Voir les 52 avis clients
Livraison offerte dès 29€

Cet hydrolat frais de Sauge Officinale, aussi appelé eau florale de Sauge Officinale, est certifié BIO par Ecocert (FR-BIO-01). Il est obtenu par distillation des sommités fleuries de Sauge Officinale, sous-arbrisseau aux fleurs plutôt grandes, aussi qualifié d'"herbe sacrée".

Notre hydrolat de Sauge Officinale respecte le "ratio minimum 1:1", ce qui signifie qu'1 kg de plante a permis d'obtenir 1 L d'hydrolat. Ce rendement garantit un hydrolat concentré, quand certains ratios vont jusqu'à 1:50 (1 kg de plante pour 50 L d'hydrolat).

Il ne contient aucun conservateur, ce qui permet de l'utiliser également par voie orale sans aucun risque.


Garanties qualité :

  • Certifié BIO par Ecocert (FR-BIO-01)
  • Sans conservateurs
  • Microfiltration à 0,2 microns
  • Ratio "1:1" : 1 kg de plante pour 1 L d'eau
  • Conservé au frais dans nos locaux
  • Conditionné par nos soins à Lyon
  • Traçabilité et analyse qualité de chaque lot produit
    • DDM : -
    • Origine : -

Caractéristiques du produit :

Autre(s) nom(s) : Eau florale de Sauge Officinale
Partie utilisée : Sommités fleuries
Méthode d'extraction : Distillation
Famille botanique : Lamiaceae
Origine : France, Albanie
Vendu en : Flacon en PET bleu, réducteur operculé, bouchon en plastique.
Stockage : À conserver bien fermé au réfrigérateur.
Livraison : Privilégiez la livraison express pour les hydrolats en cas de fortes chaleurs

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Mis en flacon à Lyon Sans conservateurs Ratio 1:1 Microfiltration

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 23 juillet et le 24 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 22 juillet

Produits Recommandés

Les précieux avis de nos clients

5.0/5
52 notes - 11 avis
Ecrire un avis

Comment est produit notre hydrolat de Sauge officinale ?

Notre processus de fabrication de l'hydrolat de Sauge officinale commence par une récolte minutieuse des sommités fleuries, souvent effectuée à la main. Cette étape est cruciale pour assurer la qualité optimale de l'hydrolat, en préservant à la fois son parfum et ses propriétés bénéfiques. De plus, nous maintenons un ratio minimum de 1:1, où un kilogramme de plantes est distillé pour produire un litre d'hydrolat, garantissant ainsi la pureté et l'efficacité du produit final.

Une fois récoltées, les sommités fleuries sont délicatement disposées dans un alambic, un équipement traditionnel spécialement conçu pour la distillation. Les composés aromatiques de la Sauge officinale sont extraits par distillation à la vapeur. L'alambic est chauffé pour générer de la vapeur d'eau, qui traverse les sommités fleuries et capture les molécules aromatiques ainsi que les composés volatils tout au long du processus de distillation.

Après condensation, la vapeur chargée d'huiles essentielles et de composés aromatiques passe à travers un condenseur où elle est refroidie et redevient liquide. Ce liquide condensé se sépare naturellement en deux phases distinctes : l'huile essentielle de Sauge officinale, qui remonte à la surface en raison de sa légèreté, et l'hydrolat de Sauge officinale, qui constitue l'eau aromatique située en dessous. Les deux phases sont soigneusement séparées : l'huile essentielle est récupérée séparément, tandis que l'hydrolat de Sauge officinale est collecté comme produit principal.

Après avoir été filtré pour éliminer les impuretés, l'hydrolat de Sauge officinale est méticuleusement conditionné dans des flacons hermétiques afin de préserver sa fraîcheur et ses propriétés bénéfiques. Une fois conditionné, cet hydrolat est prêt à être utilisé et est largement apprécié en phytothérapie et en cosmétique pour ses multiples vertus.

Notre hydrolat de Sauge officinale est certifié biologique

Choisir notre hydrolat de Sauge officinale certifié biologique présente de nombreux avantages. Cultivé en France et en Albanie selon les normes rigoureuses de l'agriculture biologique, il est totalement exempte de pesticides, d'herbicides, d'engrais chimiques et d'autres substances synthétiques nocives pour la santé et l'environnement. Ainsi, notre hydrolat biologique garantit la pureté du produit final tout en contribuant à minimiser l'empreinte écologique de sa production.

En optant pour notre hydrolat de Sauge officinale certifié biologique, vous choisissez une méthode de distillation traditionnelle à la vapeur qui préserve intégralement les nutriments, les polyphénols et les composés aromatiques naturels de cet hydrolat. Contrairement aux hydrolats conventionnels qui peuvent subir des traitements chimiques, notre produit conserve son intégrité et sa pureté d'origine. Opter pour un hydrolat biologique soutient également le développement durable de l'agriculture, contribuant ainsi à préserver la biodiversité, la santé des sols, les ressources naturelles et les écosystèmes locaux.

Notre hydrolat de Sauge officinale certifié biologique est fabriqué selon des normes de qualité strictes. Grâce à des méthodes traditionnelles de distillation, il conserve méticuleusement ses propriétés, assurant ainsi la pureté et l'efficacité du produit final. Cette approche garantit également une traçabilité complète et une transparence à chaque étape de la production, répondant aux attentes des consommateurs en termes d'origine et d'intégrité des produits qu'ils choisissent.

Un hydrolat concentré, sans conservateurs et microfiltré

Chaque hydrolat proposé par la Compagnie des Sens répond à un ensemble de critères stricts, de la production jusqu'à la mise en flacon, afin de garantir une grande qualité :

  • Ratio minimum 1:1 : cela signifie qu'1 kilo de plante distillée permet d'obtenir 1 litre d'hydrolat. Les hydrolats de moindre qualité sont souvent issus d'un rendement plus élevé, où 1 kilo de plante a permis d'obtenir 10, 20, voire 50 litres d'hydrolat. Ces derniers sont alors considérés comme très dilués, et présentent peu d'intérêt. En effet, bien que la teneur en molécules aromatiques ne soit pas systématiquement analysée dans les hydrolats, le ratio minimum 1:1 est un gage de qualité car il permet d’obtenir un hydrolat concentré.

  • Sans conservateurs : les hydrolats étant très sensibles aux contaminations microbiologiques, des conservateurs sont souvent ajoutés pour assurer leur bonne stabilité dans le temps. Les hydrolats contenant des conservateurs sont toutefois exclusivement réservés à l'usage cosmétique. Ils sont donc impropres à l'usage par voie orale. Pour cette raison, la Compagnie des Sens a fait le choix de ne pas ajouter de conservateurs dans ses hydrolats. Ils sont donc plus sensibles et doivent être conservés au frais, de préférence au réfrigérateur, afin de limiter au mieux les risques de contamination microbiologique.

  • Microfiltration : les hydrolats sont de nature aqueuse, ce qui favorise le développement de microorganismes tels que les bactéries, levures et moisissures. Pour limiter au maximum leur développement, une étape de microfiltration est effectuée au moment de la mise en flacon. L'hydrolat traverse successivement 3 filtres de différentes porosités permettant de retenir les microorganismes : un premier filtre à 1 micron, un deuxième à 0,5 microns et un dernier à 0,2 microns, assurant la propreté de l'hydrolat en flacon.

Une qualité sous contrôle

Pour assurer la qualité exceptionnelle de notre hydrolat de Sauge officinale, il est essentiel de choisir un produit cultivé selon des normes biologiques strictes et durables. La méthode traditionnelle de distillation à la vapeur joue un rôle crucial dans la préservation intégrale de ses propriétés bénéfiques, à la différence d'autres procédés susceptibles de compromettre sa qualité. Opter pour un hydrolat de Sauge officinale pur et non dilué est recommandé pour en maximiser l'efficacité. De plus, l'utilisation d'un emballage opaque, qui protège contre la lumière et l'humidité sans l'ajout de conservateurs, est idéale pour garantir sa conservation optimale à long terme.

Critères organoleptiques

Variants par nature, ces critères organoleptiques sont également de précieux indices sur la fraîcheur de l'hydrolat, c'est pourquoi nous les contrôlons systématiquement :

  • Aspect : liquide
  • Couleur : incolore, jaune pâle
  • Odeur : camphrée, résineuse
  • Goût : amer, astringent, assez marqué

Pureté du produit

En plus des contrôles de routine, nous effectuons des contrôles de surveillance plus poussés, en fonction du risque du produit vis-à-vis de ces différents contaminants ou fraudes :

  • Métaux lourds
  • Pesticides
  • HAP
  • Alcaloïdes

Stabilité dans le temps

Nous sommes attentifs à l'évolution de la qualité du produit au cours du temps, notamment vis-à-vis de ces phénomènes d'altération :

  • Microbiologie

Un flacon pratique en PET bleu

Nous avons sélectionné avec soin le contenant de notre hydrolat pour préserver ses qualités essentielles. Nous avons opté pour un flacon en PET bleu spécialement conçu, offrant une protection robuste contre les rayons UV. Cette mesure garantit la stabilité et l'efficacité des précieux composés aromatiques et thérapeutiques présents dans l'hydrolat, tout en réduisant les risques de détérioration pendant le transport.

Le PET bleu est à la fois léger, résistant et respectueux de l'environnement grâce à sa recyclabilité et à l'utilisation de matériaux recyclés. Pour faciliter son utilisation tout en minimisant les risques de contamination, le flacon est équipé d'un réducteur operculé. Ce dispositif prévient l'entrée d'air avant l'ouverture, limitant ainsi l'oxydation du contenu et préservant la fraîcheur de l'hydrolat. Un bouchon en PP assure une fermeture hermétique, complétant ainsi les mesures pour une conservation optimale du produit. Ensemble, ces caractéristiques non seulement préservent l'intégrité de notre hydrolat, mais encouragent également des pratiques responsables en matière de recyclage.

Précautions d'utilisation

  • Tenir hors de portée des enfants.

  • Ne pas dépasser la dose conseillée.

  • Un complément alimentaire ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.

  • Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez l’enfant de moins de 6 ans.

Stockage et Conservation

Statut réglementaire : Complément alimentaire

  • Privilégiez les livraisons express. Les hydrolats étant sensibles, il est préférable de les récupérer rapidement, surtout en cas de fortes chaleurs. 

  • À conserver dans un endroit frais, à l'abri de la lumière.

  • Utiliser rapidement après ouverture.

  • Nos hydrolats étant sans conservateurs, ils continuent d'évoluer dans leurs flacons. Ainsi, il peut se produire un dépôt ou une floculation, sans pour autant que cela soit nocif ou altère la qualité de l'hydrolat. Cependant, si celui-ci devenait trouble ou présentait une odeur désagréable, il convient de ne plus l'utiliser et le jeter.


Documentation Réglementaire

Certificat
BIO

Téléchargement

Fiche
technique

Téléchargement

Fiche
de sécurité

Téléchargement

Traçabilité des lots en vente

Un hydrolat légèrement sensible

Nos hydrolats sont entièrement purs, sans aucun ajout de conservateur, évoluant naturellement dans leurs flacons pour refléter leur pureté et leur composition entièrement naturelle. En l'absence de conservateurs, il est normal que des dépôts ou des floculations se forment progressivement, résultant de la sédimentation naturelle des particules fines et des composés présents dans l'hydrolat. Ces phénomènes sont des indicateurs de l'authenticité et de la richesse en principes actifs de notre produit, garantissant qu'il n'a subi aucune altération due à l'ajout de substances chimiques.

De plus, notre hydrolat de Sauge Officinale contient des traces d'huiles essentielles qui possèdent des propriétés antimicrobiennes. Ces éléments protègent notre produit contre les contaminations microbiennes et l'oxydation, même en cas de conditions de stockage ou d'utilisation moins idéales. De ce faitcet hydrolat est nettement moins vulnérable que celui de l'Hamamélis, qui est dépourvu d'huiles essentielles antimicrobiennes.

Il est essentiel de surveiller régulièrement l'état de l'hydrolat pour maintenir sa qualité optimale. Tout changement tel que l'apparition de turbidité ou une odeur inhabituelle peut signaler une contamination ou une dégradation microbienne. En cas de telles observations, il est recommandé de cesser l'utilisation du produit et de le remplacer afin de prévenir tout risque pour la santé. Pour minimiser ces risques, nous conseillons de stocker nos hydrolats dans un endroit frais, de préférence au réfrigérateur, et de les protéger de la lumière en utilisant des flacons en PET bleu ou en verre ambré. Ces matériaux sont soigneusement sélectionnés pour préserver la qualité du produit en limitant son exposition aux effets néfastes de la lumière. De plus, il est crucial de bien refermer les flacons après chaque utilisation afin de maintenir la fraîcheur et l'efficacité à long terme de l'hydrolat.

Comment conserver un hydrolat sans conservateur ?

Pour assurer la qualité optimale et la longévité d'un hydrolat, il est essentiel de suivre des pratiques spécifiques pour son stockage et sa manipulation :

  • Conservation au frais : il est recommandé de conserver l'hydrolat dans un endroit frais, tel qu'un réfrigérateur. Les températures basses aident à ralentir la croissance des micro-organismes, prolongeant ainsi la durée de conservation de l'hydrolat.
  • Protection contre la lumière : utilisez des flacons en verre ambré ou en PET bleu pour stocker l'hydrolat. Ces contenants offrent une protection efficace contre les rayons UV, qui pourraient altérer les composants actifs présents dans l'hydrolat.
  • Conservation hermétique : après chaque utilisation, assurez-vous de refermer soigneusement le flacon de manière hermétique pour éviter toute exposition à l'air. Cela réduit le risque d'oxydation et de contamination microbienne.
  • Surveillance régulière : vérifiez régulièrement l'apparence et l'odeur de l'hydrolat. Tout changement tel que la turbidité, la formation de dépôts inhabituels ou une odeur anormale pourrait indiquer une altération de l'hydrolat. En cas de doute, il est recommandé de cesser l'utilisation et de se débarrasser du produit.
  • Durée de conservation : malgré un bon stockage, il est conseillé d'utiliser l'hydrolat dans les six mois suivant l'ouverture. Les hydrolats sont sensibles et leur fraîcheur est cruciale pour maintenir leurs propriétés bénéfiques et leur efficacité.

Zoom sur la Sauge

sauge officinale
Botanique de la plante

La Sauge officinale (Salvia officinalis L.), également appelée Herbe Sacrée ou Thé d'Europe, est une plante vivace de la famille des Lamiaceae. Originaire de la région méditerranéenne, elle prospère particulièrement sur les sols calcaires. La Sauge est largement cultivée dans les jardins non seulement pour ses utilisations culinaires et médicinales, mais aussi pour l'esthétique de son feuillage et de ses fleurs. Elle se caractérise par une croissance très ramifiée avec des tiges à section carrée, des feuilles pétiolées de couleur vert pâle, et des fleurs regroupées en petits glomérules au sommet de hampes florales dressées.

Surnommée "Herbe sacrée" par les Romains, la Sauge officinale a été célébrée par des figures historiques telles que Dioscoride et Galien pour ses bienfaits digestifs, d'où son nom sacré. Aujourd’hui, la Sauge est largement utilisée comme herbe aromatique dans la cuisine méditerranéenne et entre dans la composition de nombreux plats.

Outre ses utilisations culinaires, la Sauge est également valorisée en phytothérapie, où elle est utilisée sous forme d’huile essentielle, d’hydrolat, de gélules, de teinture mère ou séchée et en vrac pour infusion.

Quelle est la différence entre la Sauge officinale et la Sauge sclarée ?

La Sauge officinale (Salvia officinalis) et la Sauge sclarée (Salvia sclarea) sont deux espèces différentes de plantes de la famille des Lamiacées, souvent confondues en raison de leurs noms similaires et de certaines similitudes dans leur utilisation. Voici les principales différences entre ces deux plantes :

Espèce botanique :

  • Sauge officinale (Salvia officinalis) : c'est une plante vivace originaire de la région méditerranéenne. Elle se distingue par ses feuilles ovales, duveteuses et gris-vert. Ses fleurs sont généralement bleu-violet, bien que des variétés à fleurs blanches existent également.
  • Sauge sclarée (Salvia sclarea) :c'est également une plante vivace mais originaire d'Europe centrale et méridionale, ainsi que d'Asie centrale. Ses feuilles sont grandes, ovales et nervurées, et sont souvent teintées de vert pâle à gris-vert. Ses fleurs sont plus grandes que celles de la Sauge officinale et peuvent varier du violet au rose pâle.

Composants chimiques :

  • L’huile essentielle de Sauge officinale contient des quantités significatives d'huile essentielle riche en thujone, camphre et cinéole. À noter que l'huile essentielle de Sauge officinale est connue pour ses effets neurotoxiques et abortifs lorsqu'elle est utilisée à des doses élevées ou de manière inappropriée. De ce fait, elle est réservée aux médecins.
  • Tandis que l’huile essentielle de Sauge sclarée est connue pour son contenu en acétate de linalyle, germacrène-D et sclaréol, lui conférant ainsi des propriétés différentes à celle de la Sauge officinale.

Hydrolat, huile essentielle et conservateurs ?

Hydrolat ou eau florale ?

Les termes "eau florale" et "hydrolat" se réfèrent tous deux à des liquides obtenus par distillation, mais ils se distinguent par la partie spécifique de la plante dont ils sont extraits. L'eau florale est uniquement obtenue par la distillation des fleurs de la plante, tandis que l'hydrolat est issu de la distillation d'autres parties telles que les racines, les feuilles, les fruits ou les zestes. Cette distinction précise dans la terminologie reflète la source végétale spécifique exploitée lors du processus de distillation. Il est fréquent que le terme "eau florale" soit utilisé de manière incorrecte pour désigner un hydrolat.

Hydrolat ou huile essentielle ?

Les hydrolats et les huiles essentielles sont tous deux produits par distillation à la vapeur, bien que la procédure soit généralement plus courte pour les hydrolats. Cependant, ils présentent plusieurs différences fondamentales :

  • Concentration : les hydrolats se distinguent par une faible concentration en principes actifs aromatiques, tandis que les huiles essentielles sont extrêmement concentrées en molécules aromatiques volatiles et hydrophobes issues de la plante.
  • Composition : les hydrolats sont principalement composés d'eau contenant des molécules aromatiques ainsi que des composés hydrosolubles comme les flavonoïdes et les acides phénoliques. En revanche, les huiles essentielles renferment une diversité de constituants aromatiques spécifiques tels que le citronellol, le géraniol et le nérol, qui leur confèrent leurs propriétés thérapeutiques distinctes et leur parfum caractéristique.
  • Nature : les hydrolats sont des extraits aqueux et hydrophiles, se mélangeant facilement avec l'eau mais pas avec les huiles. En raison de leur nature hydrophile, les hydrolats contiennent également des molécules solubles dans l'eau qui ne se trouvent pas dans les huiles essentielles.
  • Utilisation : les hydrolats sont facilement biodisponibles pour l'organisme du fait de leur caractère principalement aqueux, composé à plus de 60% d'eau. Ils peuvent être utilisés sans dilution, que ce soit par voie orale ou externe, même sur des zones sensibles comme les muqueuses et les peaux délicates. En revanche, en raison de leur concentration élevée en molécules actives, les huiles essentielles doivent être diluées avant toute application interne ou sur des zones sensibles, en particulier en raison du potentiel dermocaustique de certaines de leurs molécules aromatiques.
Hydrolat avec conservateurs ou sans conservateurs ?

De nombreux producteurs optent pour l'ajout d'additifs ou de conservateurs dans les hydrolats afin d'améliorer leur stabilité et de prolonger leur durée de conservation. Ces substances supplémentaires jouent un rôle crucial en prévenant la croissance des micro-organismes, ce qui assure une sécurité accrue et une stabilité prolongée du produit. L'intégration de conservateurs facilite également la manipulation des hydrolats en réduisant le risque de contamination microbiologique.

Cependant, l'utilisation d'hydrolats contenant des conservateurs n'est généralement pas recommandée pour l'hydrolathérapie, surtout lorsqu'ils sont destinés à une utilisation par voie orale. En raison de cette formulation modifiée, ces produits sont principalement destinés à des applications externes, principalement à des fins cosmétiques. Chaque hydrolat est étiqueté conformément à la réglementation cosmétique, avec une liste d'ingrédients détaillant précisément sa composition selon la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients). Bien que cette liste puisse sembler complexe en raison de son format en anglais et en latin, elle fournit des informations cruciales sur les composants présents dans le produit, y compris la présence éventuelle de conservateurs. L'absence de cette liste indique généralement que l'hydrolat est pur et n'a pas été modifié par l'ajout de conservateurs.

Hydrolats : des qualités inégales

La qualité des hydrolats disponibles sur le marché peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs critiques, notamment les techniques de production utilisées, l'origine des matières premières, l'éventuelle utilisation de conservateurs, ainsi que les conditions de stockage.

Méthode de production
  • Distillation à la vapeur : cette méthode est choisie pour préserver efficacement les composés volatils et les propriétés thérapeutiques des plantes, garantissant ainsi la production d'hydrolats de qualité supérieure.
  • Distillation rapide ou industrielle : certaines méthodes plus rapides et économiques peuvent altérer les propriétés des hydrolats ou réduire leur concentration en composés actifs.
  • Ratio de distillation : le ratio utilisé lors de la distillation (par exemple 1:1 ou 1:10) a un impact direct sur la concentration des composés actifs présents dans l'hydrolat.
Provenance des matières premières
  • Qualité des matières premières : utiliser des plantes biologiques ou sauvages, cultivées sans pesticides ni herbicides, est essentiel pour assurer la qualité des hydrolats.
  • Fraîcheur des matières premières : récolter les plantes au moment optimal de leur cycle de croissance est crucial pour obtenir des hydrolats riches en principes actifs.
Ajout de conservateurs
  • Hydrolats avec conservateurs : bien que l'ajout de conservateurs prolonge la durée de conservation, cela peut altérer les propriétés naturelles des hydrolats, limitant souvent leur utilisation en hydrolathérapie.
  • Hydrolats sans conservateurs : ces produits sont plus purs mais nécessitent un stockage rigoureux pour éviter la contamination, et leur durée de conservation est généralement plus courte.
Stockage et emballage
  • Conservation : il est crucial de conserver les hydrolats dans un endroit frais et à l'abri de la lumière pour préserver leurs propriétés. Un stockage inadéquat peut entraîner une altération rapide du produit.
  • Emballage : privilégier les contenants en verre ambré ou en plastique opaque de haute qualité pour protéger les hydrolats contre les effets néfastes de la lumière et des variations de température.
Transparence et réglementation
  • Étiquetage : une liste d'ingrédients complète et précise sur l'emballage est essentielle pour assurer la transparence sur la composition du produit. Une étiquette incomplète peut indiquer une qualité inférieure.
  • Certifications : les certifications biologiques ou autres labels de qualité aident les consommateurs à identifier les hydrolats fiables et de haute qualité.