Livraison offerte dès 29€

Ce Thé Blanc Rêve de Femme BIO, à la fois intemporel et mythique, se conjugue harmonieusement avec les saveurs juteuses, douces et subtilement vanillées de la Pêche et de la Mangue. L'arôme doux et subtil de la Rose complète parfaitement cette harmonie. Quasi exempt de théine, son infusion au visuel savoureux laisse sur le palais une délicate impression de paradis.


Les plus produit : 

  • Ingrédients 100% naturels, issus de l'Agriculture Biologique
  • Récolte manuelle printemps, été
  • Peu théiné
  • 0% d'oxydation
  • Arômes naturels
  • Rémunération équitable des producteurs
  • Issu du commerce équitable (WFTO)
  • Produit en France
  • Elu par les consommateurs Meilleur Produit Bio 2018.

Produit en France par :

Les Jardins de Gaïa®, une entreprise issue d’Alsace spécialisée dans la conception de thés et d’infusions 100 % BIO.


Ingrédients : Thé Blanc* (Camellia sinensis), arômes naturels de (Mangue*, Pêche*) 8%, pétales de Rose* (Rosa Damascena), morceaux de Mangue* (Mangifera indica) 3%. *Issu de l'agriculture biologique.


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : Laisser infuser 3 à 4 min.
Vendu en : Sachet kraft refermable, intérieur aluminium
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Fabriqué en France Zéro déchet plastique

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 23 juillet et le 24 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 23 juillet

Produits Recommandés

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens enrichit sa sélection de Thé en vrac avec ce Thé Blanc Rêve de Femme, Mangue et Pêche BIO, distingué par plusieurs atouts :

    • Composition biologique certifiée : uniquement des fruit et des plantes certifiés BIO conformément au standard FR-BIO-01.
    • Engagement pour l'écologie : adopte une stratégie de gestion des déchets et de transport conçue pour réduire au minimum l'impact environnemental.
    • Qualité supérieure assurée : grâce à une sélection minutieuse de plantes et de fruits cueillies et conditionnées à la main avec le plus grand soin.
    • Polyvalence d'utilisation : ce Thé peut être appréciée chaude ou froide, répondant ainsi aux goûts variés de tous les âges.
    • Plaisir gustatif inégalé : ce Thé transcende ses bienfaits par un profil aromatique riche et envoûtant, promettant une expérience de dégustation exceptionnelle.

    Conseils d'utilisation

    Pour préparer une infusion chaude, ajouter 2g de ce Thé dans une théière en porcelaine, idéale pour infuser une vaste sélection de Thés tout en savourant leur fraîcheur, grâce à la neutralité de ses parois. Afin de libérer tous les arômes, versez l'eau à 80°C par-dessus et laissez infuser pendant 3 à 4 minutes avant de déguster le breuvage. Utiliser de préférence une eau de source ou filtrée.

    Si vous préférez une infusion glacée, nous vous suggérons de faire infuser votre mélange à chaud, comme d'habitude, puis de le laisser refroidir. Une alternative consiste à créer un concentré d'infusion à chaud et à y ajouter de l'eau glacée par la suite pour gagner du temps. Assurez-vous de consommer cette infusion glacée dans les 24 heures et de la stocker au frais.

    Zoom sur les ingrédients

    Thé Blanc

    Thé Blanc

    Les Thés Blancs (Camellia sinensis) sont réputés pour leur rareté et leur grande finesse. Originaire de Chine, ils sont l’une des spécialités emblématiques de la province de Fujian. Toutefois, des pays tels que l'Inde, le Népal et l'Indonésie sont également connus pour la production de Thés blancs remarquables, au goût légèrement différent. Les Thés Blancs sont exclusivement constitués de bourgeons encore fermés, et des jeunes feuilles adjacentes. Ils proviennent des Théiers ayant atteint au moins cinq ans de maturité. La cueillette, effectuée manuellement, a lieu uniquement une fois par an, durant les trois premiers jours du printemps. C’est pourquoi, le Thé blanc reste un Thé haut-de-gamme largement plus coûteux que les Thés traditionnels. Le nom de Thé Blanc est inspiré par les bourgeons, qui sont enveloppés d'un fin duvet argenté au moment de la récolte et qui deviennent blancs au cours du processus de séchage. Les conditions météorologiques jouent un rôle déterminant dans l'élaboration des diverses saveurs du Thé. Le Thé Blanc, caractérisé par une faible teneur en théinethéine, se distingue par son parfum raffiné et subtilement floral, ainsi que par son exceptionnelle capacité à étancher la soif. Il présente une légère oxydation allant de 12 à 30 % pour les grands crus, d’après le procédé traditionnel. En termes d’oxydation, il se place donc entre le Thé Vert, qui n’est pas ou peu oxydé, et le Thé Oolong. Il faut noter que l'oxydation affecte l'intensité du goût du Thé et détermine la couleur de l'infusion. Un Thé plus oxydé sera plus foncé et son infusion aura une couleur plus prononcée vers le brun.

    Afin de choisir un Thé Blanc de qualité, il est conseillé de privilégier un produit bio. Grâce au label BIO, vous vous assurez de consommer un Thé de grande qualité. Le Thé Blanc de Chine fait partie des meilleurs Thés blancs, cultivés, cueillis et manipulés avec la plus grande attention et de manière artisanale. Il est également préférable d’opter pour un The Blanc en vrac. En effet, ce Thé d’une grande noblesse ne devrait pas être réduit en poussière. Il existe plusieurs variétés traditionnelles rares de Thé Blanc :

    • Le Bai Mu Dan, également connu sous le nom de Pivoine Blanche, car sa saveur rappelle le parfum délicat de la Pivoine.
    • Le Yin Zhen, ou Aiguilles d'Argent, est le plus rare et le plus prestigieux des Thé Blanc. Il est principalement constitué de bourgeons non éclos et possède un subtil arôme frais.

    Afin de mieux le conserver, il est essentiel de stocker le Thé Blanc dans un endroit protégé de la lumière et de l'humidité. Bien que séché, il est important qu’il maintienne un taux d'humidité de 3%. D’autre part, l'exposition à la lumière est à bannir car elle provoque l'oxydation du Thé, or le Thé Blanc se distingue précisément par son faible niveau d'oxydation, ce qui contribue à sa saveur distinctive et peu astringente. Dans de telles conditions, le Thé blanc peut être conserver plus d’un an.

    Mangue

    Mangue

    La Mangue provient d'un arbre tropical robuste appartenant à la famille des Anacardiaceae, connu sous le nom de manguier (Mangifera indica). Originaire du sud de l'Asie, cet arbre est désormais cultivé dans de nombreux pays tropicaux. Il se caractérise par un feuillage dense et persistant de teinte vert foncé. Les Mangues se déclinent en une grande variété de formes, allant de la forme ronde à ovale ou en forme de rein, et leur peau peut varier du vert au rouge, en passant par le jaune, selon la variété.

    Cette drupe juteuse contient un noyau plat et large, auquel la pulpe peut rester attachée. Bien que souvent récoltées avant maturité complète pour l'exportation, les Mangues sont des fruits climatériques qui continuent de mûrir après la cueillette. En revanche, les Mangues dites "avion", cueillies à maturité et transportées rapidement, offrent un meilleur profil gustatif, malgré leur prix plus élevé. La maturité des Mangues peut être déterminée par la présence de taches noires sur leur peau, leur souplesse sous une légère pression, un arôme distinctif ou la visibilité de traces de sucre près de la tigePour valoriser leur production, certains pays transforment la Mangue localement, produisant des produits dérivés comme la Mangue séchée, le jus de Mangue ou le beurre de Mangue à partir du noyau, ce qui génère des emplois locaux et augmente la valeur ajoutée des récoltes. Bien que moins commun, la Mangue est également séchée, réduite en poudre et incorporée à des compléments alimentaires en gélules.

    La Mangue peut être savourée nature, ajoutée à des salades de fruits, des céréales, des sorbets, transformée en coulis, ou utilisée dans la préparation de confitures. Sa chair, jaune ou orange, est reconnue pour sa texture crémeuse, sa douceur et son goût sucré. Selon la variété et le degré de maturité, la Mangue peut offrir des saveurs rappelant la Pêche, les fleurs, le Citron, l'Abricot, la Banane, la Menthe, ou même des notes résineuses.
    Rose

    Rose

    La Rose de Damas (Rosa damascena), issue de l'hybridation entre Rosa gallica et Rosa phoenicia, appartient à la famille des Rosacées et est considérée comme une des roses anciennes les plus précieuses. On distingue deux variétés principales : la variété estivale (var. damascena), qui fleurit brièvement durant l'été, et la variété automnale (var. semperflorens), qui continue sa floraison jusqu'à l'automne. La période de floraison constitue le critère distinctif entre ces deux variétés. Botaniquement, la Rose de Damas est un arbuste à feuillage caduc pouvant atteindre 2,2 mètres de hauteur, caractérisé par des tiges munies d'épines robustes et courbées, ainsi que des poils raides. Ses pétales, souvent roses et doubles, contribuent à sa beauté distincte. Elle est principalement cultivée en Chine, Bulgarie, Turquie, Iran et Inde pour ses propriétés.

    Les fleurs et pétales de la Rose de Damas sont valorisés en phytoThérapie, disponibles sous forme d'huile essentielle, d'hydrolat, de macérat huileux, en pétales séchés ou en boutons séchés pour infusions, comme dans certains remèdes traditionnels.

    Pour garantir une qualité optimale, l'extraction des composés de la Rose de Damas se réalise souvent par hydrodistillation ou extraction par solvant. Assurez-vous de l'absence de conservateurs ou pesticides et le respect des normes de production éthique, incluant la protection de l'environnement et le bien-être des travailleurs.

    Arôme naturel (Mangue, Pêche)

    Un arôme est une substance ajoutée aux aliments avec l'intention de modifier leur saveur, leur parfum, ou les deux. Ces arômes peuvent être extraits de sources variées telles que les fruits, légumes, épices, herbes, mais aussi de produits d'origine animale comme les produits laitiers, la viande ou le poisson. La législation européenne définit un arôme comme un "produit qui n'est pas destiné à être consommé tel quel, mais ajouté aux aliments pour en changer l'odeur et/ou le goût". Des spécialistes, appelés aromaticiens, sont responsables de l'application de traitements thermiques sur un assortiment d'ingrédients qui, par eux-mêmes, pourraient ne pas posséder de qualités aromatiques.

    Un arôme est considéré comme naturel s'il est "obtenu par des méthodes physiques, enzymatiques ou microbiologiques, à partir de matières premières végétales, animales ou microbiennes, soit dans leur état naturel, soit après transformation destinée à leur consommation humaine par des procédés traditionnels de préparation alimentaire énumérés dans l'annexe II" du Règlement CE 1334/2008. Pour qu'un arôme soit étiqueté comme naturel, au moins 95% de celui-ci doit provenir de la source indiquée, les 5% restants pouvant provenir d'autres sources naturelles utilisées pour la standardisation ou l'ajout de notes spécifiques.

    Dans leur Thé Blanc Rêve de Femme, les Jardins de Gaïa ont utilisé des arômes naturels de Mangue et de Pêche. L’aromatisation est réalisée à la main. L’introduction d'arômes naturels ne vise pas à masquer les goûts originels du Thé ou des herbes, mais à enrichir leur palette gustative, en valorisant leur complexité organoleptique.

    Engagement pour le commerce équitable

    Fondés depuis vingt ans par l'activiste Arlette Rohmer, les Jardins de Gaïa incarnent la vision d'un monde où le commerce équitable et l'agriculture biologique s'harmonisent parfaitement. Dans une ère où l'authentification des pratiques équitables par des labels est cruciale, la fondatrice a privilégié les relations directes avec les agriculteurs qui respectent profondément l'environnement. Bien que l'utilisation de labels soit devenue indispensable, les Jardins de Gaïa maintiennent une transparence quant à leurs engagements équitables. La collaboration étroite avec des producteurs à petite échelle, la promotion d'une agriculture plus humaine et le développement de relations équitables fondées sur une rémunération juste, le préfinancement, la transparence et l'échange mutuel constituent les piliers de l'entreprise. Pour Arlette Rohmer, entretenir des relations commerciales équilibrées est une priorité absolue. L'entreprise croit fermement que son succès repose sur des partenariats solides avec les producteurs, reflétant un engagement authentique envers des initiatives équitables, éthiques et durables.

    Bien que des labels comme Max Havelaar, un label Fairtrade, soient des indicateurs de confiance précieux, l'entreprise va plus loin en adoptant des standards internes rigoureux. Ces certifications, loin d'être de simples accessoires, fournissent aux clients des assurances sur la façon dont les Jardins de Gaïa agissent tout au long de leur chaîne d'approvisionnement. Engagés auprès de diverses associations en faveur du commerce équitable, les Jardins de Gaïa représentent une démarche passionnée, engagée et transparente pour un changement positif dans le monde du commerce.

    Comment est fabriqué le Thé Blanc ?

    La méthode de création du Thé Blanc est remarquablement épurée, se résumant essentiellement en deux étapes :

    • Le Flétrissage : Ce processus permet aux feuilles de subir une transformation sous l'effet des enzymes et des substances naturelles qu'elles contiennent. Souvent, cette réaction chimique est encouragée en exposant les feuilles au soleil sur un grand drap ou dans des espaces bien ventilés, comme sur des nattes de bambou. L'habileté du cultivateur réside dans sa capacité à prévoir les conditions météorologiques pour ajuster le timing de la récolte de manière appropriée. L'objectif est de rendre les feuilles plus tendres et flexibles pour éviter qu'elles ne se brisent lorsqu'elles seront manipulées ultérieurement. Cette étape favorise également l'évaporation d'une partie de l'eau présente dans les feuilles, résultant en une humidité résiduelle de 40 à 50%. C'est au cours de cette phase de flétrissage que le développement des saveurs du Thé commence.
    • Le Séchage, également connue sous le nom de dessiccation, vise à stabiliser le produit final. Cette étape peut être effectuée en utilisant un four spécifique (électrique ou à combustion) ou au-dessus d'une source de chaleur naturelle, comme un feu de charbon, à une température avoisinant généralement les 30°C et ne dépassant pas souvent les 40 à 50°C, pour préserver la finesse des jeunes pousses délicates. Dans certains cas, comme pour le Bai Hao Yin Zhen, le séchage peut également se faire au soleil, si le climat le permet. Peu importe la méthode, le but reste de déshydrater les feuilles pour obtenir un produit fini stable, avec un taux d'humidité réduit à moins de 5%.

    Comment préparer du Thé Blanc ?

    Concernant la préparation d’un Thé Blanc, les connaisseurs suggèrent une durée d'infusion de 3 minutes. S’il est infusé trop brièvement, le Thé blanc peut s'avérer insipide et manquer de saveur. En revanche, une infusion prolongée ne le rend pas excessivement astringent ou amer, contrairement au Thé Vert. Il convient de le préparer avec de l'eau chaude, à une température située entre 70 et 80°C. Une température trop élevée pourrait détériorer les arômes délicats du Thé blanc et altérer ses vitamines. Cependant, étant donné que tous les Thés blancs ne se valent pas et que certains peuvent être agrémentés d'autres saveurs, il est conseillé de respecter les instructions spécifiques fournies sur l'emballage du Thé. Il est recommandé de le consommer pur, sans ajout de sucre ou de lait, pour ne pas altérer ses arômes. L'eau du robinet contenant souvent une quantité élevée de calcium, l'emploi d'un filtre peut s'avérer pertinent pour préserver la qualité et le goût délicat du Thé blanc.

    Quel goût a le Thé Blanc ?

    Le Thé blanc est reconnu pour sa délicatesse, offrant une saveur subtilement sucrée et florale, avec parfois des notes légèrement fruitées. Du fait de sa finesse, le Thé Blanc se marie parfaitement à des fruits et des mélanges floraux tels que l’Abricot, ou la Lavande.

    Quelle est la limite quotidienne de consommation de Thé ?

    Il est important de souligner que la consommation excessive de Thé, dépassant 4 à 6 tasses quotidiennes, peut entraîner un apport excessif en théinethéine (caféine) et en fluor, avec des effets potentiellement nuisibles pour l'organisme si ces substances sont ingérées en grande quantité.

    La caféine agit en inhibant les effets apaisants dans le cerveau, affectant significativement le sommeil par un retard de l'endormissement et une diminution de la durée et de la qualité du sommeil. Elle peut également provoquer une hausse de la pression artérielle et, dans des cas extrêmes, entraîner des tachycardies et accroître le risque de complications cardiaques chez les personnes sensibles. Ces effets s'intensifient avec l'augmentation des doses de caféine consommées, surtout chez les individus non accoutumés à sa consommation.

    Cependant, la réaction à la caféine varie grandement selon l'âge, le sexe, la génétique, l'état de santé général de la personne et la consommation simultanée de caféine et d'autres substances comme le tabac, l'alcool et certains médicaments.

    Peut-on boire du Thé lorsque l’on est enceinte ou allaitante ?

    Les femmes enceintes peuvent continuer à boire du Thé à condition de ne pas consommer plus de trois tasses par jour et de privilégier une consommation hors repas. Cette limitation vise principalement à contrôler l'apport en théinethéine (caféine), qui selon l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation (Anses), ne doit pas dépasser 200 mg par jour pendant la grossesse. À titre d'exemple, une tasse de 250 ml de Thé Noir contient environ 50 mg de théinethéine, et une quantité similaire de Thé Vert en contient 30 mg. Il est recommandé d'opter pour des Thés faibles en théinethéine, tels que le Thé Oolong ou les Thés Verts de Ceylan. Les tanins de certains Thés peuvent diminuer l'absorption du fer, essentiel durant la grossesse. Pour réduire la théinethéine, on peut allonger le temps d'infusion au-delà de 3 minutes, infuser brièvement le Thé pendant 30 secondes avant de jeter cette eau (éliminant ainsi près de 75% de la théinethéine), ou réaliser une seconde infusion avec les mêmes feuilles, qui contiendra alors très peu de théinethéine. Face aux risques liés aux pesticides et métaux lourds dans certains Thés, choisir des Thés biologiques certifiés est préférable.

    La consommation de Thé est aussi acceptable durant l'allaitement, sans dépasser trois tasses par jour. Environ 1% de la théinethéine ingérée passe rapidement dans le lait maternel. Chez les nourrissons, en particulier les nouveau-nés et les prématurés dont le système d'élimination est immature, la théinethéine se dégrade lentement et peut s'accumuler, risquant de causer des troubles. Ainsi, il est conseillé aux mères allaitantes de limiter leur consommation totale de théinethéine et de caféine à 300 mg par jour, en considérant toutes les sources possibles.

    Le Thé empêche-t-il l’absorption du fer ?

    Boire du Thé peut influencer négativement l'assimilation du fer à cause des tanins qu'il renferme, car ils s'associent au fer non héminique provenant des aliments végétaux, formant des complexes qui rendent le fer moins disponible pour l'organisme. Cependant, il est tout à fait possible de continuer à apprécier le Thé même si l'on souffre d'une carence en fer, en adoptant certaines mesures pour améliorer l'absorption du fer :

    • Consommer du Thé hors des périodes de repas, idéalement une heure avant ou deux heures après, pour ne pas interférer avec l'absorption du fer des aliments.
    • Limiter la durée d'infusion du Thé pour réduire la concentration en tanins.
    • Se restreindre à un maximum de trois tasses de Thé par jour ou opter pour des Thés faibles en tanins, comme le Rooibos.
    • Assurer une consommation adéquate et diversifiée de fer dans l'alimentation.
    • Augmenter les sources de vitamine C, qui est reconnue pour son rôle bénéfique dans la promotion de l'absorption du fer.

    Est-ce que le Thé tache les dents ?

    En effet, le Thé a le potentiel de tacher les dents. Cette situation est due principalement aux tanins contenus dans le Thé qui, en interagissant avec l'émail dentaire naturellement poreux, peuvent s'y fixer et entraîner une coloration brunâtre au fil du temps. Les polyphénols, en particulier les Théaflavines et Théarubigines présents dans le Thé Noir, jouent également un rôle dans ce phénomène. Afin de minimiser ce problème esThétique, il est conseillé de se brosser les dents après la consommation de Thé ou, à défaut, de rincer abondamment sa bouche avec de l'eau.

    Quels sont les différents types de Thé ?

    Les feuilles de Thé, provenant de la plante Camellia sinensis, varient selon leur région d'origine et leur méthode de traitement, y compris l'oxydation et le fermentation, créant ainsi divers types de Thés :

    • Le Thé Noir est le plus populaire en Europe. Sa couleur sombre résulte d'une oxydation complète des feuilles. Pour une infusion optimale, utilisez une eau à environ 85°C pendant 4 à 5 minutes.
    • Le Thé Vert, fait à partir de feuilles non oxydées, jouit d'une grande réputation, notamment le Thé Vert Japonais en Europe, bien que cela ne soit pas toujours synonyme de qualité supérieure. Pour le Thé Vert Chinois, infusez-le dans une eau à 75°C pour 3 minutes, tandis que le Thé Vert Japonais se prépare avec une eau entre 50 et 75°C pour 1 à 2 minutes.
    • Le Thé Blanc, principalement produit dans la province du Fujian en Chine, mais également en Inde, au Népal et en Indonésie, provient des bourgeons et premières feuilles de l'arbuste. Infusez-le dans une eau à 70 ou 75°C pendant 5 à 10 minutes.
    • Le Thé Oolong ou Thé bleu, caractérisé par une semi-oxydation, contient peu de théinethéine et est idéal pour une consommation tout au long de la journée. L'infusion recommandée est dans une eau à 90°C pour 5 à 7 minutes.
    • Le Thé Pu Erh ou Thé sombre, connu pour sa fermentation spécifique, s'améliore avec l'âge. Infusez-le dans une eau à 95°C pendant 4 à 5 minutes.
    • Les Thés parfumés et aromatisés sont créés en mélangeant des feuilles de Thé avec des additifs tels que des huiles essentielles, arômes, fleurs, épices ou fruits séchés.

    Oxydation, fermentation, quelle est la différence pour le Thé ?

    La confusion autour de la fermentation et de l’oxydation du Thé vient d'une ancienne croyance, désormais corrigée par les avancées scientifiques, selon laquelle le processus de fermentation transformait le Thé vert en Thé noir. L’oxydation et la fermentation du Thé sont deux procédés bien distincts :

    L'oxydation est un phénomène chimique responsable du brunissement des feuilles de Thé sous l'action de l'oxygène et d'enzymes, enrichissant leur saveur et arôme distincts. Ce même mécanisme est à l'œuvre lorsqu'une pomme, une banane ou un avocat brunissent à l'exposition à l'air par exemple. La gestion de l'oxydation des feuilles de Thé est minutieuse et commence dès leur récolte. Sur le plan chimique, la chlorophylle devient phéophytine, donnant au Thé sa couleur noire. L'arrêt de l'oxydation est réalisé par le chauffage rapide des feuilles, pour neutraliser les enzymes responsables de la transformation. Ce processus n'est pas réservé au Thé puisque le Rooibos rouge est également une variante oxydée du Rooibos vert. La classification chinoise influence la terminologie des Thés selon leur degré d'oxydation, plutôt que par leur couleur réelle :

    • Le Thé Vert subit peu ou pas d'oxydation.
    • Le Thé Blanc connaît une légère oxydation naturelle.
    • Le Thé Oolong est partiellement oxydé, entre 10% et 90%.
    • Le Thé Noir est entièrement oxydé.

    Il est parfois affirmé à tort que le Thé est "fermenté". En réalité, la fermentation est un processus biologique s'effectuant en absence d'oxygène, et nécessitant le développement de micro-organismes, ce qui ne correspond pas à la majorité des méthodes de traitement du Thé. Le Pu-erh et le Thé Jaune sont deux exceptions, étant les seuls Thés réellement fermentés. Pour favoriser cette fermentation, ces Thés sont généralement couverts d'une bâche humide afin de limiter l'accès à l'oxygène et encourager la croissance de micro-organismes. Ils vont ainsi développer des notes de sous-bois.

    Quelles différences entre infusion, décoction, macération et tisane ?

    Dans le domaine de l'herboristerie, on emploie le mot "tisane" pour parler d'une boisson élaborée à partir d'eau dans laquelle on a ajouté une ou plusieurs espèces de plantes. La fabrication d'une tisane peut se faire par l'un des trois méthodes suivantes :

    • L'infusion : Cette technique consiste à verser de l'eau chaude sur les plantes et à les laisser reposer quelques instants. Elle est idéale pour les parties délicates des plantes comme les feuilles et les fleurs.
    • La décoction : Elle implique de commencer avec la plante dans de l'eau froide, puis de chauffer jusqu'à ébullition. Après avoir bouilli pendant 15 à 30 minutes, on retire du feu et on laisse reposer à couvert. À la fin, il est courant de filtrer en comprimant le résidu de plante. Cette méthode est recommandée pour les parties dures comme les écorces, les racines et les graines.
    • La macération : Elle se fait en laissant tremper la plante dans de l'eau à température ambiante, à couvert, sans chauffer, pendant au moins 30 minutes. Comme l'eau ne conserve pas bien, il est suggéré de ne pas prolonger la macération au-delà de 10 heures pour éviter la fermentation et la croissance de microbes. Après macération, il est préférable de filtrer en exprimant le marc. Cette technique est adaptée pour certaines écorces, racines et graines, surtout celles riches en mucilages.

    En usage quotidien, le terme "tisane" désigne généralement les boissons réalisées, souvent par infusion, à partir de plantes sans caféine, distinguant ainsi les tisanes des Thés ou cafés. On parle également d'"infusion froide" pour une tisane refroidie avant consommation ou pour une macération de plantes dans de l'eau froide.

    Sachets ou Vrac : quels avantages et inconvénients ?

    L'utilisation des sachets de Thé offre une commodité notable grâce à leur dosage prédéfini, leur portabilité et leur capacité à rester hermétiques, empêchant ainsi toute perte de fraîcheur. Néanmoins, cette facilité peut affecter la qualité et l'intensité des saveurs, étant donné que les plantes y sont généralement plus finement hachées que lorsqu'elles sont vendues en vrac.

    D'un autre côté, l'achat de Thé en vrac se distingue par une meilleure préservation des qualités et des parfums des plantes, grâce à une coupe qui respecte davantage leur état naturel, et s'avère plus avantageux financièrement au niveau du prix par kilogramme. Le principal désavantage du vrac réside dans le fait qu'il nécessite un dosage manuel, sans les proportions préétablies des sachets, ce qui peut mener à une quantité trop importante ou insuffisante de produit utilisé et exige l'emploi d'un infuseur pour sa préparation.

    La marque : Les Jardins de Gaïa

    Après l'eau, le Thé se positionne comme la boisson la plus consommée au monde. C'est par le prisme de cette boisson que Arlette Rohmer, aventurière dans l'âme et passionnée de botanique, a souhaité partager les trésors des contrées qu'elle a visitées. En 1994elle fonde Les Jardins de Gaïa, avec la vision de créer une entreprise en harmonie avec la planète et ceux qui la cultivent. Dès sa création, l'entreprise a pris un virage écologique en adoptant les principes de l'agriculture biologique et biodynamique, soulignant son respect profond pour l'environnement. Les Jardins de Gaïa opte délibérément pour le transport maritime pour le convoyage de ses matières premières et favorise la production locale en Alsace, minimisant de ce fait son empreinte écologique. En plus de son engagement environnemental, la marque met un point d'honneur à revaloriser le travail humain, tant en France qu'à l'échelle mondiale, en garantissant une rémunération équitable à ses partenaires fournisseurs.

    Reconnue comme une référence dans le domaine des tisanes BIO et du commerce équitable, Les Jardins de Gaïa est célébrée pour son expertise, son engagement en faveur du développement durable, et la qualité supérieure de ses produits. Avec le temps, l'assortiment s'est enrichi d'une vaste sélection de Thés, de Rooibos, et de tisanes, allant des variétés traditionnelles aux créations maison exclusives et aux sélections premium. Proposant une diversité de saveurs et d'origines, « Les Jardins de Gaia » offre une expérience gustative pour tous les goûts.