Les teintures mères, obtenues par la macération de plantes dans l'alcool pour en extraire les principes actifs, sont également appelées extraits hydroalcooliques. Elles peuvent être administrées par voie orale ou appliquées sur la peau pour des traitements de durée variable, capturant ainsi les vertus propres à la plante d'origine. Bien que les teintures mères soient largement tolérées, leur teneur en alcool les rend inappropriées pour certains groupes comme les femmes enceintes, allaitantes, et les enfants.
  • Les huiles essentielles, liquides aromatiques et volatils, ne sont pas des corps gras mais des essences végétales concentrées, produites par distillation de parties spécifiques de plantes aromatiques ou par pression mécanique pour les agrumes. Elles incarnent la quintessence et les propriétés de la partie de plante utilisée et sont employées de diverses manières, y compris en ingestion, inhalation, diffusion ou application locale, pour une action rapide et ciblée sur divers maux. Cependant, leur utilisation est soumise à des précautions en raison de potentielles contre-indications et risques.
  • Les macérats de bourgeons sont créés à partir de bourgeons ou de jeunes pousses macérés dans un mélange d'eau, d'alcool et de glycérine, capturant l'essence totale de la plante. Consommés oralement, purs ou dilués, ils agissent en douceur et sur le long terme sur des déséquilibres profonds, avec généralement peu de contre-indications ou d'effets secondaires.

Comment sont contrôlées les teintures mères ?

Chaque phase de production des teintures mères est rigoureusement définie, incluant l'utilisation d'outils spécifiques, le respect de délais précis et l'emploi de matières premières déterminées. Ces procédures sont méthodiquement documentées et enregistrées dans la Pharmacopée française ou européenne, soumettant ainsi les teintures mères à une surveillance stricte au sein de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires responsables de la production et de la distribution de ces teintures doivent obtenir une certification de Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) octroyée par l'Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM). La qualité des produits est assurée par des contrôles rigoureux, y compris des analyses chromatographiques, pour garantir leur conformité aux standards établis.

Quelles sont les différentes fonctions du foie ?

Le foie est essentiel au bon fonctionnement de notre corps, étant l'une des plus grandes glandes avec un poids avoisinant les 1.5 kg. Il est parmi les organes les plus vascularisés, contenant plus de 10 % du volume sanguin total chez l'adulte et se trouve sous le diaphragme dans la cavité abdominale, principalement du côté droit, sous les dernières côtes. Il se compose de quatre lobes ayant chacun des rôles spécifiques, illustrant la diversité de ses fonctions.

  • En tant qu'organe d'épuration, le foie joue un rôle central dans la filtration et la détoxification du sang, neutralisant l'alcool, les drogues, les xénobiotiques, et d'autres toxines pour leur élimination via les selles ou l'urine.
  • Sur le plan métabolique, il traite les nutriments absorbés par l'intestin grêle, les transformant, les stockant et les redistribuant dans l'organisme. Le foie régule également le métabolisme des lipides et des glucides, jouant un rôle vital dans le maintien de la glycémie, et gère le métabolisme du cholestérol.
  • Dans sa fonction de synthèse, le foie produit la majorité des protéines sanguines, comme l'albumine et les facteurs de coagulation, et joue un rôle crucial dans la transformation de l'hémoglobine. Il est également responsable de la fabrication des protéines nécessaires au transport du cholestérol.
  • Du point de vue digestif, le foie sécrète la bile, essentielle à la digestion et à l'absorption des graisses, du cholestérol et des vitamines liposolubles dans l'intestin grêle.
  • Uniquement, le foie a la capacité de se régénérer, ce qui souligne son importance et sa résilience parmi les organes vitaux.

Quels aliments sont à privilégier pour assurer le bon fonctionnement du foie ?

  • Choisissez des aliments regorgeant d'antioxydants, comme les fruits et légumes aux couleurs vives, les épices et les herbes aromatiques. Ces composants renforcent le travail des enzymes antioxydantes du foie en luttant contre les espèces réactives de l'oxygène, y compris les radicaux libres.
  • Mettez l'accent sur les aliments riches en fibres, incluant fruits, légumes, légumineuses, grains entiers et fruits à coque. Les fibres aident à réduire l'indice glycémique des repas et à diminuer la production de cholestérol. Elles jouent également un rôle essentiel dans le contrôle de l'appétit, en occupant plus d'espace dans l'estomac et en favorisant la sécrétion de leptine, hormone qui provoque la sensation de satiété.
  • Par ailleurs, consommez des aliments à haute teneur en protéines, tels que la viande, le poisson, les œufs, les légumineuses et les produits laitiers, qui augmentent la satiété et aident à éviter les fringales.
  • Il est aussi bénéfique d'inclure dans votre alimentation des sources d'omégas-3, puisque ces acides gras essentiels limitent la production de cholestérol par le corps et préviennent le stockage des triglycérides. En outre, les omégas-3 sont efficaces contre l'inflammation, protégeant le foie contre d'éventuelles lésions qui pourraient nuire à son fonctionnement.

Quelles autres plantes soutiennent le bon fonctionnement du foie ?

Pour soutenir et améliorer la fonction respiratoire, diverses plantes peuvent être exploitées seules ou en synergie, disponibles sous forme d'infusions, de gélules, de comprimés, d'huiles essentielles ou de macérats de bourgeons. Parmi les plantes bénéfiques pour apaiser les voies respiratoires, on trouve :

  • L’Orthosiphon, connu sous le nom de Moustache de chat ou Thé de Java (Orthosiphon stamineus Benth. / Orthosiphon aristatus), qui présente des propriétés diurétiques et anti-inflammatoires.
  • Le Combretum (Combretum micranthum), une plante dont certaines espèces sont utilisées pour leurs effets expectorants et anti-inflammatoires.
  • L’Arnica des montagnes (Arnica montana L.), reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires, bien que généralement utilisée pour les douleurs musculaires et les contusions.
  • La Sené sauvage (Cassia tora L.), employée dans la médecine traditionnelle pour divers bienfaits, y compris le traitement des affections respiratoires.
  • L’Echinacée (Echinacea purpurea L.), utilisée pour renforcer le système immunitaire et comme support dans le traitement des infections respiratoires.
  • Le Jiaogulan (Gynostemma pentaphyllum), apprécié pour ses propriétés antioxydantes et son soutien à la santé pulmonaire.
  • La Marjolaine ou Origan des jardins (Origanum majorana), qui offre des effets apaisants sur les voies respiratoires.
  • Le Plantain lancéolé (Plantago lanceolata), connu pour ses propriétés expectorantes et son aide dans le soulagement des irritations des voies respiratoires.

Conseils complémentaires pour préserver son foie

  • Privilégiez une alimentation variée et nutritive, riche en fruits, légumes, céréales complètes et sources de protéines maigres. Réduisez votre consommation de graisses saturées, de sucres ajoutés et d'aliments industriels, en optant plutôt pour des graisses bénéfiques comme celles trouvées dans les avocats et les noix.
  • Assurez-vous de rester bien hydraté en buvant suffisamment d'eau chaque jour, ce qui facilite l'élimination des toxines et favorise la santé du foie. Limitez votre consommation d'alcool pour éviter les risques de dommages au foie.
  • Incorporez une activité physique régulière dans votre quotidien pour stimuler la circulation sanguine et le bon fonctionnement du foie. Choisissez des exercices qui vous plaisent, tels que la marche, la natation, ou le yoga.
  • Soyez prudent avec l'utilisation des médicaments, y compris ceux disponibles sans ordonnance, en veillant à toujours suivre les recommandations d'un professionnel de santé. Une utilisation abusive peut être préjudiciable pour le foie.
  • Gardez un poids corporel sain pour éviter les pathologies hépatiques, notamment la stéatose hépatique non alcoolique. Un style de vie actif et une alimentation équilibrée sont essentiels pour maintenir un poids idéal.

La marque : Ladrôme Laboratoire

La nature, véritable laboratoire du vivant, est le berceau de toutes les évolutions et innovations. Chez Ladrôme Laboratoire Laboratoire, cette richesse naturelle est valorisée scientifiquement pour en extraire des actifs bénéfiques. Depuis trois décennies, Ladrôme Laboratoire s'engage avec respect et humilité dans l'élaboration de solutions de santé naturelles, biologiques et de premier choix. De la terre jusqu'au produit fini, en travaillant main dans la main avec leurs fournisseurs ou en manipulant les éprouvettes en laboratoire, chaque aspect est méticuleusement considéré. Cette collaboration collective forge des compositions qui bénéficient de l'association parfaite des plantes, éliminant tout composant inutile.

Cette quête de qualité débute au cœur de la Drôme, une région riche en plantes aromatiques et médicinales, où le soleil de la Provence rencontre l'air pur du Vercors. Cette passion pour la botanique a alimenté une foi inébranlable en l'efficacité des solutions de santé naturelles. Héritées de savoirs ancestraux et perfectionnées par la science moderne, ces solutions témoignent d'une expertise unique. Depuis trois décennies, Ladrôme Laboratoire et ses partenaires s'engagent pour une santé abordée de façon plus naturelle, holistique et préventive. Ladrôme Laboratoire Laboratoire aspire à consacrer les trente prochaines années à favoriser l'évolution des mentalités, promouvant une reconnaissance accrue des vertus des plantes et de leurs actifs.