Voir l'avis client
Livraison offerte dès 29€

Cette infusion Calmetoux BIO est conçue pour apaiser les voies respiratoires en agissant comme un expectorant. Que ce soit contre la toux, les maux de gorge, le refroidissement ou le rhume, ce mélange de Menthe poivrée, Plantain lancéolé, Sauge, Thym, Camomille, Sureau, et Tilleul, constitue un allié précieux pour passer l'hiver en toute sérénité !


Les plus produits :

  • Composée uniquement de plantes BIO
  • Récoltée à la main en Europe
  • Sans théine
  • 0% d'oxydation
  • Sachets en papier 100% recyclé non blanchi et cellulose de bois
  • Petits producteurs justement rémunérés
  • De meilleure qualité grâce aux plantes coupées moins finement
  • Fabriqué en France
  • Expectorante & Apaisante

Produit en France par :

Les Jardins de Gaïa®, une entreprise issue d’Alsace spécialisée dans la conception de thés et d’infusions 100 % BIO.


Ingrédients : Menthe poivrée* (Mentha piperita), Plantain lancéolé* (Plantago lanceolata), Sauge (Salvia officinalis), Thym* 12% (Thymus vulgaris), Camomille* (Matricaria chamomilla), Fleurs de Sureau* (Sambucus nigra), Fleurs de Tilleul* (Tiliae flos). *Issus de l’Agriculture Biologique


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : Laisser infuser 5 à 10min
Vendu en : Emballage papier recyclable, Enveloppe en fibre de bois (non en plastique !)
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Naturel à 100% Fabriqué en France Sans Additifs Zéro déchet plastique

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 26 juillet et le 27 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 26 juillet

Produits Recommandés

Les précieux avis de nos clients

5/5
1 note - 1 avis
Ecrire un avis

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens a sélectionné cette infusion Calmetoux pour compléter sa gamme d’infusions. Cette tisane marque des points grâce à :

  • Sa composition : 100 % de plantes BIO certifiées par Ecocert (FR-BIO-01).
  • Son conditionnement : le vrac offre une meilleure préservation des arômes et bienfaits
  • Son engagement écologique profond pour le commerce équitable et le respect des agriculteurs
  • Ses utilisations variées : possibilité de la boire en infusion chaude ou glacée !
  • Son goût : cette tisane apporte la panoplie des bienfaits de la plante tout en apportant son parfum frais et aromatique.

Conseils d'utilisation

  • Pour préparer une infusion chaude : Placez 1 cuillère à soupe de Calmetoux dans une tasse. Pour libérer tous les arômes, rajoutez de l'eau à 95°C et laissez infuser pendant 5 à 10 minutes avant de déguster.
  • Si vous préférez une infusion glacée : Nous vous recommandons de faire infuser votre mélange à chaud, comme d'habitude, puis de le laisser refroidir. Pour gagner du temps, vous pouvez y ajouter de l'eau glacée. Assurez-vous de consommer cette infusion glacée dans les 24 heures et de la conserver au frais.
  • A déguster à tout moment.
  • Il est recommandé d’adopter un mode de vie sain et une alimentation variée et équilibrée pour bénéficier pleinement des vertus de cette infusio
  • Sans théine/caféine
  • Consommation journalière conseillée : 1,5 L
  • En dégustation classique : En théière en porcelaine qui peut être utilisée pour préparer une grande variété de thés et en apprécier la fraîcheur grâce à la neutralité des parois. Utilisée aussi bien pour les thés nature que les thés aromatisés.

Zoom sur les ingrédients

menthe poivrée

Menthe Poivrée

La Menthe Poivrée (Mentha piperita) est une plante hybride issue du croisement entre la Menthe aquatique (Mentha aquatica) et la Menthe verte (Mentha spicata), et appartenant à la famille des Lamiacées. Elle se distingue par ses feuilles allongées de couleur vert foncé, dégageant un parfum puissant. Récoltée avant sa floraison estivale, elle se pare de fleurs roses, bleues ou violacées disposées en verticilles. Elle est cultivée dans des régions tempérées d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord sur des sols légers, riches en calcaire et en argile. La Menthe Poivrée possède une longue histoire d'utilisation remontant à l'Antiquité. Les Égyptiens, les Grecs et les Romains l'ont exploitée pour ses bienfaits sur la santé et l'hygiène buccale. Il est de nos jours reconnu que cette plante possède une influence positive sur la santé respiratoire en soulageant la gorge et le pharynx en cas d'irritation.

En phytothérapie, le Menthe poivrée est disponible en plante fraîche ou séchée, en huile essentielle, en hydrolat, en infusion vrac, en teinture mère, en macérat huileux, en poudre, en gélules, en comprimés et en ampoules.

Il existe différentes qualités de Menthe poivrée. Une Menthe poivrée de qualité se distingue par sa composition. En effet, les meilleures sont composées d'un taux d’huile essentielle avoisinant les 3%, du menthol jusqu’à 55% et de la menthone jusqu’à 40%. Des conditions de cultures BIO, sans pesticides, de manière raisonnée et dans le respect des cultivateurs sont des facteurs importants à prendre en compte. Utiliser son odorat peut être également bon indicateur : le simple fait de froisser ses feuilles libère un arôme intense, mentholé et rafraîchissant, caractéristique de toutes les variétés de menthe.

Plantain lancéolé

Plantain Lancéolé

Le Plantain Lancéolé (Plantago lanceolata), est une plante vivace de la famille des Plantaginacées. Fréquemment observée sur les bords des routes à travers l’Europe, cette plante est souvent perçue comme une mauvaise herbe. Avec plus de 200 espèces de Plantain existantes, le Plantain Lancéolé se distingue par ses feuilles en rosette non pas ovales comme pour le Plantain Major, mais Lancéolées, comme l’indique son nom. Sa hampe florale, de teinte blanche, crème ou verdâtre, est dépourvue d’odeur. Ses fleurs blanches voire rosées, apparaissent du printemps jusqu’en novembre.

Sa dénomination botanique vient du latin "planta" faisant référence à la plante du pied, et "ago", signifiant "je pousse/ je fais". Ce qui donne ensemble la traduction littérale "je pousse sous la plante des pieds". En phytothérapie, les feuilles de Plantain ont une longue histoire d'utilisation remontant à l'Antiquité. En effet, le Plantain facilite la respiration en apaisant les voies respiratoires.

Le Plantain Lancéolé peut se trouver sous différentes formes telles que : en gélules, en teinture mère, en infusion, en ampoules, en comprimés, en macérat huileux ou encore en poudre.

Un Plantain Lancéolé d’excellente qualité contient des mucilages à hauteur minimum de 5% et des tanins avoisinant les 6,5% de la plante entière. Cependant, pour tirer pleinement profit des qualités de cette plante, il est essentiel qu’elle soit issue d’une agriculture biologique, raisonnée, respectueuse tant de l’environnement que des personnes participant à sa culture. De plus, l’absence de pesticides et de conservateurs dans le produit finit est également gage d’une qualité supérieure.

La Sauge officinale

Sauge Officinale

La Sauge Officinale (Salvia officinalis), également appelée Herbe Sacrée ou Thé d'Europe, est une plante vivace de la famille des Lamiacées. Son nom vient du latin "salvare" signifiant littéralement "sauver". Originaire de la région méditerranéenne, elle s'épanouit sur des sols calcaires. La Sauge est couramment cultivée dans les jardins pour ses usages culinaires, médicinaux et esthétiques. Caractérisée par des tiges très ramifiées à sa base de section carrée, la Sauge présente des feuilles pétiolées d'un vert pâle et des fleurs regroupées en petits glomérules au sommet de hampes florales dressées.

Herbe sacrée des latins, la Sauge Officinale a été célébrée par des figures historiques telles que Dioscoride et Galien pour ses bienfaits digestifs, d'où son appellation sacrée. Elle est reconnue pour ses propriétés apaisantes et agréable sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales, en cas de chatouillements.

En phytothérapie, la Sauge Officinale peut être disponible sous les formes suivantes : en plante fraîche ou séchée, en teinture mère, en hydrolat, en gélules, en huile essentielle, en macérat huileux et en poudre.

Néanmoins, pour bénéficier des qualités de la Sauge, il est conseillé qu’elle provienne d’une culture biologique, raisonnée, et respectueuse des travailleurs. De plus, une Sauge de très bonne qualité est composée d’environ 2% d’huile essentielle, 6% de tanins et 3% de flavonoïdes (teneurs estimées sur la plante entière). Enfin, si le produit fin est dépourvu de pesticides et de conservateur, c’est un inditateur supplémentaire de qualité.

thymus vulgaris

Thym

Le Thym (Thymus vulgaris), un arbuste persistant de la famille des Lamiacées, trouve ses origines dans le bassin méditerranéen. Les parties comestibles de cette plante comprennent les feuilles et les tiges. Ses petites fleurs, d'un rose vif, regroupées en épis terminaux globuleux, exercent un attrait particulier sur les abeilles. Les Égyptiens de l'Antiquité utilisaient le Thym dans le processus d'embaumement, tandis que les Grecs en faisaient brûler pour apprécier son parfum naturellement plaisant dans leurs temples. Le Thym est largement reconnu comme une herbe aromatique prisée en cuisine, en raison de sa concentration élevée en huile essentielle, ainsi que pour ses multiples propriétés bénéfiques.

En phytothérapie, l'utilisation du Thym s'appuie principalement sur des traditions, bien que le nombre d'études cliniques soit limité. Néanmoins, l'Agence européenne du médicament (ANSM) reconnaît le Thym pour son "usage traditionnel en tant qu'expectorant, contre la toux et lors de rhumes". En effet, cet aromate renferme des huiles essentielles naturelles réputées pour leurs propriétés purifiantes. Il se distingue notamment par son effet bénéfique sur les voies respiratoires supérieures, apaisant la gorge et facilitant la respiration tout en contribuant à la stimulation des défenses naturelles.

Le Thym Vulgaire est disponible sous différentes formes telles que : frais ou séché, teinture mère, gélules, huile essentielle, en sachets pour infusion, en hydrolat, ou en poudre.

Cependant, afin de tirer profit des vertus du Thym, il est recommandé de privilégier une provenance d’une culture biologique, raisonnée et respectueuse des travailleurs. De plus, l’absence de pesticides et de conservateurs dans le produit finit est également gage d’une qualité supérieure du produit.

Camomille Matricaire

Camomille Matricaire

La Camomille Matricaire (Matricaria chamomilla), également connue sous les noms de Camomille Allemande, Camomille Sauvage ou petite Camomille, est une plante herbacée annuelle de la famille des Astéracées. Son appellation provient du grec "khamaimêlon", signifiant pomme rampante, en raison de l'odeur agréable de pomme verte émanant de ses feuilles, et "matricaria", signifiant "femme", en référence à son utilisation traditionnelle lors des troubles menstruels et de l'accouchement. Abondante en Europe centrale et en Afrique du Nord, elle pousse dans des lieux peu propices à la culture. Sur le plan botanique, sa tige dressée et très ramifiée peut atteindre 50 cm de hauteur, ses feuilles étant divisées en lanières. Ses inflorescences en capitules produisent des fleurs blanches au cœur jaune.

Il existe trois espèces de plantes, appartenant à des genres botaniques différents au sein de la famille des Astéracées, et qui portent dans le langage courant le nom de Camomille : la Camomille Romaine, la grande Camomille et la petite Camomille (ou Camomille Matricaire). La Camomille Romaine (Chamaemelum nobile) ne dépasse pas 30 cm de hauteur, avec une tige couverte de petits poils. Malgré son nom, elle était inconnue à Rome dans l'Antiquité. Elle est reconnue notamment pour ses bienfaits sur le confort digestif. La grande Camomille (Tanacetum parthenium), également appelée Partenelle, est originaire d'Asie Mineure, et son utilisation en phytothérapie est relativement récente. On lui attribue notamment des propriétés pour soulager les maux de tête et les douleurs cérébrales. Enfin, la petite Camomille est celle présente dans cette tisane, et elle est réputée pour soulager les voies respiratoires, soutenir la santé digestive et contribuer à la santé de la peau.

La petite Camomille, ou Camomille Matricaire peut se trouver sous différentes formes galéniques dont :  l’hydrolat, l’huile essentielle, les fleurs séchées pour infusion, ou en sachets, en teinture-mère, en ampoules, en comprimés ou encore en poudre.

Bénéficier d’une Camomille de qualité en phytothérapie implique une culture raisonnée, biologique et respectueuse des travailleurs. Pour les plus qualitatives, le taux de mucilages peut atteindre les 10% et l’huile essentielle peut représenter 1,5% du capitule sec. L’absence de conservateurs ou de pesticides dans le produit fini est également gage de qualité supérieure.

sureau noir

Sureau Noir

Le Sureau Noir (Sambucus nigra) ou back elderberry en anglais, est un arbuste de la famille des Adoxacées (anciennement les Caprifoliacées). Le Sureau Noir mesure en général 4 à 5 mètres de haut. Ses feuilles sont grandes et composées de 5 à 7 folioles ovales. Ses fleurs blanches au parfum délicat sont regroupées en inflorescence de larges corymbes ombelliformes. Elles donnent naissances à des fruits noirs lorsqu’ils sont mûrs et gorgés de jus violet foncé. Le Sureau Noir est commun dans toute l’Europe, l’Asie occidentale et l’Afrique du Nord. Il peut se montrer envahissant.

Considéré autrefois comme une véritable trousse à pharmacie, il était notamment utilisé pour purger le "Phlegme", une humeur glaireuse du corps sécrétée par le nez et censée émaner du cerveau, selon Hippocrate.

En phytothérapie on le retrouve sous forme d’extrait sec ou aqueux de ses fleurs ou de ses baies, en sirop, en macérat glycériné de ses jeunes feuilles, en hydrolat, en poudre de ses fleurs, en ampoules, son écorce peut être utilisée en décoction, ou encore ses fleurs en tisane.

Les fleurs de Sureau Noir sont de nos jours communément utilisées pour concocter différentes préparations sucrées, comme du sirop, des beignets et autres pâtisseries. Pour identifier des fleurs de Sureau Noir de qualité, elles doivent contenir à minima 1% de flavonoïdes et jusqu’à 3,5% pour les plus qualitatives. Leur délicat parfum ne doit pas s’être estompé. La teneur en acide palmitique doit avoisiner les 66%. Le fruit quant à lui est notamment constitué d’anthocyanes (flavonoïdes). Il est bon de savoir que les baies de Sureaux Noirs poussant à des altitudes élevées en contiennent davantage. Enfin, pour jouir pleinement des propriétés des fleurs et des fruits du Sureau Noir, ils doivent être produit dans le respect de l’environnement et des travailleurs, sans pesticides. L’absence de conservateur dans le produit final est également gage de qualité supérieure.

Tilleul

Tilleul

Le Tilleul (genre Tilia) est un grand arbre de la Famille des Tiliacées. Présent dans toute l’Europe et l’Asie Mineure, il s'épanouit dans les bois des régions tempérées, avec des sols profonds, frais et légèrement calcaires. Le Tilleul peut atteindre une hauteur remarquable de 30 mètres et vivre pendant plusieurs siècles. Son écorce est grise et lisse et ses feuilles cordiformes. Les fleurs quant à elles, sont pentamères, groupées en cymes, et agréablement parfumées. Elles produisent un nectar sucré et s’épanouissent entre juin et juillet. Les bractées de cette plante, utilisées pour préparer des tisanes, se distinguent par leur aspect translucide de teinte jaunâtre. L'origine du nom "Tilia" provient du grec, signifiant "aile", en référence à la bractée accompagnant la fleur.

Traditionnellement utilisé pour apaiser la tension nerveuse, le Tilleul est réputé pour les infusions aidant à apaiser la gorge, le pharynx et les cordes vocales. De nombreuses parties de cet arbre sont utilisées, notamment les bourgeons, l’aubier, les inflorescences, les feuilles et les bractées. De ce fait le Tilleul existe sous différentes formes, notamment : en macérat de bourgeons, de l’aubier séché pour décoction, des bractées séchées pour infusion, des gélules, en miel, en poudre, en ampoule ou encore en comprimés.

Pour bénéficier au mieux des bienfaits du Tilleul, il est important que celui-ci soit issu d’une culture biologique, que le produit n’ait pas subi de traitement avec des conservateurs ou des pesticides, et qu’il ait été produit dans le respect des travailleurs. En ce qui concerne l’aubier de Tilleul, il est recommandé d’écarter celui qui est de couleur trop claire, car il peut provenir d’espèces offrant moins d’actifs.

Engagement pour le commerce équitable

Fondés il y a vingt ans par la militante dévouée Arlette Rohmer, Les Jardins de Gaïa incarnent une vision où le commerce équitable et l'agriculture biologique évoluent en parfaite harmonie. Dans un paysage où les labels sont devenus cruciaux pour attester des pratiques équitables, la fondatrice demeure attachée aux liens directs avec des producteurs respectueux de leur environnement. Malgré l'importance des labels, la transparence demeure une valeur clé chez Les Jardins de Gaïa. Leur approche consiste à travailler directement avec de petits producteurs, à promouvoir une agriculture à échelle humaine, et à favoriser des relations basées sur la juste rémunération, le préfinancement, la transparence et la réciprocité des échanges. Ces principes fondamentaux, selon Arlette Rohmer, sont non négociables. Convaincue que le succès découle de liens étroits avec les producteurs, l'entreprise témoigne d'un engagement sincère envers des projets équitables, éthiques et durables.

Les labels tels que Max Havelaar sont des instruments de mesure précieux, mais Les Jardins de Gaïa vont au-delà en instaurant des cahiers des charges internes stricts. Ces labels, bien loin d'être de simples faire-valoir, constituent des garanties minimales fournies aux clients quant à la manière dont l'entreprise opère tout au long de la filière. Impliqués dans diverses associations œuvrant pour la promotion du commerce équitable, Les Jardins de Gaïa incarnent une approche passionnée, engagée et transparente en faveur d'une transformation positive du monde du commerce.

Conseils complémentaires pour maintenir les voies respiratoires en bonne santé

Plusieurs mesures simples peuvent être adoptées au quotidien pour maintenir la santé respiratoire :

  • Cesser de fumer et éviter le tabagisme passif, qui peut également avoir des effets néfastes sur les voies respiratoires.

  • Être vigilant vis-à-vis de la pollution de l'air extérieur. Même une faible concentration de polluants dans l'air extérieur peut provoquer des irritations des voies respiratoires. Il est conseillé de surveiller l'indice de qualité de l'air de votre ville et d'ajuster vos activités extérieures en conséquence.

  • Assurer la purification de votre domicile en favorisant la circulation de l'air. Il est important d'aérer régulièrement votre logement et de contrôler la poussière, surtout en cas d'allergies. Les acariens de la poussière, responsables d'allergies, prolifèrent dans les matelas, les canapés, les meubles rembourrés et la literie. De plus, maintenez les surfaces fréquemment exposées à l'humidité, comme la baignoire et la douche, propres et sèches. Contrôlez également le taux d'humidité de votre logement. Enfin, entretenez régulièrement les appareils de ventilation tels que la VMC, les fours et les climatiseurs.

  • Protéger contre les risques de problèmes pulmonaires liés au travail : dans certains secteurs à risque tels que la construction, l'industrie minière et la chimie, où l'exposition à la poussière et aux produits chimiques est fréquente, privilégiez l'utilisation d'équipements de protection individuelle et collective lorsque cela est possible.

La tisane contient-elle de la théine ?

Non, la tisane est dépourvue de théine. Il est crucial de noter que la théine et la caféine sont en réalité une seule et même molécule, leur dénomination variant selon la plante qui les renferme. Cette distinction s'étend également à la matéine, une molécule identique à la théine et à la caféine, mais présente dans le maté. Les diverses variétés de thé, comme le thé vert, le thé noir et le thé blanc, se différencient généralement par leur teneur en théine, concentrée dans leurs feuilles respectives. La caféine peut également être présente dans le guarana. Ainsi, il est essentiel d'analyser attentivement les composants de votre tisane pour garantir l'absence de théine.

L'infusion est-elle calorique ?

En effet, une infusion est quasiment dépourvue de calories, étant essentiellement une préparation de plantes infusées dans de l'eau chaude. Cependant, l'apport calorique peut augmenter si des éléments tels que le sucre, le miel, le lait, la crème ou d'autres ingrédients similaires sont ajoutés. Pour cette tisane Calmetoux, les valeurs nutritionnelles moyennes pour 100mL sont de 3kj/1kcal.

Quelles différences entre tisane, infusion, décoction et macération ?

En herboristerie, le terme "tisane" est utilisé pour décrire une boisson préparée en mélangeant une ou plusieurs plantes avec de l’eau. Trois méthodes distinctes sont employées pour obtenir une tisane :

  • L'infusion consiste à verser de l’eau chaude directement sur la plante et de laisser infuser quelques minutes. Cette méthode est préconisée pour les parties fragiles des plantes, comme les feuilles et les fleurs.
  • La décoction implique d’immerger la plante dans de l’eau froide, puis de la porter progressivement à ébullition. Après une ébullition de 15 à 30 minutes, on laisse infuser à couvert hors du feu. On peut filtrer en pressant le marc à la fin de la décoction. Cette technique est préconisée pour les parties plus robustes et épaisses, comme les écorces, les racines et les graines.
  • La macération nécessite de laisser la plante reposer dans de l’eau à température ambiante, à couvert, sans chauffer, pendant un minimum de 30 minutes. Il est essentiel de noter que l’eau n’est pas un bon conservateur. Il est donc recommandé de limiter la macération à maximum 10 heures pour éviter tout risque de fermentation et de développement microbien. Après cette étape, il est conseillé de filtrer l’eau en pressant le marc. Cette méthode est particulièrement adaptée à certaines écorces, racines et graines, surtout celles qui renferment des mucilages.

Couramment, le terme "tisane"est souvent employé pour décrire les boissons préparées par infusion, à partir de plantes ne contenant pas de caféine. Cette distinction permet différencier ces préparations du thé ou du café. Le concept d’infusion froide est aussi utilisé pour décrire une tisane refroidie avant d’être consommée ou pour faire référence à une macération de plantes dans de l’eau froide.

Peut-on boire de la tisane toute la journée ?

Oui, il est tout à fait possible de savourer de la tisane tout au long de la journée, car elle est généralement dépourvue de caféine et peut offrir des bienfaits apaisants tout en contribuant à l'hydratation. Cependant, il est recommandé de varier les types de tisanes afin d'éviter une consommation excessive de certaines plantes. N'oubliez pas de compléter votre apport hydrique en buvant de l'eau pour maintenir un équilibre d'hydratation approprié.

Tisane vrac ou sachets : avantages et inconvénients

Le conditionnement en vrac garantit une préservation optimale des composants et des arômes des plantes, tout en proposant l'avantage économique d'un coût plus abordable au kilo. Néanmoins, cette méthode de distribution présente l'inconvénient d'un dosage moins précis, requérant l'utilisation d'un infuseur, ce qui peut conduire à une utilisation excessive ou insuffisante des plantes.

D'un autre côté, les sachets de tisane offrent une praticité appréciable grâce à leur pré-dosage, leur facilité de transport et leur étanchéité, garantissant une conservation sans fuite. Cependant, cette commodité peut compromettre la qualité et les arômes, car les plantes sont souvent coupées plus finement par rapport à l'emballage en vrac.

Quelles sont les 3 fonctions principales du système respiratoire ?

La respiration est un processus automatique qui englobe une séquence d'inhalations et d'expirations. La fréquence respiratoire moyenne varie en fonction de l'âge, oscillant entre 30 et 60 cycles par minute chez les nourrissons et de 12 à 20 cycles chez les adultes.

  • Pendant l'inhalation (inspiration), la contraction des muscles intercostaux entraîne une expansion du volume de la cage thoracique. Simultanément, le volume pulmonaire augmente avec l'entrée d'air oxygéné de l'extérieur. L'oxygène se diffuse des alvéoles vers le sang à travers les multiples capillaires pulmonaires, puis est pompé dans la circulation sanguine pour approvisionner tous les organes. Ces organes consomment l'oxygène pour assurer leurs fonctions et libèrent du dioxyde de carbone (CO2).

  • Lors de l'expiration, les muscles intercostaux se relâchent, la cage thoracique et le volume alvéolaire diminuent. La pression intra-pulmonaire augmente, expulsant l'air chargé de CO2 hors des poumons.

  • En ce qui concerne la parole, le système respiratoire et vocal sont étroitement liés, car la parole requiert une synchronisation précise entre le larynx et les voies respiratoires supérieures et inférieures.

Quels organes composent le système respiratoire humain ?

Le système respiratoire assure, entre autres, une des fonctions indispensables à l’organisme : la respiration. Structurellement, celui-ci peut être divisé en deux ensembles :

  • Une zone de conduction, composée de tous les organes, ou conduits, responsables de l’acheminement de l’air lors de l’inspiration et de l’expiration.
  • Une zone respiratoire, juxtaposée à la zone de conduction, elle effectue les échanges gazeux avec le sang.

Au sein de ce système, on distingue également les voies aériennes supérieures et les voies aériennes inférieurs.

  • Les voies aériennes supérieures regroupent les fosses nasales, le pharynx et le larynx. Leurs rôles principaux consistent à réchauffer, humidifier et filtrer l’air, afin qu’il puisse être directement utilisé lorsqu’il arrive au niveau de la zone respiratoire.
  • Les voies aériennes inférieures sont quant à elles constituées de la trachée, des bronches, des bronchioles et des alvéoles pulmonaires. L’arbre respiratoire se divise en branches successives pour former des ramifications de plus en plus fines qui se terminent au niveau des alvéoles pulmonaires. Ce sont ces dernières qui assurent les échanges gazeux.

Alimentation et bon fonctionnement du système respiratoire

  • Réduire la consommation d'alcool et de boissons stimulantes.

  • Modérer la consommation de viande et de charcuterie conformément aux recommandations de l'ANSES, qui préconise un maximum de 500 g par semaine de viandes rouges et 25 g par jour de charcuterie. Il est également conseillé de ne pas exclure complètement les aliments d'origine animale, car ils sont une source essentielle de fer, nécessaire au transport optimal de l'oxygène dans l'organisme.

  • Réduire la consommation de beurre et de fromages, riches en acides gras saturés, ainsi que les aliments riches en cholestérol, tels que les œufs.

  • Privilégier l'utilisation d'huiles végétales riches en Acides Gras Polyinsaturés, notamment les huiles de colza, d'olive, l’huile de Lin et l'huile de noix, qui sont bénéfiques pour la santé cardiovasculaire en raison de leurs effets hypocholestérolémiants (pour les omégas-6) et hypotriglycéridémiants (pour les omégas-3).

  • Accroître la consommation de fruits, de légumes et de produits céréaliers complets, riches en fibres, vitamines, minéraux, oligoéléments et antioxydants.

  • Contrôler l'apport en sodium en maintenant une quantité inférieure à 6 g par jour, car une consommation excessive peut entraîner une élévation de la tension artérielle. En parallèle, favoriser l'apport en calcium, Magnésium et potassium, que l'on peut trouver notamment dans les eaux minérales.

  • Vigilance à l'égard des graisses dissimulées dans les plats préparés industriels.

Quelles autres plantes facilitent la respiration ?

Pour favoriser une respiration aisée, diverses plantes peuvent être utilisées individuellement ou en association. Voici quelques exemples recommandés pour apaiser les voies respiratoires :

  • Le Bourgeons de Pin Sylvestre (Pinus Sylvestris) procure une influence apaisante sur les voies respiratoires
  • Le Lierre (Hedera helix) procure une influence apaisante sur les voies respiratoires.
  • La Bourrache (Borago officinalis) facilite la respiration.
  • La Mauve (Malva spp.) a une influence bénéfique sur la gorge.
  • La Pérille (Perilla frutescens) procure une influence apaisante sur les voies respiratoires.
  • Le Pin de montagnes (Pinus montana) facilite la respiration.

La marque : Les Jardins de Gaïa

Arlette Rohmer, une exploratrice passionnée des plantes, a partagé les trésors des pays qu'elle a explorés à travers le thé, qui se classe comme la deuxième boisson la plus consommée au monde après l'eau. En 1994, elle a créé Les Jardins de Gaïa, une marque fondée sur le respect de la Terre et des travailleurs. Depuis ses débuts, la marque s'est engagée en faveur de l'agriculture biologique et biodynamique, soulignant son attachement à l'environnement et à la nature. Les Jardins de Gaïa favorisent des pratiques écologiques telles que le transport par bateau pour leurs matières premières et une fabrication locale en Alsace afin de réduire leur empreinte carbone.

Au-delà de ses initiatives écologiques, la marque attache une grande importance à la valorisation du travail en France et à l'étranger, en garantissant une rémunération équitable à ses producteurs. En tant que pionnière sur le marché des tisanes biologiques et équitables, Les Jardins de Gaïa est renommée pour son savoir-faire et son engagement en faveur du développement durable, ainsi que pour la qualité de ses produits. Au fil des ans, la gamme de produits de la marque s'est élargie pour inclure des thés, des rooibos et des tisanes, allant des classiques aux créations originales, et proposant une diversité de plantes et de terroirs pour satisfaire tous les palais.