Voir l'avis client
Livraison offerte dès 29€

Récoltés avec soin, les bourgeons et les deux premières feuilles de ce Thé Blanc Ché Chun, provenant de théiers anciens du Vietnam, sont traités selon la manière du Bai Mu Dan. L'infusion de ce thé offre une teinte orange pâle et dégage un délicat parfum de prairie fleurie. Sa saveur légèrement fruitée, subtile et douce, associée à des niveaux réduits de théine et de tanins, en fait une boisson légère et rafraîchissante, parfaitement adaptée à tous les amateurs de thé.


Les plus produits :

  • Composée uniquement de Thé Blanc BIO
  • De meilleure qualité grâce aux plantes coupées moins finement
  • Récoltée à la main dans le Nord du Vietnam
  • Peu théiné
  • 0% d'oxydation
  • Sachet en papier 100% recyclé non blanchi en cellulose de bois
  • Petits producteurs justement rémunérés
  • De meilleure qualité grâce aux plantes coupées moins finement
  • Fabriqué en France

Produit en France par :

Les Jardins de Gaïa®, une entreprise issue d’Alsace spécialisée dans la conception de thés et d’infusions 100 % BIO.


Ingrédients : Thé Blanc* (Camelia sinensis). * Issu de l’Agriculture Biologique


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : Laisser infuser 4 minutes
Vendu en : Enveloppe en fibre de bois (non en plastique !), Emballage papier recyclable
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Naturel à 100% Fabriqué en France Sans Additifs Zéro déchet plastique

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 23 juillet et le 24 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 23 juillet

Produits Recommandés

Les précieux avis de nos clients

4/5
1 note - 0 avis
Ecrire un avis

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens a sélectionné Ché Chun pour compléter sa gamme de Thés Blancs BIO. Il marque des points grâce à :

  • Sa composition : 100 % de plantes BIO certifiées par Ecocert (FR-BIO-01).
  • Son conditionnement : le vrac offre une meilleure préservation des arômes et bienfaits
  • Son engagement écologique profond pour le commerce équitable et le respect des agriculteurs
  • Ses utilisations variées : possibilité de la boire en infusion chaude ou glacée !
  • Son goût : cette tisane apporte la panoplie des bienfaits de la plante tout en apportant son parfum frais et aromatique.
  • Son engagement pour le commerce équitable : petits producteurs dans la région du Nord du Vietnam
  • Engagement pour le commerce équitable : petits producteurs dans la région de Yen Bai au Vietnam.

Conseils d'utilisation

  • Pour préparer une infusion chaude : Placez 5 cuillères à café de Ché Chun dans ½ litre d’eau à 85°C. Pour libérer tous les arômes, laissez infuser 4 à 5 minutes, filtrez et dégustez !

  • Si vous préférez une infusion glacée : Nous vous recommandons de faire infuser votre mélange à chaud, comme précédemment. Versez ensuite l’infusion obtenue dans une cruche remplie de glaçons. Assurez-vous de consommer cette infusion glacée dans les 24 heures et de la conserver au frais.

  • A déguster à tout moment.

  • Il est recommandé d’adopter un mode de vie sain et une alimentation variée et équilibrée pour bénéficier pleinement des vertus de cette infusion

Zoom sur le Thé Blanc

thé blanc

Le Thé (Camellia sinensis) est un arbuste persistant de la famille des Théacées, originaire de Chine, du Yunnan oriental et du Nord de l'Inde, connu depuis plus de 5 000 ans. Bien que pouvant atteindre 15 mètres, il est généralement maintenu à une petite taille pour faciliter la récolte. Pourvu de nombreuses ramifications, ses jeunes feuilles sont recouvertes de duvet, tandis que les feuilles plus anciennes sont sans poils.

Le Thé Blanc, réputé pour sa délicatesse et sa rareté, se compose exclusivement de bourgeons fermés et des cinq jeunes feuilles adjacentes. Récolté minutieusement à la main une fois par an au début du printemps, sur des théiers ayant au moins cinq ans de maturité, il est considéré comme un thé haut de gamme, et donc plus coûteux que les thés traditionnels. Son nom provient du fin duvet argenté sur les bourgeons, qui devient blanc lors du séchage. Caractérisé par une faible teneur en théine, il offre un parfum raffiné et subtilement floral, ainsi qu'une capacité exceptionnelle à étancher la soif. Son oxydation légère, allant de 12 à 30 % pour les grands crus, le place entre le Thé Vert, peu oxydé, et le Thé Oolong, le rendant très peu astringent. L'oxydation influence l'intensité du goût et la couleur de l'infusion, un thé plus oxydé présentant des teintes plus foncées et une infusion brunâtre.

Pour choisir un Thé Blanc de qualité, il est recommandé de privilégier un produit biologique, garantissant un thé de grande qualité tout en respectant les normes environnementales. L'absence de pesticides et de conservateurs dans le produit final est également un indicateur de qualité. Les Thés Blancs de Chine, cultivés, récoltés et manipulés de manière artisanale, sont parmi les meilleurs. Opter pour du Thé Blanc en vrac est préférable pour préserver sa noblesse, évitant ainsi de le réduire en poussière. Parmi les variétés traditionnelles rares de Thé Blanc, citons le Pai Mu Dan, également appelé Pivoine Blanche, pour son parfum rappelant la pivoine, et le Yin Zhen, ou Aiguilles d'Argent, le plus rare et prestigieux, principalement composé de bourgeons non éclos avec un subtil arôme frais.

Pour maintenir ses qualités, le Thé Blanc doit être stocké dans un endroit protégé de la lumière et de l'humidité, avec un taux d'humidité de 3%. L'exposition à la lumière doit être évitée, car elle peut provoquer l'oxydation du Thé Blanc. Dans des conditions appropriées, il peut être conservé pendant plus d'un an.

Engagement pour le commerce équitable

Créés il y a deux décennies par la militante engagée Arlette Rohmer, les Jardins de Gaïa incarnent la vision d'un monde où le commerce équitable et l'agriculture biologique coexistent harmonieusement. À une époque où les labels sont devenus incontournables pour attester de pratiques équitables, la fondatrice continue de privilégier des relations directes avec des producteurs respectueux de l'environnement. Malgré l'importance croissante des labels, les Jardins de Gaïa demeurent transparents quant à leurs pratiques équitables. Travailler en direct avec de petits producteurs, promouvoir une agriculture à échelle humaine, et favoriser des relations basées sur la juste rémunération, le préfinancement, la transparence et la réciprocité des échanges sont les principes fondamentaux de cette entreprise. Pour Arlette Rohmer, les relations commerciales harmonieuses sont des valeurs non négociables. L'entreprise est convaincue que son succès découle des liens étroits avec les producteurs, témoignant d'un engagement sincère envers des projets équitables, éthiques et durables.

Les labels, tels que Max Havelaar, sont des outils de mesure précieux, mais l'entreprise va au-delà en instaurant des cahiers des charges internes stricts. Ces labels, loin d'être des faire-valoir, représentent des garanties minimales fournies aux clients quant à la manière dont l'entreprise opère le long de la filière. Impliqués dans diverses associations promouvant le commerce équitable, les Jardins de Gaïa incarnent une approche passionnée, engagée et transparente en faveur d'une transformation positive du monde du commerce.

Un Thé Blanc issu de petits producteurs

Fondée en 2006, la coopérative de Van Chan offre une sélection de thés vietnamiens provenant des villages de Suoi Bu, Ta Nanh et Lien Son, situés dans la province de Yen Bai, au nord-ouest du Vietnam. Le climat et le type de sol de ces régions sont pratiquement identiques à ceux du Yunnan en Chine. La récolte du thé dans la forêt vierge est effectuée par les minorités ethniques H'Mong et Dao.

Les feuilles récoltées sont méticuleusement traitées à la main au cœur des villages, avant d'être acheminées vers les usines de fabrication. Cette production de thé, associée à celle d'épices telles que la cannelle et le gingembre, offre une alternative intéressante à la culture de l'opium, qui était précédemment répandue dans la région.

Thé vrac ou sachets : avantages et inconvénients

L'emballage en vrac garantit une préservation optimale des composants et des arômes des plantes, tout en offrant l'avantage économique d'un coût au kilo plus abordable. Le Thé Blanc Ché Chun avec ses feuilles entières en vrac, garantit une expérience gustative de haute qualité. Cependant, ce mode de distribution présente l'inconvénient d'un dosage moins précis, nécessitant l'utilisation d'un infuseur, ce qui peut entraîner une utilisation excessive ou insuffisante des plantes.

En revanche, les sachets de thé offrent une commodité appréciable grâce à leur pré-dosage, leur facilité de transport et leur étanchéité, assurant une conservation sans fuite. Toutefois, cette praticité peut compromettre la qualité et les arômes, car les plantes sont souvent coupées plus finement par rapport au conditionnement en vrac.

Quels sont les différents types de thés ?

Une diversité de thés émane de la même plante : le Camellia sinensis. Chaque variété de thé possède des caractéristiques distinctes en matière de goût, d'arôme et de mode de préparation. Voici quelques-uns des types de Thés les plus prisés :

  • Le Thé noir : Il subit une oxydation complète, lui conférant une couleur sombre et un goût robuste. Souvent associé à des notes maltées, il peut être consommé seul ou avec du lait et du sucre. Les Thés noirs ont généralement une teneur en caféine plus élevée par rapport aux Thés verts ou blancs, et ils jouissent d'une grande popularité, notamment en Angleterre.

  • Le Thé vert : Légèrement oxydé, le Thé vert offre une saveur fraîche et herbacée, avec des variations allant du doux au corsé. Sa teneur modérée en caféine le rend apprécié par ceux qui recherchent des boissons moins stimulantes.

  • Le Thé blanc : Subissant une oxydation minimale, le Thé blanc se distingue par une saveur délicate et subtile. Souvent considéré comme le plus délicat des Thés, il présente parfois des feuilles argentées qui lui confèrent une apparence distinctive.

  • Le Thé Oolong : également appelé Thé bleu, est obtenu par une « semi-oxydation » des feuilles. Il contient peu de théine et peut être ainsi dégusté toute la journée. Il est conseillé de l’infuser dans une eau à environ 90°C pendant 5 à 7 minutes.

  • Le Thé Pu Erh : il est également connu sous le nom de thé sombre. C’est un thé fermenté très typé, qui peut être gardé longtemps car il se bonifie avec le temps. Il convient de l’infuser dans une eau à 95°C durant 4 à 5 minutes.

  • Les Thés parfumés et aromatisés : ils sont généralement obtenus par un mélange de feuilles de Thé et d’additifs, tels que des huiles essentielles, des arômes, des fleurs, des épices, ou des morceaux de fruits séchés.

Chacune de ces variétés de Thé peut varier considérablement en fonction du terroir, de la méthode de culture et de la méthode de transformation. Le choix entre Thé vert, noir ou blanc dépend fréquemment des préférences individuelles en termes de goût et d'intensité.

Peut-on boire du Thé Blanc toute la journée ?

Grâce à sa faible teneur en théine, le Thé Blanc convient à une dégustation à tout moment de la journée. Son caractère unique réside dans sa capacité à être infusé plusieurs fois sans compromettre ses qualités, offrant ainsi la possibilité de commencer la journée avec un délicat thé blanc au petit déjeuner. Également aussi raffiné qu'une tisane, le Thé Blanc peut être savouré le soir sans craindre de perturber le sommeil par une stimulation excessive.

Quel est le goût du Thé Blanc ?

Le Thé Blanc est reconnu pour sa délicatesse, offrant une saveur douce et florale, parfois rehaussée de nuances fruitées. Sa subtilité lui permet de s'harmoniser parfaitement avec des notes fruitées et florales, comme l'abricot ou la lavande.

Comment est fabriqué le Thé Blanc ?

La méthode de fabrication du Thé Blanc se distingue par sa simplicité, se déroulant principalement en deux étapes :

  • Le Flétrissage : Ce processus induit une transformation des feuilles sous l'action des enzymes et des composés naturels qu'elles renferment. Souvent, cette réaction chimique est encouragée en exposant les feuilles au soleil sur de vastes draps ou dans des espaces bien aérés, tels que des nattes de bambou. L'habileté du cultivateur réside dans sa capacité à anticiper les conditions météorologiques pour ajuster le moment de la récolte de manière appropriée. L'objectif est de rendre les feuilles plus tendres et flexibles afin d'éviter leur rupture lors des manipulations ultérieures. Cette étape favorise également l'évaporation d'une partie de l'eau présente dans les feuilles, entraînant une humidité résiduelle de 40 à 50%. C'est durant cette phase de flétrissage que les saveurs du thé commencent à se développer.

  • Le Séchage : Aussi appelé dessiccation, cette étape vise à stabiliser le produit final. Elle peut être réalisée à l'aide d'un four spécifique (électrique ou à combustion) ou au-dessus d'une source de chaleur naturelle, comme un feu de charbon, à une température généralement proche de 30°C et ne dépassant souvent pas les 40 à 50°C, préservant ainsi la finesse des jeunes pousses délicates. Dans certains cas, comme pour le Ché Chun, le séchage peut également être effectué au soleil, si les conditions climatiques le permettent. Quelle que soit la méthode, l'objectif demeure de déshydrater les feuilles pour obtenir un produit final stable, avec un taux d'humidité réduit à moins de 5%.

Est-ce que le Thé tache les dents ?

En effet, le Thé a la possibilité de tacher les dents. Cette situation est due principalement aux tanins contenus dans le Thé qui, en interagissant avec l'émail dentaire naturellement poreux, peuvent s'y fixer et entraîner une coloration brunâtre au fil du temps. Les polyphénols, en particulier les Théaflavines et Théarubigines présents dans le Thé Noir, jouent également un rôle dans ce phénomène. Afin de réduire ce problème esThétique, il est conseillé de se brosser les dents après la consommation de Thé ou, à défaut, de rincer abondamment sa bouche avec de l'eau.

Le Thé empêche-t-il l’absorption du fer ?

Les femmes enceintes peuvent continuer à boire du thé à condition de ne pas consommer plus de trois tasses par jour et de privilégier une consommation hors repas. Cette limitation vise principalement à contrôler l'apport en théinethéine (caféine), qui selon l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation (ANSES), ne doit pas dépasser 200 mg par jour pendant la grossesse. Par exemple, une tasse de 250 ml de Thé Noir contient environ 50 mg de théinethéine, et une quantité similaire de Thé Vert en contient 30 mg. Il est recommandé d'opter pour des Thés faibles en théinethéine, tels que le Thé Oolong ou les Thés Verts de Ceylan. Les tanins de certains Thés peuvent diminuer l'absorption du fer, essentiel durant la grossesse. Pour réduire la théinethéine, on peut allonger le temps d'infusion au-delà de 3 minutesinfuser brièvement le Thé pendant 30 secondes avant de jeter cette eau (éliminant ainsi près de 75% de la théinethéine), ou réaliser une seconde infusion avec les mêmes feuilles, qui contiendra alors très peu de théinethéine. Face aux risques liés aux pesticides et métaux lourds dans certains Thés, choisir des Thés biologiques certifiés est préférable.

La consommation de thé est aussi acceptable durant l'allaitement, sans dépasser trois tasses par jour. Environ 1% de la théinethéine ingérée passe rapidement dans le lait maternel. Chez les nourrissons, en particulier les nouveau-nés et les prématurés dont le système d'élimination est immature, la théinethéine se dégrade lentement et peut s'accumuler, risquant de causer des troubles. Ainsi, il est conseillé aux mères allaitantes de limiter leur consommation totale de théinethéine et de caféine à 300 mg par jour, en considérant toutes les sources possibles.

Peut-on boire du Thé lorsque l’on est enceinte ou allaitante ?

Boire du Thé peut influencer négativement l'assimilation du fer à cause des tanins qu'il renferme, car ils s'associent au fer non héminique provenant des aliments végétaux, formant des complexes qui rendent le fer moins disponible pour l'organisme. Cependant, il est tout à fait possible de continuer à apprécier le Thé même si l'on souffre d'une carence en fer, en adoptant certaines mesures pour améliorer l'absorption du fer :

  • Consommer du Thé hors des périodes de repas, idéalement une heure avant ou deux heures après, pour ne pas interférer avec l'absorption du fer des aliments.
  • Limiter la durée d'infusion du Thé pour réduire la concentration en tanins.
  • Se restreindre à un maximum de trois tasses de Thé par jour ou opter pour des Thés faibles en tanins, comme le Rooibos.
  • Assurer une consommation adéquate et diversifiée de fer dans l'alimentation.
  • Augmenter les sources de vitamine C, qui est reconnue pour son rôle bénéfique dans la promotion de l'absorption du fer.

La marque : Les Jardins de Gaïa

Arlette Rohmer, une exploratrice passionnée des plantes, a introduit les trésors des pays qu'elle a visités à travers le thé, la deuxième boisson la plus consommée au monde après l'eau. En 1994, elle fonde Les Jardins de Gaïa, une marque axée sur le respect de la Terre et des travailleurs. Depuis ses débuts, la marque a promu l'agriculture biologique et biodynamique, soulignant son engagement envers l'environnement et la nature. Les Jardins de Gaia favorise des pratiques écologiques telles que le transport par bateau pour ses matières premières et une fabrication locale en Alsace pour minimiser son empreinte carbone.

Au-delà de ses initiatives écologiques, la marque accorde une grande importance à la valorisation du travail en France et à l'étranger, en assurant une rémunération équitable à ses producteurs. En tant que pionnière sur le marché des tisanes biologiques et équitables, Les Jardins de Gaia est reconnue pour son savoir-faire et son engagement en faveur du développement durable, ainsi que pour la qualité de ses produits. Au fil des années, la marque a étendu sa gamme de produits, proposant des thés, des rooibos et des tisanes, allant des classiques aux créations originales en passant par les grands crus. La diversité des plantes et des terroirs offre une variété de saveurs pour satisfaire tous les palais.