Voir les 723 avis clients
Livraison offerte dès 29€

Notre huile végétale d'Avocat (Persea americana) est vierge et certifiée BIO. Principalement originaire du Kenya, cet extrait naturel est issu d'une première pression à froid, cultivé et transformé dans son pays d'origine afin de conserver tous ses bienfaits

Nos huiles végétales sont conditionnées dans des flacons en verre opaques, résistants et réutilisables ou dans un bidon en aluminium avec un revêtement sans bisphénol (pour les 1L alu).


Garanties qualité :

  • Certifiée BIO par Ecocert (FR-BIO-01)
  • Issue de première pression à froid
  • Vierge et non raffinée, 100 % pure et naturelle
  • Conditionnée par nos soins à Lyon
  • Traçabilité et analyse qualité de chaque lot produit
    • DDM : -
    • Origine : -

Caractéristiques du produit :

Nom latin : Persea americana
Partie utilisée : Pulpe
Origine : Kenya
Qualité : Vierge, Première Pression à Froid
Contient : Acide palmitique, Acide oléique (oméga-9)
Vendu en : Flacon en verre opaque

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Mis en flacon à Lyon Première pression à froid Non raffiné Disponible en pharmacie

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 18 juillet et le 19 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 18 juillet

Produits Recommandés

Pourquoi opter pour notre huile d’Avocat BIO ?

Opter pour notre huile d’Avocat biologique, présente plusieurs avantages notables. Tout d'abord, cette huile est issue de plantes cultivées selon des normes rigoureuses de l'agriculture biologique. Cela implique qu'elle est produite sans l'usage de pesticides, d'herbicides, d'engrais chimiques ou d'autres substances synthétiques préjudiciables à la santé et à l'environnement.

De plus, notre huile végétale d'Avocat BIO est extraite à froid, préservant ainsi au mieux ses nutriments, vitamines, antioxydants et acides gras essentiels. Contrairement aux huiles conventionnelles qui peuvent subir des procédés de raffinage et être traitées avec des solvants chimiques, les huiles BIO conservent leur pureté et leur qualité naturelle.

Enfin, choisir notre huile d’Avocat BIO contribue à soutenir une agriculture respectueuse de l'environnement, à promouvoir la biodiversité et à préserver la santé des sols. De plus, cela peut également garantir une traçabilité et une transparence accrues tout au long du processus de production, ce qui est important pour les consommateurs soucieux de la provenance et de la qualité des produits qu'ils utilisent.

Pourquoi privilégier notre huile d’Avocat vierge ?

Notre huile végétale d’Avocat est vierge, non raffinée et extraite par première pression à froid.

La première pression à froid est une méthode d’extraction simple et mécanique où les Avocats sont pressés pour en extraire directement l’huile. L’indication « vierge » précise qu’elle n’a subi aucun traitement avant ou après pressage. L’huile a simplement été filtrée pour éliminer les impuretés. Ainsi, la première pression à froid permet d’obtenir la première huile à température ambiante, préservant ainsi ses composants tels que les vitamines, les antioxydants et les acides gras. C’est la méthode qui a été choisie pour obtenir notre huile d’Avocat BIO.

Dans le cas de l’extraction par raffinage, un solvant tel que de l’alcool est utilisé pour obtenir de l’huile. Cependant, cette méthode n’est pas très « propre », car certains acides gras essentiels peuvent être perdus ou modifiés durant le processus, détruits par une température de raffinage élevée. De nouveaux composés pas nécessairement bénéfiques pour la peau, les cheveux ou l’alimentation, peuvent être à leur tour présents dans l’huile. De plus, les solvants employés sont néfastes pour l'environnement. Malgré ces inconvénients, le raffinage présente l’avantage de produire des huiles plus stables. Ainsi, une huile raffinée aura tendance à mieux se conserver qu’une huile issue de première pression à froid.

Ainsi, une huile végétale sera qualifiée de vierge ou raffinée selon son mode d’extraction. Si l’extraction s’opère par pression sans aucun traitement, elle est qualifiée de vierge, car exempte de substances étrangères. Si l’extraction s’opère par solvants elle est qualifiée d’huile raffinée, ce qui permet d’obtenir une huile standardisée par modification de sa composition.

Une qualité sous contrôle

Pour choisir une huile d’Avocat de qualité, plusieurs critères sont à prendre en compte. Il est recommandé de privilégier une huile issue d’une agriculture biologique n’employant pas de pesticides de synthèse, afin d'éviter la présence de pesticides. Optez également pour une huile d'Avocat vierge, extraite par première pression à froid et non raffinée. Ces critères garantissent la conservation de toutes ses molécules d’intérêts, tels que l'acide oléique (de 45 à 75 %) et l'acide palmitique (de 12 à 25 %), ainsi que sa qualité. Enfin, lors de la réception, une vérification organoleptique est nécessaire pour confirmer la qualité de l'huile d’Avocat: elle doit se présenter sous forme d'un liquide jaune à vert, avec une texture épaisse et grasse au toucher et une odeur singulière.

Pour vous garantir une qualité irréprochable, nous effectuons des contrôles de routine sur chaque lot et des contrôles de surveillance plus poussés, en fonction de l'analyse de risque du produit. Voici les éléments sur lesquels nous sommes particulièrement vigilants pour ce produit :

Critères organoleptiques

Afin de vous garantir une qualité irréprochable, nous vérifions ces critères sur chaque lot :

  • Aspect : liquide huileux épais, figeage à basse température
  • Couleur : brun jaunâtre, vert
  • Odeur : caractéristique
  • Goût : doux, herbacé
  • Toucher : gras

Critères de composition

Pour que vous puissiez profiter de tous les bienfaits de cette huile, nous contrôlons les teneurs suivantes via une analyse chromatographique :

  • acide oléique (AGMI oméga 9) : 45 à 75 %
  • acide palmitique (AGS) : 12 à 25 %
  • acide linoléique (AGPI oméga 6) : 5 à 16 %
  • acide palmitoléique (AGMI oméga 7) : 3 à 12 %

Pureté du produit

En plus des contrôles de routine, nous effectuons des contrôles de surveillance plus poussés, en fonction du risque du produit vis-à-vis de ces différents contaminants :

  • Pesticides
  • Métaux lourds
  • HAP
  • Alcaloïdes

Stabilité dans le temps

Nous sommes attentifs à l'évolution de la qualité du produit au cours du temps, notamment vis-à-vis de ces phénomènes d'altération :

  • Microbiologie
  • Oxydation

Un flacon en verre opaque et résistant

Le choix du conditionnement d’une huile végétale est essentiel : un emballage en verre opaque présente plusieurs avantages. En effet, le flacon en verre opaque permet de protéger efficacement l’huile végétale de la lumière qui peut altérer sa qualité des huiles en l’oxydant. De plus, le verre est un matériau inerte, c’est-à-dire qu’il n’interagit pas chimiquement avec les composés des huiles, qui ne seront alors pas altérées. Enfin, contrairement à certains plastiques, le verre est non-poreux et donc n’absorbe pas l’huile. Cela évite toute contamination croisée ou altération de l'huile due à une réaction avec le matériau du récipient. En résumé, le choix d'un flacon en verre pour conserver les huiles végétales contribue à maintenir leur qualité, leur fraîcheur et leur efficacité sur le long terme.

Stockage et conservation

  • Pour le format 1L vous avez le choix du verre ou de l'aluminium. À savoir que le bidon en alu possède un revêtement intérieur à base de polyester, sans bisphénol. L'aluminium combiné à un obturateur en PE transparent et un bouchon à vis en PP permet également de préserver l'huile de l'oxydation.

  • À conserver de préférence dans un endroit frais, en dessous de 20°C, à l'abri de la lumière et de la chaleur.

Documentation Réglementaire

Certificat
BIO

Téléchargement

Fiche
technique

Téléchargement

Fiche
de sécurité

Téléchargement

Allergènes
alimentaires

Téléchargement

Traçabilité des lots en vente

Comment l’huile d’Avocat est-elle produite ?

Il faut généralement 3 à 4 ans à un Avocatier pour produire ses quelques premiers fruits et on considère sa pleine maturité après 10 ans. En revanche, une fois lancé, il peut produire jusqu’à 1 000 avocats par an, soit entre 100 et 250 kg de fruits, selon les variétés, pour un arbre mature. Et il faudrait entre 600 et 700L d’eau pour produire 1 kg d’Avocats et environ 10 kg d’Avocats pour obtenir 1 kg/1 L d’huile. La maturation du fruit sur l'arbre est déterminée par une méthode standard qui évalue le pourcentage de matière sèche. Contrairement à d’autres fruits, l’Avocat ne mûrit pas totalement sur l’arbre : il a besoin d’être récolté pour qu’il puisse maturer et devenir bon à consommer. En effet, bien qu’un Avocat ait atteint sa taille de maturation, il peut rester sur l’arbre plusieurs mois en attente d’être récolté. La période de récolte s’étend de l’automne à l’été selon les variétés et leur lieu de production. En France métropolitaine, la récolte se fait généralement de novembre à avril car les avocats ne mûrissent pas tous en même temps. Le plus souvent les Avocats sont récoltés à la main, à l’aide de sécateur, de couteaux ou de bâton, puis placés au sol dans des sacs en toile de jute ou dans des caisses. Au Kenya, les Avocats destinés à l’exportation sont manipulés plus délicatement que ceux destinés à la consommation locale.

Traditionnellement, l’huile d’Avocat est extraite par pressage mécanique à froid. Cette méthode est celle qui est utilisée pour notre huile d’Avocat. Elle consiste à presser la chaire et/ou les noyaux d’Avocat, à une température contrôlée pour extraire l’huile sans altérer ses propriétés. Une étape intermédiaire de séchage peut être alors réalisée pour retirer toute l’humidité présente et concentrer l’huile. La substance obtenue est alors décantée et filtrée pour obtenir une huile pure. D’autres pratiques chauffent les Avocats lors de l’extraction pour séparer l’huile plus rapidement. Cependant, une température trop élevée est susceptible d’oxyder et de dégrader les propriétés et les bénéfices des molécules de l’huile. L’extraction par solvant implique l’utilisation de solvants chimiques ou naturels pour séparer l’huile des parties du fruit, l’huile qui est découle est alors une huile raffinée. Enfin, l’extraction par centrifugation utilise la force centrifuge pour dissocier l’huile des autres composants de l’Avocat, préalablement broyé.

D’où provient l’huile d’Avocat ?

Originaire d’Amérique centrale et du Mexique, l’Avocatier est une plante pouvant s’épanouir dans des zones aux conditions différentes selon les variétés. Néanmoins, cette plante oléagineuse ne supporte pas les conditions désertiques et préfère les hivers doux. C’est pourquoi on retrouve cet arbre notamment dans les régions tropicales et subtropicales. Il existe de nombreuses variétés d’Avocats, avec des formes, des saveurs, des textures, des couleurs et des odeurs différentes. Les variétés les plus connues et commercialisées sont les variétés Hass et Fuerte.

En plus d'être un fruit délicieux, l'Avocat suscite un fort intérêt en raison de sa concentration élevée en huile, qui peut représenter de 5 à 30% de son poids total frais. Cette huile peut être composée jusqu'à 75% d’acides gras monoinsaturés, dont principalement l'acide oléique (oméga-9) et jusqu’à 16% d’acides gras polyinsaturés tels que l’acide linoléique (oméga-6). Chimiquement ces acides gras possèdent des doubles liaisons, ce qui confère à l’huile d’Avocat une très bonne stabilité car son potentiel oxydatif est faible. De couleur jaune à verte, son aspect huileux est épais, parfois trouble avec un toucher gras. Son odeur est caractéristique, et son goût davantage herbacé et typique.

Le Mexique est le 1er pays producteur mondial d’Avocats, représentant environ 50% de la production totale à lui seul. La Colombie et le Pérou le suivent de plus loin. Le Kenya, quant à lui, n’a cessé d’enregistrer une augmentation de sa production et se positionne comme le 1er pays producteur d’Afrique. Les Avocats y sont cultivés notamment par de nombreux petits agriculteurs. D'après la HCD (Direction des Cultures Horticoles), ce fruit figure parmi les plus échangés du Kenya après les bananes, les mangues et les ananas. L’Avocat se positionne ainsi au quatrième rang des fruits les plus importants sur le plan économique du pays. D’après USAID (Agence des USA pour le Développement International), plus de 90% de l’huile d’Avocat produite au Kenya est exportée vers l’Europe, les Etats-Unis et l’Asie de l’Est pour être utilisée dans l’industrie alimentaire, pharmaceutique et cosmétique. De façon générale, l’huile d’Avocat gagne en popularité dans d’autres domaines tels que les nanotechnologies et la gestion environnementale.

L’huile d’Avocat : une stabilité remarquable

Le pouvoir oxydatif d'une huile végétale se réfère à sa capacité à réagir avec l'oxygène de l'air, ce qui peut entraîner une détérioration des acides gras qu'elle contient. Ce pouvoir oxydatif est crucial pour déterminer la stabilité de l'huile et sa résistance à la dégradation lorsqu'elle est exposée à des facteurs tels que la chaleur, la lumière, l'oxygène et les enzymes. L'oxydation des acides gras peut conduire à la formation de molécules toxiques pour l'organisme, susceptibles de provoquer des réactions allergiques et des problèmes cutanés.

Un pouvoir oxydatif élevé indique que l'huile est plus susceptible de s'oxyder rapidement, ce qui peut entraîner une altération de sa qualité et de ses propriétés. Il est généralement recommandé de conserver ces huiles au réfrigérateur pour préserver leur efficacité.

En revanche, l'huile végétale d’Avocat est connue pour sa grande stabilité en raison de sa composition principalement constituée d’acides gras monoinsaturés. Elle présente donc un pouvoir oxydatif très faible et peut être conservée efficacement à température ambiante. De même, l'huile de Coco et l'huile de Sésame sont également réputées pour leur stabilité.

L'oxydation d'une huile végétale est facilement reconnaissable car elle se traduit par un changement d'aspect, comme une odeur rance non caractéristique de l’huile ou un changement de couleur. Plusieurs facteurs peuvent accélérer ce processus, notamment la présence d'oxygène, la lumière UV, le contact avec certains métaux, la présence de pigments tels que la chlorophylle, et surtout la chaleur, qui agit comme un catalyseur pour ces réactions chimiques.

L’Avocatier : sa botanique

L'Avocatier (Persea americana) est un arbre fruitier vivace originaire d'Amérique centrale et du Mexique, de la famille des Lauracées. Son nom provient du mot aztèque « ahuacatl », signifiant « testicule » en référence à sa forme, et qui après modifications par la langue espagnole, a donné le mot « ahuacate » ou « aguacate ». Ahuacatl se retrouve également dans le mot ahuacamolli (guacamole) signifiant littéralement « sauce à l’Avocat ». En effet, le peuple Aztèque cultivait et consommait déjà l’Avocat. Il existe des preuves de sa consommation au Mexique depuis 10 000 ans.

Cet arbre peut atteindre une hauteur allant jusqu'à 20 mètres, mais mesure généralement environ 10 mètres. Les feuilles de l'Avocatier sont persistantes, ovales et d'un vert brillant. Les fleurs, petites et vert pâle, sont regroupées en grappes pendantes. Un Avocatier peut produire plus d’un million de fleurs, mais au mieux, seules 1/1000 donneront un fruit. Son fruit, l'Avocat est connu pour sa chair crémeuse, composé de graisses monoinsaturées bénéfiques pour la santé. Pouvant peser de 100g à 2kg, il est consommé cru, généralement en salades, en guacamole ou sur du pain grillé. Ce fruit est également utilisé dans de nombreuses recettes de cuisine du monde entier pour sa texture onctueuse et son goût délicat.

Sous quelles autres formes peut-on trouver l’Avocat ?

Outre l'huile d'Avocat, il existe d'autres formes de ce fruit, notamment :

  • L’extrait d'Avocat : Les extraits d'Avocat, obtenus à partir de la pulpe ou de l'huile de l'Avocat, sont souvent utilisés dans les produits de soins pour la peau en raison de leurs propriétés nourrissantes, antioxydantes et apaisantes.

  • Le beurre d'Avocat : Le beurre d'Avocat, fabriqué à partir de la pulpe de l'Avocat, est souvent utilisé dans les baumes pour le corps, les crèmes pour les mains et les produits de soins capillaires pour hydrater et nourrir la peau et les cheveux.

  • La poudre d'Avocat : La poudre d'Avocat, obtenue à partir de la pulpe séchée de l'Avocat, est utilisée dans les masques faciaux, les gommages corporels et les shampooings pour ses propriétés exfoliantes, purifiantes et revitalisantes.

  • Les capsules d'huile d'Avocat : Les capsules d'huile d'Avocat sont des compléments alimentaires qui fournissent des nutriments bénéfiques pour la santé de la peau, des cheveux et des ongles.

Ces différentes formes galéniques permettent d'exploiter les bienfaits de l'Avocat de manière variée et adaptée aux besoins spécifiques de chaque individu.

Huile végétale, beurre végétal et macérat huileux : définitions et différences

  • L’huile végétale est un corps gras liquide à température ambiante. Elle provient exclusivement de plantes oléagineuses, car celles-ci possèdent des graines, des fruits, des pépins ou des noyaux composés principalement de lipides. Ces huiles sont obtenues par divers procédés d'extraction, tels que la pression à froid, à chaud, ou l'extraction par solvants ou fluides supercritiques.Les huiles végétales sont très souvent utilisées en aromathérapie en complément des huiles essentielles, car leur composition en acides gras en fait un excellent support de dilution. Ces plantes sont cultivées pour un usage alimentaire, cosmétique ou industriel (pour les moteurs, les lampes, etc.). L’huile de Tournesol, de Colza, et d’Arachides sont très connues, mais il existe aussi l’huile de Coco, de Noisettes, d’Argan, etc.

  • Le beurre végétal se distingue par sa texture et son aspect qui diffèrent de l’huile. En effet son aspect est solide à température ambiante. Ceci est dû à une teneur plus élevée en acides gras saturés ou en composés similaires. Il est également issu des plantes oléagineuses selon les mêmes méthodes d’extraction que pour les huiles. Les beurres végétaux sont fréquemment employés en cuisine comme alternative végétale au beurre traditionnel, et également dans la conception de produits cosmétiques et de soins cutanés en raison de leurs propriétés hydratantes et émollientes tels que le beurre de Cacao, de Karité et de Mangue.

  • Le macérat huileux concerne le type de plante et le procédé d’obtention des molécules. En effet, les plantes sélectionnées ne sont pas oléagineuses, c’est-à-dire qu’elles ne vont pas donner directement de l’huile. Le procédé de macération est alors utilisé : il consiste à plonger les parties de la plante (comme les fleurs, les feuilles, les racines ou les baies) dans une huile neutre et idéalement BIO (comme celles de tournesol, de pépins de raisin ou d’olive) à température ambiante. Cette macération est ensuite placée à la lumière pendant plusieurs semaines voire quelques mois. Pendant cette période, les molécules actives des plantes diffusent lentement dans l'huile, enrichissant ainsi celle-ci de leurs propriétés bénéfiques. Après macération et filtration, le macérat huileux est prêt à être utilisé. Ces macérats sont appréciés pour leurs propriétés en santé naturelle et en cosmétiques

Les précieux avis de nos clients