Livraison offerte dès 29€

Ce complément alimentaire Nat&Form est fait à base de Fer Liposomal. Il est contenu dans un emballage écoresponsable zéro plastique. La technique liposomale assure la préservation du minéral et favorise une absorption optimale dans les cellules cibles. Le fer et la vitamine B12 contribuent à réduire la fatigue et à la formation normale des globules rouges.


Les plus produit : 

  • Emballage éco-responsable et d'origine végétale
  • Étiquette biosourcée, constituée à 95% de résidus de canne à sucre
  • Gélules en gélatine végétale

Produit en France par :

Nat & Form® marque bretonne fondée en 1996 à Ploemeur et spécialisée depuis plus de 20 ans dans la fabrication de compléments alimentaires.


Ingrédients pour 2 gélules :

Fer liposomal : pyrophosphate de fer complexe de lécithine de tournesol 560mg dont 14mg de fer, 80mg de vitamine C, 200µg de vitamine B9, 25µg de vitamine B12, gélule d’origine végétale 190mg, agent de charge : maltodextrine 320mg.


Caractéristiques du produit :

Bienfaits sur : Vitalité
Conseils d'utilisation : 2 gélules par jour, de préférence le matin à jeun. A avaler avec un grand verre d’eau.
Stockage : À conserver dans un endroit sec, ventilé, à l'abri de la lumière et de l'humidité.
Conditionnement équivalent à  : 30 jours de prise (60 gélules)

Ce produit possède ces labels :

Fabriqué en France Vegan

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 23 avril et le 24 avril.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 23 avril

Produits Recommandés

L’avis de la Compagnie des Sens

La Compagnie des Sens a sélectionné ce complément alimentaire de Fer Liposomal Nat & Form® pour plusieurs raisons :

  • Des ingrédients de grande qualité.
  • L'absence de conservateurs.
  • Facile d'utilisation grâce à la consommation de gélules 100 % d'origine végétale.
  • Un packaging éco-responsable zéro plastique.

Zoom sur les ingrédients

Fer

Le Fer est un élément chimique classé comme métal dans le tableau périodique de Mendeleïev. Il figure parmi les éléments les plus courant de notre vie quotidienne, le plus souvent en alliage. Sur le plan nutritionnel, le fer est un oligo-élément, un sel minéral essentiel. Il joue un rôle important dans le transport de l’oxygènela formation normale des globules rouges, et contribue à la réduction de la fatigue. Les besoins en fer peuvent être couvert en consommant du foie, de la viande, du poisson, des fruits de mers, des légumineuses, des Noix, des céréales, du jaune d'oeuf et des légumes à feuilles vertes.

Le Fer est préent dans les aliments sous deux formes, le Fer héminique et le Fer non-héminique. Le Fer héminique est présent exclusivement dans les aliments d'origine animale car il est associé à des protéines comme l'hémoglobine. Le non-héminique est, quant à lui, présent dans le plupart des aliments, quelle qu'en soit l'origine, animale ou végétale. Cependant, naturellement le corps absorbe plus facilement le fer héminique. Mais cette absorption dépend de nombreux facteurs tels que la vitamine C qui permet une meilleure absorption du Fer, a contrario des tannins qui la diminue.

Vitamine B12

La Vitamine B12 également connue sous le nom de Cobalamine, est une vitamine hydrosoluble qui, tout comme le fer, participe à la réduction de la fatigue et la formation normale des globules rouges. Elle contribue également au fonctionnement du système immunitaire et à la synthèse des neurotransmetteurs, favorisant ainsi le fonctionnement normal du cerveau. 

Le besoin en Vitamine B12 peut être plus important chez les femmes enceintes ou allaitantes, les personnées âgées ou celles qui suivent un régime végétalien ou macrobiotique strict. Cette vitamine est exclusivement synthétisée par des bactéries et est présente dans les aliments d'origine animale (abats, viande, poisson, fromage, volaille, gibier) liée à des protéines. Certains produits végétaux ayant subi une fermentation bactérienne, tels que la bière, peuvent contenir de la Colobamine, mais en quantité très faible, contrairement à l'algue nori qui en contient davantage.

Vitamine C

La Vitamine C, aussi connu sous le nom d’Acide ascorbique, est une vitamine hydrosoluble. Bien que la plupart des mammifères soient capable de la synthétiser, l’évolution a privé l’organisme humain de cette capacité. Incapable de la stocker à long terme, l’organisme doit quotidiennement la puiser dans les aliments. La Vitamine C est principalement absorbée par l’intestin, mais au-delà de 180mg par jour, l’excédent est éliminé par le corps. Son rôle est d'intervenir et de contribuer au métabolisme énergétique, au fonctionnement normal des systèmes nerveux et immunitaire, à la réduction de la fatigue, à la protection des cellules contre le stress oxydatif et au bon fonctionnement psychologique.

On la retrouve dans les fruits, et également dans certains légumes. La Vitamine C est sensible à la chaleur et donc à la cuisson. De plus, étant soluble dans l'eau, elle est susceptible de s'échapper de l'aliment si on choisit une cuisson à l'eau.

Vitamine B9

La Vitamine B9 regroupe les folates, joue un rôle essentiel dans la croissance et le renouvellement des cellules, avec une importance particulière pendant les premières semaines de la grossesse. Sa contribution au bon développement neurologique de l'embryon en fait un nutriment important. Seuls les folates sont naturellement présents dans l'alimentation tandis que l'acide folique est une forme synthétique présente uniquement dans les aliments enrichis et les compléments alimentaires.

Les sources alimentaires de folates sont notamment les légumineuses, les légumes à feuilles, et les foies (agneu, veau, boeuf, canard). C'est la levure alimentaire qui contient le plus de Vitamine B9. Il n'existerait pas de risque associé à une consommation élevée de folates, mais les carences sont relativement fréquentes dans les pays industrialisés en raison d'une consommation insufisante d'aliments riches en folates ou d'une cuisson prolongée des aliments.

Maltodextrine

La Maltodextrine est obtenue par un assemblage de plusieurs glucides de petites tailles issus de l’hydrolyse d’amidon de blé, de riz, de pomme de terre, de tapioca ou de maïs. Ses propriétés permettent l’absorption des matières grasses et liquides et donc permet de modifier la texture des aliments. Dans l’industrie agro-alimentaire, la Maltodextrine est utilisée comme additif, agissant comme agent de texture et offrant une alternative aux sucres ou aux matières grasses.

En termes de sécurité, la Maltodextrine de maïs est classifiée comme GRAS (Generally Recognized As Safe - généralement reconnue comme sûre) par la Food and Drug Administration (FDA). En outre, bien que certaines maltodextrines puissent être issues du blé, elles ne contiennent pas de gluten, celui-ci étant éliminé durant le traitement.

Les avantages d'une gélule

L’analyse des tendances de consommation met en évidence une nette inclinaison vers l’utilisation de gélules comme mode privilégié d’administration des compléments alimentaires.

Nat&Form a opté pour l’intégration de gélules dans la formulation de ses compléments alimentaires, mettant en avant divers avantages :

  • Prévention des risques de surdosage et des effets secondaires potentiels.
  • Prolongation de la durée de conservation des composants alimentaires contenus dans les gélules.
  • Simplification du transport lors des week-ends ou des vacances.
  • Facilitation de l’utilisation en nécessitant une quantité minimale d’eau.
  • Simplicité d’ingestion.
  • Réduction de la présence d’excipients, souvent utilisés dans d'autres formes galéniques.
  • Concentration accrue d’actifs par rapport à d’autres formulations.

Une gélule 100 % végétale

Nat&Form a choisi d’utiliser des gélules végétales en HPMC (Hydroxypropylméthylcellulose ou Hypromellose) comme forme galénique pour ses compléments alimentaires, en réponse à la nette préférence des consommateurs pour ce mode d’administration. Les gélules en HPMC, également désignées sous le nom de « gélules d’origine végétale », sont fabriquées à partir de pulpe de pin et ont été introduites en 1998. Elles sont appréciées pour leur résistance limitée à l’eau, assurant ainsi une protection efficace des composés sensibles à l’humidité, tout en étant dépourvues d’additifs.

Néanmoins, la fabrication de ces gélules à partir de cellulose naturelle nécessite un processus de synthèse utilisant des solvants, suscitant ainsi des débats sur la possible présence de ces solvants dans le produit final. Des études ont cependant vérifié l’absence de résidus de ces solvants dans les gélules en HPMC finales, confirmant ainsi leur innocuité pour la santé.

Il existe également deux autres types de gélules :

  • Gélule en gélatine : Dérivée de sous-produits de porc, de bœuf ou de poisson, la gélule en gélatine présente sur le marché depuis 1847, a connu un déclin de popularité consécutif à la crise de la vache folle en 1996 et aux préoccupations croissantes liées à la protection animale. Malgré leur fiabilité et leur imperméabilité à l’oxygène, ces gélules exposent fortement les composés à l’eau, les rendant peu adaptées aux substances sous forme liquide.

  • Gélule en pullulane : Introduite en 2012, cette gélule est dérivée d’un polysaccharide résultant de la fermentation de l’amidon de tapioca par des souches extraites de champignon. Bien qu’elle soit présentée comme étant sans risque et plus végétale que la gélule en HPMC, elle expose fortement les actifs à l’eau. Elle ne peut obtenir la certification BIO en raison de la production par fermentation, et n’est pas éligible au label VEGAN en raison de l’impact environnemental de cette méthode. De plus, elle contient un additif, la carraghénane (E407), utilisé pour la moulure de la gélule.

Un engagement environnemental

Dans son engagement en faveur d’une planète plus durable, Nat&Form a lancé en 2014 le projet PROTECT, une initiative claire visant à soutenir les défenseurs de l’environnement et du bien-être animal. Chaque année, six associations bénéficient d’un soutien financier de 1500 euros, spécifiquement alloué au financement de locaux, de matériel et d’initiatives de sensibilisation visant la préservation de la biodiversité. En 2023, PROTECT a élargi son soutien à 30 associations à travers la France.

Renforçant son engagement écologique, Nat&Form s’est fixé l’objectif ambitieux d’atteindre le statut « zéro plastique » d’ici 2025. A l’heure acutelle, 93% de leurs produits sont fabriqués avec des matériaux respectueux de l’environnement. Les comprimés sont soigneusement emballés dans des piluliers en carton recyclé à 100%, totalement recyclables. Les couvercles, élaborés à partir de matières végétales entièrement compostables, et les étiquettes conçues à partir de canne à sucre, représentent des alternatives notables qui contribuent activement à la réduction des déchets, symbolisant ainsi un geste concret en faveur de la préservation de notre environnement.

Quel est le rôle d'un complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires, définis comme des "produits alimentaires destinés à compléter un régime alimentaire normal", contiennent des nutriments ou d'autres substances aux effets nutritionnels ou physiologiques, seuls ou combinés. Ils se déclinent sous différentes formes telles les gélules, pastilles, comprimés, pilules sachets de poudre, ampoules, flacons munis de compte-gouttes, conçus pour être pris en doses mesurées de faible quantité. Leur dénomination reflète clairement leur objectif : compléter une alimentation équilibrée et variée sans la substituer.

En règle générale, en l’absence de pathologie, une alimentation équilibrée et diversifiée associée à un mode de vie sain, est généralement suffisant pour répondre aux besoins nutritionnels. Le recours aux compléments alimentaires n’est généralement pas nécessaire. Toutefois, certaines personnes, motivées par des choix de vie spécifiques, peuvent choisir de consommer des compléments pour enrichir leur apport en nutriments. Dans des situations particulières, comme la grossesse ou la vieillesse, des suppléments en vitamines et minéraux peuvent être appropriés. Il est important de souligner que leur consommation devrait être supervisée par des professionnels de la santé plutôt que de découler d’une démarche individuelle non éclairée.

En cas de suivi médical, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé, qu’il s’agisse d’un médecin ou d’un pharmacien, avant d’initier la prise d’un complément alimentaire. En effet, ces produits peuvent interagir avec les médicaments et potentiellement influencer leur efficacité.

Conseils complémentaires pour réduire la fatigue

  • Adopter une alimentation équilibrée : Assurez-vous de consommer une variété d'aliments riches en nutriments, tels que des fruits, des légumes, des protéines maigres et des grains entiers, pour maintenir des niveaux d'énergie stables tout au long de la journée.

  • Hydratation adéquate : Buvez suffisamment d'eau tout au long de la journée pour éviter la déshydratation, ce qui peut entraîner une sensation de fatigue. Limitez la consommation de boissons contenant de la caféine, car elles peuvent parfois causer des pics d'énergie suivis de fatigue.

  • Gestion du stress : Pratiquez des techniques de gestion du stress, telles que la méditation, la respiration profonde ou le yoga, pour aider à réduire les tensions physiques et mentales qui peuvent contribuer à la fatigue.

  • Sommeil de qualité : Assurez-vous de dormir suffisamment chaque nuit en maintenant une routine de sommeil régulière. Créez un environnement propice au sommeil en évitant les écrans électroniques avant le coucher et en favorisant une obscurité et un silence adéquats.

  • Activité physique régulière : Intégrez une activité physique modérée dans votre quotidien. L'exercice peut améliorer la circulation sanguine, stimuler la libération d'endorphines et contribuer à une meilleure qualité de sommeil, tous des facteurs qui peuvent réduire la fatigue.

Précautions d'emploi

  • Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas remplacer un régime alimentaire varié et équilibré.
  • Ne pas dépasser la dose journalière préconisée.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • La conservation s'effectue dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
  • Réservé à l'adulte.
  • Déconseillé aux personnes souffrant de maladies ayant pour conséquence une accumulation anormale de fer (hémochromatose, polyglobulie, etc.).
  • Femmes enceintes ou allaitantes, consulter un professionnel avant utilisation.

La marque : Nat & Form

Fondée en 1996 par Elisabeth MacéNat&Form anciennement connue sous le nom d’Atlantic Nature, s’est affirmée comme leader français en phytothérapie écoresponsable opérant depuis son laboratoire basé à Ploemeur, en Bretagne. Profondément enracinée dans son environnement, l’entreprise tire son inspiration de la biodiversité et la proximité de l’océan Atlantique pour élaborer plus de 900 produits de manière raisonnée et écoresponsable. La vaste gamme des produits Nat&Form est distribuée à travers un réseau de points de vente, comprenant des pharmacies, parapharmacies, magasins spécialisés bio, ainsi que des sites de vente en ligne.

Forte d’une équipe de 72 collaborateurs, Nat&Form incarne et partage quatre valeurs fondamentales : la quête permanente de qualité exceptionnelle, un engagement continu dans l’innovation et l’expertise végétale, une culture écoresponsable et accessible ainsi qu’une volonté affirmée d’établir une relation de proximité et de confiance avec les clients. Ces principes guident également les initiatives de la Compagnie des Sens. Nat&Form s’investit pleinement dans une démarche écoresponsable, concrétisée par son projet PROTECT et son ambition audacieuse d’atteindre le statut « zéro plastique » d’ici 2025.

Que signifie liposomal ?

Liposomal(e) ou liposomé(e) décrit un actif enveloppé dans un liposome qui est une petite molécule d’acides gras essentiels. Cette méthode de micro-encapsulation se révèle particulièrement bénéfique pour administrer avec précision de faibles doses en ciblant spécifiquement une zone ou fonction du corps. Cette technique trouve une application étendue dans l’exploitation des propriétés de la vitamine C ou de la vitamine D.

Pourquoi prendre du fer liposomal ?

Pour les bénéfices du Fer. Le Fer agit principalement dans le transport et l’utilisation de l’oxygène via les globules rouges. Il contribue à réduire la fatigue. Le foie, la rate et la moelle osseuse renferment également des réserves mobilisables par l'organisme pour répondre à l'augmentation des besoins dans certaines situations physiologiques, comme la grossesse ou la croissance.

Pour les bénéfices de la micro-encapsulation. Lorsqu'une gélule est ingérée, elle doit traverser le système digestif, passant de la bouche à l'intestin grêle pour être absorbée. Les enzymes et acides digestifs, les sels biliaires, ainsi que diverses flores intestinales décomposent les nutriments avant qu'ils ne soient métabolisés par le foie, les rendant ainsi disponibles pour l'organisme. Ces étapes ont pour conséquence de ralentir et de réduire la biodisponibilité des nutriments. La micro-encapsulation offre une protection maximale de l'actif contre l'oxydation, la lumière, la température ou les interactions potentielles avec d'autres composants. Il s'agit d'un procédé efficace pour préserver les actifs sensibles.

Ainsi le Fer sous forme liposomale permet une assimilation optimisée par notre organisme, grâce à sa capsule lipidique qui lui permet de pénétrer efficacement et de façon ciblée dans les tissus de notre organisme.

Quelles autres plantes favorisent tonus et énergie ?

  • La Rhodiola (Rhodiola rosea) : Plante adaptogène, la Rhodiola aide l’organisme à s’adapter au stress, améliorant ainsi la résistance globale. Elle est liée à une augmentation de l’énergie, de la concentration et de la vitalité.

  • Le Gingembre (Zingiber officinale) : Célèbre pour ses propriétés énergisantes grâce à ses composés actifs, les gingerols, qui stimulent le système nerveux central et favorisent la vigilance en réduisant la fatigue mentale. Ses propriétés anti-inflammatoires contribuent à améliorer la circulation sanguine et l’oxygénation cellulaire, contribuant ainsi à une sensation de vitalité. Le Gingembre peut se trouver sous forme de poudre de Gingembre ou d'huile essentielle de Gingembre.

  • La Spiruline (Arthrospira platensis) : La Spiruline est une microalgue riche en nutriments essentiels tels que les protéines, les vitamines, les minéraux et les acides gras. Ces éléments sont nécessaires pour soutenir la production d’énergie et maintenir la vitalité. Sa richesse en chlorophylle stimule la production d’oxygène cellulaire, renforçant ainsi la sensation de vitalité.

Quels aliments contiennent du fer ?

Les besoins en Fer peuvent être assurés par la consommation de différents aliments. Il peut être présent sous deux formes : le Fer hémnique et le Fer non héminique.

  • Le Fer héminique est présent exclusivement dans les aliments d’origine animale car il est associé à des protéines telles que l’hémoglobine. Son taux d’absoprtion par notre organisme est supérieur à celui du Fer non héminique.
  • Le Fer non héminique est présent dans la plupart des aliments qu’ils soient d’origine animale ou végétale.

Voici une liste non-exhaustive d’aliments riches en Fer :

  • La viande, en particulier les abats comme le foie ou le boudin noir, contiennent du Fer héminique.
  • Les fruits de mer et les poissons sont aussi riche en Fer héminique. La palourde en contient le plus avec 15mg de fer pour 100g de coquillage. Mais les moules, les huîtres, les sardines et marquereaux sont de bonne composition.
  • Les légumineuses : soja, haricots rouges blancs verts, pois chiches, lentilles, sont une source importante de Fer non héminique et conviennent parfaitement au régime végétarien.
  • Pour assaisonner les plats, le curry, le Cumin, le Thym ou l’estragon sont des épices et des herbes riches en fer.
  • Le chocolat noir à 70% minimum de cacao peut contenir jusqu’à 15mg de fer pour 100 grammes.

L'effet du thé sur l'absorption du fer

Ce sont les tanins contenus dans le Thé qui seraient responsables de l’inibition partielle de l’absorption du fer non héminique. Et ce, pendant environ 45 minutes. Mais il faut toutefois nuancer. D’après des recherches, la consommation simultannée de thé noir et d’aliments riches en fer entrave l’absorption du fer d’environ 60 à 70%, quel que soit la puissance du thé, tandis que la consommation entre les repas réduit cette inhibition à environ 20%. Cet effet inhibiteur ne concernerait que le fer non héminique, celui contenu dans les végétaux. Associer thé et viande rouge riche en fer héminique ne poserait pas de problème d’assimilation du fer. Cependant, des études scientifiques complémentaires permettraient de préciser davantage le sujet.

Pourquoi manque-t-on de fer pendant la grossesse ?

Durant la grossesse, le bébé utilise le sang de la mère pour obtenir les nutriments dont il a besoin pour se développer et oxygéner ses organes. Ainsi, l’organisme des femmes enceintes doit produire plus d’hémoglobine pour combler ses propres besoins mais également ceux du bébé à naître. Il n'est donc pas rare que l'alimentation des femmes enceintes soit supplée en fer pour éviter les anémies.

Quels aliments contiennent de la vitamine C ?

Selon l'ANSES, l'apport nutritionnel moyen en vitamine C recommandé pour les adultes, hommes et femmes, est de 90 mg par jour. Pour les femmes enceintes, ce besoin augmente à 100 mg par jour, et pour les femmes allaitantes, il est recommandé de viser 140 mg par jour.

Parmi les fruits riches en vitamine C, la goyave se distingue avec une concentration de 228 mg pour 100 g de fruit frais, bien que son nectar présente une concentration moindre, soit 36 mg pour 100 g. Le cassis, quant à lui, offre environ 18 mg de vitamine C pour 100 g de baies crues. Deux kiwis entiers procurent environ 82 mg de vitamine C.

Du côté des aromates, le persil frais constitue un allié précieux avec une teneur de 177 mg pour 100 g, restant intéressant même séché avec 137 mg pour 100 g. Le Thym frais, une autre herbe culinaire, apporte 160 mg de vitamine C pour 100 g.

En ce qui concerne les légumes, le chou frisé cru renferme 145 mg de vitamine C pour 100 g, tandis que sa teneur diminue à 41 mg pour 100 g lorsqu'il est cuit. Le poivron, qu'il soit jaune, vert ou rouge, offre environ 121 mg de vitamine C pour 100 g cru, et cette concentration reste similaire même après une brève cuisson sans matière grasse. Le brocoli, cru, affiche 106 mg de vitamine C pour 100 g, et même cuit, conserve une teneur intéressante de 90 mg pour 100 g.

Quels aliments contiennent de la vitamine B12 ?

L’apport nutritionnel moyen en vitamine B12, selon l’ANSES, est de 4µg pour les hommes et femmes de plus de 18 ans. Cette quantité passerait à 4,5 µg pour les femmes enceintes et à 5µg pour les femmes allaitantes.

Voici une liste non-exhaustives des aliments contenant de la vitamine B12. Les quantités sont approximatives et exprimées pour 10 0g d’aliments.

  • Les abats figurent parmi les aliments les plus riches en vitamine B12, avec le foie environ 18,7 µg pour 100 g et les rognons de 37 µg à 77 µg pour 100 g de rognons d’agneau, de dinde et de veau.

  • Les poissons gras tels que les maquereaux (19 µg), les sardines (environ  9µg), ou encore le saumon (3 µg).

  • Les produits de la mer : les palourdes en contiennent le plus jusqu’à 99 µg pour 100 g, les huîtres environ 15,5 µg, les crevettes environ 2 µg, le crabe (7 µg), ou le poulpe (15 µg).

  • Les œufs en contiennent quant à eux environ 1 µg pour 100 g, le lait 0, 5µg et les fromages environ 0,8 µg.