Livraison offerte dès 29€

Cette teinture mère de la gamme Ladrôme Laboratoire est produite à partir de parties aériennes de Grande Ortie (Urtica dioica) certifiée BIO, cette solution est élaborée pour contribuer au maintien d'une peau nette, notamment en cas de peaux à problèmes. Les minéraux et oligo-éléments présents dans l'Ortie contribuent à fortifier les ongles et les cheveux. Elle soutient également les fonctions d'élimination de l'organisme. Cette Teinture mère est fabriquée en France et composée d’ingrédients de grande qualité, issus de l’hexagone.


Les plus produit : 

  • Ingrédients certifiés BIO par Ecocert (FR-BIO-01).
  • Sans colorants artificiels.
  • Fabriqué et emballé en France par Ladrôme Laboratoire.
  • Engagé pour l'environnement : « 1 % for the Planet ».
  • Conditionnement écoresponsable : bouteille en verre ambré et un étui en carton recyclable.

Produit en France par :

Ladrôme Laboratoire®, un laboratoire français valorisant depuis 30 ans la Nature au travers d'extraits de plantes et actifs biologiques hautement qualitatifs.


Ingrédient : extrait hydro-alcoolique d’Urtica dioica*. * Ingrédient issus de l'agriculture biologique.


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : 20 à 25 gouttes diluées dans un verre d'eau de 20 cL, 3 fois par jour, pendant 3 semaines.
Vendu en : Flacon en verre ambré avec codigoutte, Emballage en carton recyclable
Stockage : À conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
Bienfaits sur : Drainage, Peau, Beauté de la Peau, Ongles & Cheveux
Dose journalière maximale : 75 gouttes, soit 3,3 g d'extrait qui correspond, en moyenne, à 2,2 g de parties aériennes fraîches de Grande ortie.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Cultivé en France Fabriqué en France Sans Additifs

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 26 juillet et le 27 juillet.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 26 juillet

Produits Recommandés

L’avis de la Compagnie des Sens

La Compagnie des Sens a choisi cette teinture mère à base de parties aériennes, fraiches, de Grande Ortie de la gamme Ladrôme Laboratoire® pour diverses raisons :

  • Qualité supérieure des ingrédients : cette teinture est élaborée seulement avec des ingrédients frais, BIO, et naturels à 100 %.
  • Ingrédients issus du territoire français : 82 % des plantes employées sont récoltées en France, dont la Grande Ortie.
  • Produit haut de gamme : l'extrait hydroalcoolique de Prêle des Champs Ladrôme Laboratoire est conforme aux normes de production et aux critères de qualité définis par la Pharmacopée.

  • Composition pure et sans artifices : elle est exempte de colorants synthétiques.
  • Produit et emballé en France par Laboratoire Ladrôme Laboratoire.
  • Dédication à l’écologie : collectif « 1 % for the Planet ».
  • Emballage écoresponsable : bouteille en verre ambré et étui en carton.

Zoom sur la Grande Ortie

Grande Ortie

La Grande Ortie, également connue sous le nom d'Ortie piquante (Urtica dioica), est une plante herbacée fréquemment rencontrée dans les zones tempérées du globe. Elle préfère les sols riches en azote et s'épanouit jusqu'à des altitudes de 2500 mètres. Ses feuilles ovales, de teinte verte et pourvues de bords dentés, sont caractéristiques ; elles portent des poils urticants qui, au toucher, libèrent un liquide irritant pour la peau. Plante nourricière employée à diverses fins dans les domaines agricole, industriel et thérapeutique.

Une teinture mère de premier choix nécessite des ingrédients biologiques et une récolte respectueuse, mettant en avant la sauvegarde de l'environnement et le bien-être des travailleurs. L'efficacité optimale est assurée par l'usage de plantes fraîches. Toutefois, il est important de souligner que la concentration en actifs n'est pas strictement surveillée. L'analyse de l'humidité des plantes est cruciale puisque l'alcool sert à en extraire l'eau, affectant ainsi la teneur alcoolique de la solution finale. Cette humidité est mesurée en laboratoire par la pesée de la plante avant et après son processus de séchage. Selon les normes de la pharmacopée française, le rapport pour produire une alcoolature est fixé à 1/10 du poids sec de la plante, ce qui nécessite l'usage de dix parts d'alcool pour une part de plante. Pour les teintures élaborées à partir de plantes sèches, on emploie un ratio de 1/5 du poids sec. Quant à la teinture mère de Grande Ortie, elle contient principalement des flavonoïdes et de l’acide caféique utilisés à des fins médicinales en phytothérapie.

En matière de phytothérapie, l'Ortie est appréciée pour ses feuilles et sa racine, offrant chacune des vertus distinctes. Les formes médicinales couramment utilisées comprennent la poudre totale sèche, l'extrait sec, les infusions, les décoctions, et les jus frais. La composition des feuilles ou des racines de la plante peut varier significativement en fonction de son stade de croissance, du lieu et de la période de cueillette, ainsi que de son état général. Il est à noter que les feuilles contiennent généralement une concentration plus élevée d'activfs par rapport aux tiges. Cueillies au printemps avant que la plante ne fleurisse, les feuilles d'Ortie sont utilisées depuis l'Antiquité pour leurs bienfaits sur la santé. La Grande Ortie habituellement reconnue pour améliorer les fonctions d'élimination rénale de l’eau. Ainsi elle est utilisée pour le drainage de l’organisme. D’autre part, elle contribue à une peau nette et aide notamment les peaux à problèmes. Les oligo-éléments qu’elle renferme, renforcent les ongles et les cheveux.

Précautions d’utilisation

  • L’extrait hydro-alcoolique de  parties aériennes de Grande Ortie est un complément alimentaire à base de plantes.
  • Ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.
  • Ne pas dépasser la dose journalière indiquée.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans.
  • Demandez l’avis de votre médecin et/ou pharmacien.

Pour rappel :

  • Il est conseillé de diluer 20 à 25 gouttes diluées dans un verre d'eau de 20 cL, 3 fois par jour, pendant 3 semaines.
  • La dose journalière maximale est de 75 gouttessoit 3,3 g d'extrait qui correspond, en moyenne, à 2,2 g de parties aériennes fraîches de Grande Ortie.

Conseils complémentaires

  • Privilegiez une alimentation équilibrée, riche en aliments sains et diversifiés, incluant abondamment des fruits, légumes et sources de fibres, tout en réduisant votre consommation de produits à haute valeur énergétique, comme ceux riches en graisses ou en sucres, ainsi que les boissons sucrées et alcooliques. Optez pour des aliments non transformés, naturels et de saison afin de minimiser l'ingestion d'additifs.
  • Augmentez votre apport en eau et limitez la consommation de boissons sucrées, artificiellement édulcorées et alcoolisées, ce qui est crucial. Thé, café et tisanes peuvent être consommés sans sucre ajouté pour favoriser une hydratation adéquate et faciliter l'élimination des toxines par les reins.
  • Veillez à obtenir un sommeil de qualité, d'une durée de 7 à 9 heures pour un adulte, essentiel à la détoxification de votre corps.
  • Intégrez à votre routine une activité physique ou sportive régulière, visant au moins 30 minutes d'exercice quotidien, 5 jours sur 7. Diversifiez vos exercices pour inclure endurance, musculation, flexibilité et équilibre afin d'optimiser les bénéfices sur votre santé.

Un engagement environnemental

Depuis plus de trois décennies, située entre le Vercors et la Provence au cœur de la Biovallée, Ladrôme Laboratoire témoigne d'une inquiétude croissante face aux impacts négatifs observés sur l'environnement local : baisse anticipée du niveau des aquifères, augmentation des températures, fréquence accrue des phénomènes climatiques extrêmes, propagation de maladies, et réduction de la biodiversité. Engagée en faveur de l'écologie, Ladrôme Laboratoire a adhéré au mouvement "1% for the Planet" au début de 2021, soulignant son engagement envers la préservation de l'environnement, un domaine souvent négligé par le mécénat. En effet, en France, l'environnement bénéficie de seulement 7% des contributions philanthropiques.

"1% for the Planet" constitue une alliance globale d'entreprises dédiées à investir 1% de leur chiffre d'affaires dans des organisations dévouées à la protection environnementale, regroupant à ce jour plus de 2 500 membres à l'échelle internationale. En rejoignant ce mouvement, Ladrôme Laboratoire s'engage à consacrer 1% de son chiffre d'affaires généré par l'intégralité de ses lignes de produits au financement d'associations efficaces dans le domaine de la conservation de l'environnement.

Comment est fabriquée une teinture mère ?

Les teintures mères sont obtenues en faisant macérer des plantes fraîches dans de l'alcool pur ou une solution d'eau et d'alcool, ce qui permet d'extraire efficacement leurs actifs. Cette technique est aussi désignée par les termes d'extrait hydro-alcoolique ou alcoolature. La macération de plantes sèches dans l'alcool, bien qu'elle soit pratiquée moins fréquemment, est également reconnue comme une méthode de fabrication de teinture mère.

Le processus de préparation est le même pour les deux variantes : il s'agit de laisser reposer une quantité spécifiée de plante dans de l'alcool, de préférence avec une concentration entre 60 et 90 degrés. Cependant, en raison des difficultés à obtenir des alcools de telles concentrations, une solution alcoolique de 45-50 degrés est couramment employée. L'alcool sert de solvant, extrayant et solubilisant les substances de la plante. Les végétaux sont préalablement broyés pour maximiser la libération de ces composés. La durée de la macération varie en fonction de la plante et peut s'étendre de quelques jours à plusieurs semaines, avec un brassage régulier pour assurer une extraction homogène. Après cette période, la solution est filtrée et mise en bouteille dans un contenant opaque pour en préserver la qualité. Protégée de la lumière et de la chaleur, une teinture mère peut être conservée durant de nombreuses années.

Teinture mère et extrait hydro-alcoolique, y a-t-il une différence ?

Le terme "teinture mère" est couramment employé pour désigner un extrait hydroalcoolique, obtenu par la macération de plantes dans un mélange d'eau et d'alcool. Cette méthode peut s'appliquer à l'ensemble de la plante ou à des parties spécifiques comme les feuilles, fleurs, graines, écorces, racines, ou fruits. La plante peut être utilisée fraîche ou séchée, et la concentration en alcool varie typiquement de 60° à 90°, ajustée selon la composition et l'humidité des tissus de la plante. Ces extraits peuvent être classés comme compléments alimentaires et consommés oralement, ou incorporés dans des produits destinés à un usage topique ou pour des bains de bouche.

Il est important de distinguer les teintures mères des Teintures-Mères homéopathiques (TM), qui sont strictement réglementées par la pharmacopée et sous contrôle des laboratoires homéopathiques. Les TM homéopathiques, qui ne sont pas destinées à l'usage phytothérapeutique, servent de base à la fabrication de remèdes homéopathiques et sont commercialisées exclusivement en pharmacie, pouvant requérir une autorisation de mise sur le marché. Ces teintures sont spécifiquement produites à partir de plantes entières fraîches, macérées dans de l'alcool à 95° pour une période définie de 21 jours, avec une adaptation de la quantité de plante basée sur son contenu en eau pour atteindre une concentration alcoolique proche de 70°.

Malgré ces différences, l'utilisation de l'alcool comme moyen d'extraction et de conservation des actifs est une caractéristique commune à toutes ces formes de préparations.

Teinture mère, huile essentielle, macérat de bourgeons, quelles différences ?

Les teintures mères, huiles essentielles et macérats de bourgeons offrent des concentrés riches en principes actifs végétaux. Un même végétal peut être à l'origine de ces trois produits, chacun ayant ses propres méthodes de production et caractéristiques.

  • Les teintures mères sont fabriquées par la macération alcoolique de plantes pour en extraire les actifs, également appelées extraits hydroalcooliques. Employées oralement ou sur la peau, pour des traitements de durée variable, elles captent les vertus propres à chaque plante. Bien que généralement bien tolérées, leur teneur en alcool les rend inappropriées pour certains, tels que les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants.
  • Les huiles essentielles, liquides volatils et parfumés, ne sont pas des huiles au sens traditionnel mais des essences distillées à partir de parties spécifiques des plantes aromatiques. Pour les agrumes, l'essence est extraite par pression du zeste. Elles concentrent les propriétés de la partie de la plante utilisée et sont appliquées de diverses manières, notamment par ingestion, inhalation, diffusion, ou application locale pour un soulagement rapide et ciblé de divers maux. Cependant, leur usage est soumis à des précautions en raison de possibles contre-indications.
  • Les macérats de bourgeons sont élaborés à partir de bourgeons ou de jeunes pousses récoltés au début de leur développement, souvent au printemps, et macérés dans un mélange d'eau, d'alcool et de glycérine. Ces préparations captent l'intégralité des caractéristiques de la plante et sont consommées oralement, pures ou diluées, agissant en douceur pour une correction progressive des déséquilibres profonds, avec peu de contre-indications ou d'effets indésirables.

Comment sont contrôlées les teintures mères ?

Chaque phase du processus de production des teintures mères est rigoureusement normée, incluant l'utilisation d'outils spécifiques, la gestion du temps, et le choix des matières premières. Ces normes sont consignées dans la Pharmacopée française ou européenne, assurant ainsi une régulation minutieuse de ces produits dans le secteur pharmaceutique. Les laboratoires responsables de la fabrication et de la distribution des teintures mères sont tenus d'obtenir une certification de Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF), octroyée par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM). Pour garantir la qualité des teintures mères, des analyses rigoureuses, telles que la chromatographie, sont effectuées afin de s'assurer de leur conformité aux standards établis.

Quelles autres plantes participent à la beauté de peau et des cheveux ?

Pour améliorer et préserver la beauté de la peau et des cheveux, tout en favorisant un équilibre hormonal optimal, l'utilisation de certaines plantes peut s'avérer très utile. Ces plantes, efficaces seules ou combinées, sont disponibles sous forme d'infusions, de gélules, de comprimés, d'huiles essentielles, ou de macérats de bourgeons. Voici quelques plantes particulièrement recommandées pour leurs bienfaits :

  • La Grande Bardane (Arctium lappa) aide à maintenir une peau. Elle peut être trouvée sous forme de gélules de Bardane déstinée également à soutenir la beauté de la peau.
  • Le Palmier de Floride (Serenoa repens) prend en charge la croissance des cheveux.
  • Le Goémon noir (Ascophyllum nodosum) est une algue bénéfique pour l'équilibre et l'hydratation de la peau, qui nourrit également les cheveux et en améliore la structure..
  • La Luzerne (Medicago sativa) contribue à la vitalité et à la santé des cheveux, en améliorant leur structure et leur apparence.
  • La Roquette (Eruca sativa) stimule le bulbe pileux, ce qui est bénéfique pour la croissance des cheveux.
  • La Valériane indienne (Valeriana jatamansi) favorise la croissance des cheveux et aide à maintenir leur couleur.
  • Le Safran des teinturiers (Carthamus tinctorius), grâce à sa teneur en acides gras essentiels, renforce le film hydrolipidique du cheveu, contribuant ainsi à son éclat.
  • Le Ginkgo (Ginkgo biloba) joue un rôle dans le maintien de la croissance des cheveux, en favorisant entre autre la microcirculation. Le macérat de bourgeons de Ginkgo présente également des propriétées anti-oxydantes intéressantes
  • L’Onagre (Oenothera biennis) apporte les acides gras polyinsaturés nécessaires à divers processus physiologiques, y compris pour la croissance des cheveux. L'huile végétale d'Onagre est particulièrement appréciée en cosmétique pour sa composition. Elle est souvent associée à l'huile végétale de Bourrache.

Quels aliments privilégier pour une peau et des cheveux en bonne santé ?

L'alimentation joue un rôle fondamental dans le maintien de la santé de la peau et des cheveux, grâce à sa capacité à pallier ou éviter les manques en nutriments essentiels pour leur épanouissement. Il est donc vital d'opter pour une alimentation variée et équilibrée pour assurer une peau éclatante et des cheveux vigoureux.

  • Parmi les nutriments dont la carence peut impacter négativement la peau et les cheveux figurent le fer, le zinc, les protéines, les acides gras polyinsaturés (omégas-3 et omégas-6), le cuivre, le magnésium, la vitamine A, ainsi que les vitamines du groupe B (notamment B4, B5, B6, B8) et la vitamine C.
  • Les aliments d'origine animale, tels que les viandes, poissons, œufs et produits laitiers, sont d'excellentes sources de fer, de zinc et de protéines. Les végétaux comme les légumineuses et légumes verts offrent également ces nutriments, bien que leur biodisponibilité soit souvent meilleure dans les sources animales.
  • Fruits, légumes et graines oléagineuses sont riches en vitamines indispensables à la santé de la peau et des cheveux.
  • L'eau minérale, quant à elle, est une source précieuse de minéraux comme le magnésium, contribuant significativement à la beauté de la peau et des cheveux.
  • Enfin, la Levure de bière est reconnue pour ses bienfaits capillaires, grâce à sa teneur élevée en protéines, vitamines B, sélénium et chrome.

Qu’est-ce qu’une plante diurétique ?

Une plante est considérée comme diurétique quand elle favorise l'augmentation de la production d'urine par les reins, c'est-à-dire la diurèse, sur une durée spécifique. Traditionnellement, ces plantes étaient employées pour leurs propriétés purificatrices. Elles activent le fonctionnement rénal, accélérant l'élimination de l'eau, des toxines, ainsi que des sels minéraux tels que le sodium et le potassium, entraînant ainsi une production accrue d'urine.

Quelles autres plantes favorisent l'élimination d’eau par l’organisme ?

Pour soutenir le confort urinaire et encourager la diurèse, l'utilisation de certaines plantes, soit individuellement soit en association, est efficace sous divers formats tels que les tisanes, capsules, comprimés, essences aromatiques ou extraits de bourgeons. Voici un choix de plantes reconnues pour leur action diurétique :

  • Le Kinkéliba (Combretum micranthum) : Appréciée en infusion, cette plante est valorisée pour ses capacités diurétiques.
  • La Piloselle (Pilosella officinarum ou Hieracium pilosella) : Utilisée de longue date en phytothérapie, la piloselle favorise l'élimination rénale de l'eau.
  • La Bugrane épineuse (Ononis spinosa): Reconnue pour ses vertus sur le système urinaire, la bugrane épineuse est fréquemment employée dans les formulations de compléments alimentaires pour améliorer le confort urinaire.

La marque : Ladrôme Laboratoire

La nature, véritable laboratoire du vivant, est le berceau de toutes les évolutions et innovations. Chez Ladrôme Laboratoire, cette richesse naturelle est valorisée scientifiquement pour en extraire des actifs bénéfiques. Depuis 30 ans, avec respect et humilité, Ladrôme Laboratoire développe des solutions de santé naturelles, biologiques et de haute qualité. Du champ au flacon, en collaborant étroitement avec leurs producteurs ou en maniant les éprouvettes en laboratoire, chaque détail est soigneusement pris en compte. Leur expertise collective permet de créer des formules aux synergies végétales optimales, sans ingrédients superflus.

Ladrôme Laboratoire puise son engagement pour l'excellence dans les terres de la Drôme, un lieu avec une grande diversité de plantes aromatiques et médicinales, enrichies par le soleil de Provence et l'air pur du Vercors. Cette passion pour la botanique alimente une croyance ferme dans les vertus des remèdes naturels. Ces méthodes, ancrées dans un patrimoine de savoirs traditionnels et peaufinées par les progrès scientifiques modernes, manifestent un savoir-faire remarquable. Depuis trente ans, Ladrôme Laboratoire et son équipe ont défendu une approche de la santé qui est à la fois plus naturelle, globale et préventive. Avec l'objectif de redéfinir les perspectives pour les trente prochaines années, Ladrôme Laboratoire Laboratoire s'engage à encourager un changement de perception en faveur d'une meilleure reconnaissance des avantages des plantes et de leurs propriétés.