Livraison offerte dès 29€

Le Carvi, le Fenouil et l'Anis, plantes qui soutiennent la lactation, s'associent parfaitement au sein de cette tisane d'allaitement, soutenant ainsi les mamans pendant ces périodes importantes. La tisane Maman Baby allie confort digestif et plaisir à travers ses saveurs anisées, rondes et un peu sucrées qui la rende douce et tendre. 


Les plus produit : 

  • Ingrédients 100% naturels
  • Produit certifié issu de l'Agriculture Biologique
  • Rémunération équitable des producteurs
  • 0% d’oxydation
  • Sans théine
  • Saveurs anisées et douces
  • Tisane d'allaitement
  • Participe au confort digestif 
  • Produit en France

Produit en France par :

Les Jardins de Gaïa® est une entreprise issue d’Alsace spécialisée dans la conception de thés et d’infusions 100 % BIO.

Ingrédients : 


Ingrédients : Carvi* 40% (Carum carvi), Fenouil* 30% (Foeniculum vulgare), Anis* 30% (Pimpinella anisum).*Issu de l'agriculture biologique.


Caractéristiques du produit :

Conseils d'utilisation : Consommation journalière conseillée : 3 tasses de 25 cl. Profitez des vertus de cette tisane en l'ajoutant à l'eau bouillie à 95°C et laissez infuser 4-5 minutes.
Vendu en : Enveloppe en fibre de bois (non en plastique !), Emballage papier recyclable
Stockage : À conserver dans un endroit sec, ventilé, à l'abri de la lumière et de l'humidité.

Ce produit possède ces labels :

Agriculture Biologique Naturel à 100% Fabriqué en France Non ionisé Sans Additifs Adapté aux femmes enceintes et allaitantes

0,00 €

M'avertir du retour en stock du produit

Plus que 29 € pour bénéficier de la livraison offerte en Point Relais
icon-progress
Standard : recevez ce produit entre le 23 avril et le 24 avril.
icon-progress
Express : recevez ce produit le 23 avril

Produits Recommandés

Pourquoi on l'aime ?

La Compagnie des Sens a sélectionné la tisane de plantes BIO création maison Maman Baby-Allaitement et Confort Digestif pour compléter sa gamme de plantes en vrac BIO. Cette tisane marque des points grâce à :

  • sa composition naturelle : tous les ingrédients sont d'origine naturelle.
  • son conditionnement en vrac offre une préservation plus efficace des composants et des arômes grâce à une conservation naturelle des plantes.
  • son engagement écologique : cette tisane est certifiée BIO ! 
  • ses utilisations variées : possibilité de le boire en infusion chaude ou glacée !
  • son goût : avec ses notes anisées, rondes et un peu sucrées, c'est un concentré de douceur et tendresse.
  • l'engagement pour le commerce équitable de la marque.

Conseils d'utilisation

  • Consommation journalière conseillée : 3 tasses de 25 cL.
  • Sans théine/caféine.
  • Pour préparer une infusion chaude, placez 1 cuillère à soupe de tisane Maman Baby dans une tasse.
  • Pour libérer tous les arômes, rajoutez de l'eau à 95°C et laissez infuser pendant 4 à 5 minutes avant de déguster.
  • Si vous préférez une infusion glacée, nous vous recommandons de faire infuser votre mélange à chaud, comme d'habitude, puis de le laisser refroidir. Pour gagner du temps, vous pouvez y ajouter de l'eau glacée. Assurez-vous de consommer cette infusion glacée dans les 24 heures et de la conserver au frais.
  • Informations nutritionnelles moyennes pour 100 ml : Énergie 3 kJ/1 kcal.
  • Cette infusion contient des quantités négligeables de matières grasses dont acides gras saturés, de glucides dont sucres, de protéines et de sel.
  • À déguster à tout moment.
  • Il est recommandé d’adopter un mode de vie sain et une alimentation variée et équilibrée pour bénéficier pleinement des vertus de cette infusion.

Zoom sur les ingrédients

Carvi

Carvi

Le Carvi, connu scientifiquement sous le nom de Carum Carvi, est une plante herbacée de la famille des Apiacées, de taille variant de 20 à 80 cm. Son aspect rappelle celui du Cumin et de l'Anis, lui valant des appellations telles que "Cumin des prés" et "Anis des Vosges", indiquant sa proximité botanique avec ces deux plantes. Cette plante se caractérise par des tiges fines, cannelées et creuses, surmontées de feuilles d'un vert clair, disposées en alternance, larges et finement divisées, évoquant une texture plumeuse. Les fruits du Carvi, des akènes en forme de croissant et côtelés, portent cinq crêtes et prennent une teinte brune à maturité, ressemblant aux graines de Cumin. Préférant un sol frais, léger, un peu calcaire et bien ensoleillé, le Carvi est originaire d'une large zone englobant l'Asie tempérée, l'Europe et l'Afrique, et s'est étendu à l'Amérique du Nord suite à la colonisation. Son nom dérive de l'arabe « karâwiyâ », faisant allusion à la saveur douce de ses racines, consommables comme légumes. Historiquement, les graines de Carvi étaient utilisées depuis plus de 5000 ans, avec des preuves archéologiques de leur consommation durant la préhistoire et l'Antiquité.Elles ont particulièrement brillé au Moyen-Âge en Europe, où elles étaient prisées pour leur goût anisé et citronné, ainsi que pour leurs propriétés digestives, améliorant le confort après les repas lourds.

Actuellement, c'est surtout pour ses graines que le Carvi est cultivé. Elles sont utilisées en cuisine pour leur saveur unique et en phytothérapie pour leur soutien à la digestion, soit en graines entières, en infusion, ou moulues en poudre pour des compléments alimentaires. Il est aussi connu pour soutenir la lactation et aider avec les spasmes abdominauxRiche en flavonoïdes, tanins, composés polyacétyléniques, acides aminés, protéines, lipides, polysaccharides, vitamines, minéraux, et une huile essentielle de Carvi principalement composée de carvone, limonène, et d'autres composés. Le Carvi ne dispose pas de réglementation spécifique quant à la concentration de ses actifs. Pour une qualité supérieure, libre de polluants et pesticides, il est recommandé d'opter pour des produits biologiques.

Fenouil

Fenouil

Le Fenouil, de nom scientifique Foeniculum vulgare et membre de la famille des Apiacées, est une plante aux tiges lisses, aux feuilles finement divisées de couleur vert foncé, et aux grandes ombelles de fleurs jaunes produisant des graines elliptiques. Cette espèce, originaire du pourtour méditerranéen, s'est étendue à l'Europe centrale, l'Asie occidentale et l'Amérique, s'épanouissant surtout dans les zones sèches sur des sols calcaires. L'Italie se distingue comme le principal producteur et consommateur de Fenouil. Historiquement, les gladiateurs en consommaient pour améliorer leur digestion avant les affrontements, ce qui lui valait le surnom d'"herbe des gladiateurs". De nos jours, le Fenouil est toujours valorisé pour ses vertus digestives, aidant à maintenir un transit intestinal régulier et à apaiser les désagréments digestifs. Cette plante, de la même famille que le Carvi et l'Anis Vert, est connue pour soutenir les fonctions de lactation. On peut trouver le fenouil sous forme de graine, de gélule, de plantes sèches en vrac ou de poudres.

Son activité biologique est attribuée à ses nombreux actifs dont le principal est l’anéthol. Il s’agit d’un phénylpropène, il présente une odeur caractéristique d’Anis. Les autres composants sont : le fenchole, l’estragole et des composés volatils.  Actuellement, la concentration en actifs ne fait pas l'objet d'une règlementation précise, nous recommandons cependant le choix de produits Bio ou fabriqués en Europe. 

huile de tournesol

Anis

L'Anis Vert ou Pimpinella anisum est une plante herbacée native du Moyen-Orient et de la région méditerranéenne orientale. Cette plante est valorisée depuis l'Antiquité pour son parfum et ses qualités gustatives uniques, ayant été traditionnellement utilisé en cuisine pour enrichir divers plats de ses notes aromatiques distinctives. L'Anis Vert est prisé pour son goût sucré et son arôme agréable, ce qui le rend populaire en pâtisserie. Son profil aromatique provient principalement de l'anéthol, une substance qui lui confère une saveur considérée comme étant plus douce que celle du sucre sans apporter de calories, ce qui explique son utilisation fréquente dans la fabrication de confiseries et de liqueurs. On retrouve l'Anis Vert sous forme de graine entière en vrac, en poudre ou en gélule. 

C’est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle, mesurant de 50 à 80 cm de haut, à tiges dressées creuses. Ses feuilles longuement pétiolées sont composées de trois folioles dentelées et ses fleurs petites blanches sont regroupées en ombelles. Les fruits sont gris verdâtre, oblongs et très parfumés. Toutes les parties de la plante sont aromatiques : feuilles, tiges, fruits, fleurs, racines. Il constitue une source en minéraux, notamment en manganèse, en fer et en calcium, en plus des glucides, protéines et lipides qui le composent. L’Anis Vert se présente sous forme de graines fraiches, séchées ou encore en poudre. Pour s’assurer de sa qualité, le mieux est de vérifier visuellement la couleur de l'anis, et de voir s'il s'agit d'un produit bio. Il faut aussi s’assurer que l'anis est bien conservé dans un contenant hermétique ou un sachet fraîcheur. L'Anis est connu pour son soutien à la santé digestive et intestinale mais aussi pour son aide à la lactation

Conseils complémentaires en lien avec l'allaitement et le confort digestif

L'allaitement, bien que naturel, requiert un investissement de temps et une motivation conséquente pour surmonter d'éventuels défis. Une préparation adéquate est donc importante pour vivre cette aventure avec sérénité.

  • Se renseigner efficacement sur l'allaitement : bien que ce sujet soit souvent traité durant les séances de préparation à la naissance, il est important de s'armer de connaissances solides concernant le lait maternel et les techniques d'allaitement pour se sentir prête dès les premiers instants. Pour des interrogations spécifiques, l'avis d'un expert ou d'un consultant en lactation peut s'avérer utile.
  • Démêler le vrai du faux sur l'allaitement : il est essentiel de savoir que le volume de lait produit ne dépend pas de la taille de la poitrine et que la forme des mamelons est secondaire. Il est également inutile de préparer ses mamelons par des frottements ou des hydratations préalables.
  • Se préparer psychologiquement à l'allaitement : il est vital de reconnaître que choisir d'allaiter doit être une décision personnelle et pleinement embrassée. Une expérience d'allaitement peut échouer si le désir n'est pas entier. Le soutien et l'accompagnement en cas de difficultés sont aussi fondamentaux.
  • L'importance de l'hydratation : composé à 90% d'eau, le lait maternel augmente les besoins hydriques de 600 à 700 ml/jour pendant l'allaitement. Il est conseillé de consommer au moins 2,7 litres de liquides par jour, en veillant à boire régulièrement, sans attendre d'avoir soif, et en privilégiant l'eau et les tisanes.

Produit d'exception

La qualité de ce produit se traduit à travers les engagements sociaux et environnementaux des Jardins de Gaïa. En effet, c'est un produit issu de l'agriculture biologique européenne, certifié par ECOCERT. Ces plantes sont cueillies à la main par des producteurs partenaires de longues dates avec les Jardins de Gaïa et ne contiennent donc pas d'OGM. La tisane est éco-conçu, ce qui signifie que sa production consiste à intégrer l’environnement dès sa conception et lors de toutes les étapes de son cycle de vie. Ses emballages sont faits de papier ou de carton selon leur contenance, des matériaux qui sont recyclables ou recyclés. De plus, ces plantes n’ont pas subi de traitement ionisant, ce qui leur permet de conserver toutes leurs propriétés et actifs.

Engagement pour le commerce équitable

Fondée il y a vingt ans par Arlette Rohmer, Les Jardins de Gaïa® incarnent la vision d'un monde où le commerce équitable et l'agriculture biologique s'harmonisent parfaitement. De nos jours, les certifications deviennent cruciales pour garantir l'équité des pratiques, Rohmer a donc privilégié des relations directes avec des producteurs engagés dans le respect de leur terre. Bien que les certifications soient devenues essentielles, Les Jardins de Gaïa maintiennent une transparence sur leurs engagements équitables, privilégiant les collaborations avec de petits producteurs et promouvant une agriculture durable et à taille humaine basée sur l'équité, le préfinancement, la transparence et un échange mutuel bénéfique. Pour Rohmer, établir des relations commerciales équilibrées et justes est primordial. L'entreprise croit fermement que son succès repose sur des partenariats solides avec les producteurs, reflétant un engagement profond envers la justice, l'éthique et la durabilité.

Les certifications comme "Max Havelaar" sont des indicateurs de confiance précieux, mais Les Jardins de Gaïa vont plus loin en appliquant des standards internes rigoureux. Ces certifications, loin d'être superficielles, servent de preuves minimales aux consommateurs sur les opérations éthiques de l'entreprise tout au long de sa chaîne de valeur. Engagée dans diverses associations qui promeuvent le commerce équitable, Les Jardins de Gaïa se distinguent par leur passion, leur engagement et leur transparence, visant à inspirer un changement positif dans le monde du commerce.

Comment est sécrété le lait maternel ?

La production de lait est mise en place au cours de la grossesse (16ᵉ semaine). Un liquide épais et jaune est au préalable sécrété. Il s’agit du colostrum qui est le premier lait que va téter le bébé après l’accouchement et qui est très nutritif, pleins de protéines, de minéraux et d’anticorps. C’est l’hormone prolactine qui va être à l’origine de cette sécrétion. Ce premier lait est très important pour l’immunité du bébé. Après l’expulsion du placenta, certaines hormones qui inhibaient la production de lait (progestérone et hormone placentaire lactogène) chutent. C’est la prolactine et l’ocytocine qui vont alors initier la production de lait. 3 à 5 jours après l’accouchement, le colostrum laisse sa place à un lait de transition puis deux semaines plus tard, au lait mature. C’est la stimulation de certains récepteurs (aréolaires) présents au niveau du sein qui va permettre la sécrétion de la prolactine et de l’ocytocine. La première stimule la fabrication du lait dans les alvéoles et la seconde contracte les cellules myoépithéliales autour des alvéoles et des canaux lactifères, ce qui entraîne l’éjection du lait. Le réseau sanguin apporte l’eau et les nutriments nécessaires à la fabrication du lait, jusqu’aux seins. Sous l’effet de la prolactine, des cellules s’activent et fabriquent en continu du lait stocké dans des petites poches, les alvéoles, regroupées en grappes.

Quels aliments privilégier pendant l'allaitement ?

Pour soutenir le développement optimal du bébé et préserver la santé de la mère allaitante, il est crucial de veiller à une bonne hydratation et à une alimentation riche en nutriments essentiels tels que :

  • Oméga-3 : essentiels pour la réduction des risques de maladies chez le nourrisson et pour favoriser son développement neurologique.

  • Calcium : le lait maternel contient environ 30 mg de calcium pour 100 mL, ce qui représente un apport quotidien de 150 à 270 mg pour le bébé. Augmenter l'apport en calcium est vital pour maintenir la solidité osseuse de la mère.

  • Vitamine A : présente dans le lait maternel, cette vitamine est cruciale pour les réserves maternelles et les besoins du bébé. Les fruits et légumes sont d'excellentes sources de bêta-carotène, précurseur de la vitamine A.

  • Vitamine B9 (Folate) : joue un rôle clé dans la croissance et la régénération cellulaire, importante pendant la grossesse et l'allaitement. On la trouve en abondance dans les légumineuses, les légumes verts et certains abats.

  • Vitamine D : améliore l'absorption et la fixation du calcium. Une exposition solaire modérée et la consommation d'aliments riches en vitamine D contribuent à couvrir les besoins quotidiens.

Bien qu'il n'existe pas de preuves scientifiques affirmant que la consommation spécifique de certains aliments augmente la production de lait, une alimentation saine et équilibrée, riche en aliments nutritifs, est essentielle pendant l'allaitement.

Quels aliments éviter pendant l'allaitement ?

Durant l'allaitement, il est crucial de modérer la consommation de certains éléments dans l'alimentation maternelle pour éviter de transmettre des substances pouvant nuire au bébé, à savoir :

  • Caféine, théophylline, et théobromine : trouvées dans le café, le thé, et le chocolat, ces composés peuvent affecter le sommeil et le développement du bébé, surtout chez les prématurés, car ils passent dans le lait maternel.

  • Acides gras trans : leur consommation peut diminuer la qualité des lipides dans le lait maternel, qui sont vitaux pour le développement du bébé, et augmenter le risque d'eczéma.

  • Phytoestrogènes : ces substances, présentes dans les produits végétaux, peuvent perturber l'absorption de l'iode, essentiel pour la thyroïde, affectant ainsi les niveaux d'iode dans le lait et pouvant causer des problèmes thyroïdiens chez le bébé.

  • Phytostérols : bien qu'ils soient naturellement présents dans les végétaux, ils peuvent entraver l'absorption de nutriments importants tels que le bêta-carotène, nécessaire au développement infantile.

  • Mercure : cet élément, issu de l'environnement, peut avoir des effets néfastes sur le développement cérébral et neurologique de l'enfant.

Quelles autres plantes soutiennent la lactation ?

Plusieurs plantes, reconnues pour leur soutient à la fonction de lactation, peuvent être utilisées de manière individuelle ou combinée. Elles se présentent sous différentes formes, incluant tisanes, capsules, comprimés, huiles essentielles ou macérat de bourgeons. Ci-après, une liste de plantes fréquemment suggérées pour soutenir la production de lait maternel :

  • L'huile essentielle d'Aneth (Anethum graveolens)
  • L'huile essentielle d'Origan Vert (Origanum vulgare)
  • Le Galéga (également appelé Galega officinalis, Rue-de-chèvre, Herbe-aux-chèvres)
  • L'Asperge à Grappes, connue sous les noms Satavar, Shatavari, Shatamull, Shatawari
  • L'Orme rouge (Ulmus fulva)
  • La Verveine officinale (Verbena officinalis)

Pourquoi boire une tisane d'allaitement ?

Le lait maternel est constitué de glucides, lipides, protéines, et de micronutriments. Mais il est principalement composé d'eau, qui constitue plus de 80 % de sa composition. Cela souligne l'importance de l'hydratation pour la mère allaitante, notamment à travers la consommation régulière de tisanes, bénéfique pour maintenir une bonne hydratation même sans rencontrer de problèmes d'allaitement spécifiques. Une hydratation optimale est cruciale pour assurer une production de lait adéquate et de qualité, nécessitant ainsi une consommation quotidienne de 2,5 à 3 litres d'eau. Opter pour des infusions et tisanes est préférable aux boissons sucrées ou caféinées, car elles offrent une manière saine et douce de s'hydrater. En outre, les tisanes peuvent offrir un moment de relaxation et de réconfort, constituant un moyen agréable de prendre soin de soi tout en favorisant la lactation.

Quand commencer à prendre des tisanes d'allaitement ?

Il est possible de commencer à consommer des tisanes favorisant l'allaitement durant les dernières semaines de la grossesse afin de préparer progressivement le corps à la production de lait. Cette pratique peut être maintenue après l'accouchement et durant toute la durée de l'allaitement pour soutenir la lactation.

Peut-on boire du thé lorsqu'on allaite ?

Les femmes enceintes et allaitantes peuvent continuer à boire du thé, à condition de ne pas consommer plus de trois tasses par jour et de préférer la consommation hors des repas pour minimiser l'absorption de théine (caféine). Selon l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation (ANSES), l'apport en théine ne devrait pas dépasser 200 mg par jour pendant la grossesse. Durant l'allaitement, environ 1% de la théine ingérée est transférée au lait maternel. À titre indicatif, une tasse de thé noir de 250 ml contient environ 50 mg de théine, tandis qu'une tasse de thé vert de même volume en contient environ 30 mg. Il est recommandé d'opter pour des thés à faible teneur en théine, tels que le Thé Oolong ou le Thé Vert de Ceylan, en raison de la capacité des tanins de certains thés à limiter l'absorption du fer, essentiel durant la grossesse. Pour réduire la teneur en théine, on peut augmenter le temps d'infusion à plus de 3 minutes, effectuer une première infusion courte puis la jeter, ou réinfuser les mêmes feuilles, réduisant ainsi significativement la présence de théine. Il est aussi conseillé de privilégier les thés bio pour éviter les pesticides et métaux lourds, préjudiciables au développement fœtal.

Pourquoi ai-je mal au ventre pendant l'allaitement ?

La stimulation de la glande hypophysaire déclenchée par la succion du sein par le bébé déclenche la sécrétion de l’hormone ocytocine qui va, elle-même, déclencher la contraction des alvéoles ou est produit le lait maternel afin qu’il soit éjecté. Mais l’ocytocine est également active sur l’utérus ; c’est elle qui lui permet de se contracter lors de l’accouchement. Après la naissance, elle va lui permettre de se rétracter et de retrouver sa place dans le pelvis, plus rapidement que si le bébé est allaité artificiellement. Les maux de ventre ressentis à chaque tétée correspondent donc à des contractions de l'utérus. Cependant, ces spasmes ne durent que quelques jours après l’accouchement.

La tisane contient-elle de la théine ?

Non, les tisanes ne contiennent pas de théine. Il est crucial de noter que théine et caféine désignent la même molécule, le nom changeant selon la source végétale. Cette affirmation vaut aussi pour la matéine, identique à la théine et la caféine, mais trouvée dans le maté. Les différents types de thés, comme le vert, le noir, et le blanc, varient en teneur de théine, présente dans leurs feuilles. La caféine se trouve aussi dans le guarana. Ainsi, il est important de vérifier les ingrédients d'une tisane pour confirmer son absence de théine.

Quelles différences entre infusion, décoction, macération et tisane ?

Dans le domaine de l'herboristerie, on désigne par "tisane" une boisson élaborée à partir du mélange d'une ou plusieurs plantes avec de l'eau, selon l'une des trois méthodes suivantes :

  • Infusion : cette technique consiste à verser de l'eau chaude sur la plante et à laisser reposer quelques minutes. Elle est idéale pour les parties les plus délicates des plantes, telles que les feuilles et les fleurs.

  • Décoction : elle implique de placer la plante dans de l'eau froide, puis de chauffer jusqu'à ébullition et de maintenir celle-ci entre 15 à 30 minutes avant de laisser reposer hors du feu, couvert. Le liquide peut être filtré en comprimant les résidus à la fin. Cette méthode est recommandée pour les parties dures et denses des plantes, comme les racines, les écorces, et les graines.

  • Macération : elle consiste à laisser les plantes tremper dans de l'eau à température ambiante, couvertes, sans chauffer, pour un temps minimum de 30 minutes. Comme l'eau n'offre pas une conservation optimale, il est conseillé de ne pas excéder 10 heures de macération pour prévenir la fermentation et la prolifération microbienne. Après macération, il est recommandé de filtrer le mélange en pressant les résidus. Cette approche convient particulièrement bien à certaines écorces, racines, et graines, en particulier celles contenant des mucilages.

Généralement, le terme "tisane" fait référence aux boissons obtenues principalement par infusion de plantes sans caféine, ce qui les distingue nettement du thé ou du café. L'expression "infusion froide" est également employée pour parler des tisanes refroidies avant consommation ou pour désigner la macération de plantes dans de l'eau froide.

La marque : Les Jardins de Gaïa

Le thé est la boisson la plus bue dans le monde après l’eau. C’est à travers ce breuvage qu’Arlette Rohmer, grande voyageuse et passionnée de plantes, a voulu faire découvrir les richesses des pays qu’elle a exploré. En 1994, elle lance « Les Jardins de Gaïa® », une marque qu’elle désira respectueuse de la Terre et des hommes qui la travaille. À travers ses valeurs écologiques, « Les Jardins de Gaïa » mettent en avant une agriculture biologique depuis leurs débuts ainsi qu’une agriculture biodynamique qui respecte l’environnement et la nature. Pour cela, « Les Jardins de Gaïa » privilégient notamment les transports de leurs matières premières par bateau mais aussi une fabrication locale, en Alsace, afin de limiter leur empreinte carbone. Au-delà de ses engagements écologiques, « Les Jardins de Gaïa » met un point d’honneur à défendre le travail, en France et à l’étranger, en rémunérant équitablement ses producteurs. Cette marque, pionnière sur le marché des tisanes BIO et équitable, est reconnue pour son savoir-faire et ses engagements grâce à ses nombreuses actions en faveur du développement durable et grâce à la qualité de ses produits.  Au fil des années, la marque a développé des gammes de produits variés de thés, rooibos et tisanes allant des classiques aux créations maisons originales en passant par les grands crus. Diversité de plantes et diversité de terroirs, il y en a pour tous les gouts !