Livraison offerte dès 29€

Ce complément alimentaire Nat&Form contient de la Busserole BIO (Arctostaphylos uva-ursi (L.) Spreng.). Il est fabriqué en France, certifié végan et est conditionné dans un emballage écoresponsable. Très présente dans les lieux secs et ombragés de l'Europe, du Nord de l'Asie et de l'Amérique, la Busserole est un sous-arbrisseau vivace constitué de feuilles ayant des bienfaits pour la santé. La Busserole soutient une fonction normale de la vessie.


Les plus produit : 

  • Extraits végétaux 100% BIO 
  • Contenant en carton recyclé et recyclable
  • Couvercle biosourcé et compostable
  • Étiquette biosourcée, constituée à 95% de résidus de canne à sucre
  • Gélules en gélatine végétale

Produit en France par :

Nat & Form® marque bretonne fondée en 1996 à Ploemeur et spécialisée depuis plus de 20 ans dans la fabrication de compléments alimentaires.


Ingrédients pour 4 gélules :

Poudre de feuilles de busserole biologique* 1000 mg, Gélule d'origine végétale 300 mg

*Produits issus de l'agriculture biologique


Caractéristiques du produit :

Bienfaits sur : Confort urinaire
Conseils d'utilisation : 4 gélules par jour. À avaler avec un grand verre d'eau au milieu des repas.
Vendu en : Emballage carton recyclé et recyclable d'origine végétale
Stockage : À conserver dans un endroit sec, ventilé, à l'abri de la lumière et de l'humidité.
Conditionnement équivalent à  : Ne pas dépasser 7 jours consécutifs.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Fabriqué en France Sans Additifs Vegan

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 30 mai et le 31 mai.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 30 mai

Produits Recommandés

L’avis de la Compagnie des Sens

La Compagnie des Sens a sélectionné ce complément alimentaire de Busserole BIO Nat & Form® pour plusieurs raisons :

  • Des ingrédients BIO de grande qualité.
  • L'absence d'additifs et de conservateurs.
  • Facile d'utilisation grâce à la consommation de gélules 100 % d'origine végétale.
  • Un packaging éco-conçu, l'emballage carton est 100 % recyclé et recyclable, et est d'origine végétale.

Zoom sur la Busserole

Busserole

Busserole

La Busserole (Arctostaphylos uva-ursi (L.) Spreng. ou Arbutus uva-ursi) est un sous-arbrisseau vivace à tiges rampantes et souterraines. La Busserole émet des touffes de feuilles persistantes d'un vert brillant. Ses feuilles sont ovales à bord lisse, coriaces et finement veinées au-dessus. Le fruit de cet arbre est une baie rouge sans présence de jus et sous forme de sphère. Cette dernière est surnommée "raisin d'ours". Très présente dans les lieux secs et ombragés d'Europe, du Nord de l'Asie et de l'Amérique, la Busserole est utilisée pour ses feuilles qui auraient des bienfaits sur la santé.

Les feuilles de Busserole sont utilisées pour leurs effets sur la santé de la vessie et des voies urinaires. Elles sont conseillées pour soutenir le fonctionnement normal de la vessie.

Les avantages d'une gélule

Plusieurs formes galéniques de compléments alimentaires sont présentes sur le marché : comprimés, gélules, capsules, sachets, injections, et autres. Nat&Form a sélectionné la forme en gélules pour ses compléments alimentaires afin de :

  • Éviter les dangers de surdosage et les effets secondaires correspondants.
  • Faciliter la consommation, particulièrement pour ceux qui n'aiment pas le goût de la Busserole.
  • Augmenter la durée de conservation des composants.
  • Rendre le transport plus pratique lors des voyages.
  • Garantir une utilisation facile avec seulement un peu d'eau.
  • Assurer une ingestion sans encombre.
  • Réduire les additifs, souvent présents dans les comprimés par exemple.

Une gélule 100 % végétale

Nat&Form a fait le choix d'utiliser des gélules végétales en HPMC (Hydroxypropylméthylcellulose ou Hypromellose) pour ses compléments alimentaires. En effet, les études de consommation ont démontré que les gélules sont la forme galénique préférée pour l'administration de compléments alimentaires. Ces gélules en HPMC sont communément appelées "gélules d'origine végétale" car elles proviennent de la pulpe de pin. Leur création remonte à 1998, et elles sont particulièrement appréciées en raison de leur faible sensibilité à l'humidité, ce qui les rend idéales pour la protection des principes actifs sensibles à l'humidité. De plus, elles sont formulées sans aucun additif.

Cependant, il est essentiel de noter que les gélules en HPMC sont fabriquées à partir de cellulose naturelle, passant par un processus de synthèse impliquant l'utilisation de solvants. Cette méthode de production a suscité des débats parmi les concurrents du marché, certains craignant la présence résiduelle de solvants dans ces gélules. Cependant, des études ont confirmé l'absence de traces de solvants dans les gélules en HPMC, les rendant ainsi sans danger pour la santé.

Il existe deux autres types de gélules à considérer :

  • Les gélules en gélatine, dérivées de sous-produits animaux tels que le porc, le bœuf ou le poisson, sont apparues en 1847. Bien que largement utilisées, elles ont perdu en popularité en raison de la crise de la vache folle en 1996 et des préoccupations liées à la protection animale. Ces gélules sont réputées pour leur haute imperméabilité à l'oxygène, mais elles présentent une sensibilité élevée à l'humidité, ce qui les rend moins adaptées aux principes actifs liquides.

  • Les gélules en pullulane, plus récentes et créées en 2012, sont issues d'un polysaccharide produit par la fermentation de l'amidon de tapioca avec des souches extraites de champignons. Elles sont promues comme étant sûres et davantage d'origine végétale que les gélules en HPMC. Les gélules en pullulane sont reconnues pour leur imperméabilité élevée à l'oxygène, prévenant ainsi l'oxydation des produits qu'elles renferment. Cependant, elles sont sensibles à l'humidité, ne peuvent obtenir la certification BIO car le pullulane est produit par fermentation, et ne répondent pas aux critères du label VÉGAN en raison de l'impact environnemental de leur production par fermentation. De plus, elles contiennent un additif naturel, le carraghénane (additif E407), utilisé pour la moulure de la gélule.

Une poudre totale de plantes pour préserver les actifs

Nat&Form a opté pour l'utilisation de poudre totale de plantes sèches dans la fabrication de ses compléments alimentaires en gélules. Cette poudre résulte du séchage suivi d'un broyage mécanique de la partie de la plante riche en substances actives. Les composants actifs de ces plantes agissent en synergie, produisant un effet où "le tout est supérieur à la somme de ses parties", connu sous le nom d'effet "Totum" en phytothérapie. Cela souligne l'avantage des produits naturels qui incluent l'ensemble des actifs d'une plante, plutôt qu'un seul isolé.

D'autres techniques sont également utilisées pour produire des poudres végétales, comme les extraits secs. Cette méthode implique l'emploi de solvants pour dissoudre la plante et extraire certains actifs, puis l'évaporation du solvant pour obtenir l'extrait sec. Cette approche diffère donc significativement de la méthode de broyage.

Un engagement environnemental

La marque Nat & Form s'engage résolument en faveur d'une planète plus saine et respectueuse de l'environnement. Leur initiative baptisée PROTECT, initiée en 2014, a pour objectif de soutenir les acteurs du changement. Dans cette optique, ils ont décidé d'apporter leur soutien financier à des associations œuvrant pour la préservation de l'environnement et la protection des animaux. Le programme PROTECT finance chaque année les projets de 6 associations à hauteur de 1 500 euros chacune. Cette contribution permet de financer divers besoins, notamment des locaux, du matériel, et des actions de sensibilisation visant à préserver la faune et la flore. En 2023, le projet PROTECT a réussi à soutenir 30 associations en France, témoignant de son impact positif croissant.

En outre, Nat & Form s'est engagé dans une démarche audacieuse baptisée "2025 zéro plastique". Actuellement, 93 % de leurs produits sont conditionnés dans des emballages respectueux de l'environnement. Les piluliers sont fabriqués à partir de cartons recyclés à 100 %, entièrement recyclables. De plus, les couvercles sont conçus à partir de matières végétales 100 % compostables, tandis que les étiquettes sont produites à partir de canne à sucre. Toutes ces alternatives contribuent à réduire considérablement les déchets, constituant un geste concret en faveur de la planète.

Quel est le rôle d'un complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires sont définis comme étant des "denrées alimentaires dont le but est de compléter un régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologiques seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses, à savoir les formes de présentation telles que les gélules, les pastilles, les comprimés, les pilules et autres formes similaires, ainsi que les sachets de poudre, les ampoules de liquide, les flacons munis de compte-gouttes et les autres formes analogues de préparations liquides ou en poudre destinés à être prises en unités mesurées de faible quantité". De ce fait, comme leur nom l'indique, les compléments alimentaires sont conçus pour compléter l'alimentation et ne doivent pas remplacer une alimentation équilibrée et diversifiée.

Pour les individus sans pathologies particulières, une alimentation équilibrée et variée suffit généralement à satisfaire les besoins nutritionnels, rendant inutile l'usage de compléments alimentaires. Cependant, en raison de modes de vie spécifiques ou d'autres facteurs, certaines personnes peuvent recourir à ces compléments pour un apport nutritionnel supplémentaire. Ils peuvent être utiles pour des groupes spécifiques tels que les femmes enceintes ou les personnes âgées pour des besoins en vitamines, minéraux ou autres nutriments. Néanmoins, leur utilisation devrait être basée sur des conseils médicaux.

Il est important de consulter un professionnel de santé avant de prendre des compléments alimentaires en cas de traitement médical, car ils peuvent interagir avec les médicaments et influencer leur efficacité.

Conseils complémentaires

  • Maintenir une hydratation adéquate (1,5 à 2 litres d'eau par jour) est essentiel pour favoriser le bon fonctionnement des voies urinaires. 

  • En règle générale, il est courant d'uriner de 4 à 6 fois par jour. Tout écart par rapport à ce rythme peut être un signe révélateur de possibles troubles urinaires, tels que la cystite ou l'hyperplasie de la prostate, par exemple. Il est conseillé, à chaque miction, de veiller à vider complètement la vessie sans se retenir.

  • Il est également important de noter que certains médicaments peuvent avoir des effets secondaires entraînant une rétention urinaire. En cas de tels symptômes, il est fortement recommandé de consulter un professionnel de santé pour obtenir un avis éclairé.

  • Il est nécessaire de rectifier une idée reçue en matière de nutrition : celle qui suggère que la consommation de protéines entraîne systématiquement des dommages rénaux. En réalité, les protéines consommées en excès ne nuisent pas aux reins, sauf en cas d'atteinte rénale préexistante, auquel cas leur apport doit être surveillé par des professionnels de santé. 

  • En cas de troubles de la miction, il est vivement recommandé de consulter un médecin. Cela permet d'éviter le risque de rétention urinaire aiguë, un état qui peut avoir des conséquences durables et perturbantes pour la qualité de vie.

Précautions d'emploi

  • Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas être utilisés comme substituts d’un régime alimentaire varié et équilibré.
  • Ne pas dépasser la dose journalière préconisée.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • La conservation s'effectue dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
  • Déconseillé aux enfants, adolescents, femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu'en cas de troubles rénaux.
  • Ne pas utiliser plus de 7 jours consécutifs.

La marque : Nat & Form

En 1996, Elisabeth Macé a établi les fondations de l'entreprise Nat&Form, autrefois connue sous le nom d'Atlantic Nature, avec une vision claire : diffuser les bienfaits de la nature au plus grand nombre. Basé à Ploemeur, en Bretagne, ce laboratoire s'est rapidement hissé au rang de leader français en matière de phytothérapie écoresponsable. Depuis ses débuts, cette entreprise bretonne entretient un lien indissociable avec son environnement naturel. En effet, la richesse de la biodiversité environnante et la proximité de l'océan Atlantique constituent une source d'inspiration inestimable pour la création de produits respectueux de l'environnement. Cette inspiration a conduit Nat&Form à concevoir une gamme diversifiée de plus de 900 produits, distribués à travers un vaste réseau de points de vente, comprenant des pharmacies, des parapharmacies, des magasins spécialisés en produits bio, ainsi que des plateformes de vente en ligne.

Au sein de cette entreprise, une équipe composée de 72 collaborateurs partage un ensemble de valeurs fondamentales. Parmi ces valeurs figurent un engagement envers la qualité exceptionnelle des produits, une culture de l'innovation et une expertise reconnue dans le domaine des plantes, un profond attachement à l'écoresponsabilité, et une relation empreinte d'accessibilité, de proximité, et de confiance envers les clients. Ces valeurs sont également encouragées et promues par la Compagnie des Sens, démontrant ainsi l'engagement constant de Nat & Form envers le bien-être de ses clients et de la planète.

Alimentation et bon fonctionnement des voies urinaires ?

  • L'hydratation joue un rôle clé dans le bon fonctionnement des voies urinaires. En effet, maintenir une consommation adéquate d'eau, généralement recommandée à 1,5 à 2 litres par jour, présente des avantages majeurs. Tout d'abord, cela augmente le volume des urines, ce qui a pour premier bénéfice de mieux diluer les micro-organismes présents dans l'urine. De plus, cette augmentation du volume urinaire a un effet secondaire crucial, en entraînant une élimination plus rapide et fréquente des bactéries pathogènes. Cela a pour conséquence de prévenir leur prolifération et de maintenir les voies urinaires en bonne santé.

  • En cas de maintien d'un environnement urinaire trop acide pendant une période prolongée, il est recommandé de rétablir un équilibre acido-basique. En effet, les bactéries responsables des cystites sont acidophiles, c'est-à-dire qu'elles prospèrent dans des milieux acides. Pour corriger cette situation, il peut être judicieux d'intégrer des aliments alcalinisants, comme les fruits, les légumes, les épices et les aromates, dans son régime alimentaire. Ceux-ci favoriseront le rétablissement du pH des urines vers des niveaux plus neutres, contribuant ainsi à la prévention des infections urinaires.