Voir l'avis client
Livraison offerte dès 29€

Cette teinture mère Ladrôme Laboratoire® est un complément alimentaire préparé à partir de Ginseng de Sibérie ou Eleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus). Obtenue par extraction hydroalcoolique des racines de la plante, elle est certifiée BIO et est emballée dans un flacon en verre recyclable. Le Ginseng de Sibérie contribue à l’énergie mentale et physique, et favorise une circulation normale qui est associée à la performance normale du cerveau et à la réactivité.


Les plus produit : 

  • Contenant en verre recyclable
  • Ingrédient 100% BIO certifié par Ecocert (FR-BIO-01)
  • Adéquat pour une meilleure énergie physique, mentale et une bonne circulation
  • Uniquement composé de Ginseng de Sibérie (Eleuthérocoque) provenant de Chine
  • Fabriqué et condtionné en France dans les laboratoires Ladrôme Laboratoire

Produit en France par :

Ladrôme Laboratoire®, laboratoire français valorisant depuis 30 ans la Nature au travers d'extraits de plantes et actifs biologiques hautement qualitatifs.


Ingrédient : Racine de Ginseng de Sibérie*. *Issue de l’Agriculture Biologique


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : 20 à 25 gouttes diluées dans un verre d'eau de 20 cL, 3 fois par jour, pendant 3 semaines.
Vendu en : Emballage en carton recyclable, Flacon en verre ambré avec codigoutte
Stockage : À conserver dans un endroit sec, ventilé, à l'abri de la lumière et de l'humidité.
Bienfaits sur : Fatigue, Circulation, Vitalité
Dose journalière maximale : 75 gouttes, soit 3g d’extrait qui correspond en moyenne à 0,3g de racines de Ginseng de Sibérie

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Cultivé en France Fabriqué en France Sans Additifs

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 26 juillet et le 27 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 25 juillet

Produits Recommandés

Les précieux avis de nos clients

5/5
1 note - 1 avis
Ecrire un avis

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens a sélectionné la teinture mère de Ginseng de Sibérie BIO de Ladrôme Laboratoire® pour élargir sa gamme de compléments alimentaires. Cette Teinture mère se distingue par plusieurs atouts :

  • Composée à 100 % de Ginseng de Sibérie sélectionné minutieusement
  • Sa fabrication française au sein des laboratoires Ladrôme Laboratoire
  • Son conditionnement respectueux de l’environnement dans un flacon en verre recyclable
  • Sa qualité : l’extraction hydroalcoolique répond aux exigences de fabrication et de contrôle de la Pharmacopée

Zoom sur le Ginseng de Sibérie

Eleuthérocoque

Le Ginseng de Sibérie (Eleutherococcus senticosus), aussi appellé Eleuthéroque ou Buisson du Diable, est un arbuste épineux de la famille des Araliacées. Sur le plan botanique, le Ginseng de Sibérie peut mesurer 2 à 3 mètres de haut. Ses feuilles composées-palmées sont longes et pétiolées. Ses fleurs réunies en ombelles globuleuses, sont violettes pour les mâles et jaunes pour les femelles. Ses fruits sont des baies noires. Le Ginseng de Sibérie est fréquent en Sibérie orientale, jusqu’à la Corée et aux provinces chinoises de Shanxi et Hopei.

Pour la petite anecdote, les Ginsengs sont utilisés comme tonifiants depuis plus de 4 000 ans. Le Ginseng de Sibérie fait partie des plantes médicinales dites adaptogènes, c’est-à-dire qui aideraient l’organisme à répondre aux agressions et aux déséquilibres dont il est l’objet. Le Ginseng de Sibérie dispose à présent d’allégations de santé indiquant qu’il favorise une circulation normale qui est associée à la performance normale du cerveau et à la réactivité et qu’il contribue à l’énergie mentale et physique.

Le Ginseng de Sibérie peut être retrouvé sous les formes suivantes : poudre de racine séchées, racines entières pour décoction, gélules, teinture mère ou encore en poudre.

Pour bénéficier d’une teinture mère de Ginseng de Sibérie qualitative, il est essentiel que la matière première soit BIO et récoltée de façon raisonnée, respectueuse de l’environnement et des travailleurs. De plus, l’utilisation des racines fraîches permet d’obtenir une efficacité supérieure de la Teinture mère. Cependant, ce produit n’est pas soumis à un respect d’une teneur spécifique en bioactif. Dans cette Teinture mère de Ginseng de Sibérie, les actifs principaux sont les éleuthérosides. Ces molécules sont spécifiques à cette plante et lui confèrent sa capacité adaptogène. Ses substances lutteraient contre le stress et favoriseraient un retour à l’équilibre. Cependant, cette notion est difficile à intégrer et à évaluer dans le contexte de la médecine occidentale.

Précautions d'utilisation

  • L’extrait hydroalcoolique de Ginseng de Sibérie est un complément alimentaire 
  • Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas se substituer à un régime alimentaire varié et équilibré.
  • Ne pas dépasser la dose journalière indiquée.
  • Pour rappel, la dose journalière maximale est de 75 gouttes, soit 3 g d'extrait qui correspond, en moyenne, à 0,3 g de racines de Ginseng de Sibérie.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans.
  • Déconseillé en cas d’hypertension artérielle.
  • La conservation s'effectue dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Conseils complémentaires

  • Les compléments alimentaires sont destinés à être intégrés dans le cadre d'une alimentation équilibrée et variée, essentielle pour maintenir la santé globale de l'organisme, en particulier en cas de perte de poids ou de troubles digestifs.

  • La promotion d'une alimentation équilibrée implique la consommation d'aliments riches en nutriments essentiels tels que les acides aminés indispensables (présents dans les protéines), les acides gras poly-insaturés (omégas-3 et 6), les fibres, les vitamines et les micronutriments (cuivre, fer, sélénium, zinc, etc.).

  • Il est également crucial de limiter la consommation d'aliments transformés, d'aliments riches en acides gras saturés et de plats préparés industriels, qui peuvent être caloriquement riches tout en étant dépourvus de nutriments essentiels.

  • Un sommeil de qualité revêt une importance primordiale pour prévenir les perturbations métaboliques et les déséquilibres hormonaux associés à une sensation de faim persistante et à des habitudes alimentaires perturbées.

  • L'engagement dans une activité physique régulière reste un élément central du bien-être, favorisant une digestion optimale, augmentant le métabolisme de base, améliorant la respiration, réduisant le stress et équilibrant les hormones.

  • La gestion du stress joue un rôle crucial. Éviter les sources de stress chronique et recourir à des solutions naturelles comme le yoga, la cohérence cardiaque, le stretching et l'activité physique peut contribuer à réduire la production de cortisol, une hormone associée au stress, et ainsi atténuer les fringales liées à ce dernier.

  • Manger en pleine conscience, en prenant le temps de savourer les aliments, peut favoriser une sensation de satiété plus rapide, régulant ainsi les réponses des hormones de l'appétit, la ghréline et la leptine. Cette approche peut aider à éviter la surconsommation alimentaire et ses conséquences néfastes sur la santé.

Un engagement environnemental

Établie depuis plus de trois décennies au cœur de la Biovallée, entre le Vercors et la Provence, Ladrôme Laboratoire a observé avec une préoccupation croissante les effets néfastes sur le territoire drômois. Chaque année, des phénomènes tels que la diminution précoce des niveaux des nappes phréatiques, l'augmentation des températures, les perturbations climatiques de plus en plus fréquentes, les maladies et l'appauvrissement de la biodiversité ont été constatés. Dans le prolongement de son engagement en faveur d'une pratique durable, Ladrôme Laboratoire a rejoint le mouvement international "1% for the Planet" dès le début de l'année 2021, affirmant ainsi sa volonté de contribuer à la protection de l'environnement, un domaine souvent négligé par les initiatives philanthropiques. En France, seulement 7% des dons de mécénat sont alloués à des projets environnementaux.

"1% for the Planet" représente un réseau mondial d'entreprises qui s'engagent à consacrer 1% de leur chiffre d'affaires à des entités travaillant pour la préservation de l'environnement. Actuellement, ce réseau compte plus de 2 500 membres à travers le monde. En adhérant à cette initiative, Ladrôme Laboratoire s'engage à consacrer 1% de son chiffre d'affaires, provenant de l'ensemble de ses gammes de produits sans exception, au soutien d'associations agissant de manière efficace pour la protection de l'environnement.

Comment est fabriquée une teinture mère ?

Les teintures mères résultent de la macération de plantes fraîches dans de l'alcool pur ou un mélange d'alcool et d'eau, également connu sous les termes de solvant hydroalcoolique ou alcoolature. Bien que la macération de plantes sèches soit moins courante, elle est parfois utilisée. Le processus de préparation consiste à immerger une quantité déterminée de plantes dans de l'alcool, de préférence entre 60 et 90 degrés, bien que, en raison de la difficulté à obtenir de tels alcools, un alcool à 45-50 degrés soit souvent employé. Les plantes sont préalablement broyées pour faciliter l'extraction de leurs biocomposés, et l'ajout du solvant permet l'extraction et la dilution des actifs végétaux.

La durée de macération du mélange varie en fonction du type de plante, s'étendant de quelques jours à plusieurs semaines. Le brassage quotidien favorise la diffusion progressive des actifs dans l'alcool. Cette étape se déroule généralement dans l'obscurité pour éviter la dégradation des phytomolécules sensibles à la lumière et prévenir d'éventuels développements pathogènes. À la fin de la période de macération, le mélange est filtré et conditionné dans un flacon teinté pour préserver sa stabilité. Conservée à l'abri de la lumière et de la chaleur, la teinture mère peut être utilisée pendant plusieurs années.

Quelles différences entre Teinture-Mère et Extrait Hydroalcoolique ?

Dans le langage courant, l'expression "teinture mère" est fréquemment utilisée pour désigner l'Extrait hydroalcoolique, obtenu par la macération de plantes dans un solvant hydroalcoolique. Cette procédure peut englober la plante entière ou des parties spécifiques telles que les feuilles, les fleurs, les graines, les écorces, les racines, voire les fruits. La matière première peut être fraîche ou séchée, et le degré d'alcool peut osciller entre 60° et 90°. En ajustant le solvant en fonction de la texture des tissus à traiter et de leur teneur en eau, ces extraits hydroalcooliques peuvent obtenir le statut réglementaire de complément alimentaire, autorisant leur usage par voie orale. Ils peuvent également être intégrés dans la composition de bains de bouche ou de produits appliqués sur la peau.

Une autre source de confusion possible est la Teinture-Mère homéopathique (TM). Cette préparation est strictement encadrée par la Pharmacopée et soumise à des contrôles des laboratoires homéopathiques. Contrairement à la teinture mère phytothérapique, la Teinture-Mère homéopathique n'est pas destinée à être utilisée comme un produit de phytothérapie. Elle sert de base pour la préparation de médicaments homéopathiques et ne peut être vendue que dans les pharmacies. Cela implique également qu'elle peut être enregistrée et autorisée par les organismes compétents (AMM). D'un point de vue technique, elle se différencie de la teinture mère phytothérapique en étant exclusivement produite à partir de la plante entière et uniquement fraîche, macérée dans de l'alcool à 95° pendant une durée précise de 21 jours. La quantité de plante peut être ajustée en fonction de sa teneur en eau, visant à obtenir un titre alcoolique final avoisinant les 70°.

Au-delà de ces distinctions, toutes ces préparations partagent l'utilisation de l'alcool pour extraire et conserver les composants actifs de la plante.

Quelles différences entre teinture mère, huile essentielle et macérât de bourgeons ?

Les teintures mères, les huiles essentielles et les macérats de bourgeons se présentent comme des concentrés spécifiques, riches en composés actifs végétaux. Bien qu'une plante puisse donner naissance à une huile essentielle, un macérat de bourgeon et une teinture mère, chacun de ces produits possède des méthodes de fabrication et des propriétés distinctes.

  • Les teintures mères résultent de la macération de plantes dans de l'alcool pour extraire les composés actifs, également appelées extraits hydroalcooliques. Elles sont administrées par voie orale ou cutanée, sur des périodes s'étendant de plusieurs jours à des cures de plusieurs semaines. Bien que présentant peu de contre-indications, la présence d'alcool dans leur composition les rend inadaptées à certaines catégories de population, notamment les femmes enceintes ou allaitantes et les jeunes enfants.

  • Les huiles essentielles sont des substances liquides, parfumées et volatiles, obtenues par distillation de parties spécifiques d'une plante aromatique. Malgré leur appellation "huile", cette substance n'est pas un corps gras, mais plutôt une essence. Elles sont utilisées par voie orale, en inhalation, en diffusion et en application cutanée, agissant de manière intense, ciblée et de courte durée pour soulager les petits maux de santé immédiats. Cependant, elles présentent plusieurs contre-indications et des risques d'utilisation à prendre en compte.

  • Les macérats de bourgeons sont élaborés, comme leur nom l'indique, à partir des bourgeons ou des jeunes pousses des plantes récoltés lors de leur éclosion, généralement au printemps. Placés en macération dans une solution d'eau, d'alcool et de glycérine, ils préservent les caractéristiques de la plante dans sa globalité. Ils peuvent être consommés par voie orale, purs ou dilués, agissant principalement sur les problèmes profonds, avec douceur et sur le long terme. Ils sont généralement associés à peu de contre-indications et d'effets secondaires.

Comment sont contrôlées les teintures mères ?

Dans le processus de fabrication des teintures mères, chaque étape est standardisée en termes d'outils, de durée et de matières premières. Ces procédures strictement codifiées sont consignées dans la Pharmacopée française ou européenne, assurant ainsi une normalisation du processus. Les teintures mères font l'objet de contrôles rigoureux au sein de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires responsables de la production et de la fourniture des teintures mères doivent obtenir une certification BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) délivrée par l'ANSM (Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des produits de santé). Des analyses de qualité approfondies, notamment par chromatographie, sont effectuées pour garantir la conformité du produit.

Quels aliments apportent énergie et vitalité ?

  • Le café demeure l'aliment avec une action tonifiante par excellence. Alors qu'il était autrefois critiqué, des études récentes tendent à démontrer que le café n'est pas préjudiciable à la santé. Au contraire, il contribue à l'apport quotidien en hydratation (et n'entraîne pas de déshydratation), renferme des antioxydants et a des propriétés stimulantes. En outre, la caféine se trouve dans d'autres aliments sous différentes appellations, bien que présente en moindre quantité. On peut citer le maté (matéine), le thé (théine) et le guarana (guaranine).

  • Les aliments riches en oméga-3, tels que certaines huiles végétales (huile de Lin, de Noix, de Cameline) ou les poissons gras, sont recommandés pour atténuer les troubles hormonaux susceptibles de perturber l'appétit. En effet, des déséquilibres hormonaux peuvent affecter la production de ghréline, l'hormone de la faim.

  • Les aliments que l'on trouve les plus appétissants sont souvent les plus revigorants. En effet, la simple vue d'aliments que l'on affectionne stimule notre cerveau. Cette stimulation déclenche la sécrétion de leptine, qui génère une sensation de faim tout en stimulant nos fonctions psychologiques. Par conséquent, en cas de perte d'appétit, il est judicieux de consommer des aliments que l'on apprécie particulièrement, même si les produits sucrés, généralement déconseillés, peuvent être une option pour ceux en manque d'appétit et ayant une affinité pour ces aliments.

  • Les épices et herbes aromatiques, grâce à leur intensité gustative, peuvent aussi raviver l'appétit. Lorsque la nourriture manque de saveur, leur utilisation, en plus de fournir des antioxydants, peut éveiller l'odorat et encourager à manger.

  • Bien que les aliments riches en fibres, comme les fruits et légumes frais ou les oléagineux, puissent avoir un effet rassasiant, ils peuvent aussi stimuler l'appétit chez certains. Les vitamines et minéraux qu'ils contiennent soutiennent le bon fonctionnement du corps et peuvent être un véritable regain d'énergie.

Quelles autres plantes favorisent énergie et vitalité ?

En phytothérapie, plusieurs plantes sont reconnues pour leur capacité à favoriser l'énergie et la vitalité, notamment :

  • La Rhodiola (Rhodiola rosea) : En tant que plante adaptogène, la Rhodiola facilite l'adaptation du corps au stress, améliorant ainsi sa résistance globale. Elle est associée à une augmentation de l'énergie, de la concentration et de la vitalité.

  • Le Gingembre (Zingiber officinale) : Célèbre pour ses propriétés énergisantes, le Gingembre, grâce à ses composés actifs, les gingerols, stimule le système nerveux central, favorisant la vigilance et réduisant la fatigue mentale. Ses propriétés anti-inflammatoires améliorent la circulation sanguine et l'oxygénation cellulaire, contribuant ainsi à une sensation de vitalité.

  • La Spiruline (Spirulina platensis) : Microalgue exceptionnellement riche en nutriments essentiels tels que les protéines, les vitamines, les minéraux et les acides gras, la spiruline soutient la production d'énergie et maintient la vitalité. Sa concentration élevée en chlorophylle stimule la production d'oxygène cellulaire, renforçant ainsi la sensation de vitalité.

Qu’est-ce qu’une plante adaptogène ?

Par définition une plante adaptogène aiderait l’organisme à répondre aux agressions et aux déséquilibres dont il est l’objet. En d’autres mots, elle joue un rôle essentiel dans le rétablissement de l'équilibre de l'organisme, particulièrement dans des situations difficiles. De manière générale, les plantes adaptogènes offrent un soutien à l'organisme face aux agressions d'origine physique, intellectuelle, ou liées à des facteurs variés. Ces plantes sont souvent associées aux bienfaits en cas de stress résultant d'un effort intellectuel ou physique, pendant la convalescence, ou encore lors de périodes de déprime et de faiblesse. Pour être classée comme adaptogène, une plante doit présenter les caractéristiques suivantes :

  • Augmentation de la résistance globale de l'organisme, sans se limiter à une pathologie spécifique.
  • Renforcement des capacités d'adaptation tant sur le plan physique que mental.
  • Action normalisatrice visant à favoriser l'homéostasie et à aider l'individu à rétablir l'équilibre.

Il est important de noter que bien que les plantes adaptogènes partagent des effets généraux sur l'organisme, chacune d'entre elles possède des propriétés spécifiques supplémentaires. En ce qui concerne l'Éleuthérocoque, il agit comme un tonique en soutenant le système immunitaire ainsi que les capacités physiques et mentales.

Quelles sont les autres plantes adaptogènes ?

Il existe de nombreuses plantes considérées comme adaptogènes, parmi lesquelles figurent :

  • Variétés indiennes et chinoises : Ces plantes prospèrent souvent dans des conditions extrêmes telles que le froid, les terres arides ou les altitudes élevées. Parmi les variétés exotiques les plus connues, on trouve le Ginseng, l'Ashwagandha, l'astragale, le Maca, le schisandra, le Gingembre, le basilic sacré, le reishi et le cordyceps.

  • Variétés sibériennes : La Sibérie, caractérisée par son climat rigoureux et ses altitudes élevées, offre des plantes adaptogènes fascinantes telles que la Rhodiola ou l'Éleuthérococoque. La Rhodiola est particulièrement réputée pour être l'adaptogène le plus sûr, n'induisant pas de fatigue excessive et présentant rarement des effets secondaires.

  • Variétés françaises : Bien que les variétés françaises ne soient pas toujours classées comme adaptogènes, elles renferment fréquemment des niveaux intéressants d'antioxydants. Parmi ces plantes, citons le Romarin, le Bourgeon de Cassis et le Bourgeon de Chêne.

Ginseng rouge, Gomphrena, Éleuthérocoque, Ashwagandha, comment les différencier ?

  • Le Ginseng rouge et le Ginseng blanc appartiennent à la même espèce : Panax quiquefolius, et donc font tous les deux parti de la famille des Araliacées. La différence entre eux réside dans leur coloration, qui est influencée par le traitement appliqué à la racine après la récolte. Alors que le Ginseng blanc est simplement nettoyé et séché au soleil pendant plusieurs semaines, le Ginseng rouge est plongé dans un liquide sucré puis chauffé à la vapeur.

  • L’Eleuthérocoque ou Ginseng de Sibérie (Eleutherococcus senticosus) fait partie de la même  famille que celle du Ginseng : la famille des Araliacées. C’est également la racine qui est utilisée en phytothérapie. Sa couleur quant à elle est jaune grisâtre et a un aspect plus strillée sur la surface. Contrairement aux fruits du Ginseng qui sont rouges, ceux de l’Eleuthérocoque sont pourpres à noirs.

  • Le Gomphrena (Gomphrena globosa), originaire du Brésil, du Panama et du Guatemala, il peut être nommé Ginseng du Brésil par abus de language. En effet, au sens botanique il ne fait pas parti de la même famille que le Ginseng, il appartient à la famille des Amaranthacées. Ses feuilles, ses fleurs et ses racines peuvent être utilisées. Ses fleurs rouge à fushia peuvent faire penser à celles du trèfle.

  • L’Ashwagandha (Withania somnifera) ou Shui qie en chinois, est un arbuste robuste de la famille des Solanacées. Originaire d’Inde il peut porter le nom de Ginseng indien, bien qu’il ne fasse pas non plus parti de la famille du Ginseng. Il est très prisé pour ses racines, mais ses feuilles et ses baies peuvent être également utilisées. Le fruit est une petite baie rouge brillant.

La Marque Ladrôme Laboratoire

La Nature représente le laboratoire ultime de la vie, où toutes les évolutions et expérimentations prennent vie. Ladrôme Laboratoire, avec l'aide de la science, exploite les précieux actifs naturels présents dans notre environnement. Depuis trois décennies, nous développons des solutions de santé naturelles, biologiques et d'une qualité exceptionnelle, en accord avec le respect et l'humilité envers la matière première. Chaque étape, de la plante au flacon, est méticuleusement orchestrée en collaboration étroite avec nos producteurs, en manipulant les éprouvettes. La convergence de nos expertises nous permet de créer des formules synergiques optimales, en mettant l'accent sur les plantes sans ajout d'ingrédients superflus. Notre quête de qualité prend naissance au cœur même de nos plantes, dans la Drôme, un terroir exceptionnel pour les plantes aromatiques et médicinales, où le soleil de Provence se mêle à l'air pur des sommets du Vercors.

Animés par une passion pour la botanique, nous avons développé une conviction inébranlable envers l'efficacité des solutions de santé naturelles, héritées d'un savoir-faire ancestral et optimisées par la science moderne. En collaboration avec nos collaborateurs et partenaires, nous travaillons depuis trois décennies à promouvoir une approche de la santé plus naturelle, holistique et préventive. Ladrôme Laboratoire s'engage à accompagner en douceur l'évolution des mentalités au cours des 30 prochaines années, visant une reconnaissance accrue des bienfaits des actifs des plantes.