Livraison offerte dès 29€

Ce Matcha pour la Cuisine est un allié indispensable pour les amateurs de cuisine. Son intensité, due au Thé Vert BIO (Camellia sinensis) soigneusement sélectionné au Japon, enrichit les préparations culinaires d'un somptueux ballet d'arômes et de saveurs. Il confère également à vos plats et boissons une couleur jade caractéristique, les sublimant. Ce condiment d'exception est méticuleusement emballé dans un sachet recyclable en papier.


Les plus produit :

  • Composée uniquement de Matcha BIO
  • Récoltées à la main
  • Théiné
  • 0% d'oxydation
  • Producteurs justement rémunérés (WTFO)
  • De meilleure qualité grâce aux plantes coupées moins finement
  • Fabriqué en France

Produit en France par :

Les Jardins de Gaïa®,une entreprise issue d’Alsace spécialisée dans la conception de thés et d’infusions 100 % BIO.


Ingrédient : Thé Vert (Camellia sinensis)*.

*Issu de l'agriculture biologique.


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : Fouetter 4g de Matcha dans 25cl d’eau jusqu’à homogénéisation. Consommer en journée.
Stockage : À conserver dans un endroit sec, ventilé, à l'abri de la lumière et de l'humidité.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Naturel à 100% Fabriqué en France Sans Additifs

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 23 juillet et le 24 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 23 juillet

Produits Recommandés

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens a sélectionné ce Matcha pour la Cuisine des Jardins de Gaïa® pour compléter son herboristerie. Ce matcha marque des points grâce à :

  • Sa composition : le Thé en poudre est 100 % BIO certifié par Ecocert (FR-BIO-01).
  • Praticité : la poudre facilitant l'incorporation dans diverses préparations.
  • Engagement écologique : les sachets fraîcheur utilisés sont en plastique pétrosourcé.
  • Conservation : le sachet a été créé pour préserver les qualités gustatives du Matcha.
  • Utilisations variées : possibilité de la boire chaude ou glacée.
  • Son goût : le Thé Vert confère à ce breuvage un parfum frais et aromatique.

Conseils d'utilisation

Pour savourer le matcha, vous avez de multiples options qui mettront en valeur sa fraîcheur et sa vitalité, que ce soit dans des boissons chaudes ou froides. Vous pouvez le déguster seul, le transformer en un mocktail rafraîchissant ou l'intégrer dans un smoothie nourrissant. Pour préparer une tasse de matcha, il suffit de battre délicatement 2 g de poudre de matcha, ce qui équivaut à environ deux mesures avec une cuillère à matcha (cha-shaku), dans 70 ml d'eau chauffée à 60°C. Cette méthode permet de libérer pleinement les arômes et les bienfaits du matcha.

Dans le cadre culinaire, le matcha offre une versatilité remarquable. Que vous choisissiez de l'intégrer directement dans vos pâtes à gâteaux, crêpes, financiers, ou de le mélanger préalablement avec un peu d'eau pour créer une pâte lisse avant de l'ajouter à votre préparation, le Matcha apportera une touche unique à vos créations. Le Matcha, avec sa combinaison distinctive de saveurs, est particulièrement adapté pour rehausser le goût de vos entremets et autres desserts, leur conférant un caractère exceptionnel et une touche d'originalité.

Zoom sur la Matcha

Matcha

Le Matcha, une forme raffinée de Thé Vert japonais désigné par le terme 抹茶, qui se traduit par "Thé moulu", est produit à partir de feuilles finement moulues de Camellia sinensis. Originellement développé en Chine, il a acquis une notoriété distincte au Japon, en particulier grâce à sa place centrale dans la cérémonie traditionnelle du thé. Reconnu pour son rôle de colorant et d'aromatisant naturel, il enrichit de nombreuses spécialités culinaires japonaises telles que le mochi et les soba. Sa méthode de production spécifique implique l'ombrage des plants de Thé avant la récolte, ce qui en freine la croissance et intensifie la pigmentation des feuilles, augmentant ainsi leur richesse en acides aminés et leur offrant une saveur umami marquée et une douceur caractéristique. Les feuilles sont ensuite séchées et réduites en une poudre extrêmement fine au moyen de meules en pierre traditionnelles.

La classification du Matcha en différents grades reflète directement son prix et sa qualité. Trois grades principaux se distinguent : le grade cérémonial, le plus prestigieux, se reconnaît à sa faible amertume et à sa couleur vert éclatant, se prêtant parfaitement à une dégustation pure ; le grade premium, un peu moins amer et davantage umami, est privilégié pour des recettes mettant le Matcha en vedette, comme le latte au Matcha ; le grade culinaire, considéré de moindre qualité, présente une teinte plus terne et une saveur plus amère, convenant à des usages où il est mélangé, comme dans les pâtisseries.

La provenance du Thé Vert, ainsi que les certifications biologiques, jouent également un rôle crucial dans la qualité du Matcha, attestant d'une culture sans pesticides et d'une récolte manuelle qui préservent la pureté et l'authenticité des arômes. Les qualités organoleptiques, comme une couleur vert vif, un arôme frais et un goût riche, sont des indicateurs de la haute qualité du produit. L'engagement des producteurs en faveur de pratiques éthiques et écologiques, soutenant notamment le commerce équitable, témoigne du respect accordé aux cultivateurs et contribue à une production durable, de la feuille de thé à la tasse.

Recettes à base de matcha

Des recettes simples et accessibles existe afin de profiter des propriétés gustatives du matcha. Voici une petite sélection : 

Mousse de Jade :

  • Commencez par mélanger 2 cuillères à café de matcha culinaire dans un bol.
  • À l'aide d'un fouet à cocktail ou d'un mixeur, incorporez une cuillère à soupe de sirop (sucre de canne, agave ou érable) avec 60 ml de lait végétal (soja ou amande).
  • Transférez le mélange dans un shaker, ajoutez 60 ml de lait végétal (soja ou amande), 80 ml d’eau de coco et 2 à 3 glaçons.
  • Secouez vigoureusement puis servez dans un verre décoratif.

Cocktail Fizzy Mint :

  • Placez 8 à 10 feuilles de menthe fraîche, 2 cuillères à soupe de citronnade biologique et 2 cuillères à café de matcha culinaire dans un blender.
  • Ajoutez progressivement 750 ml de limonade biologique, en mixant doucement.
  • Servez le mélange dans des verres remplis de glaçons.

Cocktail Matcha Tutti Frutti :

  • Mélangez 2/3 de jus multi-fruits bio avec 1/3 de matcha culinaire préalablement battu à froid.
  • Ajoutez quelques glaçons à la préparation.
  • Servez immédiatement pour une explosion d'énergie garantie.

Engagement pour le commerce équitable

Il y a vingt ans, animée par une passion pour l'activisme, Arlette Rohmer a créé les Jardins de Gaïa, portée par une vision qui associe le commerce équitable à l'agriculture biologique. Dans un contexte où les certifications de pratiques commerciales éthiques devenaient essentielles, Rohmer a privilégié des relations directes avec des producteurs engagés pour le respect de l'environnement. Aujourd'hui, l'importance des certifications reste centrale, et les Jardins de Gaïa s'attachent à maintenir une transparence absolue dans leurs démarches équitables. Cette entreprise repose sur des partenariats directs avec des agriculteurs à petite échelle, promouvant ainsi une agriculture responsable et des pratiques commerciales justes, incluant une rémunération équitable, le préfinancement, la transparence, et des avantages réciproques.

Pour Rohmer, la justice et l'harmonie dans le commerce sont des piliers incontournables de la philosophie des Jardins de Gaïa. Leur réussite s'appuie sur des relations solides et sincères avec les producteurs, marquant un engagement indéfectible envers la justice, l'éthique, et la durabilité. Si des labels tels que Max Havelaar offrent un gage de confiance, les Jardins de Gaïa aspirent à dépasser ces certifications par des normes internes strictes. Ces labels ne sont pas seulement symboliques ; ils assurent que les pratiques de l'entreprise respectent des critères éthiques stricts le long de leur chaîne d'approvisionnement. Engagés auprès de diverses associations en faveur du commerce équitable, les Jardins de Gaïa se démarquent par leur passion, leur engagement et leur transparence, œuvrant pour un impact significatif et durable sur le secteur du commerce.

Peut-on boire du matcha tout au long de la journée ?

Bien qu'il soit possible de savourer le thé matcha à tout instant, il est recommandé de le consommer modérément afin d'éviter une consommation excessive de caféine. Pour ceux qui sont particulièrement sensibles à la caféine ou qui ont des troubles du sommeil, privilégier des thés à faible teneur en théine est une bonne pratique, et éviter une consommation en fin de journée pour ne pas perturber l'endormissement. De plus, il est essentiel d'accompagner la dégustation de thé matcha par une consommation adéquate d'eau pour maintenir une bonne hydratation. 

Peut-on boire du matcha lorsque l’on est enceinte ou allaitante ?

Une femme enceinte peut continuer à boire du thé matcha à condition de ne pas consommer plus de trois tasses par jour et de préférer une consommation en dehors des repas. Cette précaution vise principalement à contrôler l'apport en théine (caféine), qui selon l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation (ANSES), ne devrait pas dépasser 200 mg par jour pendant la grossesse. Par exemple, une tasse de thé noir en sachet de 250 ml contient environ 50 mg de théine, tandis qu'une tasse de thé vert de la même quantité en contient 30 mg. Il est recommandé de choisir des thés à faible teneur en théine, tels que le thé oolong ou les thés verts du Ceylan, en raison de la présence de tanins dans certains thés qui peuvent diminuer l'absorption du fer, un minéral essentiel dont les besoins augmentent pendant la grossesse. Pour réduire la théine dans le thé, il est possible de prolonger le temps d'infusion à plus de 3 minutes, de faire une première infusion courte de 30 secondes à 1 minute à 90°C puis de jeter cette eau (éliminant environ 75% de la théine), ou de réutiliser les feuilles pour une deuxième infusion, qui contiendra très peu de théine. Face aux risques de contamination par des pesticides et des métaux lourds, nuisibles au développement fœtal, il est conseillé d'opter pour des thés biologiques de qualité vérifiée.

Durant l'allaitement, la consommation de thé doit également être limitée à trois tasses par jour, car environ 1% de la théine ingérée passe rapidement dans le lait maternel. Chez les nourrissons, en particulier les nouveau-nés et les prématurés dont le système d'élimination est immature, la théine se dégrade lentement et peut s'accumuler, causant potentiellement des troubles. Les femmes allaitantes devraient donc limiter leur apport total en théine et caféine à 300 mg par jour, en considérant toutes les sources potentielles.

Le matcha empêche-t-il l’absorption du fer ?

La consommation de thé matcha, bien qu'elle puisse interférer avec l'absorption du fer en raison de la présence de tanins, peut être gérée de manière à réduire cet impact. Les tanins ont tendance à se lier au fer non héminique (le type de fer trouvé dans les sources végétales), rendant ce dernier moins disponible pour l'absorption par l'organisme. Cependant, en prenant certaines précautions, il est possible de continuer à apprécier le thé matcha tout en maintenant une bonne absorption du fer. Voici quelques stratégies recommandées :

  • Consommation hors des repas : Boire du thé matcha loin des repas, idéalement une heure avant ou deux heures après, peut aider à éviter que les tanins présents dans le thé n'affectent l'absorption du fer des aliments consommés pendant les repas.

  • Limitation du temps d'infusion : Réduire le temps pendant lequel le thé matcha infuse peut diminuer la quantité de tanins libérée dans la boisson, atténuant ainsi son effet sur l'absorption du fer.

  • Modération dans la consommation : Se limiter à trois tasses de thé matcha par jour ou choisir des thés avec une teneur en tanins plus faible, comme le rooibos, qui est naturellement exempt de tanins et de caféine, peut être une bonne pratique.

  • Augmentation des apports en fer : Veiller à consommer une alimentation riche et variée en fer, incluant à la fois des sources de fer héminique (d'origine animale) et non héminique (d'origine végétale), pour compenser toute diminution potentielle de l'absorption du fer.

  • Consommation d'aliments riches en vitamine C : La vitamine C est connue pour améliorer l'absorption du fer non héminique. Consommer des aliments riches en vitamine C en même temps ou à proximité de la consommation de thé matcha peut donc aider à améliorer l'assimilation du fer.

En adoptant ces mesures, il est possible de minimiser les effets de la consommation de thé matcha sur l'absorption du fer, tout en profitant des nombreux bienfaits pour la santé qu'offre cette boisson riche en antioxydants.

Quels sont les différents types de thé ?

Les feuilles de Thé, issues de différentes régions et soumises à divers traitements, donnent naissance à une multitude de variétés de thé, chacune avec ses caractéristiques uniques :

  • Le Thé Noir : Prisé en Europe, il résulte d'une fermentation complète, offrant une couleur sombre et un goût prononcé. L'infusion recommandée est à environ 85°C pour 4 à 5 minutes.

  • Le Thé Vert : Fabriqué à partir de feuilles non fermentées, il est réputé pour ses qualités et son goût délicat. Les thés verts chinois et japonais varient en préparation, avec une infusion à 75°C pour 3 minutes pour le chinois, et entre 50 et 75°C pour 1 à 2 minutes pour le japonais.

  • Le Thé Blanc : Spécialité de la province de Fujian en Chine, il provient des bourgeons et premières feuilles jeunes, infusé à 70-75°C pour 5 à 10 minutes. D'autres pays produisent également des thés blancs de qualité.

  • Le Thé Oolong : Ce "thé bleu" est semi-fermenté, offrant une faible teneur en théine. Il est recommandé de l'infuser à environ 90°C pendant 5 à 7 minutes.

  • Le Thé Pu Erh : Connu pour sa fermentation unique, ce thé sombre évolue positivement avec le temps. L'infusion suggérée est à 95°C pour 4 à 5 minutes.

  • Les thés parfumés et aromatisés : Ils combinent feuilles de thé et additifs (huiles essentielles, arômes, fleurs, épices, fruits séchés) pour une expérience gustative variée.

Chaque type de thé offre une expérience unique, influencée par son origine, son traitement, et sa méthode d'infusion.

Est-ce que le matcha tache les dents ?

Le thé, particulièrement le thé matcha, est en effet connu pour sa capacité à tacher les dents. Cette coloration résulte de la présence de tanins et de polyphénols comme les théaflavines et les théarubigines, qui se logent dans les microporosités de l'émail dentaire, conduisant à des taches brunâtres sur les dents au fil du temps. Ces composés ont une forte affinité pour les protéines de l'émail, ce qui facilite leur adhérence et donc la coloration.

Pour atténuer ou prévenir l'apparition de ces taches, voici quelques conseils pratiques :

  • Brossage des dents après la consommation de thé : Cela aide à éliminer les tanins et polyphénols avant qu'ils n'aient le temps de pénétrer l'émail. Idéalement, attendez 30 minutes après avoir bu du thé pour vous brosser les dents afin d'éviter d'abîmer l'émail qui pourrait être ramolli par l'acidité de la boisson.

  • Rinçage buccal à l'eau claire : Si vous ne pouvez pas vous brosser les dents immédiatement après avoir consommé du thé, rincer la bouche à l'eau peut aider à minimiser les taches en éliminant une partie des tanins et polyphénols.

  • Utilisation de pailles : Boire du thé avec une paille peut réduire le contact direct du thé avec les dents, limitant ainsi les risques de taches.

  • Consommation de thés moins colorants : Les thés verts et blancs contiennent également des tanins, mais en quantités généralement inférieures à celles du thé noir, et peuvent donc être moins susceptibles de tacher les dents.

  • Visites régulières chez le dentiste : Un nettoyage professionnel peut aider à éliminer les taches déjà présentes et à prévenir leur réapparition.

En adoptant ces mesures, vous pouvez aider à réduire l'impact esthétique de la consommation de thé sur vos dents, tout en continuant à profiter de ses nombreux avantages pour la santé.

Est-il bon de boire du matcha tous les jours ?

Boire du thé matcha dilué dans de l'eau, chaude ou froide, peut être intégré à votre routine quotidienne sans problème. Ce thé, particulièrement faible en calories, se présente comme une option intéressante pour ceux qui cherchent à perdre du poids ou à améliorer leur alimentation. Néanmoins, il est conseillé de ne pas consommer plus de trois tasses par jour. Cette recommandation est due à la présence de caféine dans le Matcha, mais aussi de vitamine A, dont un excès peut être préjudiciable. De plus, il est préférable de consommer le Matcha en dehors des repas car, contenant des tanins, il peut interférer avec l'absorption des vitamines présentes dans les aliments.

Tandis que le matcha nature est généralement sans risque lorsqu'il est consommé avec modération, les versions sucrées comme le matcha latte, qui incluent du lait et du sucre, doivent être consommées avec plus de prudence. L'ajout de sucre peut avoir un impact négatif sur la santé, en particulier si la consommation devient fréquente. Adapter la consommation de matcha à vos besoins et à votre santé globale, tout en prenant en compte ces conseils, vous permettra de profiter de ses bienfaits tout en minimisant les risques potentiels.

Quel est le goût du matcha ?

La singularité du matcha repose dans sa composition riche en chlorophylle et en acides aminés, notamment la L-théanine, qui confère à ce thé vert une saveur et un arôme exceptionnels. Ce profil unique lui permet de se distinguer nettement des autres variétés de thé vert par ses notes végétales prononcées et une légère douceur en fin de bouche, évoquant le goût de l'herbe fraîche. Cette richesse en bouche est une des caractéristiques les plus appréciées du matcha, bien que sa saveur spécifique puisse ne pas convenir à tout le monde.

L'appréciation du matcha varie grandement d'une personne à l'autre. Certains y trouvent immédiatement un plaisir gustatif, séduits par ses nuances complexes et sa fraîcheur végétale, tandis que d'autres peuvent être moins enthousiastes à son égard, n'accrochant pas avec son profil gustatif unique. Il est fréquent que la pleine appréciation du matcha nécessite un certain temps d'adaptation, permettant ainsi de s'acclimater à ses saveurs particulières et de découvrir toute la gamme de ses subtilités. Cela souligne l'importance de l'expérience personnelle dans la dégustation du matcha, où chaque essai peut révéler de nouvelles dimensions de son profil aromatique et gustatif.

Pourquoi utiliser un fouet pour le thé matcha ?

L'utilisation du chasen, le fouet traditionnel en bambou spécialement conçu pour la préparation du thé matcha, est une pratique centrale dans la cérémonie du thé japonaise et joue un rôle crucial dans l'obtention d'un matcha de qualité supérieure. Ce fouet unique permet de mélanger efficacement la poudre de matcha avec l'eau et l'air, créant ainsi une consistance à la fois crémeuse et mousseuse, caractéristique d'un matcha bien préparé. La technique de fouettage, impliquant des mouvements rapides en forme de M ou de W dans un bol, favorise une dispersion uniforme de la poudre et évite la formation de grumeaux, tout en incorporant de l'air dans le mélange pour développer une mousse fine et légère en surface.

Ce processus de fouettage ne se contente pas d'améliorer la texture du matcha ; il joue également un rôle essentiel dans la libération des arômes délicats et des essences du thé, maximisant ainsi l'expérience gustative. La qualité de la mousse produite est souvent considérée comme un indicateur de la compétence du préparateur et de la qualité du matcha utilisé. En somme, le chasen est un outil indispensable pour tout amateur de matcha souhaitant apprécier pleinement les nuances subtiles et la richesse de ce thé vert en poudre.

Quels goûts se marient avec le thé matcha ?

Le matcha présente un goût caractéristique de thé vert, avec des saveurs végétales et légèrement douces. Il se marie parfaitement avec des mets sucrés et gourmands, tels que des desserts ou des pâtisseries. Il est possible de l’incorporer dans la pâte de cookies ou de gâteaux aux amandes. En ce qui concerne les plats salés, le matcha n’est pas en reste. Utilisé en tant que condiment dans la pizza ou la sauce au curry, le matcha sublime les plats en apportant un parfum frais et une couleur verte évoquant la nature.

Le matcha se marie donc avec une gamme étendue de goûts et de mets, ce qui en fait un condiment indispensable en cuisine pour les amateurs de saveurs nouvelles.

Quels fruits vont bien avec le matcha ?

Le matcha, avec sa capacité à s'harmoniser remarquablement avec divers fruits, crée des associations gustatives étonnantes et enrichit une multitude de recettes. La synergie qu'il forme avec certains fruits apporte une dimension nouvelle et surprenante aux préparations culinaires. Voici quelques associations fruitées particulièrement réussies avec le matcha :

  • Les Myrtilles s'accordent parfaitement avec le matcha, offrant une combinaison idéale pour une tarte délicieuse qui mêle douceur et acidité.

  • La Fraise et la Framboise, lorsqu'elles sont associées au matcha dans une tartelette, créent une expérience gustative unique, où l'acidité des fruits se marie à la douceur du thé pour un plaisir renouvelé.

  • Les Abricots, idéals pour des smoothies crémeux et visuellement attrayants. Cette combinaison garantit un smoothie d'une couleur vibrante et d'une saveur riche.

  • L'Ananas, parfait pour la préparation de jus de fruits rafraîchissants durant l'été, trouve en le matcha un allié de choix pour des boissons désaltérantes aux notes tropicales et revigorantes.

Ces associations mettent en lumière la polyvalence du matcha en cuisine, capable de transformer des recettes simples en créations culinaires innovantes et savoureuses. La fusion de ces saveurs ouvre la voie à des expérimentations culinaires audacieuses, invitant les amateurs de nouvelles expériences gustatives à explorer des territoires inédits.

Quelle différence entre le thé vert et le thé matcha ?

Le thé vert et le matcha sont effectivement deux expressions distinctes de la même plante, Camellia sinensis. Toutefois, ils diffèrent dans leur traitement et leur préparation. Le thé vert est obtenu à partir des feuilles qui ont été simplement séchées, préservant ainsi leur forme naturelle. En revanche, le matcha est produit en séchant les feuilles, puis en les moulant en une fine poudre. Cette distinction se répercute également dans leurs méthodes de préparation : le matcha est traditionnellement battu avec un fouet dans l'eau jusqu'à l'obtention d'une mousse légère, tandis que le thé vert est préparé en infusant les feuilles dans de l'eau chaude, ce qui en extrait la saveur. Cette différence de forme et de préparation confère à chaque type de thé des caractéristiques gustatives qui lui sont propres, enrichissant ainsi la gamme des expériences offertes aux amateurs de thé.

Peut-on cuisiner avec d’autres thés ?

Les thés offrent une palette de plaisirs gustatifs grâce à leurs saveurs variées, ce qui les rend idéaux comme arômes en cuisine. Le thé noir et le thé vert, disponibles sous forme de poudres, peuvent être incorporés directement dans divers plats, enrichissant ainsi leur goût. Bien que d'autres variétés de thé ne soient pas couramment disponibles en poudre, cela ne limite pas leur utilisation en cuisine.

Grâce à leurs saveurs prononcées, tous les types de thé, notamment le thé oolong ou le thé Pu’Erh peuvent être exploités par le biais de l'infusion. Cette technique permet de réaliser des macérations de fruits, par exemple, en leur infusant le goût délicat du thé. Les fruits ainsi macérés gagnent une dimension aromatique intéressante et peuvent être utilisés pour rehausser le profil gustatif d'autres préparations.

Cette approche de l'utilisation du thé en cuisine ouvre la porte à une créativité sans limite, permettant aux cuisiniers d'expérimenter et de créer des plats uniques où les saveurs du thé se marient harmonieusement avec les ingrédients, offrant ainsi des expériences culinaires innovantes et savoureuses.

La Marque : Les Jardins de Gaïa

Le thé, classé juste après l'eau comme la boisson la plus consommée au monde, a été le choix d'Arlette Rohmer, exploratrice passionnée par les plantes, pour partager les splendeurs des territoires qu'elle a visités. La fondation des Jardins de Gaïa en 1994 était motivée par un profond respect pour la Terre et ceux qui la cultivent, orientant rapidement l'entreprise vers une démarche écologique avec l'adoption de l'agriculture biologique et biodynamique, en harmonie avec l'environnement et les cycles naturels.

Les Jardins de Gaïa s'efforce de minimiser son empreinte écologique, favorisant le transport maritime pour ses importations et favorisant une production locale en Alsace pour réduire son impact climatique. L'entreprise va au-delà de la seule écologie, valorisant le travail et assurant une rémunération équitable à ses producteurs, tant localement qu'à l'international. Reconnue pour son savoir-faire et son engagement soutenu en faveur du développement durable, Les Jardins de Gaïa excelle dans le domaine des infusions biologiques et du commerce équitable, offrant une riche variété de thés, rooibos et tisanes. Des classiques intemporels aux créations uniques et grands crus, la marque propose une gamme qui reflète la richesse botanique et la diversité des sols explorés par Arlette Rohmer. Cette sélection variée vise à satisfaire toutes les préférences, incarnant la mission d'Arlette de faire voyager ses clients à travers les saveurs du monde, tout en restant fidèle à ses valeurs de respect environnemental et social.